Lisez! icon: Search engine
La source de l'amour-propre
Christine Laferrière (traduit par)
Date de parution : 16/09/2021
Éditeurs :
10/18

La source de l'amour-propre

Christine Laferrière (traduit par)
Date de parution : 16/09/2021
« Au fil de la quarantaine de textes réunis dans ce magnifique recueil, c'est la Morrison militante, philosophe et professeure qui se dévoile. » Elle

La Source de l’amour-propre réunit une quarantaine de textes écrits par Toni Morrison au cours des dernières décennies et qui, chacun à sa façon, attestent de sa généreuse intelligence. Elle s’implique,... La Source de l’amour-propre réunit une quarantaine de textes écrits par Toni Morrison au cours des dernières décennies et qui, chacun à sa façon, attestent de sa généreuse intelligence. Elle s’implique, débat, ou analyse des thèmes aussi variés que le rôle de l’artiste dans la société, la question de l’imagination en... La Source de l’amour-propre réunit une quarantaine de textes écrits par Toni Morrison au cours des dernières décennies et qui, chacun à sa façon, attestent de sa généreuse intelligence. Elle s’implique, débat, ou analyse des thèmes aussi variés que le rôle de l’artiste dans la société, la question de l’imagination en littérature, la présence des Afro-Américains dans la culture américaine ou encore les pouvoirs du langage. On retrouve dans ces essais ce qui fait également la puissance de ses romans : l’examen des dynamiques raciales et sociales, sa grande empathie, et son pragmatisme politique. Toni Morrison s’interroge : « Comment faire en sorte que personne ne soit plus perçu comme un étranger en son propre pays ? ». Elle s’emploie, pour répondre à cette question, à rendre hommage à ses prédécesseurs : James Baldwin, Martin Luther King, ou plusieurs peintres noirs qui, tous, ont théorisé ou incarnés les tiraillements identitaires de l’Amérique.

La Source de l’amour-propre est à la fois une porte d’entrée dans l’oeuvre de Toni Morrison et une somme où se donne à lire l’acuité combative de son autrice. C’est aussi, dans un style dont la vigueur ne cesse de nous éblouir, un puissant appel à l’action, au rêve, à l’espoir.

PRESSE : 
« [U]n cadeau posthume ... » Le Monde
«  Au fil de la quarantaine de textes réunis dans ce magnifique recueil, c'est la Morrison militante, philosophe et professeure qui se dévoile. Érudite, passionnée, formidablement engagée dans son époque, l'auteure de Beloved, Jazz et Tar Baby ne s'arrête jamais au diagnostic. » Elle
« Un legs essentiel ... [Toni Morrison] restera comme artiste et une femme de convictions qui a su appeler à l'engagement, autoriser le rêve, instiller l'espoir. » Lire
« [La Source de l'amour-propre] n'est pas moins intense, pas moins prenant, pas moins exigeant et puissant que les plus beaux de ses romans - souvent, il les éclaire, en souligne la richesse, et offre d'en mesurer l'insaisissable profondeur. » Télérama
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264077936
Code sériel : 5697
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782264077936
Code sériel : 5697
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • rbreizh 24/06/2022
    Le source de l'amour propre est le livre de Toni Morrison qui clôt mon cycle de lectures de l'écrivaine américaine. Ce livre est un recueil de 40 textes. J'avoue que j'ai eu du mal à accrocher à la lecture des premiers textes car c'étaient des discours universitaires. Cela m'a plutôt ennuyée. A partir du texte "Femmes, race et mémoire", mon intérêt s'est réveillé. Car Toni Morrison s'est mise à parler de ses livres et de ses secrets de fabrication. Passionnant! J'ai même repris les livres pour lire ce dont elle parlait. Je comprends pourquoi ses livres sont si prenants et envoutants : elle cisèle ses histoires, s'appuie sur la mémoire, la sienne et celle des Afro-Américains. A la fois autrice et lectrice quand elle écrit, elle sait si bien nous désarçonner, nous perturber, renverser nos préjugés... Mais je n'en dis pas plus car Toni Morrison le raconte tellement bien qu'elle nous entraine dans son tourbillon créatif. Ce que je ressens est que ses livres sont un grand cri d'amour pour les anciens esclaves et leurs descendants mais aussi pour nous lecteurs, qui que nous soyons et quelque soit notre tribu d'origine. Elle a toujours essayé de décorréler son oeuvre de... Le source de l'amour propre est le livre de Toni Morrison qui clôt mon cycle de lectures de l'écrivaine américaine. Ce livre est un recueil de 40 textes. J'avoue que j'ai eu du mal à accrocher à la lecture des premiers textes car c'étaient des discours universitaires. Cela m'a plutôt ennuyée. A partir du texte "Femmes, race et mémoire", mon intérêt s'est réveillé. Car Toni Morrison s'est mise à parler de ses livres et de ses secrets de fabrication. Passionnant! J'ai même repris les livres pour lire ce dont elle parlait. Je comprends pourquoi ses livres sont si prenants et envoutants : elle cisèle ses histoires, s'appuie sur la mémoire, la sienne et celle des Afro-Américains. A la fois autrice et lectrice quand elle écrit, elle sait si bien nous désarçonner, nous perturber, renverser nos préjugés... Mais je n'en dis pas plus car Toni Morrison le raconte tellement bien qu'elle nous entraine dans son tourbillon créatif. Ce que je ressens est que ses livres sont un grand cri d'amour pour les anciens esclaves et leurs descendants mais aussi pour nous lecteurs, qui que nous soyons et quelque soit notre tribu d'origine. Elle a toujours essayé de décorréler son oeuvre de la notion de "race" qui n'existe que pour ceux qui ont peur de la différence, qui étiquettent, qui rejettent l'autre dans le néant pour vivre. Bravo chère Toni Morrison!
    Lire la suite
    En lire moins
  • polarjazz 04/06/2022
    J’écoute Barbara Hendricks interpréter avec une force extraordinaire « Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage » de Maya Angelou. Ce magnifique texte résonne en moi, particulièrement depuis que j’ai lu « La source de l’amour propre » de Toni Morrison. D’ailleurs, je ne parviens pas à franchir le cinquième chapitre tant la langue m’attache à un territoire inconnu. Voilà mon péril. Je suis une lectrice déformée par la langue bavarde et artificielle des politiques, des médias et des scribouillards. Je suis née en France de parents caucasiens. Pourtant, un métissage transparait dans les frisures de mon frère et ma tante maternelle. Au long de mes cinquante années d’existence, je ne me suis pas interrogée sur la suprématie de la culture et de l’économie occidentales, sur ma place dans ce monde. La langue que je pratique m’a été donnée en héritage. Je ne l’ai pas bousculée, tannée, brutalisée car elle m’appartient de fait. J’étais plongée dans l’ignorance de sa beauté uniforme. Ce recueil de conférences rassemblées par les éditions 10/18 est un ouvrage précieux, une ressource pour les amoureux de la littérature, une ouverture sur les différentes formes de l’art. Toni Morrison évoque son difficile apprentissage de la citoyenneté, ses... J’écoute Barbara Hendricks interpréter avec une force extraordinaire « Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage » de Maya Angelou. Ce magnifique texte résonne en moi, particulièrement depuis que j’ai lu « La source de l’amour propre » de Toni Morrison. D’ailleurs, je ne parviens pas à franchir le cinquième chapitre tant la langue m’attache à un territoire inconnu. Voilà mon péril. Je suis une lectrice déformée par la langue bavarde et artificielle des politiques, des médias et des scribouillards. Je suis née en France de parents caucasiens. Pourtant, un métissage transparait dans les frisures de mon frère et ma tante maternelle. Au long de mes cinquante années d’existence, je ne me suis pas interrogée sur la suprématie de la culture et de l’économie occidentales, sur ma place dans ce monde. La langue que je pratique m’a été donnée en héritage. Je ne l’ai pas bousculée, tannée, brutalisée car elle m’appartient de fait. J’étais plongée dans l’ignorance de sa beauté uniforme. Ce recueil de conférences rassemblées par les éditions 10/18 est un ouvrage précieux, une ressource pour les amoureux de la littérature, une ouverture sur les différentes formes de l’art. Toni Morrison évoque son difficile apprentissage de la citoyenneté, ses batailles pour s’approprier la langue des américains protestants blancs, l’explorer, la façonner. Il n’est pas facile d’être légitime lorsqu’une partie du monde est exclue de l’histoire, une histoire effacée, censurée. L’esclavage a engendré un peuple en exil qui n’est plus africain, et qui n’est pas américain. Toni mentionne la race et le racisme qui amènent incompréhension, déni et peur de l’étranger. L’étranger est une menace. J’ai été émue par ces propos sur l’intimité de l’écrivain pour la langue, pour son hommage à Martin Luther King, pour son éloge funèbre à James Baldwin. Dans ces conférences transparaît son combat pour la culture afro-américaine. C’est une magnifique oratrice et ses œuvres sont étudiées. Elles sont le témoignage d’un peuple stigmatisé, violenté. De là où je suis, j’ai l’impression que la culture noire est encore une expérience marginale. « La source de l’amour propre » suscitera un nouvel élan.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Muguf 14/04/2022
    Il m'a fallu deux semaines pour terminer "La Source de l'amour propre" de la grande Toni Morrison. Pas parce que ce recueil de textes est indigeste, mais parce qu'il est incroyablement riche et stimulant. Parce que cette période étrange n'est pas davantage propice à la lecture que mon quotidien. Mais je suis vraiment heureuse d'avoir lu ce livre ! J'ai trois pages de notes, une liste de références littéraires à aller voir... J'ai un peu plus d'espoir en l'avenir, aussi. "Imaginez, visualisez comment ce serait de savoir que votre confort, vos amusements et votre sécurité ne reposent pas sur la privation d'autrui. C'est possible." "[...] rêver n'est pas irresponsable : c'est une activité humaine de premier ordre. Ce n'est pas du divertissement : c'est du travail. Quand Martin Luther King a dit : "Je fais un rêve", il ne jouait pas, il était sérieux. [...le monde] doit être tel qu'il devrait être."
  • theliteraryvoyager 05/02/2022
    Il n'y aurait pas assez de mots pour dire à quel point j'ai aimé lire ces conférences et essais de Toni Morrison. "La source de l'amour-propre" m'a littéralement accompagnée partout pendant quelques semaines. C'est l'un des rares livres que j'ai pris plaisir à annoter, ce qui n'est pourtant pas mon habitude, tant les propos de chacune des conférences étaient justes et pertinents. Un véritable coup de coeur ! Cette autrice américaine de la fin du XXe siècle aborde beaucoup de thèmes que l'on retrouve au coeur de ses ouvrages : le racisme, la place des artistes (et a fortiori des écrivains) et de l'art, la domination sociale, l'Histoire, les médias, l'écriture, l'injustice... Beaucoup de thèmes engagés et forts, à propos desquels elle s'exprime avec une profonde humanité. Certains textes trouvent nécessairement échos entre eux et témoignent d'une bienveillance proche de la pédagogie, vouée à dénoncer les travers de notre société pour mieux l'encourager à révéler ce qu'elle a de meilleur. L'oeuvre de l'autrice est particulièrement mobilisée au fil de ses interventions, expliquant ses choix narratifs tant concernant l'écriture que la portée de ses romans. C'est à la fois une formidable porte d'entrée et un éclairage analytique sur son travail. N'ayant pas... Il n'y aurait pas assez de mots pour dire à quel point j'ai aimé lire ces conférences et essais de Toni Morrison. "La source de l'amour-propre" m'a littéralement accompagnée partout pendant quelques semaines. C'est l'un des rares livres que j'ai pris plaisir à annoter, ce qui n'est pourtant pas mon habitude, tant les propos de chacune des conférences étaient justes et pertinents. Un véritable coup de coeur ! Cette autrice américaine de la fin du XXe siècle aborde beaucoup de thèmes que l'on retrouve au coeur de ses ouvrages : le racisme, la place des artistes (et a fortiori des écrivains) et de l'art, la domination sociale, l'Histoire, les médias, l'écriture, l'injustice... Beaucoup de thèmes engagés et forts, à propos desquels elle s'exprime avec une profonde humanité. Certains textes trouvent nécessairement échos entre eux et témoignent d'une bienveillance proche de la pédagogie, vouée à dénoncer les travers de notre société pour mieux l'encourager à révéler ce qu'elle a de meilleur. L'oeuvre de l'autrice est particulièrement mobilisée au fil de ses interventions, expliquant ses choix narratifs tant concernant l'écriture que la portée de ses romans. C'est à la fois une formidable porte d'entrée et un éclairage analytique sur son travail. N'ayant pas lu la plupart des romans évoqués, j'ai survolé ces passages pour mieux y revenir en complément de mes futures lectures !
    Lire la suite
    En lire moins
  • MonPetitBookan 14/11/2021
    Lorsque je regarde chaque mois les nouveautés littéraires des @editions1018 je ne sais qu'y choisir tellement je sais que tout me plaira. Mais lorsqu'il s'agit de Toni Morrison, je ne me pose même pas la question, je fonce 😍 "La source de l'amour-propre" contient 43 textes de Toni Morrison, issus de ses différentes prises de paroles, conférences, cours, interviews. Ce n'est donc pas un roman. Mais cela se lit aussi bien, sinon mieux, car l'ensemble de ces textes appuient le propos et le positionnement que l'autrice nous propose dans ses récits à travers les parcours de ses personnages. On y lit l'amour des mots et leur incroyable pouvoir, la vie de femmes noires, la considération aux autres et à soi, l'art qui est partout. Et naturellement la force de la littérature et son articulation avec la vie. Magnifique ❤
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    10/18

    Les incontournables de Noël chez 10-18

    Que vous ayez l'âme d'un détective en herbe ou que vous soyez simplement avide de découvertes, la sélection des Éditions 10/18 pour Noël ne pourra pas vous laisser indifférent ! À travers un large choix d'enquêtes haletantes et de récits de vie émouvants, vous pourrez vibrer aux côtés de personnages attachants et d'intrigues renversantes.

    Lire l'article