Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782351429587
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 115 x 177 mm

Saint Seiya - Les Chevaliers du Zodiaque - The Lost Canvas - La Légende d'Hadès - Chronicles - tome 06

,

Pierre GINER (Traducteur)
Collection : Saint Seiya
Date de parution : 03/07/2014

Retrouvez dans cette nouvelle série la suite de Saint Seiya - The Lost Canvas, les origines des Chevaliers d’Or d’Athéna !

Dôko, Chevalier d'Or de la Balance, est un des deux chevaliers survivants de la Guerre Sainte entre Hadès et Athéna.
Il s’est écoulé quelques années depuis la fin de la Guerre Sainte et Dôko continue de méditer sur les montagnes des Cinq Vieux Pics lorsque des émissaires viennent l'assassiner. Dôko a...
Dôko, Chevalier d'Or de la Balance, est un des deux chevaliers survivants de la Guerre Sainte entre Hadès et Athéna.
Il s’est écoulé quelques années depuis la fin de la Guerre Sainte et Dôko continue de méditer sur les montagnes des Cinq Vieux Pics lorsque des émissaires viennent l'assassiner. Dôko a du mal à contenir sa surprise lorsqu’il voit qu’un des émissaires ressemble à Tenma, le Chevalier Pégase, comme deux gouttes d’eau. Dôko va alors se rendre dans une cité légendaire afin de démasquer la véritable identité de cette mystérieuse menace.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782351429587
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 115 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Pavlik Posté le 15 Janvier 2015
    Saint Seiya : The Lost Canvas Chronicles comprend 12 tomes (un par chevalier d'or) et chaque tome est, à priori, un one shot. Cette série est en fait complémentaire mais, je pense, non indispensable, à Saint Seiya : The Lost Canvas, dont l'action se déroule avant les "vieux" Saint Seiya et nous raconte la guerre sainte contre Hadès. J'ai débuté ces chroniques par le tome 5, centré sur le chevalier du Capricorne, El Cid. Si ce tome n'apporte rien de particulier à l'intrigue principale et n'en dévoile rien, ce n'est pas le cas de cette histoire, consacrée à Dôko, chevalier d'or de la Balance, et futur maître de Shiriu. En effet, celle-ci se déroule après les événements de The Lost Canvas et nous donne donc quelques indications quant à la fin. Je regrette donc un peu de l'avoir lu (ayant à peine démarré The Lost Canvas) mais j'ai, néanmoins, passé un agréable moment de lecture davantage, d'ailleurs, qu'avec le tome 5 et ce pour trois raisons : -la mise en scène des combats est bien plus aboutie, avec une graduation maîtrisée de la difficulté et des enjeux. -Dôko est un personnage bien plus charismatique et sympathique qu'El Cid. De même, les "méchants" sont... Saint Seiya : The Lost Canvas Chronicles comprend 12 tomes (un par chevalier d'or) et chaque tome est, à priori, un one shot. Cette série est en fait complémentaire mais, je pense, non indispensable, à Saint Seiya : The Lost Canvas, dont l'action se déroule avant les "vieux" Saint Seiya et nous raconte la guerre sainte contre Hadès. J'ai débuté ces chroniques par le tome 5, centré sur le chevalier du Capricorne, El Cid. Si ce tome n'apporte rien de particulier à l'intrigue principale et n'en dévoile rien, ce n'est pas le cas de cette histoire, consacrée à Dôko, chevalier d'or de la Balance, et futur maître de Shiriu. En effet, celle-ci se déroule après les événements de The Lost Canvas et nous donne donc quelques indications quant à la fin. Je regrette donc un peu de l'avoir lu (ayant à peine démarré The Lost Canvas) mais j'ai, néanmoins, passé un agréable moment de lecture davantage, d'ailleurs, qu'avec le tome 5 et ce pour trois raisons : -la mise en scène des combats est bien plus aboutie, avec une graduation maîtrisée de la difficulté et des enjeux. -Dôko est un personnage bien plus charismatique et sympathique qu'El Cid. De même, les "méchants" sont franchement plus intéressants. -la tonalité générale de l'album est moins monotone, nous proposant une palette d'émotion plus large, y compris quelques touches d'humour. Je ne dévoilerai rien de l'histoire, pour ne pas spoiler la série principale, mais cette lecture a été très sympathique même si l'on y retrouve les mêmes problèmes (récurrents) de lisibilité du dessin, particulièrement lors des scènes de combat. A lire après The Lost Canvas.
    Lire la suite
    En lire moins
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.