Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266304924
Code sériel : 2813
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm
Elia, la passeuse d'âmes - tome 01
Collection : Elia, la passeuse d'âmes
Date de parution : 08/10/2020
Éditeurs :
Pocket jeunesse

Elia, la passeuse d'âmes - tome 01

Collection : Elia, la passeuse d'âmes
Date de parution : 08/10/2020
Les prophéties n’existent que si quelqu’un a suffisamment de courage pour les réaliser.
Elia est une Passeuse d’Âmes, un être sans émotions. Elle doit exécuter ceux qui sont devenus des poids pour la société : vieux, malades, opposants… Mais un jour elle ne... Elia est une Passeuse d’Âmes, un être sans émotions. Elle doit exécuter ceux qui sont devenus des poids pour la société : vieux, malades, opposants… Mais un jour elle ne parvient plus à obéir aux ordres et s’enfuit dans la région la plus déshéritée du pays, là où les Passeurs... Elia est une Passeuse d’Âmes, un être sans émotions. Elle doit exécuter ceux qui sont devenus des poids pour la société : vieux, malades, opposants… Mais un jour elle ne parvient plus à obéir aux ordres et s’enfuit dans la région la plus déshéritée du pays, là où les Passeurs d’Âmes sont considérés comme les pires ennemis. Au plus profond d’immenses mines à ciel ouvert, Elia découvrira, telle une pépite, une destinée qui la dépasse.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266304924
Code sériel : 2813
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lapageetlemot Posté le 12 Avril 2022
    J'avais des doutes quand à cette lecture, et ils s'avèrent à demi fondés. Dans un monde dystopique, Elia vit au sein de Tasma la cité survivante. Membre de la caste privilégiée des Kornésiens, elle ne connaît que le confort et son emploi de Passeuse d'âmes: elle met fin aux jours de ceux qui sont devenus inutiles à la communauté. Un beau jour, elle ne parvient plus à suivre les ordres et se voit contrainte de fuir loin auprès des Nosobas, la caste la plus basse. Là où rien que sa fonction peut la mettre en danger... C'est une dystopie tout ce qu'il y a de plus commun. Ni plus, ni moins. Une bonne première approche pour un tout jeune qui ne sait pas s'il aime ou pas la dystopie. On est loin des litres d'hémoglobine et de l'horreur, mais aussi loin du détail. Fort peu de descriptions, et l'univers n'est pas assez immersif pour moi. Comment comparer les castes et les univers s'ils ne sont pas décrits ?... Elia quant à elle manque de jugeote. À 16 ans, elle se pose bien peu de questions avant d'enfreindre les règles qu'elle a suivies toute sa vie... Par contre, il faut être honnête, elle tient sur... J'avais des doutes quand à cette lecture, et ils s'avèrent à demi fondés. Dans un monde dystopique, Elia vit au sein de Tasma la cité survivante. Membre de la caste privilégiée des Kornésiens, elle ne connaît que le confort et son emploi de Passeuse d'âmes: elle met fin aux jours de ceux qui sont devenus inutiles à la communauté. Un beau jour, elle ne parvient plus à suivre les ordres et se voit contrainte de fuir loin auprès des Nosobas, la caste la plus basse. Là où rien que sa fonction peut la mettre en danger... C'est une dystopie tout ce qu'il y a de plus commun. Ni plus, ni moins. Une bonne première approche pour un tout jeune qui ne sait pas s'il aime ou pas la dystopie. On est loin des litres d'hémoglobine et de l'horreur, mais aussi loin du détail. Fort peu de descriptions, et l'univers n'est pas assez immersif pour moi. Comment comparer les castes et les univers s'ils ne sont pas décrits ?... Elia quant à elle manque de jugeote. À 16 ans, elle se pose bien peu de questions avant d'enfreindre les règles qu'elle a suivies toute sa vie... Par contre, il faut être honnête, elle tient sur le long terme et fait preuve de cran. L'univers des Nosobas m'a plu et j'aurais aimé le voir encore plus. Il y a là de bonnes idées, mais allez, j'en veux plus là encore ! Je trouve que c'est une version douce de Hunger Games, sans les Jeux. Si vous voulez toutes les comparaisons, je vous invite à faire un tour sur le blog. Les schémas utilisés sont les mêmes, fort peu cachés qui plus est. La fin (et le passé qu'on découvre) prévoient de jolies choses, mais j'hésite entre m'enthousiasmer ou trouver le temps long... Une chose reste certaine, ce n'est pas mauvais et je le garde sous le coude comme idée de cadeau pour un.e ado.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Des_livres_plein_les_yeux Posté le 11 Avril 2022
    Tout d'abord, merci à @pocket_jeunesse qui m'a envoyé les tomes de cette saga à la suite d'un concours mais qui surtout a été très gentil de me les renvoyer après qu'un facteur (ou autre) m'ai volé les 2 derniers tomes, je serais passée à côté d'une belle saga. J'avais juste lu le résumé et je ne savais trop qu'en penser. C'est du jeunesse ça c'est sûr mais est-ce de la fantasy, de la science-fiction,...je n'arrivais pas à savoir sans l'avoir lu ou fouiller sur internet et personnellement j'aime bien avoir des surprises quand je lis. Je me suis donc lancée et c'est une bonne dystopie avec système de castes, beaucoup d'injustice et des gens malhonnêtes au pouvoir, tout ce qui me fait bien bouillir intérieurement mais qu'en même temps j'adore ! On s'attache très vite à Elia. Elle est naturelle, se remet beaucoup en questions car tout le monde l'a traite de différente, d'étrange pourtant elle fait partie de la caste la plus aisée mais elle ne se sent pas à sa place et ne comprend pas pourquoi. Malgré tout, elle je remet pas en question la société et c'est son évolution au fur et à mesure qui permet de nous identifier... Tout d'abord, merci à @pocket_jeunesse qui m'a envoyé les tomes de cette saga à la suite d'un concours mais qui surtout a été très gentil de me les renvoyer après qu'un facteur (ou autre) m'ai volé les 2 derniers tomes, je serais passée à côté d'une belle saga. J'avais juste lu le résumé et je ne savais trop qu'en penser. C'est du jeunesse ça c'est sûr mais est-ce de la fantasy, de la science-fiction,...je n'arrivais pas à savoir sans l'avoir lu ou fouiller sur internet et personnellement j'aime bien avoir des surprises quand je lis. Je me suis donc lancée et c'est une bonne dystopie avec système de castes, beaucoup d'injustice et des gens malhonnêtes au pouvoir, tout ce qui me fait bien bouillir intérieurement mais qu'en même temps j'adore ! On s'attache très vite à Elia. Elle est naturelle, se remet beaucoup en questions car tout le monde l'a traite de différente, d'étrange pourtant elle fait partie de la caste la plus aisée mais elle ne se sent pas à sa place et ne comprend pas pourquoi. Malgré tout, elle je remet pas en question la société et c'est son évolution au fur et à mesure qui permet de nous identifier à elle. Si on avait été à sa place, qu'aurions-nous fait ? Je pense qu'on aurait agit de la même qu'Elia... J'ai beaucoup aimé les personnages autour de Elia surtout Tim et Solstan. Et la fin donne vraiment envie de découvrir comment l'histoire va évoluer pour eux. En tout cas, je suis pas sur qu'il n'y aura pas de drames parce que franchement ça sent pas bon... mais en même temps c'est aussi tout le plaisir des dystopies !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Amelie70 Posté le 10 Avril 2022
    Elia est une jeune fille qui vit dans un monde de castes. Trois castes existent : - les Kornésiens qui commandent - les Askaris qui commercer - les Nosobas qui servent Le matin, Elia est passeuse d'âmes, elle endort les personnes pour leur dernier sommeil. L'après midi, elle étudie. Lorsqu'un matin, un Défenseur (entre policier et militaire) lui demande d'endormir un jeune homme Nosoba contre son gré, elle signe le papier mais ne fait pas l'acte. Elle est loin de se douter que cela aura des conséquences immédiates. En effet, elle est contrainte de fuir le lendemain afin de ne pas être envoyer au Conclusar pour devenir Défenseur. Elle part aux mines en se fessant pour une Nosoba.... Ce roman est captivant. Je l'ai lu en 3 jours. L'histoire est prenante. On découvre un univers de castes et le passé énigmatique d'Elia. Les chapitres sont courts et incitent à la lecture. Je vais me plonger dans le tome 2.
  • MaggyM Posté le 5 Avril 2022
    Dans un monde dystopique où les individus sont organisés en caste et où la liberté individuelle a disparu au profit du collectif, Elia vit seule avec son père et sa petit soeur. Un signe distinctif: elle est rousse, une couleur de cheveux si rare qu'elle est obligée de les cacher constamment. A 16 ans, quand elle n'est pas à l'école où elle n'a aucun ami, elle exerce le rôle de passeuse d'âme. Ces êtres sans empathie et sans sentiment, font passer dans l'autre Monde les personnes arrivées en bout de course qui ne peuvent plus apporter quelque chose à la communauté. Elia est un bon petit soldat et joue le jeu sans se poser de question, jusqu'à ce qu'on lui amène un jeune homme, blessé, qui lui demande de le sauver. Avant d'y avoir vraiment réfléchi, elle le laisse s'échapper et se retrouve bien vite elle-même en cavale. J'ai vraiment bien accroché à cette dystopie jeunesse que nous propose Marie Vareille. Même si on ne peut totalement s'affranchir d'Hunger Games en appréhendant l'univers de l'autrice et constatant certaines similitudes évidentes, celle-ci nous emmène dans des lieux inédits comme les mines de Phosnium, le Dédale et ses habitations de type troglodytiques,... Le... Dans un monde dystopique où les individus sont organisés en caste et où la liberté individuelle a disparu au profit du collectif, Elia vit seule avec son père et sa petit soeur. Un signe distinctif: elle est rousse, une couleur de cheveux si rare qu'elle est obligée de les cacher constamment. A 16 ans, quand elle n'est pas à l'école où elle n'a aucun ami, elle exerce le rôle de passeuse d'âme. Ces êtres sans empathie et sans sentiment, font passer dans l'autre Monde les personnes arrivées en bout de course qui ne peuvent plus apporter quelque chose à la communauté. Elia est un bon petit soldat et joue le jeu sans se poser de question, jusqu'à ce qu'on lui amène un jeune homme, blessé, qui lui demande de le sauver. Avant d'y avoir vraiment réfléchi, elle le laisse s'échapper et se retrouve bien vite elle-même en cavale. J'ai vraiment bien accroché à cette dystopie jeunesse que nous propose Marie Vareille. Même si on ne peut totalement s'affranchir d'Hunger Games en appréhendant l'univers de l'autrice et constatant certaines similitudes évidentes, celle-ci nous emmène dans des lieux inédits comme les mines de Phosnium, le Dédale et ses habitations de type troglodytiques,... Le personnage d'Elia est particulièrement bien campé et même les personnages secondaires comme Tim, Arhia et Solstan sont très intéressants. Je pense que les ados pourront sans difficulté en trouver un à qui s'identifier plus particulièrement. Dans le premier tome de cette trilogie, le lecteur est plongé immédiatement dans une intrigue au rythme effréné et est confronté à plusieurs mystères, pressentis sans être nommés. La lecture est hyper fluide, on a juste envie d'avancer et d'en découvrir un peu plus aussi bien sur le monde d'après et son fonctionnement que sur des lieux intrigants comme le Conclusar dans lequel on devrait s'immerger dans la suite. Une super réussite qui me fait découvrir Marie Vareille sous une nouvelle facette qui me plait beaucoup.
    Lire la suite
    En lire moins
  • IdriSeLivre Posté le 4 Avril 2022
    Mon résumé de l’histoire : Elia est une passeuse d’âmes, son rôle est de libérer les âmes qui n’ont plus leurs places / utilités dans la communauté. Un jour elle désobéit en aidant un Nosoba qui devait mourir parce qu’il avait volé des médicaments. Elia doit alors quitter sa "caste" pour aller se réfugier plus bas que la sienne mais comme on dit souvent, un problème amène plusieurs révélations. Mon avis : Donc vous allez me dire que j’ai raté cette pépite tout ce temps ?! J’aurai dû écouter Mr. et le lire plus tôt ! J’ai adoré et dévoré ce roman ! L’univers est original et vraiment bien construit, je n’ai vraiment pas eu envie de quitter l’univers c’était prenant et addictif ! J’ai aussi aimé suivre Elia, c’est un personnage intéressant qui ne tombe pas du tout dans les clichés bien au contraire. Elle est forte et déterminée, elle est curieuse d’en savoir plus et découvre beaucoup tout au long de son aventure. En parlant de personnages, je suis tombée sous le charme de Sol, une pépite ce garçon vraiment. J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure qui est simple mais addictive. La suite m’attend sagement et j’ai vraiment hâte de continuer l’aventure puisque... Mon résumé de l’histoire : Elia est une passeuse d’âmes, son rôle est de libérer les âmes qui n’ont plus leurs places / utilités dans la communauté. Un jour elle désobéit en aidant un Nosoba qui devait mourir parce qu’il avait volé des médicaments. Elia doit alors quitter sa "caste" pour aller se réfugier plus bas que la sienne mais comme on dit souvent, un problème amène plusieurs révélations. Mon avis : Donc vous allez me dire que j’ai raté cette pépite tout ce temps ?! J’aurai dû écouter Mr. et le lire plus tôt ! J’ai adoré et dévoré ce roman ! L’univers est original et vraiment bien construit, je n’ai vraiment pas eu envie de quitter l’univers c’était prenant et addictif ! J’ai aussi aimé suivre Elia, c’est un personnage intéressant qui ne tombe pas du tout dans les clichés bien au contraire. Elle est forte et déterminée, elle est curieuse d’en savoir plus et découvre beaucoup tout au long de son aventure. En parlant de personnages, je suis tombée sous le charme de Sol, une pépite ce garçon vraiment. J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure qui est simple mais addictive. La suite m’attend sagement et j’ai vraiment hâte de continuer l’aventure puisque dans ce roman l’intrigue est au rendez-vous et les mystères grandissent tout au long de notre avancée et celle d’Elia.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket jeunesse

    #ADOS : 20 livres à dévorer en 2022 !

    En 2022, mettez de l’amour, de l’humour et des aventures fantastiques dans votre vie ! Mangas, romances, livres de science-fiction ou fantasy… les Éditions Pocket Jeunesse et Kurokawa ont listé 20 best-sellers pour bien commencer l’année. 

    [Bonne nouvelle pour les jeunes lecteurs de 18 ans : vous pouvez acheter tous ces livres avec le “Pass Culture” !]

    Lire l'article