Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823880786
Code sériel : 5676
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Nouveauté

Polgara la sorcière - tome 1 : Le temps des souffrances

,

Dominique Haas (traduit par)
Date de parution : 16/09/2021

Retour sur la jeunesse de l’indomptable Polgara, figure emblématique de La Belgariade.

Belgarath le Sorcier vient de raconter la Grande Guerre des Dieux. Ses compagnons restent muets... mais tout n'a pas été dit. C'est alors que Polgara, sa fille, prend la parole pour éclairer ce qui était jusque là resté dans l'ombre.
Nous savions que sa mère, la louve Poledra, n'était jamais réellement...

Belgarath le Sorcier vient de raconter la Grande Guerre des Dieux. Ses compagnons restent muets... mais tout n'a pas été dit. C'est alors que Polgara, sa fille, prend la parole pour éclairer ce qui était jusque là resté dans l'ombre.
Nous savions que sa mère, la louve Poledra, n'était jamais réellement morte ; nous apprenons qu'elle a enseigné la magie à Polgara. Nous découvrons l'origine de l'Arbre fantastique, qui semble avoir toujours été là. La sorcière n'a jamais pardonné à son père de l'avoir abandonnée après la « mort » de Poledra ; elle nous conte son enfance et son adolescence difficiles, sa souffrance à la mort de sa sœur — l'épreuve dont elle est sortie plus forte.
Alors le Dieu Aldur, dont les compagnons sont tous disciples, lui confie une mission : veiller sur l'Arendie. C'est dans ce pays déchiré par les guerres civiles qu'elle vit plusieurs siècles et qu'elle rencontrera la trahison...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823880786
Code sériel : 5676
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ils en parlent

« Un nouvelle éclairage qui nous fait encore plus aimer Polgara, la dure leçon de la magie et d'un destin écrit, comment apprendre à perdre des êtres chers au nom de la nécessité et de vivre soi-même plus longtemps que le commun des mortels. »  Booknode
Booknode
« Une fabuleuse lecture qui permet de découvrir l'enfance de Polgara, un des personnages les plus puissants de La Belgariade et La Mallorée. »  Babelio
Babelio

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • culturevsnews Posté le 4 Octobre 2021
    Un formidable compagnon de Belgarath le Sorcier. Il remplit tous les espaces vides. Cela aurait été la fin parfaite de la série s’il n’avait pas ouvert les spéculations sur qui est vraiment Wolf à la fin, mais je suppose que rien n’est parfait. Surtout qu’il n’y aura pas d’autres histoires de Garion pour éclaircir tout ça. Cela m’a un peu contrarié. Mais à part ça, le livre était excellent. Lorsque j’ai commencé à lire la Belgariad, j’ai trouvé Polgara extrêmement sèche et je ne comprenais pas l’affection que tout le monde lui portait, elle ne me semblait pas être la figure maternelle qu’ils décrivaient. Bien sûr, à la fin du Belgariad, j’ai changé d’avis, mais CE livre explique vraiment beaucoup plus de choses sur Polgara et pourquoi elle est comme elle est. L’histoire de Polgara est longue et complexe, elle commence dans le ventre de sa mère avant même sa naissance et celle de Beldaran. Elle raconte sa relation avec sa mère et sa sœur jumelle, l’animosité qu’elle ressent à l’égard de son père et la relation qu’elle entretient avec lui, la façon dont elle finit par perdre Beldaran (plusieurs fois, de plusieurs façons), et la façon dont elle apprend... Un formidable compagnon de Belgarath le Sorcier. Il remplit tous les espaces vides. Cela aurait été la fin parfaite de la série s’il n’avait pas ouvert les spéculations sur qui est vraiment Wolf à la fin, mais je suppose que rien n’est parfait. Surtout qu’il n’y aura pas d’autres histoires de Garion pour éclaircir tout ça. Cela m’a un peu contrarié. Mais à part ça, le livre était excellent. Lorsque j’ai commencé à lire la Belgariad, j’ai trouvé Polgara extrêmement sèche et je ne comprenais pas l’affection que tout le monde lui portait, elle ne me semblait pas être la figure maternelle qu’ils décrivaient. Bien sûr, à la fin du Belgariad, j’ai changé d’avis, mais CE livre explique vraiment beaucoup plus de choses sur Polgara et pourquoi elle est comme elle est. L’histoire de Polgara est longue et complexe, elle commence dans le ventre de sa mère avant même sa naissance et celle de Beldaran. Elle raconte sa relation avec sa mère et sa sœur jumelle, l’animosité qu’elle ressent à l’égard de son père et la relation qu’elle entretient avec lui, la façon dont elle finit par perdre Beldaran (plusieurs fois, de plusieurs façons), et la façon dont elle apprend à connaître son don et à l’utiliser. Le temps qu’elle a passé en Arendia est couvert en détail et j’ai adoré lire ce qu’elle a vécu à Vo Wacune, en gardant les Arends sous contrôle et en étant la Duchesse d’Erat. L’histoire est racontée de telle manière que je pouvais presque sentir mon cœur se briser à chaque fois qu’un événement terrible se produisait, montrant à quel point il peut être terrible d’avoir une durée de vie aussi longue que celle de Polgara. Bien sûr, le fait qu’elle veille sur la lignée de Rivan – la lignée de sa sœur – est également un élément important de l’intrigue. Nous découvrons ce que cela représentait pour Polgara d’élever autant de petits garçons, de les cacher et de s’occuper d’eux en attendant la naissance du Tueur de Dieux. La dernière partie, qui précède la naissance de Garion et la suit brièvement, est à la fois belle et triste. Il se passe tellement de choses terribles dans l’histoire de Polgara, mais il y a aussi tellement de choses merveilleuses. Je me suis vraiment sentie entraînée dans cette histoire et, bien qu’elle ait traîné légèrement en longueur à quelques reprises, ce n’était jamais pour longtemps. Il y a beaucoup d’action, d’une certaine façon, et chaque fois que j’avais l’impression que rien ne se passait, il se passait quelque chose qui me tenait à nouveau en haleine. Une belle lecture pour accompagner le BELGARIAD et le MALLOREON. Je vais reprendre l’histoire de Belgarath !
    Lire la suite
    En lire moins
  • lehibook Posté le 31 Janvier 2020
    Bon ! les Eddings tirent à la ligne c’est entendu mais comme c’est pour mettre en avant mon personnage préféré allons-y pour un autre tour : Polgara la brune (mon épouse est brune) , amoureuse d’ordre et de propreté ( ma femme aussi) , excellente cuisinière (ma dulcinée aussi ) , assez têtue et rancunière ( censuré) est surtout une formidable sorcière ( pas ma femme sinon c’est un salsifi qui écrirait cette chronique !) . On découvre ici ses premières années assez chaotiques et on comprend mieux à cette lecture la mélancolie qui la saisit à Vo Wacune dans la Belgariade.
  • nemo- Posté le 11 Février 2017
    Une fabuleuse lecture qui permet de découvrir l'enfance de Polgara, un des personnages les plus puissants de la Belgariade et la Mallorée. On comprend mieux son attitude et de nombreuses allusions dans les deux pentalogies.
  • Mondaye Posté le 17 Juin 2016
    C'est un plaisir de nous plonger une fois de plus (hélas pour la dernière fois) dans l'univers des royaumes du Ponant, cette fois-ci sous la plume de Polgara... On retrouve dans l'écriture un peu du tranchant de son caractère incisif ce qui n'est pas pour me déplaire. On a également l'occasion d'en apprendre plus sur la tragédie a peine ébauchée par son père de Wo Wacune. Certes pas de "grande surprises" et on fini par retomber sur nos pattes, mais le livres tantôt amusant tantôt émouvant nous fait passer un bon moment.
  • frankgth Posté le 18 Septembre 2011
    Après Belgarath, Polgara nous donne sa version de l'histoire des royaumes du Ponant. Et celle-ci m'a semblé la plus intéressante, car en parcourant une période moins longue elle peut mieux détailler les périodes qu'elle a vécu et les évènements qu'elle a traversé. On s'attache ainsi plus facilement aux personnages et on a beaucoup moins l'impression de lire un livre d'histoire avec ses successions de dates et d'évènements mais bien un ensemble d'histoires reliées entre elles par une quête qui s'achèvera avec la Belgariade. Ces aventures sont en plus parfaitement complémentaires de celles de son père car elle nous apprend beaucoup de choses dont celui-ci n'avait pas, et souvent de devait pas avoir, connaissance, comblant ainsi tout les trous et permettant d'avoir une vue complète de ce qui a été nécessaire pour aboutir à la naissance du Tueur de Dieu. Ces livres sont donc totalement indispensables avant d'attaquer la saga de la Mallorée.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !