Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Le retour de la Bête
Date de parution : 25/01/2024
Éditeurs :
Pocket jeunesse
Nouveauté

Le retour de la Bête

, ,

Date de parution : 25/01/2024
Mêlant la sombre période de la France occupée aux histoires de la Bête du Gévaudan, Jean-Luc Marcastel démontre avec talent que les monstres ne sont pas toujours des légendes.
Il l’a entendue. Il dit même qu’il l’a vue, avec ses petits yeux méchants. Mais, au village, tout le monde sait que le père Gustave boit un peu trop. Alors,... Il l’a entendue. Il dit même qu’il l’a vue, avec ses petits yeux méchants. Mais, au village, tout le monde sait que le père Gustave boit un peu trop. Alors, son histoire à dormir debout, qui ravive le souvenir de la fameuse Bête du Gévaudan, elle ne me fait pas... Il l’a entendue. Il dit même qu’il l’a vue, avec ses petits yeux méchants. Mais, au village, tout le monde sait que le père Gustave boit un peu trop. Alors, son histoire à dormir debout, qui ravive le souvenir de la fameuse Bête du Gévaudan, elle ne me fait pas peur, enfin presque pas… Et puis j’ai un problème plus urgent à traiter : organiser l’évasion de mon meilleur ami, Maurice, qui a été arrêté par des SS. Comment moi et ma bande de copains, qu’une simple bête imaginaire effraie, pourrions-nous mettre en déroute les soldats allemands ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266337670
Code sériel : 03696
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 176
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266337670
Code sériel : 03696
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 176
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • En_pleine_lecture 01/02/2024
    Le retour de la Bête est un très bon roman jeunesse dont l’histoire se déroule durant la Seconde Guerre mondiale dans un petit village français. Nous allons suivre une bande de copains, qui va se servir de la légende de la Bête dont on entend parler dans tout le village, pour aider un de leurs copains ainsi que leur instituteur à échapper aux soldats allemands. C’est super bien écrit, j’ai adoré la plume de l’auteur, et le récit est captivant et passionnant. Destiné aux enfants à partir de 9 ans, ce roman aborde parfaitement la période sombre de la Seconde Guerre mondiale, y mêlant la fameuse histoire de la Bête du Gévaudan, afin de faire réfléchir le jeune lecteur sur les sujets abordés. Les illustrations de Cécile et Lionel Marty que l’on retrouve au fil des pages sont très réussies. Le retour de la Bête est un roman à faire découvrir aux enfants sans hésiter.
  • Bullesetperles 26/10/2023
    J’ai adoré ce livre audio que j’ai écouté d’une traite ! #x1f60d Une merveilleuse et très émouvante histoire durant une période bien sombre. Mêlant parfaitement la légende de la Bête du Gevaudan et la barbarie nazie, ce récit tout en subtilité mais réalisme dépeint la courageuse épopée de Jacques, sa petite sœur et ses amis dans une Auvergne occupée pour sauver son ami « Maurice ». Ce livre est plein d’humour notamment au début et permet par la suite d’aborder avec les enfants cette terrible période de l’Histoire et de la Shoah. Parce que la question soulevée est de savoir quel Être incarne le mal absolu ?
  • AMR_La_Pirate 26/08/2023
    Jean-Luc Marcastel est un auteur français de romans fantastiques et de fantasy. Il a d'abord été professeur d'histoire avant de se consacrer pleinement à l’écriture. Je découvre, grâce aux éditions VOolume, Le Retour de la bête, en version audio, lue par Simon Jeannin. Le Cantal, d’où l’auteur est originaire… L’hiver 1942… Un contexte historique particulier : la France est occupée par les Allemands, les juifs sont traqués, des enfants juifs sont cachés dans les campagnes, la Résistance s’organise… Le mystère de la bête du Gévaudan revisité. Une belle histoire d’amitié. L’écriture est à la première personne : un vieil homme se souvient d’un épisode marquant de son enfance. Jacques se revoit avec sa petite sœur et sa bande de copains, durant cet hiver terrible où son maître d’école protégeait Moshé, rebaptisé Maurice, quand des animaux disparaissaient dans les fermes voisines et qu’un vieil ivrogne disait avoir vu « la bête », cette époque où les loups étaient aussi des hommes en uniforme de SS. J’ai adoré ce roman pour la jeunesse, la manière dont Jean-Luc Marcastel a su mêler l’Histoire et la fantasy, le côté didactique associé au plaisir de la légende et de l’aventure, la métaphore de la bête filée tout au long du livre. Le livre audio est très agréable à écouter. La voix du narrateur campe à merveille le grand-père redevenu enfant le temps de son récit. Une belle découverte ! #LeRetourdelabête #NetGalleyFrance Jean-Luc Marcastel est un auteur français de romans fantastiques et de fantasy. Il a d'abord été professeur d'histoire avant de se consacrer pleinement à l’écriture. Je découvre, grâce aux éditions VOolume, Le Retour de la bête, en version audio, lue par Simon Jeannin. Le Cantal, d’où l’auteur est originaire… L’hiver 1942… Un contexte historique particulier : la France est occupée par les Allemands, les juifs sont traqués, des enfants juifs sont cachés dans les campagnes, la Résistance s’organise… Le mystère de la bête du Gévaudan revisité. Une belle histoire d’amitié. L’écriture est à la première personne : un vieil homme se souvient d’un épisode marquant de son enfance. Jacques se revoit avec sa petite sœur et sa bande de copains, durant cet hiver terrible où son maître d’école protégeait Moshé, rebaptisé Maurice, quand des animaux disparaissaient dans les fermes voisines et qu’un vieil ivrogne disait avoir vu « la bête », cette époque où les loups étaient aussi des hommes en uniforme de SS. J’ai adoré ce roman pour la jeunesse, la manière dont Jean-Luc Marcastel a su mêler l’Histoire et la fantasy, le côté didactique associé au plaisir de la légende et de l’aventure, la métaphore de la bête filée tout au long du livre. Le livre audio...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Flaubauski 23/08/2023
    Jacques est avec sa petite fille, Laureline, dans une salle de paléontologie d’un musée parisien. A la vue d’un des spécimens présents, le septuagénaire sent ses souvenirs affluer, pour le ramener à une époque bien lointaine, en 1942, dans son village natal du Cantal. C’est un jour hivernal de départ pour l’école, comme les autres pendant lequel, sur le chemin, se retrouvent les amis : Jacques et sa petite sœur Françoise, Gaston et Dédé, des voisins. Arrivés sur place, à la mairie, ce sont les retrouvailles avec M. Antoine, le maître, et Maurice, le « neveu » de celui-ci, arrivé de Paris il y a six mois, devenu depuis le meilleur ami de notre protagoniste. Depuis 1940, la zone Nord de la France est occupée par les nazis, et, depuis quelques mois, Hitler a décidé d’annexer le reste de la France, traquant les maquisards et les Juifs cachés dans les villes et villages du Sud à l’aide de commandos S.S. A leur arrivée dans le village, ils captureront Maurice et M. Antoine, mais cela ne les mènera pas, du tout, à ce à quoi ils s’attendaient. Par un savant mélange entre fantastique et Histoire, en combinant légende de la bête du Gévaudan et incursions nazies dans le Sud de la France, Jean-Luc Marcastel nous conte une belle histoire d’amitié, rythmée, attachante, qui nous montre que face à la guerre, l’on peut devenir Monstre ou Juste. C’est une histoire idéale pour de jeunes adolescents, qui plus est servie par un dernier chapitre d’explications très claires et accessibles sur les éléments fantastiques et historiques du roman. Le tout est raconté avec toujours autant de justesse, de vivacité, de modulation bienvenue selon les personnages, par Simon Jeannin, qui est indéniablement un excellent conteur – c’est le troisième livre audio duquel il est narrateur que j’écoute. Je remercie les éditions VOolume et NetGalley de m’avoir permis de découvrir cet intéressant roman jeunesse. Jacques est avec sa petite fille, Laureline, dans une salle de paléontologie d’un musée parisien. A la vue d’un des spécimens présents, le septuagénaire sent ses souvenirs affluer, pour le ramener à une époque bien lointaine, en 1942, dans son village natal du Cantal. C’est un jour hivernal de départ pour l’école, comme les autres pendant lequel, sur le chemin, se retrouvent les amis : Jacques et sa petite sœur Françoise, Gaston et Dédé, des voisins. Arrivés sur place, à la mairie, ce sont les retrouvailles avec M. Antoine, le maître, et Maurice, le « neveu » de celui-ci, arrivé de Paris il y a six mois, devenu depuis le meilleur ami de notre protagoniste. Depuis 1940, la zone Nord de la France est occupée par les nazis, et, depuis quelques mois, Hitler a décidé d’annexer le reste de la France, traquant les maquisards et les Juifs cachés dans les villes et villages du Sud à l’aide de commandos S.S. A leur arrivée dans le village, ils captureront Maurice et M. Antoine, mais cela ne les mènera pas, du tout, à ce à quoi ils s’attendaient. Par un savant mélange entre fantastique et Histoire, en combinant légende de la bête du Gévaudan...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Delicesdelivres 15/08/2023
    Un grand-père, Jacques, raconte à ses petits enfants… En Auvergne, pendant la Seconde Guerre mondiale, il avait un ami qu’on appelait Maurice, mais qui en réalité s’appelait Moshe… Lorsque les Allemands arrivent, l’instituteur et les enfants du village font tout pour protéger leur ami et le tirer des griffes de la Bête… Mais de quelle Bête s’agit-il ? Car dans la région rôde aussi un terrible prédateur qui décime les poulaillers et les troupeaux… ce qui donne une idée aux enfants… Et si ils se servaient de ce mythe local pour jouer un tour aux Allemands et permettre à Moshe et l’instituteur de s’échapper ? Une approche sensible de l’occupation allemande pour les plus jeunes, sur fond de légende locale, d’amitié et de courage. -- Avis : Jean-Luc Marcastel mêle avec justesse la légende de la bête du Gévaudan à l’Histoire avec un grand H pour éveiller les enfants à cette sombre page de l’Histoire et nous montrer que la Bête n’est pas toujours celle que l’on croit.
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Vous aimerez aussi