Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714449146
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

L'Heure des elfes

Date de parution : 04/11/2010

 

Le monde, jusque-là partagé entre les nains, les monstres, les elfes et les hommes, a perdu son équilibre depuis que ces derniers se sont approprié le talisman des nains, la légendaire épée Excalibur.

Déchiré entre son épouse, la chrétienne Ygraine, et Lliane, la reine des elfes, le roi Uter a pris...

Le monde, jusque-là partagé entre les nains, les monstres, les elfes et les hommes, a perdu son équilibre depuis que ces derniers se sont approprié le talisman des nains, la légendaire épée Excalibur.

Déchiré entre son épouse, la chrétienne Ygraine, et Lliane, la reine des elfes, le roi Uter a pris la décision de rendre l'épée sacrée et de restaurer ainsi l'ordre ancien.

C'est alors que les monstres envahissent le royaume de Logres et anéantissent leurs adversaires désunis. Affaiblis et terrifiés, les hommes se tournent de nouveau vers les elfes, espérant que le peuple des arbres viendra à leur secours.

Exilée sur l'île d'Avalon avec sa fille morgane et accompagnée du mystérieux Merlin, la reine Lliane acceptera-t-elle, une fois encore, de tout risquer pour l'amour d'Uter ?

Dans ce troisième et dernier volet de l'épopée fabuleuse qui a consacré le talent de conteur de Jean-Louis Fetjaine, une aube baignée de merveilleux, de passions et de drames se lève sur la légende arthurienne.

À propos du Crépuscule des elfes :

« Une plume efficace et apte à ressusciter la magie et la fureur des temps anciens. », Jacques Baudou, Le Monde des Livres.

« Un formidable roman, cruel, parfois violent, toujours envoûtant. », Laurent Fialaix, Questions de Femmes.

À propos de La Nuit des elfes :

« L'une des meilleures séries de fantasy francophones […]. Entre les fracas des combats ou la plainte d'une femme, le lecteur, impuissant, laisse l'émotion l'envahir avec des délices. Un vrai bon livre qui vous tient en haleine jusqu'à la dernière page. », Sciences-Fiction Magazine.

« Jean-Louis Fetjaine s'impose comme l'un des auteurs les plus prometteurs, capable de mêler avec subtilité histoire médiévale, heroic fantasy et passion. Une référence. », Hubert Lemonnier, La presse de la Manche.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714449146
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Divina666 Posté le 17 Septembre 2020
    Et voilà, c'est la fin de la trilogie, les trahisons se précisent, la guerre se termine... Malheureusement cette partie est trop vite expédiée et on ne comprend pas toujours comment on est arrivé à une situation... C'est malgré tout un bon livre et une saga que j'ai lu avec plaisir :)
  • Suzon18 Posté le 11 Avril 2019
    Le dernier tome de cette trilogie la clôture en beauté, en effet, j’ai adoré ma lecture. Le lecteur est immergé dans un univers riche et connu de la fantasy que j’adore retrouver. Effectivement, bien que classique, il a un aspect pour moi assez original puisque le récit se déroule juste avant les légendes arthuriennes ce que j’ai énormément apprécié. Nous retrouvons donc des personnages que l’on connait que j’ai adoré redécouvrir. J’ai été vraiment happé par ma lecture que j’ai trouvé palpitante avec de l’action, de l’amour, de l’amitié, de la trahison…. On (re)découvre ce dont sont capables les Hommes lorsque le pouvoir est en jeu (et on peut se rendre compte que cela n’a pas changé…). On retrouve également les légendes des peuples classiques tel que les elfes, les nains… Peuples que l’on connait tous mais que l’on apprend à connaitre plus précisément dans cette trilogie. De plus, le récit se déroule à la période où leur monde change (et bizarrement j’ai pu m’identifier à ce thème) . Le sujet de la religion est aussi présent, religion capable du meilleure comme du pire et qui peut apporter réconfort et chaos. Bref, je me suis régalée avec ce dernier tome... Le dernier tome de cette trilogie la clôture en beauté, en effet, j’ai adoré ma lecture. Le lecteur est immergé dans un univers riche et connu de la fantasy que j’adore retrouver. Effectivement, bien que classique, il a un aspect pour moi assez original puisque le récit se déroule juste avant les légendes arthuriennes ce que j’ai énormément apprécié. Nous retrouvons donc des personnages que l’on connait que j’ai adoré redécouvrir. J’ai été vraiment happé par ma lecture que j’ai trouvé palpitante avec de l’action, de l’amour, de l’amitié, de la trahison…. On (re)découvre ce dont sont capables les Hommes lorsque le pouvoir est en jeu (et on peut se rendre compte que cela n’a pas changé…). On retrouve également les légendes des peuples classiques tel que les elfes, les nains… Peuples que l’on connait tous mais que l’on apprend à connaitre plus précisément dans cette trilogie. De plus, le récit se déroule à la période où leur monde change (et bizarrement j’ai pu m’identifier à ce thème) . Le sujet de la religion est aussi présent, religion capable du meilleure comme du pire et qui peut apporter réconfort et chaos. Bref, je me suis régalée avec ce dernier tome et je ne peux que vous conseiller cette trilogie si vous aimez la fantasy !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Gaphanie Posté le 7 Novembre 2018
    Troisième et dernier tome de la trilogie des Elfes, l'Heure des Elfes s'ouvre sur Uter, qui règne désormais aux côtés d'Ygraine sur le Royaume de Logres, bien déterminé à rendre Excalibur à Bran, héritier de la couronne des nains suite à la mort de Troïn et à la disparition de son frère aîné Rogor. Mais Freïhr, le barbare, revient blessé pour témoigner de ce qu'il a vu : les Monstres, dirigés par l'Innommable, se sont mis en marche, et, parmi eux, il a reconnu Rogor, le nain, et ses hommes... Freïhr est désespéré : ils ont enlevé son fils adoptif, Galaad. Apprenant ces nouvelles, Uter refuse de rendre l'Epée à Bran, et ils en viennent aux mains : Uter est grièvement blessé bien que sa blessure à la main ne semble pas si problématique. La situation est grave : séparés, les Elfes, les Nains et les Hommes ne pourront jamais venir à bout des troupes des monstres. Merlin aura un déclic en repensant au slogan des chrétiens : une terre, un roi, un dieu, qu'il adaptera en : une terre, un peuple, un dieu : rassembler tous les artefacts afin que les quatre tribus de Dana s'assimilent et n'en fassent plus qu'une. Mais à... Troisième et dernier tome de la trilogie des Elfes, l'Heure des Elfes s'ouvre sur Uter, qui règne désormais aux côtés d'Ygraine sur le Royaume de Logres, bien déterminé à rendre Excalibur à Bran, héritier de la couronne des nains suite à la mort de Troïn et à la disparition de son frère aîné Rogor. Mais Freïhr, le barbare, revient blessé pour témoigner de ce qu'il a vu : les Monstres, dirigés par l'Innommable, se sont mis en marche, et, parmi eux, il a reconnu Rogor, le nain, et ses hommes... Freïhr est désespéré : ils ont enlevé son fils adoptif, Galaad. Apprenant ces nouvelles, Uter refuse de rendre l'Epée à Bran, et ils en viennent aux mains : Uter est grièvement blessé bien que sa blessure à la main ne semble pas si problématique. La situation est grave : séparés, les Elfes, les Nains et les Hommes ne pourront jamais venir à bout des troupes des monstres. Merlin aura un déclic en repensant au slogan des chrétiens : une terre, un roi, un dieu, qu'il adaptera en : une terre, un peuple, un dieu : rassembler tous les artefacts afin que les quatre tribus de Dana s'assimilent et n'en fassent plus qu'une. Mais à quel peuple confier les précieuses reliques ? C'est Lliane qui trouvera la solution. Restera un problème à régler, oh, un infime détail : comment s'emparer de la Lance de Lug, l'objet sacré des Monstres ? La stratégie est audacieuse, et n'ira pas sans sacrifice. Mais l'avenir est à ce prix, et Uter aura pris soin de cacher Arthur et de mettre Ygraine à l'abri chez son frère, en Carmélide. A la fin de l'Heure des Elfes, tout est en place pour que la légende d'Arthur telle qu'on la connaît advienne. Vraiment, j'ai adoré cette Trilogie des Elfes. Jean-Louis Fetjaine arrive à faire du neuf et du palpitant avec un thème tant de fois revisité. Pour ce dernier tome, j'ai trouvé l'idée du visage de l'Innommable absolument géniale, et le dernier geste d'Uter fabuleux. Bref, je compte désormais avec beaucoup de bonheur parmi les fans de Fetjaine. Mais il faut dire que j'étais déjà une inconditionnelle de Table ronde, de fantasy, et de mythologie...
    Lire la suite
    En lire moins
  • RosenDero Posté le 30 Octobre 2016
    Dans les marches, à la frontière avec le pays noir, Freïhr, son fils adoptif Galaad et leur clan vont à la chasse aux ours. Mais tout ne va pas se passer comme prévu car les premières lignes de Celui qui ne peut être nommé sont déjà en marche... --- Un tome final qui allie magnifiquement aventure d'héroïc fantasy, mythologie celtique et légende arthurienne. Étant donné la richesse de ce troisième volet, il est difficile d'en lister tous les points positifs (rarement négatifs). Je me limiterai simplement à dire que j'ai passé un très bon moment à lire ce final. Critique de la religion, de l'avidité des hommes, de leur égoïsme, tout ceci mêlé à la solide fantasy arthurienne de Fetjaine où tout s'assemble à la perfection, telle Caledfwlch dans la pierre de Fal... Le final à Kab-Bag et simplement mythique. Tout amateur de fantasy, de légende arthurienne ou de mythologie celtique devrait lire cette trilogie !
  • bran_601 Posté le 9 Mai 2016
    Ce dernier tome conclut fort joliment ce qui restera comme une bien belle trilogie de fiction mythologique. Certes tout n'est pas parfait, ce tome est peut-être même en deçà du second chapitre avec un rythme plus haché, des personnages plus distants et ce à mesure qu'ils empruntent le chemin de leur destinée et que le récit d'héroïque fantasy laisse la place au récit mythologique. C'est le tome où entre véritablement en scène la menace ultime incarnée par "celui qui ne peut être nommé" à la tête de sa horde de bêtes et de parias elfes et nains. Et si le combat final, qui voit Uter à la tête des peuples libres livrer une bataille désespérée, est suffisamment épique et intense pour clore la trilogie de manière satisfaisante, le Pov sur Lliane et les autres membres du suicide Squad déçoivent. le seigneur ténébreux est finalement à peine esquissé dans cet arc, jamais l'auteur n'aura réussi à faire sortir de l'ombre cette entité qui sera restée nébuleuse et surtout périphérique (inutile ?) au récit jusqu'à la fin, final où d'ailleurs les choses se dénouent par une vilaine facilité scénaristique de l'auteur. Passé cette relative frustration/déception, cette première trilogie de Jean-Louis Fetjaine constitue bien une... Ce dernier tome conclut fort joliment ce qui restera comme une bien belle trilogie de fiction mythologique. Certes tout n'est pas parfait, ce tome est peut-être même en deçà du second chapitre avec un rythme plus haché, des personnages plus distants et ce à mesure qu'ils empruntent le chemin de leur destinée et que le récit d'héroïque fantasy laisse la place au récit mythologique. C'est le tome où entre véritablement en scène la menace ultime incarnée par "celui qui ne peut être nommé" à la tête de sa horde de bêtes et de parias elfes et nains. Et si le combat final, qui voit Uter à la tête des peuples libres livrer une bataille désespérée, est suffisamment épique et intense pour clore la trilogie de manière satisfaisante, le Pov sur Lliane et les autres membres du suicide Squad déçoivent. le seigneur ténébreux est finalement à peine esquissé dans cet arc, jamais l'auteur n'aura réussi à faire sortir de l'ombre cette entité qui sera restée nébuleuse et surtout périphérique (inutile ?) au récit jusqu'à la fin, final où d'ailleurs les choses se dénouent par une vilaine facilité scénaristique de l'auteur. Passé cette relative frustration/déception, cette première trilogie de Jean-Louis Fetjaine constitue bien une nouvelle référence de qualité de la fantasy made in France, beaucoup plus riche qu'on ne veut bien nous le faire croire... Une oeuvre qui ouvre intelligemment la voie à un nouveau cycle centré cette fois ci sur Merlin et Arthur.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.