Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782348041419
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Paroles d'animaux

Écouter ce qu'ils ont à nous dire

Collection : Cahiers libres
Date de parution : 25/10/2018
Le langage n’est plus le propre de l’homme. On sait désormais que les animaux communiquent entre eux mais également à notre attention. Nous n’avons jamais été aussi proches de nous comprendre mais il reste un pas à faire en direction de cet autre que l’homme n’a jamais vraiment considéré comme un interlocuteur. Qu’il sache déjà que les animaux ne parlent pas pour ne rien dire.
Au prétexte que les animaux ne parlent pas un langage articulé, on a jugé qu’ils ne pensaient pas, qu’ils n’avaient rien à dire et qu’ils étaient insensibles. Grâce aux dernières découvertes scientifiques, nous savons désormais que les animaux ont un langage. Comment communiquent-ils entre eux, et avec nous ? Pourrons-nous... Au prétexte que les animaux ne parlent pas un langage articulé, on a jugé qu’ils ne pensaient pas, qu’ils n’avaient rien à dire et qu’ils étaient insensibles. Grâce aux dernières découvertes scientifiques, nous savons désormais que les animaux ont un langage. Comment communiquent-ils entre eux, et avec nous ? Pourrons-nous bientôt converser ensemble ?
Communiquer avec les animaux est l’un des enjeux des prochaines décennies. L’idée a traversé les cultures et les époques : après avoir tenté d’apprendre notre langage aux animaux dans les années 1960, les chercheurs se sont engagés à décoder le leur. Ils se sont alors rendu compte que nos langages avaient une parenté plus étroite qu’on ne le pensait. Leurs « conversations » ne sont pas « bruit » ou « grincement ». Elles racontent des histoires, des apprentissages ; elles expriment des émotions, des intentions ; elles forment une pensée et une identité. Comme nous, les animaux peuvent apprendre une langue étrangère, échanger dans des dialectes régionaux, transmettre des informations, désigner des éléments pour décrire leur monde, utiliser une syntaxe, apprendre à parler à leur progéniture... De même, ils écoutent, déchiffrent et s’adressent aux hommes de différentes manières : communication vocale et acoustique, échange visuel par le biais de postures. Les technologies promettent pour l’avenir des outils qui nous permettront de nous comprendre mutuellement, de traduire leur langue et la nôtre, et de saisir ainsi leur point de vue. Ces découvertes ouvrent des perspectives révolutionnaires et demain, qui sait, les animaux revendiqueront peut-être haut et fort leurs droits.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782348041419
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Les_deux_artistes_ Posté le 24 Juin 2019
    Aujourd'hui je change un peu de registre en vous parlant d'un documentaire. Il s'agit d'un documentaire évoquant la cause animale.  Malgré le passage des araignées qui m’a donné des frissons dans le dos au point d'avoir envie d'éteindre ma liseuse, je me suis forcée à continuer et je ne le regrette pas. Certains passages sont complexes et demandent une attention toute particulière, je vous recommande de lire ce documentaire dans un endroit calme. Ce livre démontre de manière étonnante que la majorité des animaux sont capables de bien plus que nous au même âge. Un enfant humain se développe très lentement alors que beaucoup d’espèces apprennent bien plus vite certains concepts comme avoir conscience de soi dans un miroir ou l’existence d’un objet bien qu’il soit hors de notre champ de vision.  Les animaux sont dotés de sentiments, ils ressentent de la tristesse après la perte d’un de leur proche en revenant sur les restes de leur camarade comme les troupeaux d’éléphants ou en manifestant leur tristesse envers un membre de la meute qui leur était proche comme les loups. C’est animaux créent des liens avec leurs congénères, mais aussi avec différentes espèces. Et tout comme les humains, ils peuvent se montrer cruels en ignorant délibérément... Aujourd'hui je change un peu de registre en vous parlant d'un documentaire. Il s'agit d'un documentaire évoquant la cause animale.  Malgré le passage des araignées qui m’a donné des frissons dans le dos au point d'avoir envie d'éteindre ma liseuse, je me suis forcée à continuer et je ne le regrette pas. Certains passages sont complexes et demandent une attention toute particulière, je vous recommande de lire ce documentaire dans un endroit calme. Ce livre démontre de manière étonnante que la majorité des animaux sont capables de bien plus que nous au même âge. Un enfant humain se développe très lentement alors que beaucoup d’espèces apprennent bien plus vite certains concepts comme avoir conscience de soi dans un miroir ou l’existence d’un objet bien qu’il soit hors de notre champ de vision.  Les animaux sont dotés de sentiments, ils ressentent de la tristesse après la perte d’un de leur proche en revenant sur les restes de leur camarade comme les troupeaux d’éléphants ou en manifestant leur tristesse envers un membre de la meute qui leur était proche comme les loups. C’est animaux créent des liens avec leurs congénères, mais aussi avec différentes espèces. Et tout comme les humains, ils peuvent se montrer cruels en ignorant délibérément un de leur congénère…  Ils discutent entre eux et avec nous, le titre Paroles d’animaux est révélateur. Certes, ils ne possèdent pas le même langage que nous, mais tout comme nous, ils communiquent et peuvent apprendre d’autres langages dans un besoin de sociabilisation. Les cas pris dans l’ouvrage font référence à des animaux en captivité, il n’est pas question de juger cette pratique ici (je préfère voir des animaux libres qu’en cage, mais l’homme ayant déjà fait des ravages les programmes de sauvegardes sont utiles ou du moins j'aime le penser). Cependant, je trouve ça assez triste de voir des animaux obligés de communiquer avec l’homme car n’ayant aucun congénères à qui parler… Il souffre de solitude et c’est cette solitude qui les incite à changer pour s’adapter à leur environnement. L’animal est un être intelligent et doté de sentiments, mais il est bien plus simple de penser le contraire si l’on veut les manger ou les torturer, le livre explique très bien ce qu'est la corrida… Les sujets abordés sont assez variés ce qui permet de pouvoir changer de chapitre si le thème ne nous intéresse pas ou que l’on connaît déjà les cas cités par exemple. En tout cas je n’ai pas tout abordé dans cette chronique, seulement les chapitres qui m’ont particulièrement marqués. Et si vous avez aimé ce documentaire, n’hésitez pas à lire la libération animale de Peter Singer, il est plus éprouvant étant donné que l’auteur décrit des expériences, des élevages,… Dans le but d’alerter et de toucher l’opinion générale, mais en terme de cause animal, c’est un ouvrage de référence à mon sens. Je remercie Netgalley France et l'éditeur pour ce service presse que j’ai mis un bout de temps à lire, mais qui est finalement un coup de cœur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Chroniqueuse Posté le 11 Novembre 2018
    Ce documentaire est relativement bien élaboré,détaillé sur les différences et similitudes entre l'homme et l'animal.
