RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Peur blanche

            Robert Laffont
            EAN : 9782221132456
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Peur blanche

            Jean ROSENTHAL (Traducteur)
            Collection : Best-sellers
            Date de parution : 20/12/2012

            Vent de panique sur la Grande-Bretagne : un échantillon du virus Madoba-2 a disparu du laboratoire Oxenford Medical.
            Antonia Gallo, ex-flic devenue directrice de la sécurité d'Oxenford, craint le pire : entre les mains de terroristes, le Madoba-2 est l'une des armes biologiques les plus efficaces qui soient. À l'air libre,...

            Vent de panique sur la Grande-Bretagne : un échantillon du virus Madoba-2 a disparu du laboratoire Oxenford Medical.
            Antonia Gallo, ex-flic devenue directrice de la sécurité d'Oxenford, craint le pire : entre les mains de terroristes, le Madoba-2 est l'une des armes biologiques les plus efficaces qui soient. À l'air libre, il contaminerait une ville en quelques heures, entraînant la mort de tous ses habitants.
            À peine Antonia débute-t-elle son enquête chez Stanley Oxenford, patron du laboratoire, que le piège se referme sur elle : les malfaiteurs séquestrent Stanley et sa famille. Qui sont les preneurs d'otages ? Qui sont les commanditaires ? Planifient-ils un crime de masse ? Antonia doit agir, et son temps est compté. Elle va vivre les quarante-huit heures les plus explosives de son existence.

            «Follett met toujours dans le mille. Il démarre en trombe et tient parfaitement sur la longueur.» Publisher's Weekly
            «Il est rarissime de lire un thriller intelligent, ceux de Ken Follett le sont tous.» Kansas City Star

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221132456
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Robert Laffont
            9.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • emmanuellevdaa Posté le 8 Décembre 2018
              Mouais ... Ken Follett nous a habitués à mieux ! C'est un bon roman sans plus. Un peu tiré en longueur une fois qu'on a saisi quel est le sujet ! J'ai passé un bon moment parce qu'en audiobook en travaillant mais si je l'avais écouté ou lu sans savoir que c'était du Follett je n'aurais jamais pensé à lui !
            • denis76 Posté le 18 Novembre 2018
              Voici le Ken Follett le plus contemporain ( 2004 ) : un virus mortel, le Madoba, a été imprudemment sorti du laboratoire de Stanley Oxenford, en Ecosse. Antonia Gallo, chef de la sécurité du laboratoire, mène l'enquête dans l'angoisse... . Gaz moutarde, grippe espagnole, HIV, ebola, etc... Tout ça fait très peur, et pendant feu-le service militaire, nous avions une trop brève instruction concernant les risques NBC ( nucléaire-biologique-chimique ). . Pourquoi "Peur blanche" ? Je pense que c'est parce que l'action se passe à Noël, et qu'il y a beaucoup de neige, "blanche" ( ! )... Les enquêteurs, mais aussi sûrement les voleurs, sont ralentis par la neige, provocant un surcroît de suspense... . C'est un thriller biologique un peu trop romantique, mais le romantisme n'est-il pas très utile, dans ce monde de fous ? En effet, parallèlement à cette sombre enquête, Stanley, veuf, est partagé entre sa famille et un nouvel amour. C'est un choix difficile, auquel j'ai été moi-même confronté, et la réussite des deux projets de front est malheureusement très difficile, quand les choses sont dites à demi-mots....
            • lyoko Posté le 30 Mars 2017
              Ken Follett nous met sous tension avec ce roman relativement bien documenté. L'espionnage industriel touche beaucoup de secteurs et entre autre le domaine pharmaceutique. Mais quand on peut se procurer des substances toutes prêtes.. pourquoi essayer de copier quand il y a juste a se servir. Un roman assez sympathique dans l'ensemble , mais qui n'a rien de transcendant. On reste dans du classique et du déjà vu. Mais la plume de Ken Follett reste ce qu'elle est, c'est a dire bien plaisante à lire. un bon moment de détente avec ce roman. Mais je trouve Ken Follet bien meilleur avec ses romans historiques que ses policiers ou ses romans d'espionnage.
            • ChantalCoutain Posté le 22 Mars 2017
              Je vois que pour beaucoup ce livre est le premier de cet auteur Dommage Il aurait fallu commencer par les piliers de la terre Il écrit sur beaucoup de choses différentes Peur blanche est pour moi un livre basic sans grand intérêt et rien avoir avec les autres livres
            • Witchblade Posté le 16 Février 2017
              Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2016-2017. De cet auteur, je n'avais lu qu'un livre, il y a 15 ans, dont j'ai oublié le titre mais qui m'avait marqué par son style et son histoire se déroulant durant la Seconde Guerre Mondiale. Grâce à ma belle-mère, je peux en lire un second. Celui-ci n'a rien d'un thriller historique, il s'agit plutôt d'un thriller scientifique qui m'a ainsi permis de renouer avec le style de cet auteur. Par contre, pendant les 200 premières pages, l'histoire n'est pas intense en émotions ni en rebondissements contrairement à « Sanglornis Prima » ou « L'opération Hadès » où nous n'avons pas le temps de souffler de bout en bout du roman. Nous suivons différents personnages qui vont nous inclure dans leur quotidien en période de Noël. L'histoire se déroule en Grande-Bretagne, au sein d'un laboratoire spécialisé dans les virus les plus redoutables. Un échantillon va disparaître malgré la sécurité renforcée de ce complexe. Toni, la responsable de la sécurité, va tout faire pour retrouver cet échantillon et éviter une catastrophe mondiale. Les chapitres sont très courts car l'ensemble de l'histoire se déroule sur 48h dont 12h en huis clos. le roman est donc découpé par demi-heure, puis par... Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2016-2017. De cet auteur, je n'avais lu qu'un livre, il y a 15 ans, dont j'ai oublié le titre mais qui m'avait marqué par son style et son histoire se déroulant durant la Seconde Guerre Mondiale. Grâce à ma belle-mère, je peux en lire un second. Celui-ci n'a rien d'un thriller historique, il s'agit plutôt d'un thriller scientifique qui m'a ainsi permis de renouer avec le style de cet auteur. Par contre, pendant les 200 premières pages, l'histoire n'est pas intense en émotions ni en rebondissements contrairement à « Sanglornis Prima » ou « L'opération Hadès » où nous n'avons pas le temps de souffler de bout en bout du roman. Nous suivons différents personnages qui vont nous inclure dans leur quotidien en période de Noël. L'histoire se déroule en Grande-Bretagne, au sein d'un laboratoire spécialisé dans les virus les plus redoutables. Un échantillon va disparaître malgré la sécurité renforcée de ce complexe. Toni, la responsable de la sécurité, va tout faire pour retrouver cet échantillon et éviter une catastrophe mondiale. Les chapitres sont très courts car l'ensemble de l'histoire se déroule sur 48h dont 12h en huis clos. le roman est donc découpé par demi-heure, puis par quart d'heure, où nous voyons différentes tranches de vies défilées suivant les personnages principaux. L'écriture est néanmoins très agréable, ce qui m'a permis de lire la première partie (200p) en une journée sans effet de lourdeur. Je retournais à chaque fois avec plaisir et curiosité dans ma lecture. L'auteur prend ainsi le temps de mettre en avant les travers d'une famille d'intellectuels où tout n'est pas rose car tout le monde peut se faire avoir par de belles paroles et ne pas juger au mieux les conséquences de ses actes... Par contre, la fin m'a paru ultra-violente où on voit tout la stupidité des gens qui ont fait un mauvais choix et tout le courage (même insensé) des autres. Comme vous l'aurez compris, ce roman a été une bonne lecture car la répartition entre l'action et la conclusion ne m'a pas paru adéquate par rapport à l'histoire. Sur un roman de 440p, l'histoire ne se lance vraiment qu'à la moitié. Un peu déçue à cause de ça ainsi que de la violence des dernières pages, même si quelques fois aux informations, on n'entend guère mieux. Heureusement que je ne relis jamais les 4ème de couverture car après lecture, celui pour ce roman est un peu faussé et décalé par rapport à l'histoire réelle. Je pense néanmoins retenter l'expérience de cet auteur avec un de ses thrillers historiques qui font plus l'unanimité. J'ai quand même bien apprécié son style d'écriture ainsi que sa façon de traiter ses personnages, tout en nuances mais qui, suivant les orientations, vont plus vers le noir ou vers le blanc. Je vous conseille néanmoins de découvrir ce roman que vous soyez amateurs ou non de cet auteur car il est très surprenant et ne se limite pas qu'à un seul style de roman. On apprend ainsi quelques informations sur les biorisques et les virus. Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
              Lire la suite
              En lire moins
            Plongez dans l'univers de Ken Follett
            Interviews de l'auteur, dates de signatures, jeux concours… Ne manquez aucune actualité de Ken Follett !