Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221241295
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 768
Format : 132 x 198 mm
Oeuvres complètes - Correspondance - édition réalisée par Monsieur Christian Lacroix - tirage limité
Date de parution : 25/04/2019
Éditeurs :
Bouquins

Oeuvres complètes - Correspondance - édition réalisée par Monsieur Christian Lacroix - tirage limité

,

Date de parution : 25/04/2019

Arthur Rimbaud (1854-1891) a traversé la poésie française comme un météore. Les fulgurances de son oeuvre, créée au sortir de l’adolescence puis abandonnée, les désordres de sa vie vagabonde et...

Arthur Rimbaud (1854-1891) a traversé la poésie française comme un météore. Les fulgurances de son oeuvre, créée au sortir de l’adolescence puis abandonnée, les désordres de sa vie vagabonde et sa disparition prématurée fascinent et déconcertent à la fois. De son vivant déjà, il est une figure légendaire, un mythe,...

Arthur Rimbaud (1854-1891) a traversé la poésie française comme un météore. Les fulgurances de son oeuvre, créée au sortir de l’adolescence puis abandonnée, les désordres de sa vie vagabonde et sa disparition prématurée fascinent et déconcertent à la fois. De son vivant déjà, il est une figure légendaire, un mythe, qui se résume souvent à une formule : voyou, voyant, mystique (fût-ce à l’état sauvage), communard, négrier, érotomane, scatologue. Autant d’étiquettes, de jugements à l’emporte-pièce qui masquent la vérité de sa vie et de son oeuvre.
Certes, l’enfant prodige de Charleville, le compagnon turbulent de Verlaine ou le négociant implanté à Harar a multiplié les provocations à plaisir et cultivé les contradictions les plus irritantes à dessein. Rimbaud nous nargue, nous échappe. Comme il s’échappe à lui-même. « Homme aux semelles de vent », il tend des cordes de clocher en clocher et danse. Rimbaud va vite. En quelques années, il crée une oeuvre, en vers et en prose, qui parachève des siècles de poésie et fonde les interrogations de toute poésie moderne.
Édition réalisée par Monsieur Christian Lacroix.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221241295
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 768
Format : 132 x 198 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ThomasClairObscur Posté le 30 Mars 2022
    Cet ouvrage très documenté contribue avec sa conception ludique et avec ses poésies inédites où on vient picorer des poésies, des lettres d'AR, des notes... Il plaira aux amoureux de la poésie ou bien tout simplement à ceux qui veulent découvrir Arthur Rimbaud.
  • Mermed Posté le 22 Mars 2022
    Le cimetière des dents Comme je lisais des lignes impérissables, je glissais dans les souterrains du vertige où les lettres et les mots tout autant implacables me défiaient de comprendre leur folle voltige. Mon esprit jeté par ces tourbillons furieux sur les rivages désolés des océans d'obscurité et de secrets mystérieux se perdait dans le voyage au cœur du temps. Un lot une dent seule Un lot 2 dents Un lot 3 dents Un lot 4 dents Un lot 2 dents* Voix 1 Tout avoir vu L’objet de toutes les recherches La semence première Retrouver dans la violence la poésie Avoir retenu les mots Et Après des errances Arriver Dans la poussière Telle qu’avant toute naissance Poussière, mes frères Souffrir Ne plus penser aux ténèbres Avoir mal Chaque jour continuer Partir Un voyage au fond des ténèbres Sur une civière Puer la fièvre Puer la crasse Puer l’humidité Abandonner son corps Retrouver sa mère Mourir dans la poussière Du cimetière des dents. Resté stérile Nul Sparte n’y naquit. Et Cadmée laboure encore avec ses taureaux féroces un champ pour y enterrer les dents du monstre, gardien de la toison d’or. Voix 2 Ma jambe aujourd’hui encore Un couteau dans les reins Je ne peux plus ne rien faire, il faut une civière et la couvrir, c’est... Le cimetière des dents Comme je lisais des lignes impérissables, je glissais dans les souterrains du vertige où les lettres et les mots tout autant implacables me défiaient de comprendre leur folle voltige. Mon esprit jeté par ces tourbillons furieux sur les rivages désolés des océans d'obscurité et de secrets mystérieux se perdait dans le voyage au cœur du temps. Un lot une dent seule Un lot 2 dents Un lot 3 dents Un lot 4 dents Un lot 2 dents* Voix 1 Tout avoir vu L’objet de toutes les recherches La semence première Retrouver dans la violence la poésie Avoir retenu les mots Et Après des errances Arriver Dans la poussière Telle qu’avant toute naissance Poussière, mes frères Souffrir Ne plus penser aux ténèbres Avoir mal Chaque jour continuer Partir Un voyage au fond des ténèbres Sur une civière Puer la fièvre Puer la crasse Puer l’humidité Abandonner son corps Retrouver sa mère Mourir dans la poussière Du cimetière des dents. Resté stérile Nul Sparte n’y naquit. Et Cadmée laboure encore avec ses taureaux féroces un champ pour y enterrer les dents du monstre, gardien de la toison d’or. Voix 2 Ma jambe aujourd’hui encore Un couteau dans les reins Je ne peux plus ne rien faire, il faut une civière et la couvrir, c’est la saison des pluies. Combien d’hommes pour porter? Dix? Douze? et cette dent… Nous remontons le temps sous des déluges impassibles. Douleurs toujours, depuis combien de temps ce patineur délicieux dans ce petit val où je veux dormir. Nous continuons en pataugeant dans une boue puante, passant devant des êtres blanchis par le sel du temps… sur une jambe. Des colliers de dents de lions aux cous décharnés. J’entends les cris des femmes vieilles depuis le début de l’éternité qui accompagnent de leurs mélopées les trous noirs de ma mémoire. Et toujours je suis dans la crasse Et toujours je suis dans l’humidité Et toujours je suis dans la douleur Et toujours mon désespoir - j’ai déjà vécu ce voyage dans une saison aussi pluvieuse - Jadis. * dernière lettre d'Arthur Rimbaud le 9 novembre 1891 © Mermed
    Lire la suite
    En lire moins
  • silviaaa Posté le 19 Novembre 2021
    Caro Rimbaud quanto ti ho amato ai tempi delle superiori ! Mi aiutasti anche ad avere un bel voto all’orale della maturità, sebbene nessuna domanda al tuo riguardo mi fosse stata posta! Al di là della tua esistenza, romantica ( nella prima accezione del termine ovviamente !) all’eccesso, le tue parole flessuose con le quali sapevi plasmare frasi oniriche e suadenti come un miraggio, o pungenti e vive come lo strepito di un tuono vicino, mi affascinavano ipnotiche. Dopo anni son tornata a leggere i tuoi versi, stavolta nella tua lingua d’origine, che ormai da più di vent’anni accompagna il mio quotidiano. Ne è forse questa la causa di non aver potuto cogliere appieno ogni sfumatura, ogni significato dei tuoi vocaboli cesellati con cura? Non saper intravedere al di là delle parole, non sentire l’armonia suadente fra le linee? O semplicemente ne è causa il passar degli anni, questo rendere dura e ottusa la nostra sensibilità alle immagini poetiche con il tempo che scorre come colpevole? Non so che dirti mio caro Arthur, se non che il tuo libro mi ha tenuto compagnia una buona parte dell’anno: l’ho cominciato in aprile e lo finisco solo adesso. E con un ‘immensa delusione di... Caro Rimbaud quanto ti ho