En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Une nuit en Crète

        Les Escales
        EAN : 9782365691208
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 144
        Format : 140 x 225 mm
        Une nuit en Crète

        Alice DELARBRE (Traducteur)
        Collection : Domaine étranger
        Date de parution : 01/10/2016
        Un objet magnifique et des scènes inoubliables : un hommage bouleversant à la Méditerranée servi par le talent unique de Victoria Hislop 
        Au fil de dix nouvelles au charme indéniable, Victoria Hislop nous emmène à travers les rues d’Athènes et les parcs ombragés des villages grecs. En évoquant leur atmosphère si particulière, elle donne vie à un grand nombre de personnages inoubliables : un prêtre solitaire, deux frères qui n’arrêtent pas de... Au fil de dix nouvelles au charme indéniable, Victoria Hislop nous emmène à travers les rues d’Athènes et les parcs ombragés des villages grecs. En évoquant leur atmosphère si particulière, elle donne vie à un grand nombre de personnages inoubliables : un prêtre solitaire, deux frères qui n’arrêtent pas de se quereller, un étranger indésirable ou encore un jeune marié à la mémoire défaillante.

        Des histoires simples et fortes, où le charme de la Méditerranée sert les plus grandes peines comme les plus belles rencontres. L’amour, la loyauté, la séparation et la réconciliation sont abordés avec le style si reconnaissable de Victoria Hislop.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782365691208
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 144
        Format : 140 x 225 mm
        Les Escales
        16.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • sld09 Posté le 27 Décembre 2017
          Une nuit en Crète a été une lecture très agréable, mais il m'a manqué l'ampleur des grandes sagas familiales que nous racontent si bien Victoria Hislop pour être tout à fait conquise par ce recueil... Parmi la dizaine de nouvelles proposées, je connaissais déjà Le cœur d'Angeliki, un texte offert en téléchargement gratuit il y a environ deux ans et que j'avais déjà beaucoup aimé. L'auteur nous propose une vision pittoresque de la Grèce, avec des personnages hauts en couleur, attachés à leurs traditions et à leur mode de vie. La famille est au centre de la plupart des textes, parfois fardeau, parfois refuge, mais toujours là comme une valeur essentielle d'une société en pleine mutation. Même si Victoria Hislop évoque des sujets très actuels, comme la crise économique, les manifestations étudiantes à Athènes ou la place prépondérante du tourisme, les nouvelles sonnent bien souvent comme des fables non dénuées d'ironie où la vérité ou la morale finissent par avoir le dernier mot. Un joli moment d'évasion...
        • luis1952 Posté le 31 Juillet 2017
          Dix nouvelles dans ce petit livre de 240 pages. Un plaisir , une écriture fluide, des personnages attachants. On ressent la chaleur de la Grèce, l'envie de mettre ses orteils en éventail, ou pourquoi pas pieds nus dans des sandales spartiates avec ces splendides histoires.
        • coquinnette1974 Posté le 11 Mai 2017
          Victoria Hislop est une romancière que j'aime beaucoup, j'ai adoré ses quatre premiers romans. Malheureusement, je ne suis pas tout à fait conquise par "Une nuit en Crête". On a ici 10 nouvelles et j'aime bien ce genre, mais là en fait ça a un goût de trop peu. Nous sommes en Grèce, car l'auteure aime beaucoup ce pays. Certaines nouvelles sont très courtes, j'ai eu à peine le temps de commencer à m'attacher aux personnages que c'est déjà fini. J'ai bien aimé Le pope et le perroquet, mais sans plus. Le kafenion, qui vient juste après, m'a par contre beaucoup plu. J'ai apprécié Embrasement à Athènes. J'ai été ravie de découvrir Le cœur d'Angeliki car il est sorti tout seul, notamment pour les liseuses, et j'en avais entendu parler. C'est une jolie nouvelle, malheureusement trop courte. Et j'ai également beaucoup aimé les nouvelles suivantes, souvent avec une impression de : déjà fini, oh zut ! Une nuit en crête est un joli recueil de nouvelles, avec de très bonnes choses dedans mais quelques pages de plus ici et là m'auraient encore plus intéressé. C'est pour ça que je mets seulement 3.5 étoiles pour ce recueil :)
        • Geodaney_alias_Louis_Lucas Posté le 1 Avril 2017
          En une poignée de romans, Victoria Hislop s'est imposée comme une auteur à succès dans le paysage littéraire européen. Il faut avouer que son écriture ne manque pas d'arguments et a su si bien me conquérir avec son premier roman, "L'île des oubliés », que je n'ai pas hésité une seconde à lui accorder ma modeste voix de juré lors de la sélection finale du Prix des Lecteurs du Livre de Poche en 2013. Je ne suis pas devenu pour autant un inconditionnel de sa plume mais j'ai tout de même fait un petit détour l'an dernier dans "La ville orpheline" afin de retrouver ce qui m'avait séduit trois ans plus tôt. Une lecture plus que sympathique, le plaisir de retrouver cette langue parsemée d'expressions et de mots grecs désormais familiers - kyrios, kyria, agapi mou, kafenion pour n'en citer que quelques uns - mais surtout ce talent de conteuse hors pair. Toutefois, j'avais l'impression durant toute la lecture que l'auteure avait trouvé une formule dont elle utilisait avec parcimonie les ingrédients qui avaient fait le succès de