Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707178381
Code sériel : 401
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 168
Format : 125 x 190 mm

Vivre avec les animaux

Une utopie pour le XXIe siècle

Alain CAILLÉ (Préface)
Date de parution : 06/02/2014

Quels sont les enjeux de notre relation aux animaux d'élevage et, plus largement, aux animaux domestiques ? Si Le rapport aux animaux est un des meilleurs indices de notre degré de civilisation et d'humanité, la capacité à vivre dignement avec eux en évitant leur mise à mort industrielle pourrait se révéler comme une des plus belles utopies du XXIsiècle.

Dans notre monde radicalement artificialisé, seuls les animaux, en nous rappelant ce qu’a été la nature, nous permettront peut-être de nous souvenir de notre propre humanité. Mais saurons-nous vivre avec eux ? Le voulons-nous encore ? Car l’abattage de masse des animaux, considérés comme simples éléments des « productions animales...

Dans notre monde radicalement artificialisé, seuls les animaux, en nous rappelant ce qu’a été la nature, nous permettront peut-être de nous souvenir de notre propre humanité. Mais saurons-nous vivre avec eux ? Le voulons-nous encore ? Car l’abattage de masse des animaux, considérés comme simples éléments des « productions animales », leur inflige une terreur et une souffrance insoutenables, tout en désespérant les éleveurs.
Qu’est-ce que l’élevage ? Quelles différences entre « élevage » et « productions animales » ? Quelle est la place de la mort dans le travail avec les animaux ? Peut-on améliorer leur sort dans les systèmes industriels ? Faut-il « libérer les animaux » comme le proposent certains philosophes ? En répondant ici à ces questions, Jocelyne Porcher explique en quoi la capacité des hommes à coexister pacifiquement dépend de leur capacité à vivre en paix et dignement avec les animaux. Et pourquoi, dès lors, sauver l’élevage en évitant son assujettissement au système d’exploitation et de mise à mort industrielles pourrait être une des plus belles utopies du XXIe siècle.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707178381
Code sériel : 401
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 168
Format : 125 x 190 mm

Ils en parlent

Jocelyne Porcher revient ici le parcours qui l'a conduite à quitter Paris en 1981 pour élever des animaux à la campagne, puis faire des expériences sur le "bien être animal" a destination de l'industrie agroalimentaire, et enfin revenir vers les éleveurs en tant que sociologue du travail. Une telle trajectoire lui donne un regard lucide et sans concession sur les souffrances partagées par les éleveurs et leurs animaux du fait de l'accélération des cadences. En s'appuyant à la fois sur Karl Marx et sur Marcel Mauss, elle imagine une autre relation de travail entre les hommes et les animaux, faite de dons et de contre-dons, ou le revenu tiré de la production de viande ne serait pas une exploitation, et où la mise à mort ne serait pas une domination.
Frédéric Keck / Le Monde des Livres

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Flocava1 Posté le 25 Août 2020
    Un parcours étonnant que celui de Jocelyne Porcher, ce qui lui donne un regard pluridisciplinaire et concret de notre relation actuelle aux animaux notamment dans les productions industrielles de minerai ( nom donné à la viande dans une pensée uniquement productiviste) et dans les élevages. Riche, cette pensée ouvre de réelles pistes de réflexion pour chacun.
  • RShaka Posté le 17 Février 2019
    Un livre intéressant, qui remet en question nos relations passées, présentes et futures avec les animaux, spécifiquement les animaux de ferme, de compagnie jadis, désormais dans des usines sans âme ni pitié...
  • claudia Posté le 29 Mars 2018
    Dans notre monde radicalement artificialisé, seuls les animaux, en nous rappelant ce qu’a été la nature, nous permettront peut-être de nous souvenir de notre propre humanité. Mais saurons-nous vivre avec eux ? Le voulons-nous encore ? Car l’abattage de masse des animaux, considérés comme simples éléments des « productions animales », leur inflige une terreur et une souffrance insoutenables, tout en désespérant les éleveurs. Qu’est-ce que l’élevage ? Quelles différences entre « élevage » et « productions animales » ? Quelle est la place de la mort dans le travail avec les animaux ? Peut-on améliorer leur sort dans les systèmes industriels ? Faut-il « libérer les animaux » comme le proposent certains philosophes ? En répondant ici à ces questions, Jocelyne Porcher explique en quoi la capacité des hommes à coexister pacifiquement dépend de leur capacité à vivre en paix et dignement avec les animaux. Et pourquoi, dès lors, sauver l’élevage en évitant son assujettissement au système d’exploitation et de mise à mort industrielles pourrait être une des plus belles utopies du XXIe siècle.
  • valerp Posté le 5 Juin 2017
    A lire absolument. Ce livre donne la parole aux éleveurs et nous fait mesurer ce que nous sommes en train de perdre: notre relation aux animaux domestiques.
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !