Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266299985
Code sériel : 17743
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 176
Format : 108 x 177 mm

Gare à Lou !

Date de parution : 06/02/2020
On ne se méfie jamais assez des gamines. Avec ses 12 ans, ses baskets bordeaux et ses incisives en avant, on donnerait à Lou le Bon Dieu sans confession. Mais appelez-la « Dents de lapin », pour voir. C’est un coup à chuter dans les escaliers. Voire à disparaître, en... On ne se méfie jamais assez des gamines. Avec ses 12 ans, ses baskets bordeaux et ses incisives en avant, on donnerait à Lou le Bon Dieu sans confession. Mais appelez-la « Dents de lapin », pour voir. C’est un coup à chuter dans les escaliers. Voire à disparaître, en un clin d’œil, sous 140 kilos de bouse d’éléphant tombés du ciel… Car Lou a ce superpouvoir : ce qu’elle souhaite de mal aux gens leur arrive toujours. Du petit pépin à la grosse calamité. De là à titiller les ambitions guerrières du Président de la République… Au diable la bombe atomique : gare à Lou, tous aux abris !

« Le roi Jean nous confirme qu’il est totalement cintré. Une fable d’anticipation brindezingue » Pierre Vavasseur – Le Parisien

« Drôle et insolent. Un divertissement où Jean Teulé laisse libre cours à sa fantaisie. » Claire Julliard – L’Obs
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266299985
Code sériel : 17743
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 176
Format : 108 x 177 mm
Pocket
En savoir plus

Ils en parlent

« Une face réjouissante. » François Busnel
La Grande Librairie

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Kristof_95 Posté le 4 Septembre 2021
    [masquer] Gare à Lou Jean Teulé 06 03 2021 13 03 2021 En 2045, sur Terre mais dans un monde aux frontières et alliances remaniées, dans un pays dirigé par un chef d'état hypocondriaque maladif, dans une ville aux tours nommées écorce-cieux, vit Lou avec sa mère. La fille a un don extraordinaire. Quand elle souhaite quelque chose, ça se réalise. Elle en a conscience mais n'en use pas. Le policier du quartier découvre cette particularité et remonte les faits jusqu'à la tête de l'état. L'état major mililitaire voit là une arme incroyable. C'est ainsi que les trois chefs des armées terrestres, maritimes et aériennes se retrouvent enfermés dans un bunker avec Lou. Ils la nomment "arme". Ils l'incitent et obtiennent qu'elle neutralise des dirigeants de pays ennemis, par exemple, subitement plus aucun stylo ne fonctionne pour qu'un dictateur signe un accord avec un autre pays, il sombre dans la folie. Elle fait même disparaître, volatiliser, tous les habitants d'une nations ennemie. Les trois chefs des armées deviennent fous dans ce vase clos. Pour éviter que Lou ne le mette lui-même en danger, le président libère la fille et la rend à sa mère. La vie se poursuit comme avant. Une histoire loufoque,... [masquer] Gare à Lou Jean Teulé 06 03 2021 13 03 2021 En 2045, sur Terre mais dans un monde aux frontières et alliances remaniées, dans un pays dirigé par un chef d'état hypocondriaque maladif, dans une ville aux tours nommées écorce-cieux, vit Lou avec sa mère. La fille a un don extraordinaire. Quand elle souhaite quelque chose, ça se réalise. Elle en a conscience mais n'en use pas. Le policier du quartier découvre cette particularité et remonte les faits jusqu'à la tête de l'état. L'état major mililitaire voit là une arme incroyable. C'est ainsi que les trois chefs des armées terrestres, maritimes et aériennes se retrouvent enfermés dans un bunker avec Lou. Ils la nomment "arme". Ils l'incitent et obtiennent qu'elle neutralise des dirigeants de pays ennemis, par exemple, subitement plus aucun stylo ne fonctionne pour qu'un dictateur signe un accord avec un autre pays, il sombre dans la folie. Elle fait même disparaître, volatiliser, tous les habitants d'une nations ennemie. Les trois chefs des armées deviennent fous dans ce vase clos. Pour éviter que Lou ne le mette lui-même en danger, le président libère la fille et la rend à sa mère. La vie se poursuit comme avant. Une histoire loufoque, des situations burlesques, parfois très drôles, souvent absurdes. Mis en scène par une écriture quelque fois déstabilisante. Un rythme enjoué pour cette histoire composée que d'une poignée de personnages. Ça reste frais malgré une ambiance futuriste assez inquietante. [/masquer]
    Lire la suite
    En lire moins
  • Meikarika Posté le 6 Juillet 2021
    Cette fois Jean Teule s'amuse à nous balader dans un univers totalement surréaliste. Le monde futuriste qu'il décrit flirte avec le grotesque. Son écriture reste toujours aussi agréable, alors on se laisse porter... mais en toute honnêteté, j'ai trouvé l'histoire sans grand intérêt.
  • Imaginoire Posté le 25 Janvier 2021
    Grand fan de Jean Teulé, j'ai été assez déçu par ce roman... On y retrouve sa plume inimitable, mais c'est sur le fond que je n'ai pas accroché... Un conte fantastique, satire de notre société, dans laquelle une jeune fille, capable par la pensée de faire du mal aux gens, se retrouve avec le statut d'arme de la république...
  • TheLibrarianWitch Posté le 21 Novembre 2020
    Deuxième livre que je découvre un peu par hasard de Teulé. Le résumé avait l'air sympathique, tout comme la présentation de l'auteur, mais je m'ennuie en le lisant. Pourtant l'absurdité de la situation si réaliste devrait me faire rire, ce monde futuriste pas si lointain, les jeux de mots ou jeux de langage sont intéressants mais voilà... ce n'est pas le bon roman que j'attendais pour me faire sourire en ce moment.
  • Maliae Posté le 8 Octobre 2020
    Lou a un pouvoir, tout ce qu’elle souhaite de mal à quelqu’un arrive vraiment. Elle en use et finit par se faire repérer par le président qui décide de la faire kidnapper et de l’utiliser comme arme. Ce livre a un petit goût de Boris Vian, j’y ai retrouvé ce côté un peu futuriste qui joue avec notre monde. C’est aussi sarcastique et très cynique, et bon sang que c’est drôle. Parfois on rit jaune, mais souvent on rit de l’absurde de la situation. Cette petite Lou n’est qu’une enfant, et elle se fait manipuler tant bien que mal par trois hommes de guerre qu’elle fait surtout tourner en bourrique. C’est aussi une belle histoire d’amour familiale entre la gosse et la mère. Il est court mais c’est un vrai délice. Seul petit bémol, la fin que j’ai trouvé un peu précipité peut-être. Mais tout le reste j’ai vraiment aimé. Entre le président hypocondriaque, les souhaits de Lou qui tournent mal, les personnages complètement perchés, c’était super.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.