ses précédents romans. Pour en avoir le coeur net, savoir si cette impression allait se confirmer, j'ai jeté mon dévolu en ce début (?) d'année... En une poignée de romans, Victoria Hislop s'est imposée comme une auteur à succès dans le paysage littéraire européen. Il faut avouer que son écriture ne manque pas d'arguments et a su si bien me conquérir avec son premier roman, "L'île des oubliés », que je n'ai pas hésité une seconde à lui accorder ma modeste voix de juré lors de la sélection finale du Prix des Lecteurs du Livre de Poche en 2013. Je ne suis pas devenu pour autant un inconditionnel de sa plume mais j'ai tout de même fait un petit détour l'an dernier dans "La ville orpheline" afin de retrouver ce qui m'avait séduit trois ans plus tôt. Une lecture plus que sympathique, le plaisir de retrouver cette langue parsemée d'expressions et de mots grecs désormais familiers - kyrios, kyria, agapi mou, kafenion pour n'en citer que quelques uns - mais surtout ce talent de conteuse hors pair. Toutefois, j'avais l'impression durant toute la lecture que l'auteure avait trouvé une formule dont elle utilisait avec parcimonie les ingrédients qui avaient fait le succès de ses précédents romans. Pour en avoir le coeur net, savoir si cette impression allait se confirmer, j'ai jeté mon dévolu en ce début (?) d'année 2017 sur "Une nuit en Crête", un recueil de nouvelles paru en 2014, soit chronologiquement un an avant "La ville orpheline ». Au programme, un peu moins de deux cents pages réparties en dix nouvelles qui déclinent, chacune à leur manière, des thèmes qui sont chers à l'auteure. Le poids des traditions qui pousse les éperdus les plus épris à céder aux sirènes de la raison plutôt qu'aux palpitations ardentes du coeur. La famille, cocon réputé chaleureux qui nourrit pourtant son histoire de secrets enfouis, de contradictions inexplicable ou parfois de haine tenace qui traverse les générations. Toutes ces histoires sont bien entendu contées avec maestria par Victoria Hislop qui sait donner à chaque petit détail la consistance nécessaire pour nous faire entrer rapidement dans ces courtes histoires. Pourtant, malgré le plaisir de retrouver cette langue singulière, ces lieux ensoleillés qu'elle dépeint si bien, la plupart de ces nouvelles nous laissent sur notre faim. Trop courtes sans doute, trop peu nombreuses - cent pages de plus n'auraient pas été de trop - ces dix historiettes déçoivent quelque peu par leur chute. Alors qu'une nouvelle, à mon sens, marque justement par son dénouement final, forcément incongru, inattendu, laisse entrouvrir le champ des possibles et laisse l'imagination prendre le relais, ici, la moitié d'entre elles - "Le Kafenion", "Embrasement à Athènes", "Le periptero » par exemple - se distingue par une propension à l'optimisme, à la limite du "happy-end". Les personnages principaux, s'ils se sont détournés du "droit chemin", retournent inévitablement du bon côté de la barrière. Avec "Le coeur d'Angeliki" ou "La dernière danse", l'ensemble se charge d'une mélancolie bienvenue qui équilibre toutefois la balance. Les chutes de "Le boucher de Karispolo", "Une soirée crétoise" ou "Le sapin" sont à, quant à elles, plus amères. Est-ce le climat méditerranéen ou la luminosité incomparable des lieux dans lequel baigne chacune de ses histoires ? Quoiqu’il en soit l’obscurité est vite chassée par la lumière, ce qui rend ces histoires un peu trop digestes, pas assez profondes et dotées d’une complexité un chouïa timorée pour restituer les errances de l’âme humaine. « Une nuit en Crète » est une lecture plaisante, regorge de personnages attachants mais une question demeure inévitablement en suspens à l’issue de la lecture? Quels souvenirs me restera-t-il de ce recueil dans quelques mois ?
          Lire la suite
          En lire moins
        • SLGDesYeuxPourLire Posté le 19 Janvier 2017
          Avis aux amateurs de nouvelles ! Pas d'infidélité à son espace géographique de prédilection, Victoria Hislop nous emporte en territoire hellénique pour de courtes histoires dépaysantes dans lesquelles elle aborde les liens familiaux, la crise économique ou bien encore la rencontre, la jalousie, le pardon... Elle n'a pas son pareil pour nous conter la vie quotidienne des Grecs, leurs traditions, racines, habitudes. J'ai quitté à regret le souffle chaud de cette lecture ensoleillée, le fil de ces nouvelles comme autant de jolies cartes postales, un peu nostalgique d'un voyage trop court, j'aurais aimé davantage de pages… Merci à toi Angélique pour ce joli cadeau. Le régime crétois est savoureux !

        Ils en parlent

        L'histoire de la Grèce est au coeur de plusieurs de ces nouvelles. Le style est limpide, et fait l’effet d’un sorbet savouré par un jour très chaud.
        The Independent
        Des nouvelles ouvragées, ciselées et finement observées, Victoria Hislop évoque toute la Grèce, son peuple, ses coutumes et traditions avec une sensibilité qui révèle sa grande connaissance du pays et de la nature humaine
        Express
        « De secrets de famille en amour perdu et de solitude en salut, Hislop excelle dans le registre long comme dans le court avec ce recueil imagé évoquant une odyssée qu’Ulysse lui-même n’aurait pas boudée… »
         
        Madame Figaro
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
        Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.