Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782092559574
Façonnage normé : INTEGRA
Nombre de pages : 80
Format : 125 x 180 mm
Erbol
Les chemins de l'école
Date de parution : 13/08/2015
Éditeurs :
Nathan

Erbol

Les chemins de l'école

, ,

Date de parution : 13/08/2015
Après avoir rencontré les quatre enfants du documentaire de 2014, nous faisons connaissance avec quatre autres enfants du monde qui ont en commun de vivre une aventure chaque matin en allant à l'école…
A 2400 mètres d’altitude, en Kirghizie, au nord-ouest de la Chine, Erbol, 12 ans, harnache son cheval. Depuis Kichy Naryn, minuscule hameau perdu à dix heures de route de la... A 2400 mètres d’altitude, en Kirghizie, au nord-ouest de la Chine, Erbol, 12 ans, harnache son cheval. Depuis Kichy Naryn, minuscule hameau perdu à dix heures de route de la capitale, la vie citadine paraît bien lointaine. La neige recouvre ces horizons infinis sur plusieurs mètres d’épaisseur. Chaqe matin, Erbol... A 2400 mètres d’altitude, en Kirghizie, au nord-ouest de la Chine, Erbol, 12 ans, harnache son cheval. Depuis Kichy Naryn, minuscule hameau perdu à dix heures de route de la capitale, la vie citadine paraît bien lointaine. La neige recouvre ces horizons infinis sur plusieurs mètres d’épaisseur. Chaqe matin, Erbol se prépare à affronter trois heures de trajet pour rejoindre son école. Complètement seul, il ne peut compter que sur lui-même et sur sa fidèle monture.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092559574
Façonnage normé : INTEGRA
Nombre de pages : 80
Format : 125 x 180 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • iz43 Posté le 4 Janvier 2020
    La maîtresse de mon fils a eu une très bonne idée de choisir la série de livres des chemins de l ecole pour les temps d'autonomie de ses Cm2. Cette fois nous partons à Madasgarcar où nous faisons la connaissance de Francklyn un garçon de 13 ans. Ses parents ont fait le choix de permettre à leurs enfants de faire des études. Mais ce choix s accompagne de grands sacrifices. Francklyn et son grand frère Olivier doivent rester éloignés de leurs parents toute la semaine car leur ecole se trouve à 20 km de chez eux. Ils font la route seuls à pied avec un sac de 15kg sur le dos puis en taxi brousse pour arriver dans leur petite case de 6m2 louée par leurs parents. Ils doivent se débrouiller seuls. Une lecture comme ça, ça fait du bien. Ça remet beaucoup de choses en place. Vraiment à découvrir .
  • dedanso Posté le 7 Novembre 2019
    Deuxième opus de la collection Les Chemins de l'école* que nous lisons ma fille et moi, après l'argentin Carlos. Cette fois-ci direction la Malaisie en compagnie d'Ani et de sa famille de pêcheur. Là encore, une heure est nécessaire au petit garçon pour rejoindre son école...par voie maritime ! Les enfants sont seuls dans une petite embarcation pour effectuer ce trajet avec tous les risques qu'il comporte. Ani et son cousin devront d'ailleurs faire face à un trou dans la coque de leur barque. Ils feront alors preuve de beaucoup de sang-froid et d'une débrouillardise incroyable. La lecture est également l'occasion d'en apprendre plus sur l'histoire de ce peuple de pêcheurs malaisiens : leur sédentarité qui ne date que d'une quinzaine d'années (avant de construire ce village entièrement sur pilotis, ils vivaient sur leurs bateaux), le moment des repas pris en groupe à même un tapis, la pratique de la religion musulmane, un peu de politique/écologie également lorsqu'il est fait référence à la prolifération des méduses (la cause en est une pêche trop intensive des tortues par les pêcheurs chinois, hors de leur territoire et sans aucun discernement). Comme dans les autres opus, le récit est complété par une carte du monde permettant... Deuxième opus de la collection Les Chemins de l'école* que nous lisons ma fille et moi, après l'argentin Carlos. Cette fois-ci direction la Malaisie en compagnie d'Ani et de sa famille de pêcheur. Là encore, une heure est nécessaire au petit garçon pour rejoindre son école...par voie maritime ! Les enfants sont seuls dans une petite embarcation pour effectuer ce trajet avec tous les risques qu'il comporte. Ani et son cousin devront d'ailleurs faire face à un trou dans la coque de leur barque. Ils feront alors preuve de beaucoup de sang-froid et d'une débrouillardise incroyable. La lecture est également l'occasion d'en apprendre plus sur l'histoire de ce peuple de pêcheurs malaisiens : leur sédentarité qui ne date que d'une quinzaine d'années (avant de construire ce village entièrement sur pilotis, ils vivaient sur leurs bateaux), le moment des repas pris en groupe à même un tapis, la pratique de la religion musulmane, un peu de politique/écologie également lorsqu'il est fait référence à la prolifération des méduses (la cause en est une pêche trop intensive des tortues par les pêcheurs chinois, hors de leur territoire et sans aucun discernement). Comme dans les autres opus, le récit est complété par une carte du monde permettant de visualiser la distance qui nous sépare du pays visité. On trouve aussi en fin de volume quelques informations complémentaires plus didactiques : quelques particularité liées au pays, la législation scolaire (âge de scolarité obligatoire, gratuité ou non, mixité ou non), la manière d'enseigner (matières, organisation de la journée d'enseignement)... Encore un beau documentaire, toujours aussi intéressant et agréable à lire (petit format souple, écriture aérée, nombreuses photographies de qualité). Une collection que je vous conseille de partager avec vos enfants ! * La collection "Les Chemins de l'école" est tirée du film et de la série télé éponymes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jangelis Posté le 13 Août 2017
