RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Seuls - tome 04 : les cairns rouges

            12-21
            EAN : 9782823860788
            Code sériel : PKJN
            Façonnage normé : EFL3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Seuls - tome 04 : les cairns rouges

            Bruno GAZZOTTI (Dessinateur), Kidi BEBEY (Adaptation)
            Date de parution : 04/01/2018
            Ils sont cinq et ils sont seuls. D’après la bande dessinée phénomène de Bruno Gazzotti et Fabien Vehlmann !
            Les survivants se sentent enfin en sécurité derrière les barricades qu’ils ont édifiées au cœur de la ville. Mais leur répit est de courte durée… Bientôt, le Maître des couteaux réapparaît avec d’inquiétantes nouvelles : le bébé qu’il protège a été kidnappé par une bande de grands singes particulièrement agressifs.... Les survivants se sentent enfin en sécurité derrière les barricades qu’ils ont édifiées au cœur de la ville. Mais leur répit est de courte durée… Bientôt, le Maître des couteaux réapparaît avec d’inquiétantes nouvelles : le bébé qu’il protège a été kidnappé par une bande de grands singes particulièrement agressifs. Dodji et ses amis oseront-ils braver leurs crocs pour sauver la petite fille ?
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782823860788
            Code sériel : PKJN
            Façonnage normé : EFL3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            12-21
            6.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • reve2003 Posté le 12 Mars 2019
              Le tension monte d'un cran dans ce tome. L'ambiance est réellement angoissante avec le retour de l'homme masqué qui fait très film d'horreur et surtout ces singes très agressifs. Il y a aussi du mystère et du suspense avec la présence des deux gars aux yeux à moitié fermée qui semblent être malveillants et surtout cette zone étrange délimitée par les cairns et que les singes n'approchent pas.
            • Cer45Rt Posté le 23 Décembre 2018
              Le quatrième tome d'une série de BD, c'est plutôt tard pour commencer vraiment, mais… mais ça commence ! Après deux tomes de prélude, et un tome d'introduction, c'est pas trop ! Il y a enfin du mystère, et j'ai enfin de l'intérêt pour l'intrigue… EN-FIN ! On peut dire que c'est pas trop tôt ! Ca commence ENFIN, et on peut dire que ça commence super bien ! De l'aventure, du mystère, des idées, des surprises… Tout ce que j'aime, en fait ! tout, Tout, TOUT ce que j'aime !
            • LeManegeDePsylook Posté le 18 Décembre 2018
              Ça a fait du bien de replonger dans cette série. A la fin du troisième, le groupe de Dodji a fui le camp du clan du requin, accompagné par certains de ces membres. Ils ont monté leur propre camp, ça a quand même des airs d’Alexandria dans Walking Dead avec la barrière d’entrée surveillée sans les zombies. Certains sortent chercher de la nourriture, tandis que d’autres se la coulent douce. Lors d’une réunion du conseil, le maître des couteaux vient leur demander de l’aide. Il est sacrément amoché. En voulant l’aider, le groupe découvrent des cairns érigés à différents endroits par les agresseurs. Dans ce tome, Dodji fait de mauvais choix qui mettent en danger les siens. Il finit par prendre du recul pour le bien de tous et laisse le leadership à Yvan. Y a pas de grands mystères si ce n’est les cairns rouges. Que sont-ils réellement ? Qui les érigent ? Pourquoi sont-ils fabriqués ? Et quel est leur rôle ? J’ai bien aimé ce quatrième tome, mais sans plus. Je pense qu’il sert principalement à introduire le cinquième, à moins qu’il ne fut nécessaire pour introduire le maître des couteaux dans le groupe. Le prochain me le dira.
            • cicou45 Posté le 11 Décembre 2018
              Et voilà que nous retrouvons notre "maître des couteaux" rencontré dans le second tome, sauf que cette fois-ci, ce n'est plus lui le méchant mais un être vulnérable qui a perdu Lucie, le bébé qu'il ne quitte jamais. Aussi, notre petite bande (qui s'est bien agrandie puisque de nombreux membres du parc d'attraction les ont rejoints) décide de lui venir en aide et de retrouver la petite fille pour lui. C'est donc une course-poursuite contre des singes (des orangs-outans) qui commence car il semblerait, aussi étrange que cela puisse paraître, que ce soit eux les ravisseurs. Dodji, que tout le monde admire pour sa force, a été nommé chef de clan mais cette situation ne semble pas lui convenir. Il va s'absenter un peu mais sans pour autant être trop loin de ses "amis". Peut-être pourra-t-il les aider à sa manière, sans les mettre en danger pour autant ? Un quatrième tome, comme les précédents, qui se laisse dévorer en un rien de temps, il va falloir que je ralentisse la cadence, moi qui voulais étaler mes lectures sur mes jours de congés. En revanche, l'avantage d'avoir attendu aussi longtemps pour découvrir cette série (que je ne peux que vous recommander), c'est... Et voilà que nous retrouvons notre "maître des couteaux" rencontré dans le second tome, sauf que cette fois-ci, ce n'est plus lui le méchant mais un être vulnérable qui a perdu Lucie, le bébé qu'il ne quitte jamais. Aussi, notre petite bande (qui s'est bien agrandie puisque de nombreux membres du parc d'attraction les ont rejoints) décide de lui venir en aide et de retrouver la petite fille pour lui. C'est donc une course-poursuite contre des singes (des orangs-outans) qui commence car il semblerait, aussi étrange que cela puisse paraître, que ce soit eux les ravisseurs. Dodji, que tout le monde admire pour sa force, a été nommé chef de clan mais cette situation ne semble pas lui convenir. Il va s'absenter un peu mais sans pour autant être trop loin de ses "amis". Peut-être pourra-t-il les aider à sa manière, sans les mettre en danger pour autant ? Un quatrième tome, comme les précédents, qui se laisse dévorer en un rien de temps, il va falloir que je ralentisse la cadence, moi qui voulais étaler mes lectures sur mes jours de congés. En revanche, l'avantage d'avoir attendu aussi longtemps pour découvrir cette série (que je ne peux que vous recommander), c'est que je peux la lire d'une seule traite (encore une fois, si celle-ci est complète car j'ai emprunté les dix premiers tomes à la médiathèque et ne veux pas encore savoir si elle l'est) et non pas attendre que l'éditeur publie le suivant. Eh, eh, maligne la guêpe !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Skritt Posté le 12 Octobre 2018
              Quatrième épisode de la saga Seuls. Les enfants reviennent en ville, leur ville, avec ce que cela implique. Refaire un endroit où il fait bon vivre, mais rapidement ils s’aperçoivent que quelque chose ne va pas. Des chimpanzés agressifs ont bâtis des cairns. Dans le même temps, Dodji se sépare du groupe et le maître des couteaux (deuxième album) vient leur demander de l’aide. Cet album est pour l’instant l’un des meilleurs de la série. Parce que les personnages sont en place et que nous comprenons comment fonctionne le groupe et surtout par le récit qui intensifie la tension qui peut exister dans la recherche de la vérité sur leur condition. Du début jusqu’au dénouement, assez tragique, cet album est dans un rythme assez tendu, mouvementé, sans répit. Le graphisme est toujours aussi bien réalisé avec une représentation de l’agressivité des animaux bien rendu, ce qui accentue d’autant plus le côté dramatique de l’album. Un très bon album qui fait passer la saga à une vitesse supérieure.
            12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
            Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !