Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714455109
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Un mariage en décembre

Michèle VALENCIA (Traducteur)
Date de parution : 28/02/2013

Dans les paysages enneigés du Massachusetts, un huis clos intense et envoûtant autour de sept amis réunis après plus de vingt ans. Une variation subtile et poignante sur les rendez-vous manqués, la difficulté de tout recommencer et les affres de la création, sublimée par l’attention extrême d’Anita Shreve aux moindres frémissements de l’âme humaine.

Pour célébrer leur mariage, Bill et Bridget ont décidé de rassembler leur ancien groupe d’amis. Un moyen de rattraper le temps, alors que les jours de Bridget sont comptés.
Que rêvaient-ils d’être et que sont-ils tous devenus ? Vingt ans après, quels secrets brûlent-ils de dévoiler ou voudraient-ils garder enfouis ?
Entre...

Pour célébrer leur mariage, Bill et Bridget ont décidé de rassembler leur ancien groupe d’amis. Un moyen de rattraper le temps, alors que les jours de Bridget sont comptés.
Que rêvaient-ils d’être et que sont-ils tous devenus ? Vingt ans après, quels secrets brûlent-ils de dévoiler ou voudraient-ils garder enfouis ?
Entre passions inavouées, drames refoulés, culpabilité et pardon, tous vont devoir affronter les blessures et les vérités qui les hantent depuis tant d’années…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714455109
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ils en parlent

« Anita Shreve fait partie de ces romancières qui ne déçoivent jamais. »
Daphné de Saint Sauveur - Madame Figaro

« Un roman qui se lit comme on regarde un film de Claude Sautet, avec nostalgie et tendresse. »
Christine Salles - Psychologies

« Mené d'une main de maître, ce récit d'un week-end particulier se dévore quasiment comme un polar. Anita Shreve orchestre avec finesse les questions que pose Un mariage en décembre. Quand on a laissé passer sa première chance peut-on en espérer une deuxième ? Les occasions manquées nous poursuivent-elles toute notre vie ? A quoi tient un parcours raté ou réussi ? Réponses sur le fil du rasoir dans ce beau roman sensible. »
Manuela Giroud - Le Nouvelliste (Suisse)

« Un livre mené de main de maître par Anita Shreve qui, avec juste ce qu'il faut de mystère, dépeint avec subtilité des êtres face à leur existence, avec tout ce que cela comporte de culpabilité, de passion et de drames secrets. »
Métro (Belgique)

« Une impressionnante démonstration du talent de romancière d’Anita Shreve. »
Kirkus Reviews

« Ce roman poignant sur les amours passées et les vérités cachées vous réserve une lecture captivante. À lire absolument. »
Library Journal

« Anita Shreve ramène inéluctablement ses personnages à leurs drames les plus intimes. »
Publishers Weekly

« La talentueuse et prolifique Anita Shreve mène d’une main de maître un roman sur la nature fugace du bonheur et les douloureux compromis qu’il exige. »
Booklist

« Grâce aux dons évidents de conteuse d’Anita Shreve, ce roman post-11 septembre explore le continent des occasions manquées et des secondes chances (…) avec une dose jouissive de suspense de la première page jusqu’aux révélations finales. […] Un livre dont on tourne frénétiquement les pages. »
The New York Times Book Review

« Une lecture inoubliable […], une écriture aussi belle qu’inventive. »
Washington Post Book World

« Les romans d’Anita Shreve sur l’amour et le désir ont quelque chose d’addictif. »
USA Today

À propos de Un amour volé :
« Ce roman tout en finesse d’Anita Shreve raconte, d’une voix claire et objective, une histoire simple qui se déroule dans une période de barbarie. (…) Son respect pour ses personnages est frappant, de même que son sens minutieux du détail. (…) Je suis arrivé au dernier chapitre insatiable, en voulant encore. »
Los Angeles Times Book Review

À propos de Une lumière sur la neige :
« Qu’il s’agisse de la passion, du chagrin, de l’abandon, Anita Shreve moud et recrache toutes ces émotions de sa belle écriture aux mots justes. On redécouvre avec plaisir qu’elle est une extraordinaire exploratrice des sentiments. »
Dominique Grosfils, Psychologies

À propos de La maison au bord de mer :
« C’est toujours un plaisir de retrouver Anita Shreve. Elle excelle dans les histoires bien campées sur fond de peinture sociale. […] Deux beaux portraits de femmes […], une écriture élégante et sensible… Que demander de plus ? »
Isabelle Bourgeois, Marie France

À propos de La femme du pilote :
« Mensonges, dissimulations, suspense et passion sont les ingrédients de ce roman qu’on lit d’une traite, sauf pour se demander, comme ça en passant, presque distraitement : et l’homme de ma vie, qu’est-ce que je sais de lui ? »
Daphné de Saint-Sauveur, Madame Figaro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ManonCC Posté le 16 Avril 2019
    Les grands drames et les petits mystères vécus par ce groupe d'amis, qui se retrouvent après 20 ans, ont gardé mon intérêt jusqu'à la fin.
  • sld09 Posté le 28 Juin 2017
    Je suis contente d'avoir relu Un mariage en décembre. Le roman m'a laissé une meilleure impression que lors de la première lecture. Peut-être qu'avec quelques années de plus je suis plus sensible aux charmes de la nostalgie, des amours déçues, des souvenirs doux-amers du lycée, etc.Alors c'est vrai, ce roman est loin de déborder de bonne humeur et le récit n'est pas à proprement parler palpitant, mais j'ai beaucoup aimé la plume d'Anita Shreve et la sensibilité avec laquelle elle croque ses personnages, tous à un tournant de leur existence même s'ils n'en ont pas vraiment conscience...Une lecture agréablement mélancolique...
  • Yunali Posté le 2 Janvier 2013
    Le résumé de ce livre me faisait envie: des amis du lycée se retrouvent après 27 ans au mariage de deux d’entre eux, Bill et Bridget qui est atteinte d’un cancer incurable. Au bout de 27 ans certains sont un peu restés en contact, d’autres pas du tout. Beaucoup de choses se sont passées pour eux : certains ont réussi leur vie professionnelle et/ou personnelle, d’autres pas du tout. Mais peu importe, ils ont tous envie d’en apprendre plus sur leurs amis et ce qu’ils sont devenus. J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, contée alternativement des points de vue de trois personnes : Harrison, Agnes et Bridget. Dès le début j’ai eu du mal avec Harrison, le premier arrivé à l’auberge de Nora, qui a restauré la maison qu’elle avait avec son mari à la mort de celui-ci. Je n’ai pas non plus vraiment apprécié Nora, elle n’est pas vraiment antipathique, mais je ne l’ai pas trouvée très sympathique non plus. Bridget est la plus touchante, c’est peut-être la plus simple de tous, et son cancer et la réalité de sa maladie la rende tout de suite attachante. J’aime les huis clos et je trouve cette situation propice aux révélations des secrets, aux règlements... Le résumé de ce livre me faisait envie: des amis du lycée se retrouvent après 27 ans au mariage de deux d’entre eux, Bill et Bridget qui est atteinte d’un cancer incurable. Au bout de 27 ans certains sont un peu restés en contact, d’autres pas du tout. Beaucoup de choses se sont passées pour eux : certains ont réussi leur vie professionnelle et/ou personnelle, d’autres pas du tout. Mais peu importe, ils ont tous envie d’en apprendre plus sur leurs amis et ce qu’ils sont devenus. J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, contée alternativement des points de vue de trois personnes : Harrison, Agnes et Bridget. Dès le début j’ai eu du mal avec Harrison, le premier arrivé à l’auberge de Nora, qui a restauré la maison qu’elle avait avec son mari à la mort de celui-ci. Je n’ai pas non plus vraiment apprécié Nora, elle n’est pas vraiment antipathique, mais je ne l’ai pas trouvée très sympathique non plus. Bridget est la plus touchante, c’est peut-être la plus simple de tous, et son cancer et la réalité de sa maladie la rende tout de suite attachante. J’aime les huis clos et je trouve cette situation propice aux révélations des secrets, aux règlements de compte, aux explications etc. Mais j’ai été déçue par la tournure des choses dans ce livre. Il n’y a rien de ‘spécial’ et au final l’histoire d’un de leur camarade disparu, Stephen, est juste pathétique. Tous les personnages se ressemblent trop, on dirait une seule entité, on a du mal à les différencier. C'est peut-être pour ça que je ne les ai pas trop appréciés. Et toutes les femmes sont tristes d’une manière ou d’une autre, selon les cas : pas d’enfant, pas de mari, pas d’amour… Et on dirait que rien ne pourrait jamais les sortir de leur torpeur… malgré le petit « coup d’éclat » d’Agnes, qui n’est pas bien mené à terme non plus… En bref j’ai un grand sentiment de raté en sortant de cette lecture : des vies plus ou moins ratées, dans un livre plus ou moins raté aussi. Ce qui m’a le plus plu dans ce livre en fait c’est l’histoire qu’écrit Agnes ! L’histoire de cette explosion à Halifax, et du destin d’Innes Finch. J’aurai préféré lire 300 pages de cela plutôt que ce livre qui je le crains ne me laissera pas vraiment de grand souvenir.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.