Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260021360
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La Petite femelle

Date de parution : 18/08/2015

Au mois de novembre 1953 débute le procès retentissant de Pauline Dubuisson, accusée d’avoir tué de sang-froid son amant. Mais qui est donc cette beauté ravageuse dont la France entière réclame la tête ? Une arriviste froide et calculatrice ? Un monstre de duplicité qui a couché avec les Allemands,...

Au mois de novembre 1953 débute le procès retentissant de Pauline Dubuisson, accusée d’avoir tué de sang-froid son amant. Mais qui est donc cette beauté ravageuse dont la France entière réclame la tête ? Une arriviste froide et calculatrice ? Un monstre de duplicité qui a couché avec les Allemands, a été tondue, avant d’assassiner par jalousie un garçon de bonne famille ? Ou n’est-elle, au contraire, qu’une jeune fille libre qui revendique avant l’heure son émancipation et questionne la place des femmes au sein de la société ? Personne n’a jamais voulu écouter ce qu’elle avait à dire, elle que les soubresauts de l’Histoire ont pourtant broyée sans pitié.
Telle une enquête policière, La Petite Femelle retrace la quête obsessionnelle que Philippe Jaenada a menée pour rendre justice à Pauline Dubuisson en éclairant sa personnalité d’un nouveau jour. À son sujet, il a tout lu, tout écouté, soulevé toutes les pierres. Il nous livre ici un roman minutieux et passionnant, où l’on retrouve son humour irrésistible, son inimitable autodérision et ses cascades de digressions. Un récit palpitant, qui défie toutes les règles romanesques.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260021360
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • val-m-les-livres Posté le 29 Septembre 2021
    Lire un roman de Jaenada, c'est comme retrouver un copain, quand on en a déjà lu plusieurs. On attend les éclats de rire (et ils ne sont pas si nombreux les auteurs qui nous font rire), les exagérations, les partis-pris, mais aussi les apartés, bref toutes les circonvolutions qui vont avec l'oeuvre de Jaenada. Et je n'ai pas été déçue. Mais peut-être qu'il est un poil trop long ce roman, j'ai éprouvé une lassitude au moment du procès. Je me suis aussi dit qu'il était tout de même dur avec Felix, que Pauline a bien mené par le bout du nez. J'ai par contre été touchée par la vie de Pauline après sa libération de prison.
  • BARBARSHO18 Posté le 1 Septembre 2021
    Novembre 1953. Pauline Dubuisson est accusée d’avoir tué de sang-froid son amant. Mais qui est donc cette jeune femme dont la France entière réclame la tête ? Une arriviste froide et calculatrice ? Un monstre de duplicité qui a couché dans le lit de l'Occupant, a été tondue, avant d’assassiner par jalousie un garçon de bonne famille ? Ou n’est-elle, au contraire, qu’une jeune fille libre qui revendique avant l’heure son émancipation et questionne la place des femmes au sein de la société ? Une tragédie romancée et passionnante.
  • taratatalol Posté le 10 Août 2021
    Il faut bien l’avouer, l’histoire et le destin de Pauline Dubuisson sont incroyablement tragiques, toute sa vie n’est faite que de mauvais choix ( si choix il y avait !?) pas née où il fallait , pas les bons parents, pas au bon endroit, pas le bon amoureux. Sa volonté impressionne.. elle est brillante, libre, et féministe avant l’heure.. elle ne parvient pas à se faire oublier..Est elle coupable de son dernier crime ? son procès donne lieu face à son visage impassible à un déferlement de haine de la part de certains médias… Philippe Jaenada livre ici une bonne enquête mais gros bémol : Quel besoin a t’il d’émailler cette histoire de faits personnels, anecdotes avec sa femme dont on a rien à faire !! C’en est gênant … pour lui .. et pour les lecteurs ..
  • SHIRLEYLOVE Posté le 4 Juillet 2021
    Comme j'adore la série "Clem" avec Lucie Lucas, j'ai regardé le téléfilmqui a été tité de cer roman et dans lequel elle campe Pauline Dubuisson. Cette histoire vraie m'a travaillée au point que j'ai eu envie de me procurer le livre. Chose faite. Philippe Jaenada s'empare du faits divers avec talent, sensibilité et une bienveillance qui manque cruellement au monde actuel. Son type de narration, très personnelle, faite de digressions sur la vie de l'auteur, a pour effet d'impliquer totalement le lecteur, suspendu aux lèvres de l'écrivain tout au long de ce très gros roman. Bonne surprise au final !
  • amourdelire258 Posté le 24 Mai 2021
    Le 17 mars 1951, Pauline Dubuisson, 24 ans, abat son amant de trois coups de pistolet. Elle changera de nom et de pays, mais l'affaire se rappellera toujours à elle. Philippe Jaenada revient sur ce fait divers terrible. Celui d'une femme condamnée et qui tout le reste de sa vie à chercher à retrouver une vie ordinaire, mais rattrapée par son passé. Voilà de quelle manière elle a été décrite devant ses juges : Pauline Dubuisson, aux rêves violents nourris sous l'Occupation, dans le confinement d'une ville de province, choisissait et rejetait ses amants mais n'a pas supporté la seule blessure infligée à sa carrière de séductrice. L'auteur nuance ce propos et ose le portrait d'une fille fragile, emportée par les remous de la guerre et qui malheureusement, folle d'amour a commis l'acte (un accident ?) irréparable.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.