En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Michael CHABON

        Biographie de Michael CHABON

        Michael CHABON
        Crédit photo:
        ©Benjamin Tice Smith
        De roman en roman, Michael Chabon se joue des divers genres littéraires pour mieux évoquer les multiples facettes d’une Amérique de légende. Les Extraordinaires Aventures de Kavalier & Clay (Robert Laffont, 2003, prix Pulitzer de la fiction en 2001) déploie la magie d’un nouvel art, la BD, à son apogée créative entre 1940 et 1950 ; Le Club des policiers yiddish (Robert Laffont, 2009) subvertit les codes du roman noir ; La Solution finale (Robert Laffont, 2009) jongle avec le roman à énigme ; Les Princes vagabonds (Robert Laffont, 2010), avec le western ; et Telegraph Avenue (Robert Laffont, 2014) est un roman musical.
        Chabon est par ailleurs l’auteur de recueils de nouvelles : Les Mystères de Pittsburgh (Robert Laffont, « Pavillons Poche », 2009), Des garçons épatants (Robert Laffont, « Pavillons Poche », 2010), Les Loups-garous dans leur jeunesse (Robert Laffont, « Pavillons Poche », 2010).
        En 2017, avec sa femme Ayelet Waldman, il publie Un Royaume d'olives et de cendres, recueil d'écrits nés de la collaboration de vingt-six écrivains associés à l’ONG israélienne « Breaking the Silence » (« Brisons le silence »), avec le projet de se rendre dans les territoires occupés et de témoigner du quotidien de ceux qui vivent de l’intérieur le conflit israélo-arabe. 
         

        Moonglow - Édition française

        Michael CHABON
        « Quel que ce soit son genre : roman, Mémoires, tissu de mensonges ou un mélange de tout cela, ce livre est beau. » The New York Times

        En 1947, à la synagogue de Baltimore, un jeune vétéran de la guerre de 39-45 épouse une réfugiée française. Sur le bras, elle porte un tatouage de chiffres bleus. Fragile et fantasque, elle est hantée par des visions d’un cheval écorché qui semble symboliser pour elle toute l’horreur nazie.
        À l’opposé, le marié, maquettiste de fusées, fasciné par la conquête spatiale,...

        Découvrir le livre
        Découvrir le livre