RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'Agent des Ombres - tome 1 : L'ange du chaos

            12-21
            EAN : 9782823806809
            Code sériel : VIRT
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            L'Agent des Ombres - tome 1 : L'ange du chaos

            Date de parution : 17/10/2013

            Jeune aspirant au service de l’Empire de Lumière, Cellendhyll de Cortavar a été trahi par ses amis et accusé de meurtre. Laissé pour mort dans un cachot, il n’a dû sa survie qu’à l’intervention des puissances du Chaos.

            Dix ans ont passé. Le jeune homme idéaliste est devenu un mercenaire impitoyable. Il n’attend qu’une chose : se venger de ceux qui l’ont trahi...

             

            EAN : 9782823806809
            Code sériel : VIRT
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Benn Posté le 15 Juin 2018
              Un style unique et une plume d'une fluidité à mon sens inégalée dans la Fantasy française. Ce premier roman extrêmement prometteur nous emporte dans un monde dur et implacable, à travers les aventures de Cellendhyl de Cortavar, un guerrier et assassin d'élite en quête de vengeance. Un ouvrage pour public averti, mais qui ne saurait décevoir les vrais amateurs de dark fantasy.
            • mauriceandre Posté le 5 Janvier 2018
              Je viens de relire L'Agent des ombres, Tome 1 : L'ange du chaos. J'ai fait connaissances avec Michel Robert en lisant la Malerune : commencé par Pierre Grimbert et dont il a écrit le tome 3 "La Belle Arcane". Comme Beaucoup de roman de Fantasy, nous assistons a la vengeance d'un Guerrier trahi par ceux qu'il croyait ses amis. Grace aux mystérieuses puissances du Chaos qui l'on sauvaient et en échange de son talent de Guerrier, Cellendhyll de Cortavar est devenu un mercenaire au service de Morion, le Prince des Apparences. Contrairement a l'avis de strummer et de Xialyd moi je trouve que l'Auteur sans sort bien qu'en on sait que c'était son premier roman écrit tout seul. Bien sur il y a des clichés et du sexe mais c'est tant mieux car il fallait bien que Michel Robert accroche son public. Oui, son héros est presque invincible et il arrive a se sortir de situation dantesque, mais c'est ça qui me plait. L'Univers décrit par l'Auteur est complexe : la lumière, le chaos et les ténèbres mais se sont des monde évoluant dans des dimensions parallèles que peuvent rejoindre certains personnages dont évidemment notre Héros. Mais... Je viens de relire L'Agent des ombres, Tome 1 : L'ange du chaos. J'ai fait connaissances avec Michel Robert en lisant la Malerune : commencé par Pierre Grimbert et dont il a écrit le tome 3 "La Belle Arcane". Comme Beaucoup de roman de Fantasy, nous assistons a la vengeance d'un Guerrier trahi par ceux qu'il croyait ses amis. Grace aux mystérieuses puissances du Chaos qui l'on sauvaient et en échange de son talent de Guerrier, Cellendhyll de Cortavar est devenu un mercenaire au service de Morion, le Prince des Apparences. Contrairement a l'avis de strummer et de Xialyd moi je trouve que l'Auteur sans sort bien qu'en on sait que c'était son premier roman écrit tout seul. Bien sur il y a des clichés et du sexe mais c'est tant mieux car il fallait bien que Michel Robert accroche son public. Oui, son héros est presque invincible et il arrive a se sortir de situation dantesque, mais c'est ça qui me plait. L'Univers décrit par l'Auteur est complexe : la lumière, le chaos et les ténèbres mais se sont des monde évoluant dans des dimensions parallèles que peuvent rejoindre certains personnages dont évidemment notre Héros. Mais attention!! Ce n'est pas si simple que cela en a l'air. j'aime Cellendhyll de Cortavar mais j'adore surtout Gheritarish le Loki, grand buveur ayant toujours faim, toujours prêt pour une bonne bagarre et se croyant irrésistible. Bref! Pour un ancien Handballeur je trouve qu'il s'en sort bien.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Cyril_lect Posté le 12 Octobre 2017
              L'histoire : Les forces des ténèbres et de la lumière s'affrontent sur tous les plans. Cependant une troisième puissance s'invite dans le jeu, le Chaos, et un homme, Cellendyl de Cortavar. Renégat de la Lumière, laissé pour mort et trahi par ses anciens coréligionnaires il n'appelle que vengeance... Je lis peu de fantasy et le premier tome m'est tombé entre les mains lors d'une séance de dédicaces à l'Atalante en 2008. Michel Robert signait entre Christophe Lambert (La brèche) et Manchu (le premier Merjagnan). Bref, j'ai pris ce livre pour de très mauvaises raisons et il dormait sur mes étagères. Cette série est un petit miracle incompréhensible. Personnages improbables, intrigue cousue de fil blanc, ça défouraille de tous côtés, amours contrariés et impossibles, amitiés éternelles, vengeances à mort, meurtres et complots se succèdent à un rythme échevelé. Oui, j'ai dit, "rythme échevelé". C'est pas bien. C'est cliché comme pas possible. Et pourtant, ça fonctionne. Impossible de lâcher la série. On se retrouver ferré dans un diabolique page-turner. Les tomes s'avalent en quelques jours (option chaise-longue et neurones en vacances) et on ne s'arrêtera que jusqu'à la dernière page lue. On y est, on y croit et on n'en demande pas plus. On passe sur les incohérences scénaristiques pour... L'histoire : Les forces des ténèbres et de la lumière s'affrontent sur tous les plans. Cependant une troisième puissance s'invite dans le jeu, le Chaos, et un homme, Cellendyl de Cortavar. Renégat de la Lumière, laissé pour mort et trahi par ses anciens coréligionnaires il n'appelle que vengeance... Je lis peu de fantasy et le premier tome m'est tombé entre les mains lors d'une séance de dédicaces à l'Atalante en 2008. Michel Robert signait entre Christophe Lambert (La brèche) et Manchu (le premier Merjagnan). Bref, j'ai pris ce livre pour de très mauvaises raisons et il dormait sur mes étagères. Cette série est un petit miracle incompréhensible. Personnages improbables, intrigue cousue de fil blanc, ça défouraille de tous côtés, amours contrariés et impossibles, amitiés éternelles, vengeances à mort, meurtres et complots se succèdent à un rythme échevelé. Oui, j'ai dit, "rythme échevelé". C'est pas bien. C'est cliché comme pas possible. Et pourtant, ça fonctionne. Impossible de lâcher la série. On se retrouver ferré dans un diabolique page-turner. Les tomes s'avalent en quelques jours (option chaise-longue et neurones en vacances) et on ne s'arrêtera que jusqu'à la dernière page lue. On y est, on y croit et on n'en demande pas plus. On passe sur les incohérences scénaristiques pour ne retenir que le plaisir dumasien de l'aventure. Le plaisir d'écriture de Michel Robert est évident et partageur. L'homme est de surcroît sympathique en dédicace, ce qui ne gâche rien. Merci Michel !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Yanoune Posté le 15 Août 2017
              De la bonne fantasy, de la fantasy qui fait sont office. Ce n'est certes pas un chef d’œuvre, mais un héro charismatique, un monde intéressant, des perso ayant une substance. Des enjeux, des intigues, des filles et des copains ! Et dame qu'est ce qu'on mange bien dans ce coin là. Une lecture prenante, ou tout du moins qui arrive à nous emmener, nous porter. Un bon moment.
            • UnKaPart Posté le 7 Août 2017
              Ici le monde ne se divise pas en deux catégories mais trois : les Ténèbres, la Lumière, le Chaos. Soit les méchants, les pas gentils, les magouilleux. Même s'il est souvent question de bouffe dans les romans, il n'y a pas de gens bons (!). Chaque camp, tu t'en doutes, cherche à étendre son influence au détriment des autres. Si les Ténèbres et la Lumière donnent dans le bourrin, le Chaos joue feutré, pousse des pions par-ci, dégomme en loucedé un gus par-là, envoie des sbires bricoler des trucs et des machins un peu partout. Parmi les nervis du Chaos, on trouve les Ombres, et parmi les Ombres, Cellendhyll de Cortavar. Un type aux cheveux argentés qui se promène avec une dague magique, à la fois officier de renseignement, assassin, garde du corps… Agent plus ou moins secret et pas du tout du discret, grillé par son physique peu commun, les traînées de cadavres qu'il laisse derrière lui et/ou les conséquences explosives des plans soi-disant bien huilés qui foirent à tous les coups. Bref, un James Bond de fantasy, fils spirituel de Zelazny (Ordre/Chaos, manigances entre grandes maisons) et Moorcock (Loi/Chaos, Elric de Melniboné et Stormbriger). Loin de la fantasy infantile plus édulcorées... Ici le monde ne se divise pas en deux catégories mais trois : les Ténèbres, la Lumière, le Chaos. Soit les méchants, les pas gentils, les magouilleux. Même s'il est souvent question de bouffe dans les romans, il n'y a pas de gens bons (!). Chaque camp, tu t'en doutes, cherche à étendre son influence au détriment des autres. Si les Ténèbres et la Lumière donnent dans le bourrin, le Chaos joue feutré, pousse des pions par-ci, dégomme en loucedé un gus par-là, envoie des sbires bricoler des trucs et des machins un peu partout. Parmi les nervis du Chaos, on trouve les Ombres, et parmi les Ombres, Cellendhyll de Cortavar. Un type aux cheveux argentés qui se promène avec une dague magique, à la fois officier de renseignement, assassin, garde du corps… Agent plus ou moins secret et pas du tout du discret, grillé par son physique peu commun, les traînées de cadavres qu'il laisse derrière lui et/ou les conséquences explosives des plans soi-disant bien huilés qui foirent à tous les coups. Bref, un James Bond de fantasy, fils spirituel de Zelazny (Ordre/Chaos, manigances entre grandes maisons) et Moorcock (Loi/Chaos, Elric de Melniboné et Stormbriger). Loin de la fantasy infantile plus édulcorées qu'une brouette de sucrettes, L'ange du chaos met en scène un cocktail de sexe, drogue et violence. Ça change des héros de douze ans mis en scène par et pour des gens qui ont le même âge mental.
              Lire la suite
              En lire moins
            12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
            Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !