Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258134423
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

Les Vraies Histoires d'amour commencent à Paris

Nelly Ganancia (traduit par)
Date de parution : 24/03/2016
En haut de la Tour Eiffel, sous les vivats des touristes, Michael demande sa main à Katy, son premier amour. A leur retour en Irlande, les préparatifs de leur mariage ont des répercussions sur tout leur entourage.
Meilleures amies de la mariée, Leila et Susie sont aussitôt désignées comme demoiselles d’honneur, mais les deux sœurs ne se parlent plus depuis quelques temps. Le mariage leur permettra-t-il de retrouver leur complicité d’antan ? Birdie, la mère de Katy vit dans l’ombre de son mari Desmond, capitaine de l’industrie.... Meilleures amies de la mariée, Leila et Susie sont aussitôt désignées comme demoiselles d’honneur, mais les deux sœurs ne se parlent plus depuis quelques temps. Le mariage leur permettra-t-il de retrouver leur complicité d’antan ? Birdie, la mère de Katy vit dans l’ombre de son mari Desmond, capitaine de l’industrie. Grâce une révélation inattendue, les noces seront pour elle l'occasion de commencer une nouvelle vie. De son côté, Vonnie, pâtissière chargée de la pièce montée pour le grand jour, se bat pour faire fonctionner sa famille recomposée.
Entre une demande romantique en diable et une noce féerique à souhait, la route n'est pas toute tracée, et le récit de Cathy Kelly nous emmène dans de délicieux chemins de traverse. 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258134423
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CocciClelia Posté le 5 Janvier 2021
    Ce livre est décrit comme un roman, c'est une peinture de société, mais qui ne va pas jusqu'au bout. 200 pages pour présenter la ribambelle de personnages, j'ai dû noter les noms et leurs liens sur une feuille à part. Dans ces 200 pages il y a assez de matériel pour 3 tomes de 600 pages, mais en l'occurrence l'auteure reste toujours à la surface, elle s'arrête à l'apparence. Elle met en avant des femmes, beaucoup de femmes, mais trop nombreuses sont présentées comme des victimes, féminisme mais là encore en apparence. En 600 pages pas un seul paysage, pas une seule description, pas une seule pause, rien que de l'action et des dialogues, de plus avec un style trop emprunt de traduction, pas assez fluide. J'ai mis 2 mois à le finir, lorsqu'en général je dévore 1 à 2 livres par semaine. Je ne suis pas déçue de l'histoire juste déçue que les thèmes ( et il y en a beaucoup) ne soient jamais exploités mais juste survolés. Si pour vous endormir vous devez recourir à un somnifère, ce livre a aussi cette action, en moins nocif pour la santé. Désolée de conclure: du potentiel, mais pas assez... Ce livre est décrit comme un roman, c'est une peinture de société, mais qui ne va pas jusqu'au bout. 200 pages pour présenter la ribambelle de personnages, j'ai dû noter les noms et leurs liens sur une feuille à part. Dans ces 200 pages il y a assez de matériel pour 3 tomes de 600 pages, mais en l'occurrence l'auteure reste toujours à la surface, elle s'arrête à l'apparence. Elle met en avant des femmes, beaucoup de femmes, mais trop nombreuses sont présentées comme des victimes, féminisme mais là encore en apparence. En 600 pages pas un seul paysage, pas une seule description, pas une seule pause, rien que de l'action et des dialogues, de plus avec un style trop emprunt de traduction, pas assez fluide. J'ai mis 2 mois à le finir, lorsqu'en général je dévore 1 à 2 livres par semaine. Je ne suis pas déçue de l'histoire juste déçue que les thèmes ( et il y en a beaucoup) ne soient jamais exploités mais juste survolés. Si pour vous endormir vous devez recourir à un somnifère, ce livre a aussi cette action, en moins nocif pour la santé. Désolée de conclure: du potentiel, mais pas assez exploité
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bill Posté le 28 Juillet 2020
    Cela faisiat un moment que je n'avais pas lu de romans de Cathy Kelly mais j'ai retrouvé avec plaisir son ton bienveillant et son écriture si fluide qu'elle met si bien au profit des femmes. Le roman commence par une demande en mariage sur la Tour Eiffel ... et qui dit demande en mariage dit mariage, demoiselles d'honneur, gestion des parents, commande du gâteau ...  Et nous voilà embarqués dans les histoires de couples, traditionnel au mari décideur et femme effacée, couple divorcé toujours amis, couple avec familles recomposées, mais aussi ces femmes seules, la délaissée en colère contre le monde entier, la working-woman divorcée qui ne voit pas l'amour tout proche, la maman solo débordée craignant le pire ... Un roman avec des rires et des larmes, un roman chaleureux, qui nous embarque avec lui dans l'intimité de ces foyers ... Je dois avoir encore un roman de cet auteur dans ma liseuse ! Je n'attendrai pas longtemps avant de m'y plonger ! 
  • iris29 Posté le 1 Juin 2020
    L'auteure Cathy Kelly mérite mieux que cette couverture ringardouille et ce titre niais, à mille lieux du titre original " It started With Paris ( Cela a commencé avec Paris ) . Car très souvent, le titre choisi par l'auteur a beaucoup plus de sens que celui attribué par un traducteur. Ici, le roman commence pour deux personnages, à Paris, et se terminera par le "pourquoi" de cette destination. Je trouve que c'est d'un irrespect total de la part de la maison d'édition française, de dénaturer l'idée d'un titre, mais il est vrai que Cathy Kelly écrit pour nous les "femmes ", et que c'est souvent considéré comme de la sous littérature ... Et des femmes, elle en parle bien Cathy Kelly. Des femmes au bord de la crise de nerf, tristes, débordées, en couple, divorcées, célibataires, mal mariées, veuves, mères, futures grand-mères, adolescentes ... Vous trouverez sûrement un personnage ou une situation qui vous ressemble. C'est un livre qui grouille de personnages, et on y perd un peu son latin, au début... Mais très vite on s'attache à certaines, on compatit, on s'identifie, on a envie d'en secouer... Elle en parle bien des femmes Cathy Kelly, toujours avec bienveillance,... L'auteure Cathy Kelly mérite mieux que cette couverture ringardouille et ce titre niais, à mille lieux du titre original " It started With Paris ( Cela a commencé avec Paris ) . Car très souvent, le titre choisi par l'auteur a beaucoup plus de sens que celui attribué par un traducteur. Ici, le roman commence pour deux personnages, à Paris, et se terminera par le "pourquoi" de cette destination. Je trouve que c'est d'un irrespect total de la part de la maison d'édition française, de dénaturer l'idée d'un titre, mais il est vrai que Cathy Kelly écrit pour nous les "femmes ", et que c'est souvent considéré comme de la sous littérature ... Et des femmes, elle en parle bien Cathy Kelly. Des femmes au bord de la crise de nerf, tristes, débordées, en couple, divorcées, célibataires, mal mariées, veuves, mères, futures grand-mères, adolescentes ... Vous trouverez sûrement un personnage ou une situation qui vous ressemble. C'est un livre qui grouille de personnages, et on y perd un peu son latin, au début... Mais très vite on s'attache à certaines, on compatit, on s'identifie, on a envie d'en secouer... Elle en parle bien des femmes Cathy Kelly, toujours avec bienveillance, avec beaucoup de chaleur humaine. Ce n'est pas le meilleur de cette auteure (dont j'ai lu tous les livres), pas le plus palpitant ; peut- être que la multitude de destins croisés, fait qu'on reste un peu à la périphérie. Un chouïa superficiel, un chouïa pleins de bons sentiments. Mais ça fait du bien, de temps en temps, un roman "gentil", un roman doudou. Et lorsque à la page 507, il est temps de prendre congé de l'auteure, de son petit monde, on se dit qu'on en reprendrait bien une couche, une petite dose, car, qu'est ce qu'ils sont agréables, les romans de madame Kelly ! Challenge pavés 2020 Challenge 50 objets
    Lire la suite
    En lire moins
  • peneloppe277 Posté le 27 Août 2019
    Encore une belle histoire signée Cathy Kelly. Toujours le même plaisir de lecture, des personnages attachants. J ai beaucoup aime ce livre. Cathy Kelly excelle dans la description des caractères et des relations entre les différentes personnes qu elle met en scène. L écriture est agréable, on se laisse entraîner.
  • Jalawy Posté le 1 Août 2018
    Un roman rempli de bons sentiments, facile à lire, parfait pour la plage.
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.