Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260016939
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 270
Format : 130 x 205 mm

L'Attentat

Date de parution : 18/08/2005

Dans un restaurant bondé de Tel-Aviv, une femme fait exploser la bombe qu’elle dissimulait sous sa robe de grossesse. Toute la journée, le docteur Amine, Israëlien d’origine arabe, opère à la chaîne les innombrables victimes de cet attentat atroce. Au milieu de la nuit, on le rappelle d’urgence à l’hôpital...

Dans un restaurant bondé de Tel-Aviv, une femme fait exploser la bombe qu’elle dissimulait sous sa robe de grossesse. Toute la journée, le docteur Amine, Israëlien d’origine arabe, opère à la chaîne les innombrables victimes de cet attentat atroce. Au milieu de la nuit, on le rappelle d’urgence à l’hôpital pour lui apprendre sans ménagement que la kamikaze est sa propre femme.
Il fallait l’audace rare de Yasmina Khadra pour oser aborder un tel sujet. Dans ce roman extraordinaire, on retrouve toute la générosité d’un écrivain qui n’en finit pas d’étonner par son imaginaire et son humanisme.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260016939
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 270
Format : 130 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bergamote22 Posté le 7 Novembre 2020
    Cet livre est un hymne à la vie. On apprend les ressorts de ceux qui vivent le confit israëlo palestinien que ce soit du point de vue des israëliens comme des palestiniens. Mais l'auteur se garde bien de compter les points, le tout est de se comprendre et de ne pas oublier qu'on partage tous une valeur : la vie. Le roman va nous expliquer comment cette tragédie touche la vie des Hommes, politiquement mais également dans leurs coeurs. Et aussi comment dans un couple l'autre peut être si proche de la détresse alors qu'on n'a rien vu? J'ai lu le livre en trois jours. On ne peut le lâcher sans arriver à la fin.
  • Fanfanhouari Posté le 7 Novembre 2020
    J' ai lu ce roman il y a quelques années déjà et parfois sans vraiment comprendre pourquoi j' ai envie de relire un roman que j ' ai aimé et qui me vient d ' un coup à l ' esprit comme un visage de quelqu'un qui a compté . J ' ai retrouvé une émotion intacte,les larmes des dernières pages... Lire ce roman c ' est rentrer dans l ' horreur de l ' occupation,,c ' est rentrer dans l ' horreur que vit un peuple ,c ' est rentrer dans l ' horreur d ' un deuil impossible. C ' est l ' histoire d ' un homme qui malgré tout voulait une belle vie,qui avait réussi à l 'avoir et qui se retrouve confronté à des questions d ' une douleur infinie et infernale. De la monstruosité de cette histoire si triste surgit parfois une plume pleine de poésie, L ' horreur et la beauté se mêlent alors en nous laissant un cœur lourd .
  • delivredelivres Posté le 16 Octobre 2020
    C’est mon premier roman de Yasmina Khadra,  ; un auteur dont j’avais très envie de découvrir la plume. C’est une belle découverte, je dirais même excellente car j’ai maintenant envie d’en lire d’autres de cet auteur. L’attentat : c’est un roman qui relate une réalité malheureusement trop d’actualité ces dernières années. Outre le titre qui résume à lui seul de quoi il s’agit, c’est tout le conflit Israëlo-Palestinien que l’auteur veut nous partager, ainsi que la détresse et le deuil des familles touchées par ses combats qui n’ont que trop duré. La plume de l’auteur nous plonge au plus profond de cette réalité ; à tel point que ce livre m’en a mis plein le cœur et la tête. Il m’a chevillé les tourments au corps. Emotionnellement et psychologiquement, ce roman remue tout ce qui fait de vous un être humain, de chair et d#39;os, doué de pensées, doté de valeurs et de principes ; et enclenche un processus de questionnements sur les protagonistes de tels actes et leur entourage, sur le combat qui les motive au point d’y laisser leurs vies, sur le fait de s’éloigner et de tout abandonner pour une cause. Des reportages ont montrés ces familles touchées par l’inimaginable : vivre aux côtés d’une personne dont on croit tout savoir et découvrir brutalement qu’il... C’est mon premier roman de Yasmina Khadra,  ; un auteur dont j’avais très envie de découvrir la plume. C’est une belle découverte, je dirais même excellente car j’ai maintenant envie d’en lire d’autres de cet auteur. L’attentat : c’est un roman qui relate une réalité malheureusement trop d’actualité ces dernières années. Outre le titre qui résume à lui seul de quoi il s’agit, c’est tout le conflit Israëlo-Palestinien que l’auteur veut nous partager, ainsi que la détresse et le deuil des familles touchées par ses combats qui n’ont que trop duré. La plume de l’auteur nous plonge au plus profond de cette réalité ; à tel point que ce livre m’en a mis plein le cœur et la tête. Il m’a chevillé les tourments au corps. Emotionnellement et psychologiquement, ce roman remue tout ce qui fait de vous un être humain, de chair et d#39;os, doué de pensées, doté de valeurs et de principes ; et enclenche un processus de questionnements sur les protagonistes de tels actes et leur entourage, sur le combat qui les motive au point d’y laisser leurs vies, sur le fait de s’éloigner et de tout abandonner pour une cause. Des reportages ont montrés ces familles touchées par l’inimaginable : vivre aux côtés d’une personne dont on croit tout savoir et découvrir brutalement qu’il n’en est rien. La quête de sens, les pourquoi, les comment… Cela suffit-il pour comprendre ? Le personnage principal, Amine, m’a profondément touché. C’est un homme meurtri par la perte de son épouse. Au déni succède l’incompréhension, le sentiment d’avoir échoué quelque part, la culpabilité, et la colère. Vient aussi le besoin de savoir, de comprendre, de trouver un coupable pour expliquer l’impensable. Alors Amine se met en danger, s’immerge dans un combat bien éloigner de ses idéaux et de sa réalité. Ce roman est bouleversant, vous l’aurez compris !
    Lire la suite
    En lire moins
  • MarieClaudeBib Posté le 2 Octobre 2020
    Amine, un chirurgien d’origine palestinienne, travaille et vit depuis plusieurs années en Israël, un pays où il a réussi à s’adapter et à se faire accepter. Un jour, après avoir opéré à la chaîne les survivants d’un attentat survenu à Tel-Aviv, on l’informe que la kamikaze est sa femme, Sihem. S’en suit une quête sans relâche de la part d’Amine pour comprendre pourquoi sa bien-aimée a agi ainsi. Yasmina Khadra réussit à dépeindre le conflit israélo-palestinien avec beaucoup d’humanité. Il nous expose des valeurs qui transcendent cette violente rivalité. Une lecture nécessaire qui se lit comme un polar et qui vous habitera longtemps.
  • Okenwillow Posté le 1 Octobre 2020
    Troublant et délicat sujet que voilà. Le roman est assez court mais interpelle dès les premières pages. Le style de Khadra est élégant, sobre mais raffiné, il a le sens de la métaphore. On suit le récit d'Amine (écrit au présent) avec intérêt et émotion, on partage ses angoisses et ses interrogations désespérées. Comme lui on cherche à comprendre l'incompréhensible, à expliquer l'inexplicable. Son drame est aussi l'occasion pour lui de revenir à ses racines, de renouer avec son passé, son peuple. Mais cela suffit-il à comprendre le geste fanatique de sa femme ?Du grand art et de l'audace. Un livre à lire, et à méditer.

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.