RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Addict

            Robert Laffont
            EAN : 9782221195826
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 360
            Format : 135 x 215 mm
            Addict

            Fabien LE ROY (Traducteur)
            Collection : Collection R
            Date de parution : 25/08/2016

            Êtes-vous plutôt Joueur… ou Voyeur ?
            Addict est un jeu qui diffuse sur Internet des défis filmés en direct. Vee, 17 ans, n’est pas sûre d’avoir le cran d’y participer. Mais les organisateurs connaissent ses désirs les plus secrets et finissent par la convaincre, avec des cadeaux qu’elle ne peut...

            Êtes-vous plutôt Joueur… ou Voyeur ?
            Addict est un jeu qui diffuse sur Internet des défis filmés en direct. Vee, 17 ans, n’est pas sûre d’avoir le cran d’y participer. Mais les organisateurs connaissent ses désirs les plus secrets et finissent par la convaincre, avec des cadeaux qu’elle ne peut refuser… et un partenaire irrésistible.
            Une fois en équipe avec le beau Ian, Vee ne peut qu’accepter le défi suivant, puis un autre, et encore un autre… D’autant que l’engouement des milliers de Voyeurs en ligne la pousse à dépasser ses limites et ses peurs.
            Bientôt, le jeu prend un tournant plus que malsain : il devient dangereux, voire mortel. Mais comment décrocher quand on est pris dans l’engrenage ?
            Le roman visionnaire dont est tiré le film Nerve, produit par Lionsgate, avec Emma Roberts dans le rôle de Vee et Dave Franco dans celui de Ian.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221195826
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 360
            Format : 135 x 215 mm

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Lemon19 Posté le 21 Juillet 2019
              L’histoire me fait penser au film « The Game ». Je m’étonne toujours qu’on puisse être accro à des jeux sur internet mais tous les goûts sont dans la nature...
            • Cerbere1975 Posté le 10 Mars 2018
              En s’inscrivant au jeu de télé-réalité trash « Addict », la jeune Vee espère sortir de l’ombre, La « simple » maquilleuse a envie de devenir une star à l’instar de sa meilleure amie, la superbe Sydney, vedette de la pièce de théâtre et figure emblématique de son lycée. Après un défi préliminaire humiliant, Vee devient pourtant populaire du jour au lendemain. Soudain, la fille de l’ombre devient une personnalité adulée par les milliers de « Voyeurs » qui se délectent de ces jeux malsains diffusés en direct. Grisée par sa soudaine popularité et galvanisée par la promesse de gains fabuleux, Vee accumule les défis qui repoussent ses limites de plus en plus loin. Et pour couronner le tout, Addict lui attribue un séduisant partenaire de jeu qui l’encourage à s’inscrire à la finale du mois, un round où seul Addict dicte les règles... Vee est-elle prête à tout pour gagner ? Une chose est sûre, Addict semble tout connaître de ses désirs même les plus secrets. Ce premier roman de Jeanne Ryan a le mérite de pointer les abus des réseaux sociaux dans une société dystopique pas si différente finalement de la nôtre où la plupart des gens s’exposent de plus... En s’inscrivant au jeu de télé-réalité trash « Addict », la jeune Vee espère sortir de l’ombre, La « simple » maquilleuse a envie de devenir une star à l’instar de sa meilleure amie, la superbe Sydney, vedette de la pièce de théâtre et figure emblématique de son lycée. Après un défi préliminaire humiliant, Vee devient pourtant populaire du jour au lendemain. Soudain, la fille de l’ombre devient une personnalité adulée par les milliers de « Voyeurs » qui se délectent de ces jeux malsains diffusés en direct. Grisée par sa soudaine popularité et galvanisée par la promesse de gains fabuleux, Vee accumule les défis qui repoussent ses limites de plus en plus loin. Et pour couronner le tout, Addict lui attribue un séduisant partenaire de jeu qui l’encourage à s’inscrire à la finale du mois, un round où seul Addict dicte les règles... Vee est-elle prête à tout pour gagner ? Une chose est sûre, Addict semble tout connaître de ses désirs même les plus secrets. Ce premier roman de Jeanne Ryan a le mérite de pointer les abus des réseaux sociaux dans une société dystopique pas si différente finalement de la nôtre où la plupart des gens s’exposent de plus en plus jeunes sur les réseaux sociaux et y dévoilent leur intimité. Les similitudes sont d’ailleurs grandes entre le réseau social « ThisIsMe » et FB. Le roman est écrit à la première personne comme un journal intime mais au rythme d’un thriller. On vit les défis de Vee toujours plus audacieux et malsains. Certains passages sont dérangeants mais reflètent si bien les dérives d’une société de plus en plus connectée, qui déshumanise totalement ses membres.
              Lire la suite
              En lire moins
            • LeScribouillard Posté le 12 Janvier 2018
              Non ! Non, Scribouille, n'essaye pas de manger l'écran de ton ordinateur ! Ce n'est pas ça qui solutionnera les choses ! Disons-le tout de suite : comme d'habitude, ceux qui mettent les étiquettes devraient arrêter la petite piquette du samedi soir, les éléphants roses ne sont pas aussi fréquents en cette saison. Non, ce n'est pas de la SF, à la rigueur de l'anticipation car tous les réseaux sociaux cités sont inventés de toutes pièces. Donc, ce n'est pas de la dystopie, même si d'accord, Addict a un petit côté dystopique, et qu'après tout rien ne dit que la dystopie se limite à la SF. Mais oui, en effet, c'est du YA (donc de la dystopie - logique pour ceux qui n'y pigent que dalle -), en revanche "littérature jeunesse"... eh bien allez lire ça à vos enfants le soir, vous allez voir quels traumatisés vous aurez engendrés. Car Young Adult et toutes les conneries qui vont avec ou pas, on est bien dans un thriller, psychologique s'il vous plaît. L'héroïne, Vee, disons-le, est une pétasse (quand je vous disais que c'était du YA !), qui n'a rien d'autre à foutre que de projeter ses fantasmes sur les BG du lycée... Non ! Non, Scribouille, n'essaye pas de manger l'écran de ton ordinateur ! Ce n'est pas ça qui solutionnera les choses ! Disons-le tout de suite : comme d'habitude, ceux qui mettent les étiquettes devraient arrêter la petite piquette du samedi soir, les éléphants roses ne sont pas aussi fréquents en cette saison. Non, ce n'est pas de la SF, à la rigueur de l'anticipation car tous les réseaux sociaux cités sont inventés de toutes pièces. Donc, ce n'est pas de la dystopie, même si d'accord, Addict a un petit côté dystopique, et qu'après tout rien ne dit que la dystopie se limite à la SF. Mais oui, en effet, c'est du YA (donc de la dystopie - logique pour ceux qui n'y pigent que dalle -), en revanche "littérature jeunesse"... eh bien allez lire ça à vos enfants le soir, vous allez voir quels traumatisés vous aurez engendrés. Car Young Adult et toutes les conneries qui vont avec ou pas, on est bien dans un thriller, psychologique s'il vous plaît. L'héroïne, Vee, disons-le, est une pétasse (quand je vous disais que c'était du YA !), qui n'a rien d'autre à foutre que de projeter ses fantasmes sur les BG du lycée et à s'intéresser à tout un tas de petits machins superficiels. Aucun intérêt, vous allez me dire. Grosse erreur, il y en a deux : notre Bécassine va ainsi s'inscrire à une plateforme virtuelle de "cap ou pas cap", le fameux Addict-dont-tout-le-monde-parle-oh-mon-Dieu-je vais enfin-devenir-riche-et-célèbre, et ça va vous faire un putain de bien fou de la voir évoluer au fil des pages pour enfin devenir une personne intelligente et dépourvue de superficialité (je félicite l'auteure pour ce coup de chapeau, vraiment). Addict, donc, va lui proposer tout un tas d'activités malsaines avec en échange tout ce dont elle a toujours rêvé. Et là, c'est là qu'il y a un problème, et de taille : Addict a tous les partenaires qu'il veut, il soudoie la police quand il va trop loin, et PERSONNE ne s'est jamais rendu compte de rien. En revanche, ses administrateurs, très confidentiels, ne se montrent à personne et renforcent cette impression d'omniprésence, tout en montrant qu'ils ne sont pas les seuls personnages à faire le mal, mais qu'il y a aussi les Joueurs, qui acceptent de vendre leur âme pour faire ces saloperies, et les Observateurs (ou Voyeurs, selon les traductions) venant les épier pour re-poster leurs exploits sur Addict. Et on n'y va pas de main morte, surtout pour du Young Adult : vas-y que je montre mes seins à la webcam, que je me déguise en pute pour aguicher les potentiels consommateurs... Car c'est le gros défaut du livre : OK, on est dans un thriller, mais est-ce que ça justifie tout ? Les cibles visées lors d'une menace au flingue sont forcément les parties génitales. Le mot "pervers" revient à chaque chapitre. Sans parler de la petite séance érotique (hors-champ, par bonheur) entre lesbiennes en furie... Bref, vous vous en doutez, ça me fait ôter une bonne étoile à ce livre. Mais je dois quand même avouer que grâce à ça, le contrat est plutôt bien respecté. Le but du livre était de nous montrer jusqu'où on peut aller avec un smartphone ; en effet, ça va très loin. Et du reste, côté thriller, ça roule vachement bien, avec une tension énorme comme je n'en avais jamais vécue sans jamais tomber dans le grand-guignol. Avec le petit cliffhanger final (que voulez-vous ? Nous, les ados, on adore ça !), pour redonner du piment quand on croit que tout est fini (mais non, ça ne l'est jamais !). Si je lis la suite ? Pas sûr, donc, mais à ce que je vois, il est sorti d'autres thrillers dans le même style, "Need", par exemple. Il faudra que je voie ce que ça vaut...
              Lire la suite
              En lire moins
            • voiedo Posté le 19 Décembre 2017
              j'ai beaucoup aimé ce livre car il y avait du suspense et que l'histoire sort du lot, il y avait quelque moments long et incomprehensible. Ca parle de défis.
            • ViviBookstory Posté le 3 Décembre 2017
              Je me souviens avoir beaucoup aimé le livre. Je me souviens avoir beaucoup aimé l'histoire, les personnages et les messages. Je me souviens surtout m'être dit "c'est une réalité future, on y vient, par certains aspects, on y est déjà. Tellement d'actualité". C'est un bon livre, jeunesse, yound-adulte et new-adulte. Il plaira plus difficilement à ceux qui n'apprécient pas ces genre là.
            INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
            Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)