Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782348066900
Code sériel : 381
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les Africaines

Histoire des femmes d'Afrique subsaharienne du XIXe au XXe siècle

Catherine COQUERY-VIDROVITCH (Auteur, Préface)
Date de parution : 08/04/2021

De la veille de la colonisation à nos jours, la condition féminine en Afrique subsaharienne a connu d’extraordinaires mutations, à des rythmes différents d’un point à l’autre du continent, du Sénégal à l’Afrique du Sud et du Kénya au Congo. Dans ce monde où modes de vie anciens et nouveaux...

De la veille de la colonisation à nos jours, la condition féminine en Afrique subsaharienne a connu d’extraordinaires mutations, à des rythmes différents d’un point à l’autre du continent, du Sénégal à l’Afrique du Sud et du Kénya au Congo. Dans ce monde où modes de vie anciens et nouveaux se côtoient et se mêlent, la vie, le rôle et les activités des femmes offrent un éventail de situations extrêmement diversifiées. En un siècle, tout y a changé, à commencer par le déplacement, à un rythme accéléré, des femmes de la campagne vers les villes.
De leurs tâches quotidiennes à leurs activités économiques, de leur éducation à leur sexualité, de leur influence sociale à leur rôle politique, de leur affectivité à leur créativité, tout contribue à faire des femmes africaines un des moteurs de leurs sociétés. Connaître leur histoire, c’est comprendre le rôle essentiel qu’elles ont joué dans l’histoire du continent, mais aussi, par l’espoir dont elles sont porteuses, les possibilités d’évolution des sociétés africaines.
Publiée initialement en 1994, cette vaste fresque historique et sociale est signée de l’une des meilleures spécialistes de l’histoire du continent.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782348066900
Code sériel : 381
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

Peu d’études dans le monde de la recherche francophone avaient été réalisées sur la place des femmes dans les sociétés africaines avant la parution initiale de cet ouvrage, aux éditions Desjonquères, en 1994. Sa réédition est pour son auteure, la spécialiste de l’histoire africaine Catherine Coquery-Vidrovitch, l’occasion de revenir sur les difficultés historiographiques auxquelles elle a pu se heurter au début des années 1990. Les travaux anthropologiques sur le sujet, réalisés au XIX° siècle et sous la période coloniale, avaient les défauts de leur temps : faits par des hommes, pour des hommes, ils ont ancré dans les esprits l’image de « la » femme africaine facile et indolente. C. Coquery-Vidrovitch montre a contrario la diversité des conditions et le rôle économique central des femmes sur un continent où la notion de « femme au foyer » est quasi inexistante : paysannes (davantage que les hommes, à l’exception de la zone sahélienne), commerçantes (on se souviendra des signares – métisses – de Gorée et Saint-Louis, mais aussi des femmes kikuyus qui assuraient le commerce avec les Masaïs), guerrières (incarnées par les célèbres Amazones du Dahomey, symbole de la résistance du royaume ouest-africain à la conquête française en 1894), mais aussi esclaves, reines-mères ou cheftaines… Un ouvrage dense qui balaie nombre de clichés.

Justine Canonne / Sciences Humaines
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !