Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221242414
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

De si bonnes amies

Fabienne VIDALLET (Traducteur)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 18/04/2019
« Cela n’a rien à voir avec la justice. C’est de la vengeance. Pure et simple. »

Dana Diaz est comédienne de stand-up à Austin, Texas. Lorsqu’elle se lie d’amitié avec Amanda Dorn, programmeuse informatique, toutes deux se confient leurs terribles expériences dans des milieux presque exclusivement masculins – et notamment l’abus sexuel que Dana a récemment subi à Los Angeles. Amanda échafaude alors un plan parfait...

Dana Diaz est comédienne de stand-up à Austin, Texas. Lorsqu’elle se lie d’amitié avec Amanda Dorn, programmeuse informatique, toutes deux se confient leurs terribles expériences dans des milieux presque exclusivement masculins – et notamment l’abus sexuel que Dana a récemment subi à Los Angeles. Amanda échafaude alors un plan parfait pour se venger de ceux qui les ont humiliées : chacune se chargera de punir l’agresseur de l’autre.
Mais, rapidement, Dana s’interroge : jusqu’où peut-on aller dans la vengeance sans y perdre son âme ?

« Un récit féroce qui satisfera pleinement ceux qui partagent la même rage contre l’injustice. » Kirkus.
« Captivant ! Peu de livres réussissent aussi bien le pari de combiner actualité et fiction. » Entertainment Weekly.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221242414
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ziliz Posté le 6 Juillet 2020
    « Personne ne veut croire que le monde est comme ça. » Et l'univers du show-biz en particulier. Ces gens ont l'air tellement brillants, bien-pensants et propres sur eux. 'Comme ça', c'est à dire dominé par des hommes (blancs, en général), machos, voire 'indélicats' envers les femmes ou les très jeunes hommes - euphémisme, ce terme 'indélicat', quand on pense à des mecs comme W3instein, P*lansk!, M*randin!, Bru3l... Tiens, d'ailleurs, parenthèse sur Patriiick. Pour celles qui s'indignent des accusations portées à son encontre, cet argument est tellement à côté de la plaque : « [Il] n'a pas besoin de droguer les femmes pour baiser. Crois-moi, j'ai assez fait la fête avec lui pour le savoir. » Et si le frisson de ces mecs-là était ailleurs ? Passons. Et puis chut, présomption d'innocence ! Y a même des avocates pour nous le rappeler, alors... 🤐 Le décor de ce polar est atypique, et ça, déjà, ça fait du bien : le milieu des humoristes (stand-up). le sujet central est un peu plus classique : la place des femmes, donc, et les pratiques machistes. L'intrigue est bien menée et pleine de surprises. J'ai été rapidement accro et impatiente de découvrir le fin mot, à tel point que... « Personne ne veut croire que le monde est comme ça. » Et l'univers du show-biz en particulier. Ces gens ont l'air tellement brillants, bien-pensants et propres sur eux. 'Comme ça', c'est à dire dominé par des hommes (blancs, en général), machos, voire 'indélicats' envers les femmes ou les très jeunes hommes - euphémisme, ce terme 'indélicat', quand on pense à des mecs comme W3instein, P*lansk!, M*randin!, Bru3l... Tiens, d'ailleurs, parenthèse sur Patriiick. Pour celles qui s'indignent des accusations portées à son encontre, cet argument est tellement à côté de la plaque : « [Il] n'a pas besoin de droguer les femmes pour baiser. Crois-moi, j'ai assez fait la fête avec lui pour le savoir. » Et si le frisson de ces mecs-là était ailleurs ? Passons. Et puis chut, présomption d'innocence ! Y a même des avocates pour nous le rappeler, alors... 🤐 Le décor de ce polar est atypique, et ça, déjà, ça fait du bien : le milieu des humoristes (stand-up). le sujet central est un peu plus classique : la place des femmes, donc, et les pratiques machistes. L'intrigue est bien menée et pleine de surprises. J'ai été rapidement accro et impatiente de découvrir le fin mot, à tel point que j'ai passé outre des défauts qui m'apparaissent maintenant (l'épisode spectaculaire du box). J'ai aimé les réflexions sur le sexisme, les violences envers les femmes, la notion de vengeance, mais aussi sur l'humour et la part intime dans les textes d'un artiste. Et cette idée : « Il n'y a pas beaucoup de différence entre un troll et un mec qui perturbe un spectacle. Et qu'est-ce qu'un comique sinon un trouble-fête à qui on a donné un micro ? » Bonne surprise. [ billet victime d'un nettoyage suite à cyber-attaque du site ce WE ] ____ #9834;#9835; https://youtu.be/KfyBHZc9rK4
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ziliz Posté le 6 Juillet 2020
    « Personne ne veut croire que le monde est comme ça. » Et l'univers du show-biz en particulier. Ces gens ont l'air tellement brillants, bien-pensants et propres sur eux. 'Comme ça', c'est à dire dominé par des hommes (blancs, en général), machos, voire 'indélicats' envers les femmes ou les très jeunes hommes - euphémisme, ce terme 'indélicat', quand on pense à des mecs comme W3instein, P*lansk!, M*randin!, Bru3l... Tiens, d'ailleurs, parenthèse sur Patriiick. Pour celles qui s'indignent des accusations portées à son encontre, cet argument est tellement à côté de la plaque : « [Il] n'a pas besoin de droguer les femmes pour baiser. Crois-moi, j'ai assez fait la fête avec lui pour le savoir. » Et si le frisson de ces mecs-là était ailleurs ? Passons. Et puis chut, présomption d'innocence ! Y a même des avocates pour nous le rappeler, alors... 🤐 Le décor de ce polar est atypique, et ça, déjà, ça fait du bien : le milieu des humoristes (stand-up). le sujet central est un peu plus classique : la place des femmes, donc, et les pratiques machistes. L'intrigue est bien menée et pleine de surprises. J'ai été rapidement accro et impatiente de découvrir le fin mot, à tel point que... « Personne ne veut croire que le monde est comme ça. » Et l'univers du show-biz en particulier. Ces gens ont l'air tellement brillants, bien-pensants et propres sur eux. 'Comme ça', c'est à dire dominé par des hommes (blancs, en général), machos, voire 'indélicats' envers les femmes ou les très jeunes hommes - euphémisme, ce terme 'indélicat', quand on pense à des mecs comme W3instein, P*lansk!, M*randin!, Bru3l... Tiens, d'ailleurs, parenthèse sur Patriiick. Pour celles qui s'indignent des accusations portées à son encontre, cet argument est tellement à côté de la plaque : « [Il] n'a pas besoin de droguer les femmes pour baiser. Crois-moi, j'ai assez fait la fête avec lui pour le savoir. » Et si le frisson de ces mecs-là était ailleurs ? Passons. Et puis chut, présomption d'innocence ! Y a même des avocates pour nous le rappeler, alors... 🤐 Le décor de ce polar est atypique, et ça, déjà, ça fait du bien : le milieu des humoristes (stand-up). le sujet central est un peu plus classique : la place des femmes, donc, et les pratiques machistes. L'intrigue est bien menée et pleine de surprises. J'ai été rapidement accro et impatiente de découvrir le fin mot, à tel point que j'ai passé outre des défauts qui m'apparaissent maintenant (l'épisode spectaculaire du box). J'ai aimé les réflexions sur le sexisme, les violences envers les femmes, la notion de vengeance, mais aussi sur l'humour et la part intime dans les textes d'un artiste. Et cette idée : « Il n'y a pas beaucoup de différence entre un troll et un mec qui perturbe un spectacle. Et qu'est-ce qu'un comique sinon un trouble-fête à qui on a donné un micro ? » Bonne surprise. [ billet victime d'un nettoyage suite à cyber-attaque du site ce WE ] ____ #9834;#9835; https://youtu.be/KfyBHZc9rK4
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ziliz Posté le 6 Juillet 2020
    « Personne ne veut croire que le monde est comme ça. » Et l'univers du show-biz en particulier. Ces gens ont l'air tellement brillants, bien-pensants et propres sur eux. 'Comme ça', c'est à dire dominé par des hommes (blancs, en général), machos, voire 'indélicats' envers les femmes ou les très jeunes hommes - euphémisme, ce terme 'indélicat', quand on pense à des mecs comme W3instein, P*lansk!, M*randin!, Bru3l... Tiens, d'ailleurs, parenthèse sur Patriiick. Pour celles qui s'indignent des accusations portées à son encontre, cet argument est tellement à côté de la plaque : « [Il] n'a pas besoin de droguer les femmes pour baiser. Crois-moi, j'ai assez fait la fête avec lui pour le savoir. » Et si le frisson de ces mecs-là était ailleurs ? Passons. Et puis chut, présomption d'innocence ! Y a même des avocates pour nous le rappeler, alors... 🤐 Le décor de ce polar est atypique, et ça, déjà, ça fait du bien : le milieu des humoristes (stand-up). le sujet central est un peu plus classique : la place des femmes, donc, et les pratiques machistes. L'intrigue est bien menée et pleine de surprises. J'ai été rapidement accro et impatiente de découvrir le fin mot, à tel point que... « Personne ne veut croire que le monde est comme ça. » Et l'univers du show-biz en particulier. Ces gens ont l'air tellement brillants, bien-pensants et propres sur eux. 'Comme ça', c'est à dire dominé par des hommes (blancs, en général), machos, voire 'indélicats' envers les femmes ou les très jeunes hommes - euphémisme, ce terme 'indélicat', quand on pense à des mecs comme W3instein, P*lansk!, M*randin!, Bru3l... Tiens, d'ailleurs, parenthèse sur Patriiick. Pour celles qui s'indignent des accusations portées à son encontre, cet argument est tellement à côté de la plaque : « [Il] n'a pas besoin de droguer les femmes pour baiser. Crois-moi, j'ai assez fait la fête avec lui pour le savoir. » Et si le frisson de ces mecs-là était ailleurs ? Passons. Et puis chut, présomption d'innocence ! Y a même des avocates pour nous le rappeler, alors... 🤐 Le décor de ce polar est atypique, et ça, déjà, ça fait du bien : le milieu des humoristes (stand-up). le sujet central est un peu plus classique : la place des femmes, donc, et les pratiques machistes. L'intrigue est bien menée et pleine de surprises. J'ai été rapidement accro et impatiente de découvrir le fin mot, à tel point que j'ai passé outre des défauts qui m'apparaissent maintenant (l'épisode spectaculaire du box). J'ai aimé les réflexions sur le sexisme, les violences envers les femmes, la notion de vengeance, mais aussi sur l'humour et la part intime dans les textes d'un artiste. Et cette idée : « Il n'y a pas beaucoup de différence entre un troll et un mec qui perturbe un spectacle. Et qu'est-ce qu'un comique sinon un trouble-fête à qui on a donné un micro ? » Bonne surprise. [ billet victime d'un nettoyage suite à cyber-attaque du site ce WE ] ____ #9834;#9835; https://youtu.be/KfyBHZc9rK4
    Lire la suite
    En lire moins
  • seb2956 Posté le 13 Septembre 2019
    Malgré un début avec beaucoup de longueur, l’auteur se rattrape sur la deuxième partie du livre. L’auteur nous livre un bon thriller psychologique où on se demande qui manipule qui. Je conseille ce livre aux adeptes de thriller psychologique
  • seb2956 Posté le 13 Septembre 2019
    Malgré un début avec beaucoup de longueur, l’auteur se rattrape sur la deuxième partie du livre. L’auteur nous livre un bon thriller psychologique où on se demande qui manipule qui. Je conseille ce livre aux adeptes de thriller psychologique
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.