Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092532355
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Divergente 3

Anne Delcourt (Traducteur)
Collection : Roman Grand format
Série : Divergente
Date de parution : 15/05/2014
Différente. Déterminée. Dangereuse. 

Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions.
Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper.
Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne...

Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions.
Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper.
Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092532355
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Nathan

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • latornadedespages Posté le 12 Décembre 2019
    Cinq destins. Un seul choix. Clap de fin pour une trilogie que j'ai vraiment apprécié. Ce troisième tome nous fait allez de découverte en découverte. Les pages glissaient entre mes mains à une rapidité, en quête de vérité. Tris, Tobias, Uriah sont les personnages que j'ai le plus apprécié même si tous m'ont beaucoup marqués. La fin m'a rendu triste, surtout ce sacrifice, que j'aurais souhaité différent. En tout cas j'ai adoré cette dystopie !
  • Shaynning Posté le 23 Novembre 2019
    "Divergente" est une bonne dystopie dans le genre d'univers qu'il représente. Par contre, j'ai encore l,impression que lorsqu'il s'agit d'une héroïne, il lui faut un impératif masculin, dans ce cas-ci le pseudo bad-boy Quatre. Le personnage de Tris Prior était déjà assez intéressante sans avoir besoin de monsieur-enfance-souffrante pour la hisser encore plus haut. À quand une dystopie avec une jeune femme indépendante, ou à tout le moins, sans dépendance affective? Cette série avait déjà beaucoup de potentiel sans son côté guimauve amoureux. J'ai adoré l'idée des castres par qualités, les sérums et l'idée de la "divergence" en elle-même. On sens très bien que cette société ne peut pas tenir indéfiniment. L'auteur aune bonne écriture, sans trop de temps morts. Je continue de croire que le premier était le plus intéressant. Mais je salue l'auteur de na pas avoir fini sa dystopie par "ils vécurent heureux, elle l'élue, lui le bad boy". Après tout, c,est une guerre et un monde opressant, c'aurait été un peu trop. Seul bémol: psychologiquement, il y a beaucoup de lacunes. Je trouve que les personnages gèrent un peu trop bien les événements pour que ça soit crédible. Et le personnage de Quatre m'exaspère, j'ai l'impression... "Divergente" est une bonne dystopie dans le genre d'univers qu'il représente. Par contre, j'ai encore l,impression que lorsqu'il s'agit d'une héroïne, il lui faut un impératif masculin, dans ce cas-ci le pseudo bad-boy Quatre. Le personnage de Tris Prior était déjà assez intéressante sans avoir besoin de monsieur-enfance-souffrante pour la hisser encore plus haut. À quand une dystopie avec une jeune femme indépendante, ou à tout le moins, sans dépendance affective? Cette série avait déjà beaucoup de potentiel sans son côté guimauve amoureux. J'ai adoré l'idée des castres par qualités, les sérums et l'idée de la "divergence" en elle-même. On sens très bien que cette société ne peut pas tenir indéfiniment. L'auteur aune bonne écriture, sans trop de temps morts. Je continue de croire que le premier était le plus intéressant. Mais je salue l'auteur de na pas avoir fini sa dystopie par "ils vécurent heureux, elle l'élue, lui le bad boy". Après tout, c,est une guerre et un monde opressant, c'aurait été un peu trop. Seul bémol: psychologiquement, il y a beaucoup de lacunes. Je trouve que les personnages gèrent un peu trop bien les événements pour que ça soit crédible. Et le personnage de Quatre m'exaspère, j'ai l'impression qu'il est juste de trop et qu'il manque de réalisme.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bai_Lou Posté le 13 Novembre 2019
    Tout ce que j'écrirai dans les lignes suivantes risque de révéler et de spoiler toute l'histoire, alors si vous n'avez pas lu le livre, je ne vous encourage pas à lire ce qui suit. A moins que vous n'aimiez pas le suspense et que vous adoriez connaître la fin d'un livre avant de l'avoir lu. Mais cela n'engage que vous... [masquer] Concrètement, c'était... HORRIBLE ! HORRIBLE ! Affreux, atroce.... NON ! NON ! Ce n'est pas possible d'accorder aussi peu de valeur à la vie de ses personnages quand même ! Je ne comprends pas. Tris meurt ! ce n'est imaginable surtout dans ces circonstances... Je suis sidérée, comment on peut tuer autant de personnages et publier le livre quand même ? Ils sont presque tous morts super ! Al, Will, Marlene, Lynn, les parents de Tris, Tori, Uriah, et j'en passe. Et pire, pire, Tris ! Ils meurent tous les uns après les autres. Le livre est vraiment bien, mais on ne peut pas tous les tuer -il reste encore Tobias heureusement, il ne manquerait plus que ça- ça retire tout le charme de l'intrigue. D'accord l'auteure a voulu insister sur la valeur d'un sacrifice, Tris se sacrifie, elle... Tout ce que j'écrirai dans les lignes suivantes risque de révéler et de spoiler toute l'histoire, alors si vous n'avez pas lu le livre, je ne vous encourage pas à lire ce qui suit. A moins que vous n'aimiez pas le suspense et que vous adoriez connaître la fin d'un livre avant de l'avoir lu. Mais cela n'engage que vous... [masquer] Concrètement, c'était... HORRIBLE ! HORRIBLE ! Affreux, atroce.... NON ! NON ! Ce n'est pas possible d'accorder aussi peu de valeur à la vie de ses personnages quand même ! Je ne comprends pas. Tris meurt ! ce n'est imaginable surtout dans ces circonstances... Je suis sidérée, comment on peut tuer autant de personnages et publier le livre quand même ? Ils sont presque tous morts super ! Al, Will, Marlene, Lynn, les parents de Tris, Tori, Uriah, et j'en passe. Et pire, pire, Tris ! Ils meurent tous les uns après les autres. Le livre est vraiment bien, mais on ne peut pas tous les tuer -il reste encore Tobias heureusement, il ne manquerait plus que ça- ça retire tout le charme de l'intrigue. D'accord l'auteure a voulu insister sur la valeur d'un sacrifice, Tris se sacrifie, elle survie au sérum, mais non, mais non, elle meurt tuée par balles. Ce n'est pas cohérent. On ne peut pas donner sa vie puis finalement mourir de cette manière. Au début je ne voyais pas l'intérêt d'une double narration, ensuite je me suis dit : "Ah c'était pour raconter les petites manigances, cachotteries, disons, de Tobias " mais en fait non c'était pour pouvoir tuer Tris et ne pas détruire l'histoire... Ok... Parlons-en d'ailleurs de sa mort, elle retrouve sa mère blablabla, elle est heureuse, tout le baratin habituel, ça me fait un peu penser à l'histoire de la petite fille aux allumettes... ce n'est pas digne de celle qui s'est battue pour vivre ! Elle répète pendant tout le livre qu'elle veut vivre et à la fin : de une, elle meurt tuée par David sorti de nulle part et de deux, elle dit rejoindre sa mère ? Excusez-moi mais c'est un peu cucu... Après on suit le deuil de Tobias qui n'aurait jamais du subir ça, il y avait plein d'autres alternatives mais l'auteure a choisi la pire et on a édité le livre comme ça ! Quand autant de personnages important meurent ce n'est plus vraiment crédible, l'intrigue est rythmée par des morts qui n'avaient pas lieu d'être, qui ne permettent pas forcément à l'histoire d'avancer, Uriah aurait très bien pu sortir du coma, Tobias vivait avec suffisamment de culpabilité, non ? Et Tris, Tris ! je sais, je me répète mais je ne comprends pas. Il n'y avait aucun intérêt à la tuer, beaucoup de raisons de la laisser en vie même... Je ne comprends pas.[/masquer]
    Lire la suite
    En lire moins
  • Alexanne83 Posté le 22 Octobre 2019
    Franchement, j'ai été un peu déçue par rapport aux autres tomes. L'aventure commence dès le début quand Tris et ses amis sortent de la ville en se rebélliant contre Evelyn. Bon, admettons. Mais une fois dehors, ils sont tout de suite au bureau, et sans avoir cherché un petit moment où pouvaient être les personnes du Bureau. Bon, réadmettons. Mais une fois au bureau, ils parlent, ils parlent, et pendant 200 ou 300 pages, il ne se passe rien. Je me suis dit que j'allais arrêter même de le lire, mais vu les critiques qu'il y avait, je me suis dit que j'allais continuer. Donc j'ai continué. J'ai trouvé que la fin (qui va un peu trop vite à mon goût, mais bon) rattrape un peu le millieu du livre que je trouve un petit peu loupé. C'est pour ça que j'ai mis que 3 étoiles et demi par rapport aux autres livres ou j'ai mis 5 étoiles à la fin de la lecture parce que je les avaient trouvés vraiment bien. Je ne m'attendais vraiment pas à ça.
  • Analole Posté le 2 Septembre 2019
    Ce genre de série provoque un genre d'addiction et on a toujours envie de lire le tome suivant. On est comme envouté et on peu tout esprit critique... Bon alors : c'est la suite tant attendue ...expliquant pas mal de choses mais avec une logique un peu particulière, on retrouve avec plaisir les protagonistes principaux mais la fin est décevante pas logique du coup... L'auteur a peut être voulu se démarquer mais en ce moment c'est la mode de ne pas faire de happy end !! Sans faire de happy end tout aurait pu rester à reconstruire avec de l'espoir porté par ce couple. Ici la fin sonne comme un manque d'inspiration tout ça pour ça !!! Bof !
ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail