RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

            10/18
            EAN : 9782264053510
            Code sériel : 4405
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 416
            Format : 108 x 177 mm
            Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

            ,

            Aline AZOULAY-PACVON (Traducteur)
            Date de parution : 06/01/2011

            1946, alors que les Britanniques soignent les blessures de guerre, Juliet Ashton, écrivain en manque d’inspiration, entreprend une correspondance avec les membres attachants d’un cercle de Guernesey. De confidences en confidences, la page d’un nouveau roman vient de s'ouvrir pour la jeune femme, peut-être aussi celle d’une nouvelle vie…

             

            « Absolument...

            1946, alors que les Britanniques soignent les blessures de guerre, Juliet Ashton, écrivain en manque d’inspiration, entreprend une correspondance avec les membres attachants d’un cercle de Guernesey. De confidences en confidences, la page d’un nouveau roman vient de s'ouvrir pour la jeune femme, peut-être aussi celle d’une nouvelle vie…

             

            « Absolument délicieux ! » Anna Gavalda


            Traduit de l’américain
            par Aline Azoulay

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264053510
            Code sériel : 4405
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 416
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            8.80 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • samaudruz Posté le 10 Février 2019
              Un titre curieux qui attire l'oeil, pique la curiosité et finalement, ouvre sur une partie méconnue de la guerre, cette petite communauté insulaire occupée qui se réunit secrètement autour de la littérature. Bien écrit, sympathique, léger mais ne restera pas non plus mémorable
            • aurore789 Posté le 6 Février 2019
              Si j’ai eu du mal au début avec le style épistolaire, je me suis moi aussi vite prise de passion pour ce cercle littéraire atypique et ses personnages tous plus attachants les uns que les autres. Je suis passée par toutes les émotions à la lecture de ce roman. J’ai été touchée par la vie de ces personnages pendant l’Occupation et cela m’a donné envie de visiter les îles anglo-normandes.
            • AMR Posté le 5 Février 2019
              En juillet dernier, le film Le Cercle de Guernesey m’avait un peu laissée sur ma faim ; je n’avais été ni transportée ni émue ; j’avais passé un bon moment sans plus. Une intrigue pleine de non-dits, une montée en puissance du tragique, des bons sentiments… Les conditions étaient pourtant réunies pour me captiver… Bref ! Le film, bien qu’excellent, n’avait pas eu sur moi les effets escomptés, ne serait pas inoubliable… et ne m’avait pas donné envie de lire le livre dont il était adapté C’est alors que qu’une amie « littéraire » m’a prêté le fameux roman épistolaire Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates écrit par Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, publié en 2008 aux États-Unis et traduit en français par Aline Azoulay en 2009… En effet, le côté épistolaire fait toute la différence. Les deux auteures ont revisité la forme romanesque de prédilection du siècle des Lumières ; il ne s’agit donc pas de récit à proprement parler, mais de discours, avec toujours un décalage, même bref, entre les évènements et leur transcription. Ce roman est une polyphonie où tous les points de vue sont présentés sur le même plan. Ainsi, ce ne sont pas... En juillet dernier, le film Le Cercle de Guernesey m’avait un peu laissée sur ma faim ; je n’avais été ni transportée ni émue ; j’avais passé un bon moment sans plus. Une intrigue pleine de non-dits, une montée en puissance du tragique, des bons sentiments… Les conditions étaient pourtant réunies pour me captiver… Bref ! Le film, bien qu’excellent, n’avait pas eu sur moi les effets escomptés, ne serait pas inoubliable… et ne m’avait pas donné envie de lire le livre dont il était adapté C’est alors que qu’une amie « littéraire » m’a prêté le fameux roman épistolaire Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates écrit par Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, publié en 2008 aux États-Unis et traduit en français par Aline Azoulay en 2009… En effet, le côté épistolaire fait toute la différence. Les deux auteures ont revisité la forme romanesque de prédilection du siècle des Lumières ; il ne s’agit donc pas de récit à proprement parler, mais de discours, avec toujours un décalage, même bref, entre les évènements et leur transcription. Ce roman est une polyphonie où tous les points de vue sont présentés sur le même plan. Ainsi, ce ne sont pas les auteures qui donnent une impression d’omniscience ; cette posture est déléguée aux lecteurs, qui, sans tout savoir et sans toujours anticiper, se font seuls une idée du rapport entre les discours et la réalité des faits. L’ensemble est bien construit, sans doute très anglais dans la psychologie des personnages, toujours sur le fil entre flegme, autodérision et humour. Il y a cependant un petit côté caricatural trop présent à mon goût, un peu excessif. Les personnages sont caractérisés par leur style d’écriture et par la manière dont les autres les décrivent et parlent d’eux. Bien campés et travaillés ils ressortent un peu des clichés qu’ils illustrent par le traitement épistolaire qui fait, seul, l’originalité de ce roman : la jeune écrivaine en manque d’inspiration, un peu « nunuche », son prétendant glamour à souhait, le beau fermier mystérieux attaché à des valeurs d’amitié virile et de sacrifice, la vieille fille, la vieille dame meurtrie pas la guerre, l’éditeur gay et son côté dandy, la commère… Cependant, aucun ne m’a vraiment touchée. Seul, le personnage d’Elizabeth, construit en creux, à partir de l’absence, par touches subtiles, au gré des informations distillées par les lettres prend une vraie dimension, tragique et sacrificielle. Si la lecture est toujours présente, je ne connais cependant pas la plupart des auteurs cités ; mais j’ai naturellement apprécié les références à Jane Austen, aux sœurs Brontë et à quelques grands classiques mis en scène dans les lettres. Ce roman, tout comme le film qui en a été adapté, met en lumière l’écriture et la lecture comme créatrices de lien et exutoires sur fond de romance historique… Le livre met peut-être davantage l’accent sur l’insularité et sur la manière dont les îles anglo-normandes ont été occupées par les allemands au cours de la seconde guerre mondiale et sacrifiées stratégiquement par l’Angleterre. Un roman original, un bon moment de lecture…
              Lire la suite
              En lire moins
            • Overbooks Posté le 1 Février 2019
              Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Épluchures de Patate de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows est un roman épistolaire dont j’avais beaucoup entendu parler au moment de sa sortie. En travaillant en bibliothèque, il était difficile de passer à côté, tant les retours étaient élogieux. J’ai profité de sa réédition chez NiL à l’occasion de la sortie de son adaptation ciné pour enfin le découvrir et comme vous allez pouvoir le constater : j’ai été comblée ! Il est difficile de ne pas succomber au charme des membres du cercle littéraire. Comme Juliet, l’héroïne, je me suis laissé porter par leur douce bienveillance. Malgré les épreuves qu’ils ont vécues, ils offrent l’hospitalité à la jeune autrice et l’accueillent comme une personne de leur propre famille. Auprès d’eux, Juliet va s’interroger sur le passé douloureux de l’île, mais aussi sa propre histoire. Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Épluchures de Patate est un vrai régal à lire. La succession des lettres apportent beaucoup de rythme à l’intrigue et on s’attache très rapidement à chaque destinataire. Ils se livrent tout en retenu et tout en émotion. J’ai passé un très bon moment de lecture, en passant successivement du rire aux larmes. L’autrice aborde des sujets... Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Épluchures de Patate de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows est un roman épistolaire dont j’avais beaucoup entendu parler au moment de sa sortie. En travaillant en bibliothèque, il était difficile de passer à côté, tant les retours étaient élogieux. J’ai profité de sa réédition chez NiL à l’occasion de la sortie de son adaptation ciné pour enfin le découvrir et comme vous allez pouvoir le constater : j’ai été comblée ! Il est difficile de ne pas succomber au charme des membres du cercle littéraire. Comme Juliet, l’héroïne, je me suis laissé porter par leur douce bienveillance. Malgré les épreuves qu’ils ont vécues, ils offrent l’hospitalité à la jeune autrice et l’accueillent comme une personne de leur propre famille. Auprès d’eux, Juliet va s’interroger sur le passé douloureux de l’île, mais aussi sa propre histoire. Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Épluchures de Patate est un vrai régal à lire. La succession des lettres apportent beaucoup de rythme à l’intrigue et on s’attache très rapidement à chaque destinataire. Ils se livrent tout en retenu et tout en émotion. J’ai passé un très bon moment de lecture, en passant successivement du rire aux larmes. L’autrice aborde des sujets très poignants avec beaucoup de délicatesse.
              Lire la suite
              En lire moins
            • sayv Posté le 27 Janvier 2019
              génial se lit super bien

            les contenus multimédias

            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

            Lisez maintenant, tout de suite !