Lisez! icon: Search engine

Peur blanche

Robert Laffont
EAN : 9782221132456
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Peur blanche

Jean ROSENTHAL (Traducteur)
Collection : Best-sellers
Date de parution : 20/12/2012

Vent de panique sur la Grande-Bretagne : un échantillon du virus Madoba-2 a disparu du laboratoire Oxenford Medical.
Antonia Gallo, ex-flic devenue directrice de la sécurité d'Oxenford, craint le pire : entre les mains de terroristes, le Madoba-2 est l'une des armes biologiques les plus efficaces qui soient. À l'air libre,...

Vent de panique sur la Grande-Bretagne : un échantillon du virus Madoba-2 a disparu du laboratoire Oxenford Medical.
Antonia Gallo, ex-flic devenue directrice de la sécurité d'Oxenford, craint le pire : entre les mains de terroristes, le Madoba-2 est l'une des armes biologiques les plus efficaces qui soient. À l'air libre, il contaminerait une ville en quelques heures, entraînant la mort de tous ses habitants.
À peine Antonia débute-t-elle son enquête chez Stanley Oxenford, patron du laboratoire, que le piège se referme sur elle : les malfaiteurs séquestrent Stanley et sa famille. Qui sont les preneurs d'otages ? Qui sont les commanditaires ? Planifient-ils un crime de masse ? Antonia doit agir, et son temps est compté. Elle va vivre les quarante-huit heures les plus explosives de son existence.

«Follett met toujours dans le mille. Il démarre en trombe et tient parfaitement sur la longueur.» Publisher's Weekly
«Il est rarissime de lire un thriller intelligent, ceux de Ken Follett le sont tous.» Kansas City Star

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221132456
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • piccolanina Posté le 2 Novembre 2019
    Seule l'oeuvre de fous peut anéantir la vie , voire la planète . Quelques individus , dénués de scrupules , vont vouloir s'y appliquer en essayant de voler un échantillon du virus " Madoba-2 " . Ce dangereux produit est stocké et manipulé dans les laboratoires de Stanley Oxenford . Celui-ci s'est attaché les services de la jeune et belle Antonia Gallo qui , par sa compétence et son sérieux , dirige une équipe triée sur le volet pour la sécurité de l'endroit . Je dirai même qu'il s'est attaché à plus que cela : à une femme qui l'admire et l'aime . Les bandits vont s'associer à Kit , le propre fils du patron qui doit d'énormes dettes de jeux à un groupe de mafiosi . Il connait toutes les procédures pour entrer dans l'officine puisqu'il est à la base des protocoles . Ils vont choisir le réveillon de Noël pour perpétrer leurs méfaits en l'absence d'une grosse partie du personnel qui est en congé . La chance semble les accompagner , le pays s'est bardé de grosses plaques de neige . Mais le destin et Antonia veillent . Ken Follett nous offre une histoire angoissante où l'on perçoit parfaitement le rôle de chaque individu , grâce à... Seule l'oeuvre de fous peut anéantir la vie , voire la planète . Quelques individus , dénués de scrupules , vont vouloir s'y appliquer en essayant de voler un échantillon du virus " Madoba-2 " . Ce dangereux produit est stocké et manipulé dans les laboratoires de Stanley Oxenford . Celui-ci s'est attaché les services de la jeune et belle Antonia Gallo qui , par sa compétence et son sérieux , dirige une équipe triée sur le volet pour la sécurité de l'endroit . Je dirai même qu'il s'est attaché à plus que cela : à une femme qui l'admire et l'aime . Les bandits vont s'associer à Kit , le propre fils du patron qui doit d'énormes dettes de jeux à un groupe de mafiosi . Il connait toutes les procédures pour entrer dans l'officine puisqu'il est à la base des protocoles . Ils vont choisir le réveillon de Noël pour perpétrer leurs méfaits en l'absence d'une grosse partie du personnel qui est en congé . La chance semble les accompagner , le pays s'est bardé de grosses plaques de neige . Mais le destin et Antonia veillent . Ken Follett nous offre une histoire angoissante où l'on perçoit parfaitement le rôle de chaque individu , grâce à son style incisif , son vocabulaire imagé et ses descriptions pittoresques . Il nous montre une Antonia en " Super Jaimie " qui semble avoir une solution pour tout , jusqu'à absorber l'intérêt et l'amour de son patron . Si le scénario m'a séduite , il m'a complètement refroidie lors des débats amoureux des deux tourtereaux . Je ne suis pas pudibonde mais cet extrait sert-il vraiment le thriller ? Les détails aussi affriolants , aussi salaces , ont-ils leur place dans ce roman ? " ... il lui avait embrassé le creux des genoux , l'intérieur des cuisses , le dessous des bras et la gorge , tout cela distillé avec une savante lenteur , jusqu'à ce qu'elle se sentît prête à exploser de désir ... " P. 435 Qu'il utilise un vocabulaire assez sensuel pour sa trilogie " le Siècle " , cela peut s'expliquer car la guerre tue tellement de personnes que l'on peut se permettre d'aimer à volonté , sans savoir si demain l'on sera encore vivant , mais pas dans ce contexte ou du moins décrit avec un peu plus de pudeur .
    Lire la suite
    En lire moins
  • emmanuellevdaa Posté le 8 Décembre 2018
    Mouais ... Ken Follett nous a habitués à mieux ! C'est un bon roman sans plus. Un peu tiré en longueur une fois qu'on a saisi quel est le sujet ! J'ai passé un bon moment parce qu'en audiobook en travaillant mais si je l'avais écouté ou lu sans savoir que c'était du Follett je n'aurais jamais pensé à lui !
  • denis76 Posté le 18 Novembre 2018
    Voici le Ken Follett le plus contemporain ( 2004 ) : un virus mortel, le Madoba, a été imprudemment sorti du laboratoire de Stanley Oxenford, en Ecosse. Antonia Gallo, chef de la sécurité du laboratoire, mène l'enquête dans l'angoisse... . Gaz moutarde, grippe espagnole, HIV, ebola, etc... Tout ça fait très peur, et pendant feu-le service militaire, nous avions une trop brève instruction concernant les risques NBC ( nucléaire-biologique-chimique ). . Pourquoi "Peur blanche" ? Je pense que c'est parce que l'action se passe à Noël, et qu'il y a beaucoup de neige, "blanche" ( ! )... Les enquêteurs, mais aussi sûrement les voleurs, sont ralentis par la neige, provocant un surcroît de suspense... . C'est un thriller biologique un peu trop romantique, mais le romantisme n'est-il pas très utile, dans ce monde de fous ? En effet, parallèlement à cette sombre enquête, Stanley, veuf, est partagé entre sa famille et un nouvel amour. C'est un choix difficile, auquel j'ai été moi-même confronté, et la réussite des deux projets de front est malheureusement très difficile, quand les choses sont dites à demi-mots....
  • lyoko Posté le 30 Mars 2017
    Ken Follett nous met sous tension avec ce roman relativement bien documenté. L'espionnage industriel touche beaucoup de secteurs et entre autre le domaine pharmaceutique. Mais quand on peut se procurer des substances toutes prêtes.. pourquoi essayer de copier quand il y a juste a se servir. Un roman assez sympathique dans l'ensemble , mais qui n'a rien de transcendant. On reste dans du classique et du déjà vu. Mais la plume de Ken Follett reste ce qu'elle est, c'est a dire bien plaisante à lire. un bon moment de détente avec ce roman. Mais je trouve Ken Follet bien meilleur avec ses romans historiques que ses policiers ou ses romans d'espionnage.
  • ChantalCoutain Posté le 22 Mars 2017
    Je vois que pour beaucoup ce livre est le premier de cet auteur Dommage Il aurait fallu commencer par les piliers de la terre Il écrit sur beaucoup de choses différentes Peur blanche est pour moi un livre basic sans grand intérêt et rien avoir avec les autres livres
Plongez dans l'univers de Ken Follett
Interviews de l'auteur, dates de signatures, jeux concours… Ne manquez aucune actualité de Ken Follett !