    Critique du volume sur L'Inde : Devi Intéressant mais un peu décevant. Je connaissais de nom cette série de la 5, notamment, parce que mes petites-filles avaient vu certains des films à leur école. Et je trouvais l'idée très intéressante : montrer aux enfants que si leur propre chemin vers l'école est souvent simple et court, d'autres doivent vraiment se mériter.; Et voir les disparités d'un pays à l'autre. J'ai apprécié qu'une amie, ignorant qu'elle avait vu certains films, lui offre ce livre et j'ai voulu bien entendu le lire, même si je ne suis pas fan des adaptations dans le sens film – livre. C'est un beau document, couverture semi rigide brillante, de belles photos. Un court dossier suit l'histoire, ainsi qu'un lien vers l'Association Sur le chemin de l'école. L'histoire nous apprend pas mal de choses sur la vie de ces enfants indiennes, mais je l'ai trouvé un peu brouillonne. La première partie montre la vie de Devi un jour sans classe. La seconde son parcours à risque avec ses deux amies. Il y a des (courtes) digressions pendant le trajet, pour montrer d'autres choses, en suivant les pensées de Devi. Sans doute pour ouvrir le sujet, mais il me semble que ça disperse un peu,... Critique du volume sur L'Inde : Devi Intéressant mais un peu décevant. Je connaissais de nom cette série de la 5, notamment, parce que mes petites-filles avaient vu certains des films à leur école. Et je trouvais l'idée très intéressante : montrer aux enfants que si leur propre chemin vers l'école est souvent simple et court, d'autres doivent vraiment se mériter.; Et voir les disparités d'un pays à l'autre. J'ai apprécié qu'une amie, ignorant qu'elle avait vu certains films, lui offre ce livre et j'ai voulu bien entendu le lire, même si je ne suis pas fan des adaptations dans le sens film – livre. C'est un beau document, couverture semi rigide brillante, de belles photos. Un court dossier suit l'histoire, ainsi qu'un lien vers l'Association Sur le chemin de l'école. L'histoire nous apprend pas mal de choses sur la vie de ces enfants indiennes, mais je l'ai trouvé un peu brouillonne. La première partie montre la vie de Devi un jour sans classe. La seconde son parcours à risque avec ses deux amies. Il y a des (courtes) digressions pendant le trajet, pour montrer d'autres choses, en suivant les pensées de Devi. Sans doute pour ouvrir le sujet, mais il me semble que ça disperse un peu, parfois sans grand intérêt. En outre, il y a à de nombreuses reprises des photos de ces trois jolies filles, marchant en souriant. C'est charmant, mais en trois ou quatre fois, ça n'apporte rien de plus. C'est cependant une bonne idée, et une belle façon d'ouvrir l'horizon des enfants. Je vais chercher d'autres titres, pour les lire et les proposer à mes petites.
    Lire la suite
    En lire moins
  • CDIPierreTermierMontchat Posté le 26 Janvier 2016
    C'est l'histoire d'une jeune fille nommée Devi qui a 13 ans. Elle vit en Inde avec ses deux sœurs et ses parents. Ses deux amies s'appellent Devi (comme elle) et Mohini et font chaque jour le chemin du collège ensemble. Pour cela, il faut traverser deux rivières et plusieurs plaines... J'ai bien aimé ce livre car il raconte la vie réelle d'une jeune fille et nous montre qu'il y a des pays bien plus pauvres que le nôtre. Ce livre est beau et très court ! Alanis, 6ème3
  • Bazart Posté le 5 Octobre 2015
    Devi, 13 ans, vit en Inde et doit marcher longtemps, traverser deux rivières tous les matins. Mes enfants avaient beaucoup aimé le film Les chemins de l'école et avaient pris conscience de la chance qu'ils ont de vivre dans un milieu où ils sont protégés, chouchoutés. Ces petits livres sont un bon moyen de continuer à accompagner l'aventure de ses enfants à travers le monde. Un peu moins didactique, mais toujours avec la même volonté de mettre en perspective l'école en montrant ici aux enfants comment se passe la scolarité dans d'autres pays que la France. Chaque volume de cette série braque son projecteur sur un enfant et son environnement et raconte les péripéties qu'il traverse pour pouvoir accéder au savoir. Ani, 12 ans, par exemple, vit en Malaisie et il doit traverser tous les jours à la rame, sur son petit canoë la mer, pour se rendre à l'école.
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés