Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266128469
Code sériel : 1010
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm
Le cri de la mouette
Marie-Thérèse Cuny (avec la collaboration de)
Date de parution : 17/04/2003
Éditeurs :
Pocket jeunesse

Le cri de la mouette

Marie-Thérèse Cuny (avec la collaboration de)
Date de parution : 17/04/2003

Emmanuelle est sourde de naissance. Pour s’évader de sa prison, elle se met à crier. Des cris d’oiseau de mer, disent ses parents. Jusqu’au jour où, à sept ans, «...

Emmanuelle est sourde de naissance. Pour s’évader de sa prison, elle se met à crier. Des cris d’oiseau de mer, disent ses parents. Jusqu’au jour où, à sept ans, « la mouette » découvre le langage des signes. Le monde s’ouvre à elle… Elle sera comédienne puisque c’est son rêve...

Emmanuelle est sourde de naissance. Pour s’évader de sa prison, elle se met à crier. Des cris d’oiseau de mer, disent ses parents. Jusqu’au jour où, à sept ans, « la mouette » découvre le langage des signes. Le monde s’ouvre à elle… Elle sera comédienne puisque c’est son rêve le plus cher. Adolescente révoltée, Emmanuelle va lutter, souffrir et finalement gagner son combat : être actrice mais aussi plaider la cause de millions de malentendants. Pour que le monde des sourds ne soit plus le monde du silence.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266128469
Code sériel : 1010
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Commedans1livre Posté le 12 Mai 2022
    « Le cri de la mouette », c’est avant tout l’histoire de son auteure, Emmanuelle Laborit. L’écrivaine est née sourde. Petite, elle est envahie par le silence et par peur, se met à crier. Ses cris ressemblent à ceux des mouettes, d’où son surnom… »La mouette ». Emmanuelle ne comprend pas ce qui lui arrive. Comment font les gens qui se tournent le dos pour se comprendre ? Quelles sont ces ombres dans l’obscurité ? Va-t-elle grandir ? Mourir ? De nombreuses questions la taraudent.
  • dgidgil Posté le 7 Mars 2022
    Avant de lire ce témoignage, je connaissais déjà un tout petit peu Emmanuelle Laborit, actrice française qui présente la particularité d'être sourde, mais c'était tout. En me plongeant dans son autobiographie, j'ai pu mieux comprendre son quotidien et celui de ses camarades,, leurs souffrances mais aussi leur envies et besoins dans un monde non conçu pour eux. Et puis est aussi évoqué leur parcours, celui de leurs proches, les parcours de santé, les professionnels de santé, mais j'ai surtout retenu l'envie de vivre, d'être soi même et de suivre ses passions malgré tous les obstacles à franchir. J'ai ainsi déconstruit certaines de mes représentations et donc beaucoup appris. Un livre lu il y a vingt ans et qui m'avait alors beaucoup impressionnée.
  • calypso Posté le 4 Novembre 2021
    Pour être honnête, Le Cri de la mouette n’est pas le récit autobiographique le plus poignant qu’il m’ait été donné de lire. Je n’ai pas été extrêmement émue et je n’ai pas non plus été particulièrement séduite par la plume de l’autrice. C’est un témoignage qui ne s’accompagne pas de la recherche d’un style et qui privilégie le fond à la forme et c’est bien là ce qui doit être mis en lumière. En effet, le roman d’Emmanuelle Laborit mériterait d’être lu par le plus grand nombre parce que son sujet est aussi passionnant que méconnu. Que savons-nous en effet de la surdité ? Je veux dire, que savons-nous, hormis les évidences ? Auprès d’Emmanuelle Laborit, nous apprenons tout, de sa naissance et la découverte de sa surdité par ses parents à l’année 1993, au cours de laquelle elle reçoit le Molière de la révélation théâtrale pour son rôle dans la pièce Les Enfants du silence. Entre ces deux dates : les doutes, les questionnements, les impasses, les apprentissages, les échecs, les réussites, mais toujours ce courage, cette rage de vaincre et de vivre, et cette légèreté salvatrice. L’univers des sourds est dépeint avec beaucoup de précisions et l’ensemble est... Pour être honnête, Le Cri de la mouette n’est pas le récit autobiographique le plus poignant qu’il m’ait été donné de lire. Je n’ai pas été extrêmement émue et je n’ai pas non plus été particulièrement séduite par la plume de l’autrice. C’est un témoignage qui ne s’accompagne pas de la recherche d’un style et qui privilégie le fond à la forme et c’est bien là ce qui doit être mis en lumière. En effet, le roman d’Emmanuelle Laborit mériterait d’être lu par le plus grand nombre parce que son sujet est aussi passionnant que méconnu. Que savons-nous en effet de la surdité ? Je veux dire, que savons-nous, hormis les évidences ? Auprès d’Emmanuelle Laborit, nous apprenons tout, de sa naissance et la découverte de sa surdité par ses parents à l’année 1993, au cours de laquelle elle reçoit le Molière de la révélation théâtrale pour son rôle dans la pièce Les Enfants du silence. Entre ces deux dates : les doutes, les questionnements, les impasses, les apprentissages, les échecs, les réussites, mais toujours ce courage, cette rage de vaincre et de vivre, et cette légèreté salvatrice. L’univers des sourds est dépeint avec beaucoup de précisions et l’ensemble est riche d’enseignements. Le Cri de la mouette est une belle leçon, dans tous les sens du terme.
    Lire la suite
    En lire moins
  • arret_sur_la_page Posté le 6 Octobre 2021
    🙉 M#816;o#816;n#816; a#816;v#816;i#816;s#816; : L'auteure avait pour but en écrivant son livre autobiographique, de montrer aux entendants ce que vivent et ressentent les personnes sourdes et les difficultés qu'elles rencontrent tout au long de leur vie. Elle nous fait part de ses questionnements, et de sont ressenti fasse à son handicap. Son histoire permet également d'aider les personnes dans la même situation. En leur démontrant qu'elle ne sont pas seules et qu'elle peuvent avoir une vie comme tout le monde. J'ai lu ce récit autobiographique avec un vif intérêt et beaucoup d'aisance. J'ai trouvé ça très intéressant de comprendre la surdité et d'avoir un réel témoignage sur le sujet pour mieux réaliser les conditions dans lesquelles naissent et évoluent les personnes sourdes. Heureusement à l'heure d'aujourd'hui les choses ont beaucoup évoluées pour permettre l'insertion des personnes en situation de handicap dans la société. Pourquoi pas, apprendre la langue des signes pour éviter l'isolement des personnes sourdes. C'est pas mon style de livre les autobiographies, mais celle-ci reste très intéressante à lire et m'a permis de changer de regard sur notre société.
  • Luna456 Posté le 11 Mars 2021
    Le cri de la mouette est un récit essentiel pour comprendre la cause des personnes sourdes. Très bien écrit et très facile à lire, il permet d'ouvrir un champ de compréhension pour les entendants. Essentiel par certains côtés. A lire. Dès le collège
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.