Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782377359509
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 430
Format : 10,8 x 17,7 mm
Arsène Lupin contre Herlock Sholmès
suivi de L'Aiguille creuse
Date de parution : 04/02/2021
Éditeurs :
Archipoche

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès

suivi de L'Aiguille creuse

Date de parution : 04/02/2021
Alors que Netflix diffuse une série inspirée des aventures d’Arsène Lupin, avec Omar Sy dans le rôle-titre, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les plus célèbres aventures du gentleman cambrioleur. 
Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d’Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et... Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d’Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d’une vingtaine d’œuvres, nées de l’imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).

Accusé...
Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d’Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d’une vingtaine d’œuvres, nées de l’imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).

Accusé de deux cambriolages et d’une escroquerie, il doit faire face en 1908 au redoutable détective Herlock Sholmès, venu d’outre-Manche faire la lumière sur ces affaires... au risque de causer sa perte !

Dans L’Aiguille creuse, l’année suivante, il est cette fois confronté à la sagacité d’un jeune étudiant, Isidore Beautrelet, sur la piste du trésor des anciens rois de France. Une quête qui les mènera tous deux sur les falaises d’Étretat chères à Leblanc.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377359509
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 430
Format : 10,8 x 17,7 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Entournantlespages Posté le 23 Mars 2022
    Je ne m’attendais pas à suivre le point de vue de Herlock Sholmès et pourtant, c’est bien le protagoniste central des deux nouvelles, La Dame Blonde et La Lampe juive. Arsène Lupin est finalement très secondaire, toujours caché dans l’ombre en inventant mille stratagèmes pour ne pas se faire prendre. Clairement, on n’est absolument pas dans l’inspiration ou l’hommage au personnage d’Arthur Conan Doyle. Non, on est totalement dans de la récupération, et qui est mal faite en plus. On n’aura jamais vu un Sherlock Holmes face à des énigmes si limpides pour un esprit aussi ingénieux que le sien, Ganimard est présent uniquement pour être le dindon de la farce, et Wilson… Mon dieu, mais qu’est-ce que c’est que cet avatar de John Watson ? Le personnage est constamment en admiration devant son collègue, plus proche du toutou prêt à défendre son maître et à lui lécher ses chaussures que d’un ami. Pour ce qui est du fond, les deux nouvelles se ressemblent beaucoup. Le duel entre le voleur et le détective n’est pas mauvais en soi, je l’aurais trouvé plus intéressant sans cette récupération grotesque qui, à mon sens, dessert Maurice Leblanc. Avec un style simple et sympathique,... Je ne m’attendais pas à suivre le point de vue de Herlock Sholmès et pourtant, c’est bien le protagoniste central des deux nouvelles, La Dame Blonde et La Lampe juive. Arsène Lupin est finalement très secondaire, toujours caché dans l’ombre en inventant mille stratagèmes pour ne pas se faire prendre. Clairement, on n’est absolument pas dans l’inspiration ou l’hommage au personnage d’Arthur Conan Doyle. Non, on est totalement dans de la récupération, et qui est mal faite en plus. On n’aura jamais vu un Sherlock Holmes face à des énigmes si limpides pour un esprit aussi ingénieux que le sien, Ganimard est présent uniquement pour être le dindon de la farce, et Wilson… Mon dieu, mais qu’est-ce que c’est que cet avatar de John Watson ? Le personnage est constamment en admiration devant son collègue, plus proche du toutou prêt à défendre son maître et à lui lécher ses chaussures que d’un ami. Pour ce qui est du fond, les deux nouvelles se ressemblent beaucoup. Le duel entre le voleur et le détective n’est pas mauvais en soi, je l’aurais trouvé plus intéressant sans cette récupération grotesque qui, à mon sens, dessert Maurice Leblanc. Avec un style simple et sympathique, les deux histoires manquent pourtant de rythme. Sans être ennuyeuses, elles manquent parfois de surprises. Bon, repartons du bon pied.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Des_potron_minet Posté le 28 Février 2022
