Lisez! icon: Search engine

Chère Mrs Bird

Pocket
EAN : 9782266291453
Code sériel : 17465
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm
Chère Mrs Bird

Roxane AZIMI (Traducteur)
Date de parution : 25/04/2019
Londres, 1940. Par un morne après-midi de décembre, Emmy tombe sur une petite annonce du London Evening Chronicle : le prestigieux quotidien recherche une assistante. La jeune fille, qui depuis toujours se rêve grand reporter, postule sans attendre ni poser de questions sur la nature exacte du travail. Elle se... Londres, 1940. Par un morne après-midi de décembre, Emmy tombe sur une petite annonce du London Evening Chronicle : le prestigieux quotidien recherche une assistante. La jeune fille, qui depuis toujours se rêve grand reporter, postule sans attendre ni poser de questions sur la nature exacte du travail. Elle se voit déjà sauter dans le dernier avion pour un pays lointain et publier des articles brûlants sur la guerre. La déception est grande quand elle se retrouve à rédiger des réponses convenues aux lectrices d’un magazine poussiéreux, sous la stricte férule de la revêche Mrs Bird.
Mais l’heure est venue de la résistance féminine. Emmy refuse de s’avouer vaincue. Elle a un plan.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291453
Code sériel : 17465
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Chère Mrs Bird est un roman à plusieurs facettes : fiction historique, roman féminin et épistolaire. L’Anglaise A. J. Pearce plonge le lecteur dans cette époque terrible où le charme britannique, bien que cruellement violenté par l’Histoire, demeure inébranlable. » LiRE
 
« Un roman touchant et drôle, écrit dans un style vif. » Pep’s

« Réjouissant. » Centre Presse

« Un roman à la fois drôle et touchant. » Pretty Books

« Un livre extrêmement drôle, bourré d’énergie et de bonne humeur. » À livre ouvert
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • favie Posté le 21 Novembre 2019
    Chère Mrs Bird est un livre que j'ai dévoré très rapidement. Toutefois, j'aurais aimé un peu plus de développement, de détails, que ce soit au journal ou à la caserne des pompiers. J'aurais aimé en savoir plus sur Mrs Bird et pourquoi elle a ce caractère de chien. Malgré cela, j'ai passé un très bon moment avec Emmy en alternance avec les bons moments aussi bien qu'avec les moments plus graves dus à la guerre. De donner la parole aux femmes soutenant leurs pays durant la guerre est une perspective intéressante et très bien développée dans ce roman Bref, Une lecture que je recommande !
  • LaCabaneDeMesLivres Posté le 29 Septembre 2019
    Un roman plaisant, dans le même style que le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates. Les bombardements sont présents dans ce livre, mais l'amitié est vraiment au coeur de toute l'histoire. L'empathie également pour toutes ces femmes où les proches sont partis au front, et où elles écrivent à ce magazine en espérant une réponse pour les réconforter ou les aider. Même si l'héroïne souhaitait être correspondante de guerre, elle va quand même soutenir en catimini ces femmes, à ces risques et périls. Le style est simple, efficace. Les personnages sont attachants. Un bon roman épistolaire...
  • ThecosmicSam Posté le 18 Août 2019
    J’ai passé un bon moment de lecture mais je dois avouer être tout de même un peu déçue après les nombreuses critiques optimistes que j’ai pu lire au sujet de ce roman. L’histoire a pour cadre le Londres des années 40. La capitale vit ses heures les plus sombres et tente de résister de son mieux aux assauts incessants des bombardiers de la Luftwaffe. C’est dans ce décor que l’on découvre Emmy Lake, une jeune femme intrépide qui souhaite s’émanciper des carcans de la société et devenir reporter de guerre, position difficilement accessible pour une femme de l’époque. C’est en se pensant en bonne voie d’y parvenir qu’Emmy postule pour un poste d’assistante dans un magasine qu’elle admire. Or, suite à un quiproquo, elle se retrouve coincée à répondre au courier des lectrices d’une revue féminine vieux-jeu. Sa patronne, Mrs Bird, est une femme au coeur de pierre, solidement arrimée à ses préjugés et aux opinions arriérées qu’elle a sur la condition féminine. Emmy décide alors, envers et contre tous, de répondre aux lectrices désespérées qui se voient intarissablement recalées par Mrs Bird. Je pensais que la rébellion d’Emmy prendrait plus d’ampleur et que la question du féminisme et de l’émancipation durant la seconde... J’ai passé un bon moment de lecture mais je dois avouer être tout de même un peu déçue après les nombreuses critiques optimistes que j’ai pu lire au sujet de ce roman. L’histoire a pour cadre le Londres des années 40. La capitale vit ses heures les plus sombres et tente de résister de son mieux aux assauts incessants des bombardiers de la Luftwaffe. C’est dans ce décor que l’on découvre Emmy Lake, une jeune femme intrépide qui souhaite s’émanciper des carcans de la société et devenir reporter de guerre, position difficilement accessible pour une femme de l’époque. C’est en se pensant en bonne voie d’y parvenir qu’Emmy postule pour un poste d’assistante dans un magasine qu’elle admire. Or, suite à un quiproquo, elle se retrouve coincée à répondre au courier des lectrices d’une revue féminine vieux-jeu. Sa patronne, Mrs Bird, est une femme au coeur de pierre, solidement arrimée à ses préjugés et aux opinions arriérées qu’elle a sur la condition féminine. Emmy décide alors, envers et contre tous, de répondre aux lectrices désespérées qui se voient intarissablement recalées par Mrs Bird. Je pensais que la rébellion d’Emmy prendrait plus d’ampleur et que la question du féminisme et de l’émancipation durant la seconde guerre mondiale serait davantage abordée. Or, le livre reste très en surface et finalement Emmy se contente de répondre à une sorte de courrier du coeur qu’on a bien du mal à trouver subversif de nos jours, si bien qu’il ne se passe finalement pas grand chose au regard de la petite « révolution » annoncée en quatrième de couverture. Les conditions de vie des londoniens durant la seconde guerre mondiale sont, en revanche, abordées et c’est l’aspect que j’ai trouvé le plus intéressant. On en apprend notamment un peu plus sur le travail difficile et le courage des sapeurs-pompiers et des femmes bénévoles dans les casernes pour venir en aide aux victimes des nombreux bombardements. Luttant à leur manière sur ce front intérieur, on ne peut qu’admirer leur bravoure. J’ai également apprécié que l’intrigue soit rythmée par une histoire d’amour, mais avant tout par une histoire d’amitié entre Emmy et Bunty, laquelle va être confrontée à de terribles obstacles. J’ai aimé que, pour une fois, l’histoire se focalise plus sur la relation entre les deux jeunes filles que sur l’histoire d’amour qui se dessine en toile de fond. En bref : « Chère Mrs Bird » reste une lecture relativement légère que j’ai apprécié lire pendant les vacances mais qui n’a pas su complètement répondre à mes attentes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Menestrelle Posté le 3 Juin 2019
    J'ai d'abord été attirée par la couverture, ensuite le résumé me plaisait bien, je me suis laissée tenter. J'ai eu un peu de mal à entrer dedans mais une fois les 50 premières pages, j'avais du mal à m'en détacher. Bien que j'ai vu la fin arriver à des km, j'ai apprécié cette histoire.
  • Corail54 Posté le 11 Mai 2019
    J’imaginais quelque chose du même genre que #lecerclelitterairedesamateursdepluchuresdepatates que j’ai adoré... et bien cela n’à rien à avoir et j’ai quand même adoré! L’épistolaire est bien moins présent que je ne l’avais pensé mais cela ne m’a pas gâché mon plaisir! C’est gai, émouvant, documenté, historique, plein d’amour et d’humour! J’ai vécu le Londres de 1940, sous les bombardements, il y a la vie des civils, leurs amours, les projets professionnels, l’amitié... bref je le conseille!
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.