amato ai tempi delle superiori ! Mi aiutasti anche ad avere un bel voto all’orale della maturità, sebbene nessuna domanda al tuo riguardo mi fosse stata posta! Al di là della tua esistenza, romantica ( nella prima accezione del termine ovviamente !) all’eccesso, le tue parole flessuose con le quali sapevi plasmare frasi oniriche e suadenti come un miraggio, o pungenti e vive come lo strepito di un tuono vicino, mi affascinavano ipnotiche. Dopo anni son tornata a leggere i tuoi versi, stavolta nella tua lingua d’origine, che ormai da più di vent’anni accompagna il mio quotidiano. Ne è forse questa la causa di non aver potuto cogliere appieno ogni sfumatura, ogni significato dei tuoi vocaboli cesellati con cura? Non saper intravedere al di là delle parole, non sentire l’armonia suadente fra le linee? O semplicemente ne è causa il passar degli anni, questo rendere dura e ottusa la nostra sensibilità alle immagini poetiche con il tempo che scorre come colpevole? Non so che dirti mio caro Arthur, se non che il tuo libro mi ha tenuto compagnia una buona parte dell’anno: l’ho cominciato in aprile e lo finisco solo adesso. E con un ‘immensa delusione di antico amante ti confido: ti ho trovato pesante, ti ho trovato difficile, venato solo di qualche guizzo di eccellenza , ti ho trovato capriccioso e cattivo di giocare apposta con le parole per lasciarci incapaci di seguirti. Eppure tu non sei cambiato… Cher Rimbaud, combien je t’ai aimé aux temps du lycée ! Tu m’as même aidé à avoir une bonne note à l’oral du bac, bien qu’aucune question ne m’ait été posée à ton sujet! Au-delà de ton existence, romantique ( dans la première acception du terme évidemment !) à l’excès, tes mots souples avec lesquels tu savais façonner des phrases oniriques et suaves comme un mirage, ou pugnaces et vives comme le fracas d'un tonnerre voisin, me fascinaient hypnotiques. Après des années, je reviens lire tes vers, cette fois dans ta langue d’origine, qui désormais accompagne mon quotidien depuis plus de vingt ans. Est-ce la raison pour laquelle je n’ai pas pu saisir toutes les nuances, toutes les significations de ton vocabulaire ciselé avec soin ? Le motif de ne pas être capable de voir au-delà des mots, ne pas sentir l’harmonie suave entre les lignes ? Ou en est simplement la cause le passer des années, qui rend dure et sourde notre sensibilité aux images poétiques avec le temps qui coule comme coupable ? Je ne sais pas quoi te dire, mon cher Arthur, sinon que ton livre m’a tenu compagnie une bonne partie de l’année : je l’ai commencé en avril et je ne le finis que maintenant. Et avec une immense déception d’ancien amant je te confie : je t’ai trouvé lourd, je t’ai trouvé difficile, veiné seulement de quelques sursauts d’excellence , je t’ai trouvé capricieux et méchant de jouer exprès avec les mots pour nous laisser incapables de te suivre. Et pourtant toi, tu n’as pas changé...
    Lire la suite
    En lire moins
  • xanny Posté le 24 Octobre 2021
    Que dire de ce classique ? Qu'avons-nous a dire face au génie adolescent ? Face à l'intelligence et le génie ? Je me retrouve sans mot face à ce génie de la poésie, sans mot face à la beauté des mots et de la langue. Je redécouvre Arthur Rimbaud a chaque lecture et c'est cela qui en fait un génie selon moi. Quiconque eut lut Rimbaud ne serait-ce qu'une seule fois a un poème qui résonne en lui. Je ne remercierai jamais assez ma professeure de français de 4e nous ayant forcé à lire ses mots. Un immense merci à cette dame. Mais surtout un immense merci à Mr Rimbaud d'avoir changé ma façon d'exister et de penser !
  • fabiolino Posté le 11 Juin 2021
    Difficile de critiquer ce livre ,d'ailleurs je n'y tiens pas par respect pour le poète . Rimbaud est devenu un mythe, parce qu'on y trouve, au mépris de la vérité historique, et de la simple réalité du personnage, de son existence brouillonne, dissipée, aventureuse, ce qu'on vient y chercher : du rêve, de l'évasion. Arthur Rimbaud nait le 20 octobre 1854 à Charleville dans une famille bourgeoise, traditionnelle et conservatrice. ... Le jeune Arthur est un élève modèle durant ses années d'école. Il obtient plusieurs prix d'excellence en littérature. Été 1871, Arthur Rimbaud, jeune poète de 17 ans ambitieux mais au caractère excessif veut quitter ses Ardennes natales et vivre de sa plume à Paris. il y fait une rencontre capitale dans sa vie future de poète; Paul Verlaine un autre poète déjà reconnu dans les cercles Rimbaud à 17 ans et Verlaine 27 ans Poètes maudits et amants sulfureux, c’est l’une des histoires d’amour les plus dévorantes du monde littéraire. 4 ans de relation sur fond d’ivresse à l’absinthe, de violence et de poésie : la relation amoureuse entre Verlaine et Rimbaud est digne de leurs plus beaux écrits. Célèbre, cette relation est chaotique par sa... Difficile de critiquer ce livre ,d'ailleurs je n'y tiens pas par respect pour le poète . Rimbaud est devenu un mythe, parce qu'on y trouve, au mépris de la vérité historique, et de la simple réalité du personnage, de son existence brouillonne, dissipée, aventureuse, ce qu'on vient y chercher : du rêve, de l'évasion. Arthur Rimbaud nait le 20 octobre 1854 à Charleville dans une famille bourgeoise, traditionnelle et conservatrice. ... Le jeune Arthur est un élève modèle durant ses années d'école. Il obtient plusieurs prix d'excellence en littérature. Été 1871, Arthur Rimbaud, jeune poète de 17 ans ambitieux mais au caractère excessif veut quitter ses Ardennes natales et vivre de sa plume à Paris. il y fait une rencontre capitale dans sa vie future de poète; Paul Verlaine un autre poète déjà reconnu dans les cercles Rimbaud à 17 ans et Verlaine 27 ans Poètes maudits et amants sulfureux, c’est l’une des histoires d’amour les plus dévorantes du monde littéraire. 4 ans de relation sur fond d’ivresse à l’absinthe, de violence et de poésie : la relation amoureuse entre Verlaine et Rimbaud est digne de leurs plus beaux écrits. Célèbre, cette relation est chaotique par sa transgression, mais unique par cette union entre deux génies littéraires, contribuant ainsi énormément à l’histoire de la littérature. Mais cette expérience entre beauté, bonheur et aussi douleur… s'achève un beau jour de juillet 1873 à Bruxelles. En proie à l'alcool, tiraillé par ses sentiments profonds, Paul Verlaine tire une balle sur Arthur Rimbaud, son amant. le blessant légèrement au poignet. Rimbaud se fait soigner et, craignant pour sa vie, demande la protection d'un agent de police de la ville. Rimbaud est reconnu comme l'un des pionniers du symbolisme, mouvement littéraire et artistique de la fin du 19ème siècle. Selon Rimbaud, le poète serait un voyant capable de s'élever à l'indicible, d'aller au-delà du monde sensible. Il serait donc par excellence l'élu, seul capable de parler au nom de tous, car rien de ce qui est humain ne lui est étranger. Je ne me ferai pas plagiaire ,pour vous raconter la suite car sur le net il y a toute sa vie racontée en détail Seule chose : après sa rupture avec Verlaine, il mène une vie dissolue à l'étranger . Il décéde à Marseille 'hospice de la Conception suite à un cancer généralisé après maintes et maintes souffrances autres ! https://www.wikiwand.com/fr/Arthur_Rimbaud#/Famille_et_enfance
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Bouquins
Bouquins s'adresse à tous ceux qui ont la passion de lire et de découvrir, aussi bien à l'étudiant qu'au professeur ou à l'amateur de curiosités, bref à la foule des lectrices et des lecteurs qui croient encore qu'un bon livre reste l'un des plus merveilleux compagnons de vie.