RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Cité des miroirs

            Pocket
            EAN : 9782266218597
            Code sériel : 15354
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 1088
            Format : 108 x 177 mm
            La Cité des miroirs

            Dominique HAAS (Traducteur)
            Date de parution : 01/03/2018
            Un siècle après l'apparition en Amérique du Nord d'un virus qui a décimé la population, la vie semble reprendre ses droits. Quelques poches de population ont réussi à éliminer les Douze, qui avaient propagé le mal. Les survivants sortent de derrière leurs hauts murs et osent désormais rêver d'un futur... Un siècle après l'apparition en Amérique du Nord d'un virus qui a décimé la population, la vie semble reprendre ses droits. Quelques poches de population ont réussi à éliminer les Douze, qui avaient propagé le mal. Les survivants sortent de derrière leurs hauts murs et osent désormais rêver d'un futur meilleur.
            Mais loin d'eux, dans une métropole à l'agonie, le Zéro attend. Celui qui engendra les Douze et initia la fin du monde se consume de haine, ivre de vengeance.
            Seule pourrait l'apaiser la mort d'Amy – le dernier espoir de l'Humanité – qui a grandi pour se dresser contre lui.
            Une ultime fois, la lumière et l'ombre vont s'affronter. Amy et ses amis iront au-devant de leur destin.

            « Justin Cronin, le nouveau King. » Le Parisien
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266218597
            Code sériel : 15354
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 1088
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            11.50 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Justin Cronin, le nouveau King. » Le Parisien

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • MarilouC Posté le 31 Octobre 2018
              Le problème, quand une trilogie comme celle de Justin Cronin commence si bien, c’est qu’une fois le premier tome lu, on a très peur de la suite parce qu’on se dit que les tomes 2 et 3 ne seront jamais aussi bons. Pour moi, ça a été le cas, même si l’ensemble reste 4 étoiles malgré tout, ne serait ce que pour les personnages, auxquels je me suis vraiment attachée, et l’ecriture, que je trouve très belle, à la fois précise, riche et dynamique. J’aime aussi l’aspect mystique de ces romans (notamment le personnage d’Amy, qui dans le premier tome est vraiment mystérieux et est admirablement bien amené), et la description de ce monde post apocalyptique, désolé, dangereux mais aussi pleins d'opportunités. J’aime également les allers retours entre passé et présent, même s’ils ne sont pas toujours justifiés ou utiles à l’intrigue, ce qui est ici le cas, avec cette loooooongue partie consacrée au passé du Zéro, qui n’apporte pas grand chose à l’action, mais qui approfondit nos connaissances sur ce personnage (et c’est toujours bien je trouve, de donner de l’epaisseur aux persos, surtout si ce sont des méchants). Même si ce Fanning, ne fout pas assez les... Le problème, quand une trilogie comme celle de Justin Cronin commence si bien, c’est qu’une fois le premier tome lu, on a très peur de la suite parce qu’on se dit que les tomes 2 et 3 ne seront jamais aussi bons. Pour moi, ça a été le cas, même si l’ensemble reste 4 étoiles malgré tout, ne serait ce que pour les personnages, auxquels je me suis vraiment attachée, et l’ecriture, que je trouve très belle, à la fois précise, riche et dynamique. J’aime aussi l’aspect mystique de ces romans (notamment le personnage d’Amy, qui dans le premier tome est vraiment mystérieux et est admirablement bien amené), et la description de ce monde post apocalyptique, désolé, dangereux mais aussi pleins d'opportunités. J’aime également les allers retours entre passé et présent, même s’ils ne sont pas toujours justifiés ou utiles à l’intrigue, ce qui est ici le cas, avec cette loooooongue partie consacrée au passé du Zéro, qui n’apporte pas grand chose à l’action, mais qui approfondit nos connaissances sur ce personnage (et c’est toujours bien je trouve, de donner de l’epaisseur aux persos, surtout si ce sont des méchants). Même si ce Fanning, ne fout pas assez les chocottes selon moi, comparé aux autres viruls et leurs amis, peut être justement à cause de ce flashback centré sur lui. Ensuite, comme on est très attachés aux personnages (Alicia, Michael...), ça fait plaisir de les retrouver, même si leur évolution n’est pas toujours très compréhensible et que certaines ficelles sont incohérentes (notamment du côté de Michael je trouve). Je dirais cependant que l’intrigue s’essouffle un peu dans ce troisième tome, et qu’il était temps d’en finir effectivement. Je n’ai pas trop aimé d’ailleurs, le combat final, que j’ai trouvé un peu brouillon. En résumé ce troisième tome est une bonne conclusion, même si je reste un chouïa sur ma faim (mais j’avais certainement des attentes irréalistes !). J’ai l’impression que l’auteur s’est un peu inspiré de la fin de La Servante écarlate pour écrire son dénouement, et j’avoue que cela m’a bien plu de visiter encore une autre époque. Bref, une trilogie de très grande qualité, que je relirai certainement dans quelques années, quand mes souvenirs se seront un peu floutés et que j’aurai l’impression de la redécouvrir
              Lire la suite
              En lire moins
            • Tristale Posté le 26 Octobre 2018
              dernier tome d'une trilogie qui avait commencé avec "le passage", suivi de "les douze". Trois énormes pavés qui se lisent avidement tant Justin Cronin a su captiver son lectorat. Nous retrouvons encore la plupart des personnages du début de cette aventure post-apocalyptique. Ils ont vieilli certes mais sont toujours déterminés à mettre un terme au règne du "Zéro", mutant à l'origine de la quasi extermination de la race humaine. Si les douze ont été difficiles a éliminé celui ci va leur donner du fil à retordre et certains le paieront de leur vie. Michael répare un vieux bateau depuis 20 ans, Peter est devenu président de la petite communauté de survivants, Sara et Hollis travaillent à aider et soigner, Alicia et Amy sont parties chacune en vue de se préparer au dernier affrontement. Comment survivre dans un monde dévasté? A qui faire confiance quand le danger se rapproche? Que deviendra l'humanité si tout est à recommencer? Justin Cronin nous offre une épopée futuriste sur plus d'un millénaire et démontre que la terre survit à tout et peut toujours offrir à tout être vivant de quoi prospérer. Le prix à payer peu paraître élevé, mais seulement à hauteur de ce que l'homme a engendré. Car... dernier tome d'une trilogie qui avait commencé avec "le passage", suivi de "les douze". Trois énormes pavés qui se lisent avidement tant Justin Cronin a su captiver son lectorat. Nous retrouvons encore la plupart des personnages du début de cette aventure post-apocalyptique. Ils ont vieilli certes mais sont toujours déterminés à mettre un terme au règne du "Zéro", mutant à l'origine de la quasi extermination de la race humaine. Si les douze ont été difficiles a éliminé celui ci va leur donner du fil à retordre et certains le paieront de leur vie. Michael répare un vieux bateau depuis 20 ans, Peter est devenu président de la petite communauté de survivants, Sara et Hollis travaillent à aider et soigner, Alicia et Amy sont parties chacune en vue de se préparer au dernier affrontement. Comment survivre dans un monde dévasté? A qui faire confiance quand le danger se rapproche? Que deviendra l'humanité si tout est à recommencer? Justin Cronin nous offre une épopée futuriste sur plus d'un millénaire et démontre que la terre survit à tout et peut toujours offrir à tout être vivant de quoi prospérer. Le prix à payer peu paraître élevé, mais seulement à hauteur de ce que l'homme a engendré. Car qui sème le vent récolte la tempête et celle ci sera dévastatrice.
              Lire la suite
              En lire moins
            • laure14 Posté le 5 Août 2018
              La cité des miroirs est le dernier tome d'une fabuleuse épopée qui a débuté avec Le passage. Nous retrouvons les héros face à un ultime et terrible défi. Un ennemi, le plus dangereux et le plus mystérieux reste à vaincre. Une histoire toujours aussi intense, les personnages sont confrontés à de nombreuses épreuves et doivent faire des choix difficiles. Un roman passionnant, qui ne se limite pas à la science fiction et donne à réfléchir.
            • fanculo Posté le 26 Juin 2018
              La cité des miroirs est un récit dynamique relaté comme un récit biblique avec de nombreuses métaphores. On retrouve en première partie les différents personnages connus dans des situations nouvelles. La seconde raconte l'histoire de Tim Flanning:le zéro. Dans la troisième toutes les pièces sont en place pour cette ultime partie. Les dernières pages sont très bien réussies. Ce dernier volet permet de clôturer magnifiquement cette trilogie.
            • Ludik54 Posté le 22 Juin 2018
              Enfin le 3ème et dernier volume de l'énorme trilogie du Passage ! C'est l'occasion de découvrir un peu plus en profondeur un personnage assez important de la série... Zéro, ou Dr Fanning ! On en saura donc beaucoup plus sur ce personnage jusque là mystérieux.. Nous n'oublierons cependant pas nos héros, qui bien que le temps est passé, sont toujours là ! là ou le bat blesse, je trouve, c'est qu'à certains moment ont dirait que certains personnages ont complètement changer de psychologie... Ce qui les fait un peu perdre en crédibilité par rapport aux volumes précédents. Et personnellement je ne suis pas trop rentré dans le truc un peu mystique des rêves et tout ça.. Ce n'est que moi mais dommage. J'ai tout de même passer un bon moment bien que j'avais préféré les 2 premiers tomes.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.