    Je suis ravie d'avoir enfin découvert le personnage emblématique de notre littérature qu'est Arsène Lupin. Je connaissais très peu de chose sur ce personnage et son auteur, je n'ai pas vu la série de Netflix ni aucunes autres adaptations. J'étais donc totalement dans la découverte et j'ai ma foi passé un agréable moment. Tout d'abord j'ai été agréablement surprise du style d'écriture de Maurice Leblanc, je n'ai pas du tout eu l'impression de lire un roman écrit il y a plus de 100 ans, j'ai même trouvé le style moins désuet que pour les Agatha Christie les plus anciens. Il y a beaucoup d'humour, j'ai particulièrement aimé la façon dont l'auteur nous dépeint Sherlock Holmes, ici appelé Herlock Sholmes, et son pauvre Watson, devenu Wilson. Ils sont vraiment tournés en dérision et c'est vraiment drôle. Arsène Lupin quant à lui, est un personnage très hautain, sur de lui mais qui reste attachant et sympathique, malgré ses méfaits on a envie qu'il échappe à la police. Police qui est d'ailleurs bien ridiculisée... Il y a tout de même un point négatif à soulever, c'est le côté redondant de l'intrigue. Dans les 2 aventures de ce recueil, Arsène vole, Arsène tombe sur un enquêteur très très... Je suis ravie d'avoir enfin découvert le personnage emblématique de notre littérature qu'est Arsène Lupin. Je connaissais très peu de chose sur ce personnage et son auteur, je n'ai pas vu la série de Netflix ni aucunes autres adaptations. J'étais donc totalement dans la découverte et j'ai ma foi passé un agréable moment. Tout d'abord j'ai été agréablement surprise du style d'écriture de Maurice Leblanc, je n'ai pas du tout eu l'impression de lire un roman écrit il y a plus de 100 ans, j'ai même trouvé le style moins désuet que pour les Agatha Christie les plus anciens. Il y a beaucoup d'humour, j'ai particulièrement aimé la façon dont l'auteur nous dépeint Sherlock Holmes, ici appelé Herlock Sholmes, et son pauvre Watson, devenu Wilson. Ils sont vraiment tournés en dérision et c'est vraiment drôle. Arsène Lupin quant à lui, est un personnage très hautain, sur de lui mais qui reste attachant et sympathique, malgré ses méfaits on a envie qu'il échappe à la police. Police qui est d'ailleurs bien ridiculisée... Il y a tout de même un point négatif à soulever, c'est le côté redondant de l'intrigue. Dans les 2 aventures de ce recueil, Arsène vole, Arsène tombe sur un enquêteur très très fort, Arsène est capturé, Arsène s'échappe, Arsène est à nouveau capturé et Arsène finalement s'en sort. Même si les aventures sont remplis d'énigmes captivantes où l'on se demande comment Arsène a pu perpétrer ses vols, le schéma est le même et on sait forcément que Lupin va s'en sortir alors niveau suspense on reviendra... C'est une lecture divertissante que je vous conseille mais peut être plutôt lire une aventure à la fois pour éviter la répétition. J'en relirai à l'occasion je pense.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ladythat Posté le 23 Février 2022
    Dans ce deuxième recueil, on retrouve un Arsène Lupin au meilleur de sa forme. Il fait preuve d’espièglerie dans ses rapports à Herlock Sholmès, ne manquant jamais d’humour et d’esprit pour arriver à ses fins. Il aime tourner en dérision la police française et ce cher inspecteur Ganimard qui en arrive à le laisser faire comme il l’entend, préférant garder la tête haute que de devenir la risée de l’opinion publique toute à Lupin et ses méthodes. La rencontre entre Sholmès et Lupin est un moment délicieux pour le lecteur, une discussion autour d’un verre dans un restaurant, un échange cordiale, un défi lancé comme une invitation à jouer, comme pour pimenter une affaire trop facile. On pourrait regretter que Herlock Sholmès et son fidèle ami Wilson ne soient que la parodie des héros de Conan Doyle, pourtant, tout à la lecture et au plaisir de lire les aventures d’Arsène Lupin, cela ne nous a pas gênées. Je crois que nous avons pris ces deux personnages comme s’ils n’existaient que sous cette identité. J’avoue avoir pensé au début que Maurice Leblanc devait être un grand amateur de Sherlock Holmes et souhaitait rendre hommage à son auteur mais il apparait rapidement que... Dans ce deuxième recueil, on retrouve un Arsène Lupin au meilleur de sa forme. Il fait preuve d’espièglerie dans ses rapports à Herlock Sholmès, ne manquant jamais d’humour et d’esprit pour arriver à ses fins. Il aime tourner en dérision la police française et ce cher inspecteur Ganimard qui en arrive à le laisser faire comme il l’entend, préférant garder la tête haute que de devenir la risée de l’opinion publique toute à Lupin et ses méthodes. La rencontre entre Sholmès et Lupin est un moment délicieux pour le lecteur, une discussion autour d’un verre dans un restaurant, un échange cordiale, un défi lancé comme une invitation à jouer, comme pour pimenter une affaire trop facile. On pourrait regretter que Herlock Sholmès et son fidèle ami Wilson ne soient que la parodie des héros de Conan Doyle, pourtant, tout à la lecture et au plaisir de lire les aventures d’Arsène Lupin, cela ne nous a pas gênées. Je crois que nous avons pris ces deux personnages comme s’ils n’existaient que sous cette identité. J’avoue avoir pensé au début que Maurice Leblanc devait être un grand amateur de Sherlock Holmes et souhaitait rendre hommage à son auteur mais il apparait rapidement que c’est plutôt une façon de se moquer et peut-être aussi de se détacher de ce surnom, que lui aurait donné son éditeur pour le motiver, de « Conan Doyle français ». En tout cas, pour nous Arsène Lupin contre Herlock Sholmès est un récit humoristique qui ne nous a ni fait perdre notre intérêt pour la série de Maurice Leblanc, ni nous détourner de celle de Conan Doyle. Après tout, nous avons affaire à deux grands auteurs qui s’illustrent dans des registres proches en se positionnant dans des camps opposés. La finesse de l’écriture et l’intelligence des enquêtes nous ont a nouveau conquises, de même qu’Arsène Lupin nous a de nouveau séduites par sa nonchalance apparente, son charme et son humour caustique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • isah62 Posté le 30 Décembre 2021
    Ce livre comporte 3 histoires qui vont voir s'affronter Arsène Lupin et Herlock Sholmès : - La Dame Blonde - La lampe juive - L'aiguille creuse Herlock était déjà apparu dans une nouvelle intitulée "Herlock Sholmès arrive trop tard" dans laquelle il se nommait Sherlock. est-ce dû à l'intervention des avocats de Conan Doyle qui ont fait renommer le personnage, mais en tout cas ici Herlock est plutôt bien caricaturé. Quant à Wilson (Docteur Watson) c'est un véritable cliché, à la limite du bêta, un personnage largement rabaissé. On sent parfaitement qu'ici Maurice Leblanc s'amuse avec ses personnages. Mais il y a aussi ce respect mutuel que se portent les 2 adversaires, chacun voyant en l'autre un ennemi digne de lui-même. Les 2 premières nouvelles sont de belles petites aventures rocambolesques et drôles, où ressort tout le génie inimaginable de Lupin. Dans la 3ème, Herlock y est moins présent, et Arsène Lupin est plutôt confronté au génie d'un jeune étudiant parti sur les traces du trésor des Rois de France. Une confrontation entre deux légendes littéraires assez sympathique. Si vous êtes un inconditionnel de Conan Doyle vous ne supporterez sans doute pas de voir Holmes tourné ainsi en dérision. Si vous avez un brin d'humour vous apprécierez ces petites parodies.
  • Pluiedor Posté le 11 Décembre 2021
    Le livre Arsene Lupin contre Herlock Sholmes est en deux partie: La dame blonde ET La Lampe juive. Mon édition ne comprend pas L'aiguille creuse. Herlock Sholmes, anglais, sosie évidente de Sherlock Holmes, arrivé en France pour résoudre deux problèmes de vol. Il recherche tout d'abord un fabuleux diamant bleu disparu dans d'horribles circonstances puis une lampe juive abritant une merveilleuse chimère ornée de pierres précieuses. Tantôt en avance mais généralement plutôt en retard par rapport à Arséne, le detective anglais ne se décourage pas. C'est l'époque où les voleurs (AL) ont de l'honneur, où les détectives à leurs trousses ont du respect pour eux... C'est la belle époque telle que la voit Maurice Leblanc.
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    Archipoche

    Une édition collector d'Arsène Lupin préfacée par Michel Bussi

    Les éditions Archipoche rééditent, sous jaquette stylisée, six volumes rassemblant les plus célèbres aventures d’Arsène Lupin, dont L’Aiguille creuse et L’île aux trente cercueils. Dans sa préface, Michel Bussi explique comment Arsène Lupin fut à l’origine de sa vocation.

    Lire l'article