Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823806809
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

L'Ange du Chaos - tome 1 : L'ange du chaos

Date de parution : 17/10/2013

Jeune aspirant au service de l’Empire de Lumière, Cellendhyll de Cortavar a été trahi par ses amis et accusé de meurtre. Laissé pour mort dans un cachot, il n’a dû sa survie qu’à l’intervention des puissances du Chaos.

Dix ans ont passé. Le jeune homme idéaliste est devenu un mercenaire impitoyable. Il n’attend qu’une chose : se venger de ceux qui l’ont trahi...

 

EAN : 9782823806809
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Aliseya Posté le 9 Novembre 2020
    De retour dans de la Fantasy avec ce premier tome dont j’étais curieuse de découvrir l’univers assez sombre. Et dont j’avais entendu de bons échos. Nous suivons donc le personnage de Cellendhyll de Cortavar, un soldat spécial du Chaos. L’un des clans de ce monde fait de « plans ». Tout en faisant sa mission pour cette faction qui lui a sauvé la vie il y a dix ans de ça, il rêve d’accomplir sa vengeance auprès de ceux qui l’ont trahi et laissé pour mort. J’aborde tout de suite les deux points négatifs pour moi dans ce récit. Le premier, les scènes « sensuelles » qui pour moi n’ont rien à faire là et ne contribue en rien à l’histoire et qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe. Le deuxième point, le traitement de certains personnages qui sont relégués en secondaire et se font expulser de l’histoire comme Nérine. J’aurais cru son rôle plus important vu son don et non. Tu aides le perso principal sur 250 pages et après hop ? On te met dans les bras d’un autre personnage et au revoir. Pour le reste de l’histoire, j’ai beaucoup aimé l’action, les paysages, la politique et l’univers dans sa globalité. La façon... De retour dans de la Fantasy avec ce premier tome dont j’étais curieuse de découvrir l’univers assez sombre. Et dont j’avais entendu de bons échos. Nous suivons donc le personnage de Cellendhyll de Cortavar, un soldat spécial du Chaos. L’un des clans de ce monde fait de « plans ». Tout en faisant sa mission pour cette faction qui lui a sauvé la vie il y a dix ans de ça, il rêve d’accomplir sa vengeance auprès de ceux qui l’ont trahi et laissé pour mort. J’aborde tout de suite les deux points négatifs pour moi dans ce récit. Le premier, les scènes « sensuelles » qui pour moi n’ont rien à faire là et ne contribue en rien à l’histoire et qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe. Le deuxième point, le traitement de certains personnages qui sont relégués en secondaire et se font expulser de l’histoire comme Nérine. J’aurais cru son rôle plus important vu son don et non. Tu aides le perso principal sur 250 pages et après hop ? On te met dans les bras d’un autre personnage et au revoir. Pour le reste de l’histoire, j’ai beaucoup aimé l’action, les paysages, la politique et l’univers dans sa globalité. La façon dont est menée et assouvi la vengeance m’a beaucoup plu. Enfin des coupables qui subissent la punition qu’ils méritent. Et aussi un attachement pour Rathe et sa troupe de voleur, et Gher le Loki sûr de lui et amusant. Pour conclure, même si j’ai apprécié l’histoire. Les deux points négatifs font que je ne lirais pas la suite, par contre je laisserais une deuxième chance à l’auteur avec l’intégrale de la Malrune qui attend sagement dans ma pal.
    Lire la suite
    En lire moins
  • OnweT Posté le 14 Août 2020
    Un livre qui se lit facilement mais trop simple (dans l’intrigue et les personnages) . Bonne histoire pour un public jeune mais scènes de sexe pas addaptées pour les plus jeunes.
  • py314159 Posté le 14 Juillet 2019
    Cellendhyll de Cotavar, Adhan aux yeux verts et à la chevelure argenté, est un agent du chaos. Dix ans après avoir été trahi par ses amis, les Compagnons du Soir, et laissé pour mort, il revient se venger. Michel Robert signe un excellent roman de fantasy. Le monde est riche et intéressant, les personnages, complexes, laissent entrevoir de nombreuses possibilités et les aventures s'enchaînent sans temps-mort.
  • Benn Posté le 15 Juin 2018
    Un style unique et une plume d'une fluidité à mon sens inégalée dans la Fantasy française. Ce premier roman extrêmement prometteur nous emporte dans un monde dur et implacable, à travers les aventures de Cellendhyl de Cortavar, un guerrier et assassin d'élite en quête de vengeance. Un ouvrage pour public averti, mais qui ne saurait décevoir les vrais amateurs de dark fantasy.
  • mauriceandre Posté le 5 Janvier 2018
    Je viens de relire L'Agent des ombres, Tome 1 : L'ange du chaos. J'ai fait connaissances avec Michel Robert en lisant la Malerune : commencé par Pierre Grimbert et dont il a écrit le tome 3 "La Belle Arcane". Comme Beaucoup de roman de Fantasy, nous assistons a la vengeance d'un Guerrier trahi par ceux qu'il croyait ses amis. Grace aux mystérieuses puissances du Chaos qui l'on sauvaient et en échange de son talent de Guerrier, Cellendhyll de Cortavar est devenu un mercenaire au service de Morion, le Prince des Apparences. Contrairement a l'avis de strummer et de Xialyd moi je trouve que l'Auteur sans sort bien qu'en on sait que c'était son premier roman écrit tout seul. Bien sur il y a des clichés et du sexe mais c'est tant mieux car il fallait bien que Michel Robert accroche son public. Oui, son héros est presque invincible et il arrive a se sortir de situation dantesque, mais c'est ça qui me plait. L'Univers décrit par l'Auteur est complexe : la lumière, le chaos et les ténèbres mais se sont des monde évoluant dans des dimensions parallèles que peuvent rejoindre certains personnages dont évidemment notre Héros. Mais... Je viens de relire L'Agent des ombres, Tome 1 : L'ange du chaos. J'ai fait connaissances avec Michel Robert en lisant la Malerune : commencé par Pierre Grimbert et dont il a écrit le tome 3 "La Belle Arcane". Comme Beaucoup de roman de Fantasy, nous assistons a la vengeance d'un Guerrier trahi par ceux qu'il croyait ses amis. Grace aux mystérieuses puissances du Chaos qui l'on sauvaient et en échange de son talent de Guerrier, Cellendhyll de Cortavar est devenu un mercenaire au service de Morion, le Prince des Apparences. Contrairement a l'avis de strummer et de Xialyd moi je trouve que l'Auteur sans sort bien qu'en on sait que c'était son premier roman écrit tout seul. Bien sur il y a des clichés et du sexe mais c'est tant mieux car il fallait bien que Michel Robert accroche son public. Oui, son héros est presque invincible et il arrive a se sortir de situation dantesque, mais c'est ça qui me plait. L'Univers décrit par l'Auteur est complexe : la lumière, le chaos et les ténèbres mais se sont des monde évoluant dans des dimensions parallèles que peuvent rejoindre certains personnages dont évidemment notre Héros. Mais attention!! Ce n'est pas si simple que cela en a l'air. j'aime Cellendhyll de Cortavar mais j'adore surtout Gheritarish le Loki, grand buveur ayant toujours faim, toujours prêt pour une bonne bagarre et se croyant irrésistible. Bref! Pour un ancien Handballeur je trouve qu'il s'en sort bien.
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !