Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221138434
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La 5e vague - Tome 1

Francine DEROYAN (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 23/05/2013

 

 

1re Vague: extinction des feux.
2e Vague: déferlante.
3e Vague: pandémie.
4e Vague : silence
.

A l'aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin....

1re Vague: extinction des feux.
2e Vague: déferlante.
3e Vague: pandémie.
4e Vague : silence
.

A l'aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu’il prétend...

Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.


Le premier tome de la trilogie phénomène, adapté au cinéma par Tobey Maguire et les producteurs de World War Z, Argo, Hugo Cabret, Aviator, Gangs of New York, Ali.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221138434
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Amindara Posté le 8 Mai 2020
    J’ai toujours eu un peu de mal avec les histoires d’extraterrestres. Le sujet ne m’a jamais vraiment tentée. Sauf dans Stargate, j’adore cette série. J’ai acheté les trois tomes de la 5ème vague dès qu’ils sont sortis. Le pitch de base me tentait bien. Et pourtant, j’ai toujours eu un peu peur de me lancer dedans. Déjà, parce que le premier tome est un pavé. Et puis, un peu aussi à cause des extraterrestres. Pourtant, j’aime les histoires post-apocalyptiques… Et puis bon, j’ai vu le film il y a quelques temps, et même si je ne m’en souviens pas beaucoup, je me souviens que j’avais aimé. Enfin bref, j’ai quand même fini par me lancer. Et j’ai adoré ! Bon sang, je ne comprends pas pourquoi j’ai attendu si longtemps, ce premier tome était juste vraiment chouette ! Déjà, je suis rassurée parce qu’il n’y a pas de grosses batailles intergalactiques, tout se passe sur Terre. Nous avons des extraterrestres d’apparence humaine (et ça aussi c’est quelque chose qui me plaît assez) qui, pour une raison qu’on ne connaît pas vraiment, ont décidé d’envahir la Terre et d’exterminer les quelques sept milliards d’êtres humains qui y vivent. Pour cela, ils utilisent plusieurs vagues... J’ai toujours eu un peu de mal avec les histoires d’extraterrestres. Le sujet ne m’a jamais vraiment tentée. Sauf dans Stargate, j’adore cette série. J’ai acheté les trois tomes de la 5ème vague dès qu’ils sont sortis. Le pitch de base me tentait bien. Et pourtant, j’ai toujours eu un peu peur de me lancer dedans. Déjà, parce que le premier tome est un pavé. Et puis, un peu aussi à cause des extraterrestres. Pourtant, j’aime les histoires post-apocalyptiques… Et puis bon, j’ai vu le film il y a quelques temps, et même si je ne m’en souviens pas beaucoup, je me souviens que j’avais aimé. Enfin bref, j’ai quand même fini par me lancer. Et j’ai adoré ! Bon sang, je ne comprends pas pourquoi j’ai attendu si longtemps, ce premier tome était juste vraiment chouette ! Déjà, je suis rassurée parce qu’il n’y a pas de grosses batailles intergalactiques, tout se passe sur Terre. Nous avons des extraterrestres d’apparence humaine (et ça aussi c’est quelque chose qui me plaît assez) qui, pour une raison qu’on ne connaît pas vraiment, ont décidé d’envahir la Terre et d’exterminer les quelques sept milliards d’êtres humains qui y vivent. Pour cela, ils utilisent plusieurs vagues successives, destinées à les tuer, mais aussi à faire en sorte d’isoler les survivants, que chacun perde confiance, perde son humanité. Et c’est ainsi que nous découvrons Cassie au début de cette histoire. Elle est seule et n’a plus confiance en personne. Pour elle, si elle veut survivre, elle doit rester seule. Cassie nous raconte son histoire, à la fois son présent, et tout ce qu’elle doit faire pour survivre, mais aussi son passé, pour nous aider à comprendre comment elle en est arrivée là. Cassie n’a qu’un seul objectif : retrouver son petit frère Sammy qui a été emmené par les Autres. J’ai aimé suivre cette jeune fille. Nous voyons sa détermination, et puis ses doutes aussi, ses peurs. Cassie, c’est une jeune fille qui peut se montrer forte quand la situation l’exige mais qui peut aussi se cacher dans son sac de couchage parce qu’elle a peur. Mais Cassie n’est pas le seul personnage que l’on suit et on fait la connaissance de plusieurs d’entre eux au fil du roman. Sauter de l’un à l’autre pour revenir au premier est assez intéressant, mais c’est aussi assez frustrant. Parce que parfois, on aimerait savoir tout de suite ce qui leur arrive. Mais en même temps, ça fait durer le suspens. En attendant, j’ai beaucoup apprécié cette histoire dans laquelle je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Il s’y passe pas mal de choses. Niveau écriture, c’est vraiment agréable à lire. C’est fluide, ça se lit tout seul. Les chapitres sont courts et s’enchaînent rapidement sans qu’on s’en rende compte. La plume de Rick Yancey est très efficace. Elle nous accroche dès les premières pages. C’est donc sans surprise que je saute sur le tome 2 !
    Lire la suite
    En lire moins
  • mydearema Posté le 10 Février 2020
    Voici voilà un avis fortement mitigé concernant ce bouquin… J’avais vu le film à sa sortie, je sais que beaucoup l’ont détesté, personnellement j’en ai aucun souvenir : ni bon, ni mauvais. Donc je partais vraiment sans à-priori sur cette lecture. C’est du post-apo, j’aime le post-apo, je voulais simplement voir ce que ça donnait ! Dans les faits, le livre n’est pas mauvais. Il est même plutôt chouette. Cassie est une ado qui tente de survivre (la base du post-apo, jusque là tout va bien) et on a droit à des parties de texte dans le présent mais aussi dans le passé pour voir comment c’est que ça s’est passé tout ce bordel hein quand même. C’est plutôt une bonne décision, la narration alterne entre moments de tension en mode « Cassie est sur le point de crever help » et moments cool qui t’expliquent la fin du monde. Astucieux. Puis au bout d’un moment tu changes de point de vue aussi, à deux reprises même ! C’était nécessaire pour le développement de l’histoire et tout se recoupe avec cohérence au final. L’aspect SF m’a aussi séduite bien qu’il faille s’accrocher pour bien saisir la chronologie. Alors, il est où le... Voici voilà un avis fortement mitigé concernant ce bouquin… J’avais vu le film à sa sortie, je sais que beaucoup l’ont détesté, personnellement j’en ai aucun souvenir : ni bon, ni mauvais. Donc je partais vraiment sans à-priori sur cette lecture. C’est du post-apo, j’aime le post-apo, je voulais simplement voir ce que ça donnait ! Dans les faits, le livre n’est pas mauvais. Il est même plutôt chouette. Cassie est une ado qui tente de survivre (la base du post-apo, jusque là tout va bien) et on a droit à des parties de texte dans le présent mais aussi dans le passé pour voir comment c’est que ça s’est passé tout ce bordel hein quand même. C’est plutôt une bonne décision, la narration alterne entre moments de tension en mode « Cassie est sur le point de crever help » et moments cool qui t’expliquent la fin du monde. Astucieux. Puis au bout d’un moment tu changes de point de vue aussi, à deux reprises même ! C’était nécessaire pour le développement de l’histoire et tout se recoupe avec cohérence au final. L’aspect SF m’a aussi séduite bien qu’il faille s’accrocher pour bien saisir la chronologie. Alors, il est où le problème ? En un mot : CASSIE. Oh misère, des claques se perdent. Cette meuf est insupportable, c’est assez incroyable. En l’espace de 2 pages, le livre est passé de « waw c’est cool » à « tuez-moi ». Tout ça, à cause d’elle ! La survie dans un monde hostile implique des situations bof sympas du type se retrouver blessée et lorsqu’on vient à son aide, le seul truc qui lui passe par la tête c’est littéralement : omg mais qu’a-t-on pensé de moi lorsqu’on a dû me dévêtir pour me soigner et waw j’espère que mes cheveux sentent bon. Je… quoi ? Meuf, c’est la fin du monde, t’as pas d’autres futilités à penser encore ? Et voilà qu’on te donne de la romance clichée et beaucoup trop rapide que pour être crédible. Et voilà qu’on te sert sur un plateau d’argent un triangle amoureux (ou peut-être même rectangle, si mes dons de voyance-romance sont toujours au taquet) pour le tome 2… Par ailleurs, avec le recul, je dois bien avouer que les autres personnages sont loin de m’avoir marqués. Ni positivement, ni négativement. Au final, leur construction ne se repose que sur des clichés y-a : le mec mystérieux que tu sais qu’il n’est pas ce qu’il prétend être, c’est limite dit tel quel dans le résumé, l’autre mec hyper famous au lycée que Cassie aime en secret mais lui sait même pas qu’elle existe. Ah et d’ailleurs ce mec là il est sportif et il adore les enfants, le parfait beau gosse de la young-adult. Sauf qu’aucun des deux ne m’aura paru passablement intriguant… Au final, malgré une solide base, la construction (ou son absence) des personnages anéantit quelque peu le potentiel du bouquin. Je pense lire la suite mais pas tout de suite. Juste pour voir si mon avis se confirme…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cababip Posté le 10 Février 2020
    Mon dieu quel livre, mais quel livre ! J'ai encore dû mal à m'en remettre tant j'ai été transportée avec les différents protagonistes, et envoûtée par cette formidable intrigue, cet incroyable scénarios. C'est le genre de lecture dont vous ne ressortez pas indemne. Votre peau est marqué des coups, des blessures que vous infligent ce roman poignant. Votre esprit reste tourmenté, tourne à plein régime, et vos pensées répètent en boucle "Quoi?? What?!". Je me suis lancée presque incertaine dans ce premier volet, un peu timidement, en ayant peut d'être déçue par ce best-seller, qui, sur le papier, avait tout pour me plaire : le scénario post-apocalyptique, les personnages un peu rebelles mais sans trop en faire, l'histoire d'extraterrestres. Et malgré les cent premières pages où je ne savais me positionner, si j'aimais ou non ce début de trilogie, je me suis laissée happée par l'histoire, engloutie dans une tornade d'émotions, allant des rires aux larmes. Ce qui a fait très certainement le grand succès de "La cinquième vague" c'est les personnages. Uniques, drôles, énigmatiques, singuliers... Je pourrais user de mille superlatifs que ce ne seraient pas encore assez... Oui, je me suis vraiment attachée à chacun d'entre eux, et merde ça me ferait... Mon dieu quel livre, mais quel livre ! J'ai encore dû mal à m'en remettre tant j'ai été transportée avec les différents protagonistes, et envoûtée par cette formidable intrigue, cet incroyable scénarios. C'est le genre de lecture dont vous ne ressortez pas indemne. Votre peau est marqué des coups, des blessures que vous infligent ce roman poignant. Votre esprit reste tourmenté, tourne à plein régime, et vos pensées répètent en boucle "Quoi?? What?!". Je me suis lancée presque incertaine dans ce premier volet, un peu timidement, en ayant peut d'être déçue par ce best-seller, qui, sur le papier, avait tout pour me plaire : le scénario post-apocalyptique, les personnages un peu rebelles mais sans trop en faire, l'histoire d'extraterrestres. Et malgré les cent premières pages où je ne savais me positionner, si j'aimais ou non ce début de trilogie, je me suis laissée happée par l'histoire, engloutie dans une tornade d'émotions, allant des rires aux larmes. Ce qui a fait très certainement le grand succès de "La cinquième vague" c'est les personnages. Uniques, drôles, énigmatiques, singuliers... Je pourrais user de mille superlatifs que ce ne seraient pas encore assez... Oui, je me suis vraiment attachée à chacun d'entre eux, et merde ça me ferait chier si Rick Yancey devait se séparer de certains. D'abord il y a Cassie, cette fille à la langue toujours pendue aux bons moments, qui, de sa force de caractère, m'a presque poussée à l'admirer. Ben, ce garçon "populaire" qui apprend à vivre sur un tas de cendres. Ringer, cette fille très introvertie, et pourtant, si généreuse dans ses actes et ses paroles. Sammy, beaucoup trop mignon, tout simplement (même si je le trouvais parfois trop mûri pour son jeune âge), et Evan, un peu étrange, on va pas se mentir, mais très attachant à sa façon lui aussi. Les rebondissements sont nombreux, tellement qu'ils mettent notre pauvre petit cœur à rude épreuve. L'histoire est vraiment bien ficelée, enjolivée par l'écriture de cet auteur que je ne connaissais pas encore, mais qui, par ses petits détails, nous plonge encore plus dans la tête des personnages. Il y a tant de choses à dire, je pourrais encore congratuler ce roman pour les idées venues c'est certain d'une autre planète, et qui m'ont mises des étoiles d'admiration dans les yeux. Hâte de revivre aux côtés de nos protagonistes la suite, qui risque fort d'être encore un coup de cœur (et je l'espère!
    Lire la suite
    En lire moins
  • cicou45 Posté le 12 Novembre 2019
    Un énorme merci à mon mari qui m'a offert cette saga (il a oublié le quatrième tome - quatrième tome qui n'existe que dans mes rêves, j'ai oublié de le préciser - mais bon, j'ai une longueur d'avance, ce qui va me permettre de me plonger dans le second une fois cette lecture achevée) car il me connaît par coeur ! Gros coup de coeur ici malgré mes doutes en commençant ce premier tome ! N'allais-je pas retomber une fois encore dans le même genre de scénario auquel je suis habituée ou découvrir des petits bonhommes verts prêts à envahir la Terre ? Non, rien de tel ici puisqu'en réalité, ils sont déjà là ? Qui, les petits bonhommes verts? Non mais c'est tout comme et en extrêmement plus dangereux mais je ne m'attarderai pas trop là-dessus pour ne pas trop vous en dire ! Comment cela a commencer ? Eh bien, comme son non l'indique : par vagues successives...Cela ne s'est pas fait en un jour (bien au contraire). Ces créatures ? ont commencé par priver la terre de toutes les technologies auxquelles elle était habitué (plus de courant, de téléphone portable, plus de voiture...) mais là, ce n'était rien... Un énorme merci à mon mari qui m'a offert cette saga (il a oublié le quatrième tome - quatrième tome qui n'existe que dans mes rêves, j'ai oublié de le préciser - mais bon, j'ai une longueur d'avance, ce qui va me permettre de me plonger dans le second une fois cette lecture achevée) car il me connaît par coeur ! Gros coup de coeur ici malgré mes doutes en commençant ce premier tome ! N'allais-je pas retomber une fois encore dans le même genre de scénario auquel je suis habituée ou découvrir des petits bonhommes verts prêts à envahir la Terre ? Non, rien de tel ici puisqu'en réalité, ils sont déjà là ? Qui, les petits bonhommes verts? Non mais c'est tout comme et en extrêmement plus dangereux mais je ne m'attarderai pas trop là-dessus pour ne pas trop vous en dire ! Comment cela a commencer ? Eh bien, comme son non l'indique : par vagues successives...Cela ne s'est pas fait en un jour (bien au contraire). Ces créatures ? ont commencé par priver la terre de toutes les technologies auxquelles elle était habitué (plus de courant, de téléphone portable, plus de voiture...) mais là, ce n'était rien en comparaison de la suite : la maladie, puis l'extinction de 97 % de la population avant que les "secours" ne viennent chercher les enfants...et uniquement les enfants pour les emmener dans des lieux inconnus, soit disant pour qu'ils y soient en sécurité mais si au contraire, c'était tout l'inverse ? J'avoue que ce passage m'a fait penser à une partie triste de notre histoire que je nommerais pas car je ne veux pas faire de politique et qui malheureusement, a e encore lieu dans certains pays...Si je vous dis lavage de cerveau et reconditionnement, cela vous parle un peu ? Cassie, non pas Cassie pou Cassandra mais Cassie pour Cassiopée, notre jeune héroïne, après avoir vu mourir sa mère puis bien plus tard son père sous ses yeux a tout perdu sauf son petit frère Sam ou Sammy à qui elle a fait une promesse lorsqu'il lui a confié son nounours : elle reviendra le chercher. Où qu'il soit, elle le trouvera et elle ne peut pas ou, disons n'a pas le droit d'échouer car elle lui a fait cette promesse, à lui et à Nounours et elle se doit de la tenir. Seulement, comment s'y prendre lorsque vous ignorez tout des intentions de ceux qui ont emmené votre petit frère avec de nombreux autres enfants dans un bus scolaire vers une destination inconnue. Cassie, après s'être débrouillée seule, ne peut plus se permettre de faire confiance à qui que ce soit mais elle va se le permettre lorsqu'elle croisera la route d'Evan Walker car elle se dit que ce jeune et beau garçon, qui ne lui aurait probablement jamais adressé la parole -selon elle- dans sa vie antérieure, lui a sauvé la vie à de nombreuses reprises alors qu'il a eu mille et une occasion de la tuer. Pourquoi l'a-t-il sauvée ? Pourquoi elle ? Cependant, dans ce monde nouveau , l'on ne doit faire confiance à personne...PERSONNE ! Cassie aurait-elle eu tord de se confier à ce jeune garçon, quoique garçon de ferme mais qui étrangement, a toujours les mains incroyablement douces ? Et si tout ceci n'était qu'un leurre ? Un roman extrêmement prenant, très bien écrit avec des personnages très attachants et il me tarde de découvrir la suite car l'auteur nous laisse dans l'incertitude la plus complète à la toute dernière page (j'enrage même si je sais que cela est fait exprès afin de rendre le lecteur accro et je m'en veux car je suis une nouvelle fois tombée dans le panneau : oui, je dois savoir la suite et par conséquent et pour conclure cette critique, je ne peux que vous recommander d'en faire autant !).
    Lire la suite
    En lire moins
  • LorieLavenne Posté le 10 Septembre 2019
    L'invasion extraterrestre, un thème qui me fait flipper au plus haut point. Le sujet est pas mal abordé, j'étais à fond dans l'histoire. Tout petit bémol, j'ai trouvé que l'auteur abusait du "pu****". Un poil moins vulgaire par moment et j'aurais mieux apprécié ma lecture...
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    L'HoRoscope de l'été

    Ton avenir t'angoisse ? Tu ne sais pas encore ce que tu vas faire de tes vacances ? Est-ce que tu trouveras l'amour au camping des 3 crevettes ? Et la question la plus importante de toutes : quels livres vas-tu emporter en vacances ? 

    Pas de panique, la Team R a consulté les astres pour toi et te dit TOUT sur ton été littéR !

    Lire l'article
  • News
    Robert Laffont

    La Collection R célèbre ses héroïnes #Badass en librairie

    La Collection R lance l'#OpérationBadass en librairie à l'occasion de la sortie de son 100e roman !

    Lire l'article