Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266270083
Code sériel : 7223
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Armada

FLORENCE DOLISI (Traducteur)
Date de parution : 14/03/2019
Beaverton, Oregon, États-Unis. Zack Lightman rêve d’un autre monde. Son père a disparu tragiquement, sa mère rentre tard chaque soir, et au collège, il passe le plus clair de son temps à défendre le souffre-douleur de sa classe. Il ne se sent chez lui qu’au Starbase Ace, la salle de... Beaverton, Oregon, États-Unis. Zack Lightman rêve d’un autre monde. Son père a disparu tragiquement, sa mère rentre tard chaque soir, et au collège, il passe le plus clair de son temps à défendre le souffre-douleur de sa classe. Il ne se sent chez lui qu’au Starbase Ace, la salle de jeux vidéo où ses réflexes, son intuition, son sens de la stratégie lui valent déjà une belle réputation. Jusqu’au jour où un vaisseau spatial tout droit sorti d’Armada, le jeu vidéo auquel il excelle, se pose devant lui. Quoi de mieux qu’une invasion extraterrestre pour briser la monotonie du quotidien ?

« On retrouve les ingrédients qui ont fait le charme de Player One : un personnage gamer un peu paumé avec des antécédents familiaux hyper sympas, et une quête dans un univers virtuel qui a un impact sur la réalité... » Les Mondes de Blanche
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266270083
Code sériel : 7223
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« En embrassant joyeusement, et en contournant brillamment les conventions de la science fiction comme seul Ernest Cline sait le faire, Armada est un thriller flamboyant et surprenant, un futur classique de l'aventure. » lefigaro.fr

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lanawyn Posté le 11 Juillet 2021
    Je pense que ce livre peut se révéler incontournable pour tous les amateurs de SF. Ce n’est pas mon cas, mais je ne peux qu’admirer les nombreuses références et le travail de recherche qui a été effectué. Pour l’histoire, je dirai qu’il y a des défauts mais qu’elle est vraiment bien, c’est recherché, original et plus ou moins surprenant (certains choses sont prévisibles, d’autres moins). En plus, le livre se termine sur une ouverture intéressante mais je n’en dirai pas plus. :) En résumé, je n’ai pas été subjuguée, mais cela se lit plutôt bien !
  • LinkBen Posté le 13 Mars 2021
    Le Résumé du lecteur Ce livre regorge d’inventivité et de mystère. Zach est un des meilleurs joueurs d’Armada, un jeu vidéo de bataille spatiale. Il vit seul avec sa mère. Il rêve que quelque chose d’excitant arrive dans sa vie. Une belle matinée, il aperçoit un vaisseau dans la cour d’école, serait-il fou? Et qui sont ces gens, à l’intérieur, qui le demandent ? On dirait que sa vie devient excitante pour une fois! L’Avis du lecteur De l’action, de l’émotion, une console et un peu de musique en arrière plan, c’est ce qu’Armada nous réserve derrière ses pages authentiques “Geekienne”! On retrouve l’art d’Ernest Cline, toujours prêt à sauter dans le tas! Mais ce qu’Armada recèle vraiment et qu’il fait paraître, c’est que la violence ne résout rien et qu’il ne faut jamais, au grand jamais, se fier aux apparences. Ernest est connu pour son premier livre Ready Player One que je recommande fortement. Son deuxième livre, Armada, est publié en 2015. La « Citation » Si l’on ne finit pas la guerre, la guerre nous finira. Armada
  • brioche25 Posté le 1 Février 2021
    Ce livre es pour moi tous ce que j'aime. Apres avoir plus qu'a doré reday player one il es clairement dans sa digne ligné juste parfait . A lire et a relire sans aucune modération pour tous les fan de jeux rétro et futuriste il mélange les deux sans aucun problème et vous accroché des le départ pour une lecture sans jamais avoir envie de s'arete.
  • Cyrlight Posté le 23 Janvier 2021
    Armada est un roman de science-fiction dans lequel un simple adolescent amateur de jeux vidéo, Zack, découvre dans les affaires de son défunt père des notes concernant un complot mondial. En effet, celui-ci était convaincu que les autorités préparaient en secret les gens à une invasion extraterrestre. Aurait-ce un rapport avec le mystérieux vaisseau que Zack a cru apercevoir au lycée ? Ce livre commençait mal. Que le début fut long ! Et par début, j’entends au moins les deux cents premières pages. La moitié, autrement dit. Par la suite, l’intrigue se décante un peu et devient plus intéressante… avant d’accélérer beaucoup trop dans les derniers chapitres. J’ai plutôt apprécié l’histoire dans son ensemble, mais il faut quand même s’accrocher dans un premier temps, et ne pas se perdre avant la conclusion. Au final, je ne suis même pas certaine d’avoir compris dans quel ordre les hostilités s’étaient produites. Le problème de ce roman, c’est que j’ai eu l’impression qu’on s’enlisait beaucoup avec des détails et des histoires annexes inutiles. La lenteur de l’introduction (je me doute qu’il fallait bien présenter le jeu Armada, mais j’en ai vite fait une overdose), la romance avec Lex, la base sur la face cachée de la... Armada est un roman de science-fiction dans lequel un simple adolescent amateur de jeux vidéo, Zack, découvre dans les affaires de son défunt père des notes concernant un complot mondial. En effet, celui-ci était convaincu que les autorités préparaient en secret les gens à une invasion extraterrestre. Aurait-ce un rapport avec le mystérieux vaisseau que Zack a cru apercevoir au lycée ? Ce livre commençait mal. Que le début fut long ! Et par début, j’entends au moins les deux cents premières pages. La moitié, autrement dit. Par la suite, l’intrigue se décante un peu et devient plus intéressante… avant d’accélérer beaucoup trop dans les derniers chapitres. J’ai plutôt apprécié l’histoire dans son ensemble, mais il faut quand même s’accrocher dans un premier temps, et ne pas se perdre avant la conclusion. Au final, je ne suis même pas certaine d’avoir compris dans quel ordre les hostilités s’étaient produites. Le problème de ce roman, c’est que j’ai eu l’impression qu’on s’enlisait beaucoup avec des détails et des histoires annexes inutiles. La lenteur de l’introduction (je me doute qu’il fallait bien présenter le jeu Armada, mais j’en ai vite fait une overdose), la romance avec Lex, la base sur la face cachée de la Lune… Je dois avouer que ce dernier point est celui qui m’a laissée le plus perplexe. Je n’ai pas compris l’intérêt d’envoyer si peu de gens là-bas, surtout si le but était de contrer les Disrupter. Il était clair qu’à huit, ils n’avaient aucune chance face à une armada europienne. Les personnages sont globalement assez plats, il leur manque cette étincelle qui fait qu’on s’attache à eux, et le suspens n’est pas vraiment au rendez-vous. On sent venir les rebondissements à l’avance, mais l’action, quand elle se produit enfin, réussit quand même à tenir en haleine. La fin m’a quant à elle déçue. Elle est assez ouverte et sous-entend une possibilité de suite, ou en tout cas des éléments qui auraient été plus intéressants à traiter que ceux qui composent ce roman. Dommage que l’auteur ait fait le choix de s’arrêter là. En conclusion, Armada est une lecture passable, et même plutôt correcte, mais le début aurait gagné à être beaucoup plus concis, et l’intrigue au contraire à se prolonger après l’épilogue. Vous pouvez vous laisser tenter, néanmoins je pense qu’il existe de bien meilleurs livres du genre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • photonoxx Posté le 24 Décembre 2020
    Zach Lightman est un adolescent qui vit seul avec sa mère, orphelin d’un père dont il a hérité sa passion pour les jeux vidéos, bien que celui-ci soit mort alors qu’il était encore bébé. Un jour, pendant un cours, il aperçoit à l’extérieur un vaisseau spatial semblant tout droit sorti de son jeu vidéo favori « Armada » ou la Terre est la cible de tentative d’invasion par des drones aliens. En reprenant des carnets dans les affaires de son père, il découvre que ce dernier semblait être sur la piste d’un mystère impliquant les aliens, le gouvernement, la pop culture et les jeux vidéos… Ayant beaucoup aimé « Player one » (réédité sous le titre du film « Ready player one »), j’ai été un peu déçu par le « scénario » de ce roman qui ne réserve pas vraiment de surprise inattendue et reste très linéaire. Sa lecture n’en est pas pour autant désagréable, étant assez rythmée et souvent dans l’action, on y piochera aussi pas mal de références musicales, cinématographiques, littéraires et vidéoludiques issue de la pop-culture, qui pourraient donner envie d’être curieux, mais on oubliera sûrement assez vite ce titre par la suite.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.