  • Melou13 Posté le 22 Octobre 2018
    Quand j'étais petite j'adorais le dessin animé « la famille de la jungle » car Lisa pouvait parler aux animaux. Qui n'a jamais rêvé de pouvoir en faire autant ? Depuis j'ai grandi, les animaux me fascinent toujours autant mais la nature de l'homme est venue ternir le tableau. Dans notre monde moderne, les animaux sont peu considérés sous prétexte que « ce ne sont que des animaux ». Ils sont traités comme de vulgaires outils sans âme et sans conscience et nous aimons les exploiter de manière excessive. Les animaux domestiques sont ceux qui s'en sortent le mieux. Enfin, tout dépend du propriétaire… Quoi qu'il en soit, la mort d'un chien nous touchera plus que celle d'un poulet dans un abattoir ou d'un taureau dans une arène. Ces animaux ne souffrent pas et puis ils sont élevés dans le seul but de nous servir, leur existence n'a donc aucune importance. Nous nous servons de ces idées, que nous savons pertinemment fausses, pour continuer le massacre et soulager notre conscience. L'auteure nous rappelle très justement que les dieux d'antan étaient des animaux et puis l'homme, comme à son habitude, s'est senti supérieur et a créé des dieux uniques à son image.... Quand j'étais petite j'adorais le dessin animé « la famille de la jungle » car Lisa pouvait parler aux animaux. Qui n'a jamais rêvé de pouvoir en faire autant ? Depuis j'ai grandi, les animaux me fascinent toujours autant mais la nature de l'homme est venue ternir le tableau. Dans notre monde moderne, les animaux sont peu considérés sous prétexte que « ce ne sont que des animaux ». Ils sont traités comme de vulgaires outils sans âme et sans conscience et nous aimons les exploiter de manière excessive. Les animaux domestiques sont ceux qui s'en sortent le mieux. Enfin, tout dépend du propriétaire… Quoi qu'il en soit, la mort d'un chien nous touchera plus que celle d'un poulet dans un abattoir ou d'un taureau dans une arène. Ces animaux ne souffrent pas et puis ils sont élevés dans le seul but de nous servir, leur existence n'a donc aucune importance. Nous nous servons de ces idées, que nous savons pertinemment fausses, pour continuer le massacre et soulager notre conscience. L'auteure nous rappelle très justement que les dieux d'antan étaient des animaux et puis l'homme, comme à son habitude, s'est senti supérieur et a créé des dieux uniques à son image. Les animaux sont passés de vénérés à sacrifiés. Pourtant, les animaux ont des compétences qui leurs sont propres et nous dépassent dans de nombreux domaines. Nous partageons avec eux de nombreuses similitudes, ils ressentent les émotions, sont pourvus d'intelligence et d'une conscience. Certains objecteront qu'ils ne parlent pas « humain ». Il s'agit d'un prétexte, les animaux communiquent simplement différemment ou de manière inaudible pour l'homme. Chaque espèce terrestre à sa propre communication et c'est cette différence qui fait toute la richesse de la Terre. Il suffit simplement d'ouvrir les yeux, d'observer ou de tendre l'oreille pour comprendre ce que les autres êtres vivants essayent de nous dire. Pendant très longtemps, nous avons voulu apprendre aux animaux notre langage mais c'est aussi à nous de nous adapter. Certains scientifiques l'ont bien compris et font de nombreux progrès pour décrypter et comprendre « les paroles d'animaux ». A contrario, la science est aussi utilisée pour changer la nature et l'adapter à notre monde en déclin. Ces dérives ont notamment pour objectif de palier à l'extinction des animaux en les reproduisant en robots ou encore en injectant des cellules humaines dans des animaux pour décupler leurs capacités. Nous préférons continuer de dévaster notre planète au lieu de voir que nos existences sont liées à la nature, nous dépendons d'elle. Nous pourrions arrêter le massacre mais l'homme aime avoir la main mise sur tout. Alors finalement qui sont les animaux ?
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !