Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
The curse
Mathilde Montier (traduit par)
Date de parution : 04/01/2024
Éditeurs :
Pocket jeunesse
Nouveauté

The curse

Mathilde Montier (traduit par)
Date de parution : 04/01/2024
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ?
Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est... Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert... Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebel à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.
Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266339292
Code sériel : 03736
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266339292
Code sériel : 03736
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fantasybooksaddict 27/02/2024
    L'autrice nous propose un univers riche et bien expliqué dans ce tome 1. En effet,suite à l'invasion valorienne plusieurs années plus tôt, les herranis sont devenus des esclaves. J'ai apprécié découvrir ses 2 cultures grâce aux personnages principaux Kestrel et Arin. Chacun est issu d'un de ces peuples. Alors oui, on voit un début de romance arriver, certes. Toutefois, on est davantage sur un slow burn puisque ces deux-là ne vont pas se côtoyer tout de suite. De plus, l'aspect politique est prédominant et donne une nouvelle dimension à l'intrigue ! Nos 2 protagonistes ont su me plaire par les combats qu'ils mènent qui se situent entre le cœur et la raison. Kestrel par exemple, est loin d'être badasse. Bien qu'elle soit issue d'un peuple de combattant, elle a peu d'aptitudes dans ce domaine. En fait, c'est son intelligence qui pousse à l'admiration. Fine stratège comme son père, elle possède ses propres aspirations bien loin des choix et coutumes des siens. Je vais peut être chipoter mais j'aurais peut-être préféré que le côté stratégique soit encore plus mis en avant. Arin est, quant à lui, très mystérieux. On sent dès le départ qu'il nous cache ses véritables desseins. Cet aspect apporte un véritable suspense. Pour conclure, ce 1er tome nous plonge dans une intrigue pleine de potentiel et bien ficelée ! J'ai d'ailleurs hâte de poursuivre cette trilogie.L'autrice nous propose un univers riche et bien expliqué dans ce tome 1. En effet,suite à l'invasion valorienne plusieurs années plus tôt, les herranis sont devenus des esclaves. J'ai apprécié découvrir ses 2 cultures grâce aux personnages principaux Kestrel et Arin. Chacun est issu d'un de ces peuples. Alors oui, on voit un début de romance arriver, certes. Toutefois, on est davantage sur un slow burn puisque ces deux-là ne vont pas se côtoyer tout de suite. De plus, l'aspect politique est prédominant et donne une nouvelle dimension à l'intrigue ! Nos 2 protagonistes ont su me plaire par les combats qu'ils mènent qui se situent entre le cœur et la raison. Kestrel par exemple, est loin d'être badasse. Bien qu'elle soit issue d'un peuple de combattant, elle a peu d'aptitudes dans ce domaine. En fait, c'est son intelligence qui pousse à l'admiration. Fine stratège comme son père, elle possède ses propres aspirations bien loin des choix et coutumes des siens. Je vais peut être chipoter mais j'aurais peut-être préféré que le côté stratégique soit encore plus mis en avant. Arin est, quant à lui, très mystérieux. On sent dès le départ qu'il nous cache ses véritables desseins. Cet aspect apporte...
    Lire la suite
    En lire moins
  • polatandhisbooks 30/01/2024
    VOUS DEVEZ ABSOLUMENT LIRE CE LIVRE IL EST INCROYABLE !!! Que ce soit la protagoniste qui est super badass, l’action, les retournements de situations, les trahisons, les révélations… Vous ne pourrez pas vous ennuyer une seule seconde ! De plus nous avons une romance un peu interdit et impossible qui pimente le tout !!! Bref 10/10 Hâte de lire la suite !!!
  • AstoriaAddams 17/01/2024
    Et si, gagner était là pire des malédictions ? C'est le constat que va faire Krestel, fille du plus célèbre général d'un empire conquérant. Lors d'une visite involontaire au marché des esclaves, elle se bat bec et ongles pour faire l'acquisition d'Arin, un esclave rebelle à qui elle veut éviter la mort. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise. Elle se rendra compte, bien trop tard, qu'Arin lui cache bien des choses. En parallèle, son père lui met un ultimatum, elle a jusqu'au printemps pour se décider entre, se marier ou s'enrôler dans l'armée. The Curse nous entraîne dans un monde où règne jeux de pouvoir, mensonges, pièges et trahisons. Un monde imaginé à la perfection par Marie Rutoski qui nous entraîne au plus profond de son histoire, avec envie ! Comment résister au duo Krestel , Arin, dont la relation oscille entre le saint et le conflictuel ? Comment résister à Jess, l'amie solaire de Krestel ? Comment résister à Enai, la meilleure nourrice qu'on puisse avoir ? J'ai beaucoup aimé la plume de l'autrice, très agréable à lire, et sublimée par Mathilde Montier, la traductrice. L'écriture est très fluide, les mots défilent avec une grande facilité, qui nous donne simplement envie de lire, encore et encore ! Et la fin nous donne un goût de "reviens-y", et nous donne plus qu'envie de plonger dans la suite de l'histoire de Krestel et d'Arin. Côté personnages, comme dit plus haut, j'ai beaucoup aimé Krestel et Arin qui ont tout deux un caractère fort, sont des battants, et sont tout deux vraiment attachants. Jess, qui est un vrai rayon de soleil, avec qui tout le monde voudrait être amis, et Enai, nourrisse, esclave, mais qui a su donner tout son amour à Krestel, qui le lui rend bien. Et chaque personnage a son petit plus, ou un petit moins qui le rends authentique. Le worldbuilding est juste incroyable, j'aurais aimé pouvoir me balader dans le rues de l'empire valorien, et pouvoir admirer les constructions Herranies. Tout en évitant, avec précaution, le marché aux esclaves, sait-on jamais, je ne voudrais pas recevoir, moi aussi, la malédiction du gagnant. À lire absolument qui vous aimer, la romance slow burn, la fantasy, les amours impossibles... Ça n'a pas été un coup de cœur pour moi, mais on y est pas loin. Et si, gagner était là pire des malédictions ? C'est le constat que va faire Krestel, fille du plus célèbre général d'un empire conquérant. Lors d'une visite involontaire au marché des esclaves, elle se bat bec et ongles pour faire l'acquisition d'Arin, un esclave rebelle à qui elle veut éviter la mort. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise. Elle se rendra compte, bien trop tard, qu'Arin lui cache bien des choses. En parallèle, son père lui met un ultimatum, elle a jusqu'au printemps pour se décider entre, se marier ou s'enrôler dans l'armée. The Curse nous entraîne dans un monde où règne jeux de pouvoir, mensonges, pièges et trahisons. Un monde imaginé à la perfection par Marie Rutoski qui nous entraîne au plus profond de son histoire, avec envie ! Comment résister au duo Krestel , Arin, dont la relation oscille entre le saint et le conflictuel ? Comment résister à Jess, l'amie solaire de Krestel ? Comment résister à Enai, la meilleure nourrice qu'on puisse avoir ? J'ai beaucoup aimé la plume de l'autrice, très agréable à lire, et sublimée...
    Lire la suite
    En lire moins
  • myra0812 28/12/2023
    "WAOUW" résume parfaitement ma lecture de "The Curse". J'ai été totalement captivée du début à la fin. La plume de l'auteur est exceptionnelle, donnant vie à des personnages mémorables, en particulier l'intelligence remarquable de Kestrel et les tours de passe-passe habiles d'Arin. Les retournements de situation au milieu du livre m'ont laissée bouche bée, et la fin a éveillé en moi une impatience ardente pour la suite. La romance bien tournée et mignonne ajoute une touche parfaite à cette histoire déjà captivante. J'ai tout simplement adoré chaque page.
  • linasa 21/09/2023
    Quand j’ai commencé ma lecture je ne m’attendais pas à grand chose à vrai dire, c’était une petite lecture suite à des fantasy un peu lourde. Et pourtant… je l’ai finit d’une traite, je n’ai pas réussi à le lâcher, c’est un énorme coup de cœur ! Il mêle complot, trahison, amour, loyauté, stratégie. Tout ce que j’aime. L’histoire est vraiment bien ficelé et surprenante, un vrai régale. La fin m’a vraiment donné l’eau à la bouche, il me faut absolument la suite! Hâte
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.