Lisez! icon: Search engine
First Éditions
EAN : 9782412066751
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 152
Format : 190 x 265 mm

La remplaçante

,

Collection : La vie en bulles
Date de parution : 12/05/2021
La première BD qui explore le post-partum. Un récit de reconstruction et de résilience.
 
Marketa et Clovis, amoureux fous, attendent un bébé. Mais l’accouchement signe la fin du conte de fées. La naissance de Zoé ne s’est pas passée comme Marketa l’imaginait, et l’instinct maternel tarde à se manifester. Tandis qu’elle ne reconna t plus son corps, Marketa se sent perdre pied face à... Marketa et Clovis, amoureux fous, attendent un bébé. Mais l’accouchement signe la fin du conte de fées. La naissance de Zoé ne s’est pas passée comme Marketa l’imaginait, et l’instinct maternel tarde à se manifester. Tandis qu’elle ne reconna t plus son corps, Marketa se sent perdre pied face à ce bébé si vulnérable dont elle a désormais la responsabilité.
Réussira-t-elle à se sentir mère ?  à aimer son bébé ?  à cesser de penser qu’une remplaçante ferait mieux qu’elle ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782412066751
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 152
Format : 190 x 265 mm

Ils en parlent

"Touchant de vérité et déculpabilisant."
Marlène Duretz / Le Monde
" Maternité et post partum: un fossé parfaitement illustré par cette BD "
Melissa Makaya / Huffington Post

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PharMarion Posté le 6 Octobre 2021
    Ce livre m'a été offert deux mois après mon accouchement. J'ai jugé ce choix audacieux et osé. Au final, je ne regrette pas cette lecture. Il s'agit d'une découverte graphique de la dépression post-partum. Le roman est d'autant plus intéressant qu'il s'agit du témoignage de deux femmes ayant réellement vécu cette situation. Sans aller jusqu'à la dépression, je pense que chaque maman y reconnaîtra des moments vécus. Je garderai notamment en mémoire le dessin du corps de l'accouchée, blessé et exposé aux bombes en plein no man's land. A mettre entre toutes les mains : déprimées ou non.
  • fontaisistt Posté le 25 Septembre 2021
    En s'inspirant de son propre vécu, Sophie Adriansen, et l’illustratrice Mathou, publient une bande dessinée qui évoque pour la première fois un sujet tabou dans notre société : la dépression post-partum. Cette BD pleine d’humour, de justesse, sensible, parle ouvertement de la maternité ou comment une femme peut se mettre une pression incroyable en voulant absolument être parfaite, avec l’image que la société véhicule en autre. Elle met à jour ce grand bouleversement qu'est devenir mère, qui commence avec l'accouchement et ce corps martyrisé. Une histoire attachante et universelle qui trouve écho chez de nombreuses femmes et jeunes couples : une libération de la parole, pour plus d'équilibre et moins d'injonctions.
  • topobiblioteca Posté le 15 Septembre 2021
    Marketa et son mari sont sur le point d'accueillir leur premier enfant. Loin du conte de fée, c'est surtout pour la jeune femme un moment de prise de conscience sur le fait que l'on ne dit rien sur les réelles conséquences d'un accouchement. On ne parle pas de ce corps perclus de douleurs qu'on ne reconnaît plus, sur les injonctions, sur le regard des autres et nos propres envies et contradictions. Sophie Adriansen et Mathou ont mis tout leurs vécus et celui de bien d'autres femmes dans ce récit touchant et authentique, d'une jeune mère qui ne sait plus qui elle est et ce qu'elle veut. Des sujets tabous sont évoqués sans phare, la peur d'être seule avec son enfant, de ne pas l'aimer, d'imaginer qu'une autre ferait mieux, l'envie de s'extraire de soi. Un récit pour les jeunes mères afin de les aider à ne pas culpabiliser, pour celles en devenir afin de les préparer, pour celles qui ne veulent pas d'enfants mais aussi pour les futurs papa ; cette histoire est pour tous. Une façon de sensibiliser et de parler sincèrement d'une réalité : la dépression post-partum qui touche plus de femme que la société nous le laisse croire. Plus qu'une histoire... Marketa et son mari sont sur le point d'accueillir leur premier enfant. Loin du conte de fée, c'est surtout pour la jeune femme un moment de prise de conscience sur le fait que l'on ne dit rien sur les réelles conséquences d'un accouchement. On ne parle pas de ce corps perclus de douleurs qu'on ne reconnaît plus, sur les injonctions, sur le regard des autres et nos propres envies et contradictions. Sophie Adriansen et Mathou ont mis tout leurs vécus et celui de bien d'autres femmes dans ce récit touchant et authentique, d'une jeune mère qui ne sait plus qui elle est et ce qu'elle veut. Des sujets tabous sont évoqués sans phare, la peur d'être seule avec son enfant, de ne pas l'aimer, d'imaginer qu'une autre ferait mieux, l'envie de s'extraire de soi. Un récit pour les jeunes mères afin de les aider à ne pas culpabiliser, pour celles en devenir afin de les préparer, pour celles qui ne veulent pas d'enfants mais aussi pour les futurs papa ; cette histoire est pour tous. Une façon de sensibiliser et de parler sincèrement d'une réalité : la dépression post-partum qui touche plus de femme que la société nous le laisse croire. Plus qu'une histoire c'est une démarche de santé publique, les jeunes mères ne sont pas préparées ni suivies psychologiquement. Il faut bouger les choses et la première étape est d'en parler.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mediathecaireendoc Posté le 8 Septembre 2021
    Un beau témoignage, qui partage une vérité pas forécement si belle, de la vie post-partum vécu par certaines femmes. Toujours avec le coup de crayon rond et réconfortant de Mathou, qui permet d'adoucir l'ensemble. Une belle lecture sur un sujet encore tabou.
  • Stemilou Posté le 2 Septembre 2021
    Un bébé va sceller l'amour entre Marketa et Clovis, lui est déjà père de deux filles alors l'arrivée d'un bébé ne lui fait pas peur au contraire. Les sentiments de Marketa semble toutefois mitigés, entre bonheur et peur difficile d'aborder une grossesse avec sérénité. La grossesse de Marketa se déroule parfaitement et comme toute nouvelle maman le moment le plus redouté arrive: la naissance de celui ou celle tant attendu. Évidemment rien ne se passe comme prévu, de terribles contractions la surprennent et vont la clouer au lit encore quelques jours. Et ce n'est que le début! Une autre souffrance prendra corps après la naissance de Zoé, un beau bébé qui se porte parfaitement. Mais la fatigue liée à un allaitement difficile et tabou (comment révéler que l'on y arrive pas?) viennent à bout de Marketa, les émotions sont confuses et varient entre bonheur et déprime. L'attachement à cette enfant est difficile et Marketa ne se sent pas en mesure d'en prendre soin, elle se rabaisse en se disant qu'une remplaçante ferait bien mieux qu'elle, une super maman sachant quoi faire à chaque instant. Clovis quant à lui gère la situation avec facilité ce qui a tendance à la faire douter encore... Un bébé va sceller l'amour entre Marketa et Clovis, lui est déjà père de deux filles alors l'arrivée d'un bébé ne lui fait pas peur au contraire. Les sentiments de Marketa semble toutefois mitigés, entre bonheur et peur difficile d'aborder une grossesse avec sérénité. La grossesse de Marketa se déroule parfaitement et comme toute nouvelle maman le moment le plus redouté arrive: la naissance de celui ou celle tant attendu. Évidemment rien ne se passe comme prévu, de terribles contractions la surprennent et vont la clouer au lit encore quelques jours. Et ce n'est que le début! Une autre souffrance prendra corps après la naissance de Zoé, un beau bébé qui se porte parfaitement. Mais la fatigue liée à un allaitement difficile et tabou (comment révéler que l'on y arrive pas?) viennent à bout de Marketa, les émotions sont confuses et varient entre bonheur et déprime. L'attachement à cette enfant est difficile et Marketa ne se sent pas en mesure d'en prendre soin, elle se rabaisse en se disant qu'une remplaçante ferait bien mieux qu'elle, une super maman sachant quoi faire à chaque instant. Clovis quant à lui gère la situation avec facilité ce qui a tendance à la faire douter encore plus. Cherchant la reconnaissance de tous, Marketa trouvera le chemin de la compréhension d'elle même, ne pas être une mère parfaite n'est pas une tare. Chaque maman pourra se reconnaître à un moment ou un autre à la lecture de cet album, je l'ai moi même vécu avec mon premier enfant, ce moment de doute où l'on se dit "je ne vais jamais y arriver, cet enfant est là maintenant comment vais-je faire?" mais l'amour et l'instinct maternel prend le dessus et même si nous ne sommes pas des wondermum nous sommes des mamans formidables parce que notre amour se charge du reste. Sophie Andriansen et Mathou résume tous les doutes qui nous assaillent à ce moment de notre vie et c'est magnifique. Déjà j'adore Mathou, elle est juste une fille comme les autres et une mère comme les autres qui n'a pas peur d'exprimer ses "tourments"; Je n'ai par contre lu qu'un seul ouvrage de Sophie Andriansen qui m'avait marqué par la justesse avec laquelle elle traitait son sujet. Chères mamans et futures mamans ouvrez cet album et réconfortez vous, nous traversons toutes ces épreuves.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER FIRST ÉDITIONS
Pour être informé en exclusivité de nos parutions, rencontres auteurs, salons et autres événements !