Lisez! icon: Search engine
Slalom
EAN : 9782375542675
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 145 x 225 mm

Comment tu m'as fait mourir ? - Lecture roman ado horreur humour - Dès 13 ans

Collection : Romans ados
Date de parution : 01/10/2020
Et si vous pouviez vous débarrasser de vos ennemis… en imaginant leur mort sur le papier ?
Humour et cruauté sont au rendez-vous dans ce roman glaçant, totalement addictif !

La veille d’un séjour scolaire à Londres, Félix décide d’écrire un texte dans lequel il sacrifie les élèves qui lui font vivre un enfer au lycée. Chacun a droit à un traitement spécial, en rapport avec le harcèlement...
Humour et cruauté sont au rendez-vous dans ce roman glaçant, totalement addictif !

La veille d’un séjour scolaire à Londres, Félix décide d’écrire un texte dans lequel il sacrifie les élèves qui lui font vivre un enfer au lycée. Chacun a droit à un traitement spécial, en rapport avec le harcèlement subi… Un bon exutoire ! Sauf que la journée du lendemain commence exactement comme dans son histoire.
Et si le hasard décidait de tuer ses camarades les uns après les autres comme Félix l’avait écrit ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782375542675
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 145 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • arret_sur_la_page Posté le 6 Octobre 2021
    ✒️ M#816;o#816;n#816; a#816;v#816;i#816;s#816; : J'ai vraiment bien aimé ce style de lecture. Le détail un peu gore est ce qui m'a Le plus plu 😉 L'histoire en elle-même aborde le sujet du harcèlement et des troubles cognitifs, c'est très intéressant. Tout au long de l'histoire j'étais en haleine, j'attendais avec impatience de savoir quelle mort avait été souhaitez par Félix pour ses harceleurs. Et si tout allait réellement se produire comme il l'avait écrit. Je suis assez perplexe sur mon attitude de lectrice face à l'histoire. Je ne sais pas si j'avais envie que tous les personnages meurent pour venger Félix ou si j'attendais qu'il y ait un retournement de situation, pour éviter que tous ses événements se produisent 😅 Peut être les deux à la fois. 🤷#8205;#9792;️😂 En tous cas c'est une histoire qui est très bien racontée mais le seul bémol c'est les réactions des personnages face à la mort de leurs camarades... Ça ne colle pas forcément au réel. Je vous le conseille si vous aimez les détails un peu gores 🤗 Ce livre reste parfaitement adapté pour des adolescents ! Tout au long de ma lecture, je n'ai cessé de penser au film Destination finale. Beaucoup d'élément en communs 🤗
  • TSFHfan Posté le 15 Juillet 2021
    Felix est un lycéen de 15 ans. Depuis sa naissance il est handicapé par des troubles obsessionnels compulsifs, d’où le surnom méprisant et cruel de « Toc Toc » que lui ont donné quelques élèves de sa classe. Le harcèlement quotidien que subit Felix au lycée est d’une grande violence psychologique. Son sac est systématiquement volé, ses affaires éparpillées jusque sur le toit du local à vélo et des vidéos humiliantes circulent sur le groupe WathsApp de la classe. Félix ne se plaint ni à ses professeurs ni à sa mère. Il encaisse. Il préfère utiliser l’écriture pour évacuer sa colère et sa frustration. C’est ainsi qu’il imagine et consigne dans un cahier la mort de chacun de ses harceleurs. Lorsque la classe part en voyage scolaire à Londres, Blaise, la terreur de la bande, est victime d’une mauvaise blague d’un de ses copains. Faisant croire qu’il est bien monté dans le bus, Blaise est en réalité laissé dans les toilettes de l’aire d’autoroute. Lorsque Felix aperçoit les sirènes des pompiers, il comprend que Blaise a eu un accident. Peu de temps après, il apprend qu’il est mort de la façon exacte décrite dans son cahier. Coïncidence ? Destin ? Et si ce que Felix avait écrit... Felix est un lycéen de 15 ans. Depuis sa naissance il est handicapé par des troubles obsessionnels compulsifs, d’où le surnom méprisant et cruel de « Toc Toc » que lui ont donné quelques élèves de sa classe. Le harcèlement quotidien que subit Felix au lycée est d’une grande violence psychologique. Son sac est systématiquement volé, ses affaires éparpillées jusque sur le toit du local à vélo et des vidéos humiliantes circulent sur le groupe WathsApp de la classe. Félix ne se plaint ni à ses professeurs ni à sa mère. Il encaisse. Il préfère utiliser l’écriture pour évacuer sa colère et sa frustration. C’est ainsi qu’il imagine et consigne dans un cahier la mort de chacun de ses harceleurs. Lorsque la classe part en voyage scolaire à Londres, Blaise, la terreur de la bande, est victime d’une mauvaise blague d’un de ses copains. Faisant croire qu’il est bien monté dans le bus, Blaise est en réalité laissé dans les toilettes de l’aire d’autoroute. Lorsque Felix aperçoit les sirènes des pompiers, il comprend que Blaise a eu un accident. Peu de temps après, il apprend qu’il est mort de la façon exacte décrite dans son cahier. Coïncidence ? Destin ? Et si ce que Felix avait écrit se réalisait réellement ? Un dilemme s’installe : doit-il laisser mourir ses harceleurs pour se venger ou tenter de les sauver en réécrivant son histoire? L’auteur entretient un véritable suspense tout au long du récit. Le dénouement est à la hauteur des attentes du lecteur. Le personnage de Félix, gentil, intelligent, conscient de ses TOC, cherchant toujours comment gérer au mieux les situations qui le terrifient, est particulièrement attachant. Tous les élèves de la classe ne se moquent pas de lui. Certains de ses camarades au contraire l’acceptent tel qu’il est et forment un groupe sympathique. Pourtant, le roman contient à mon sens quelques maladresses. Certains personnages sont stéréotypés, voire peu crédibles comme le professeur d’histoire. En outre, aborder dans un roman jeunesse l’homosexualité et les familles composées de parents du même sexe est louable. Cela rend visible des situations qui existent et qui ont encore du mal à être acceptées dans notre société. Le message serait plus adroit si il servait l’histoire et n’était pas mentionné de façon artificielle sans aucun lien avec l’intrigue. Autre point négatif : les harceleurs de Felix sont imbéciles et cruels, gratuitement. Leur attitude les rend antipathiques au point que leur mort peut sembler justifiée. Le roman reste néanmoins très agréable à lire et addictif jusqu’à la fin.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mariposa64 Posté le 15 Juin 2021
    Félix a des T.O.C et depuis des années, c'est un enfer avec ses camarades de classe. Il décide d'écrire un texte dans lequel il sacrifie les élèves qui lui font vivre un enfer, comme d'un exécutoire, la veille au soir de leur séjour scolaire pour Londres. Mais ce qu'il n'avait pas prévu, c'est que tout se déroule comme son début de récit écrit sur son carnet dès le lendemain. Et si le hasard décidait de tuer ses camarades les uns après les autres comme Félix l'avait écrit ? Un roman Jeunesse addictif prenant, angoissant, qui se lit très facilement et rapidement. La plume de l'auteur est agréable et entrainante. J'ai adoré découvrir chacun des personnages, et lire cette intrigue. Pour tout public est adolescent à partir de 14 ans.
  • ameliero Posté le 9 Juin 2021
    Etant une ancienne victime de harcèlement scolaire, je suis assez sensible à tout ce qui s’y rapporte. De plus, le personnage principal imagine une histoire où ses bourreaux meurent un par un, et je dois avouer avoir écrit une sorte de « thriller » similaire à l’époque… Je suis un peu mitigée par cette lecture. Au début, l’histoire était bien, plausible. Mais au bout d’un moment, ça part un peu trop en sucette… J’ai compris qu’il ne fallait pas tout prendre au premier degré, mais ça m’a quand même un peu déstabilisée. J’ai beaucoup aimé les sujets abordés, comme le fait que certains camarades de classe de Félix ne voyaient pas à quel point ce dernier était harcelé. Je pense que ça peut aussi être le cas dans la vraie vie. La dernière révélation était pas mal non plus, concernant la dernière victime. Gilles Abier décrit vraiment bien les différents types d’élèves qu’il peut y avoir dans une classe, je me serais crue moi-même en voyage scolaire en lisant ce livre. Je pense que « Comment tu m’as fait mourir ? » peut sensibiliser sur le sujet du harcèlement scolaire, mais vu la manière dont le roman est tourné, je ne sais pas si... Etant une ancienne victime de harcèlement scolaire, je suis assez sensible à tout ce qui s’y rapporte. De plus, le personnage principal imagine une histoire où ses bourreaux meurent un par un, et je dois avouer avoir écrit une sorte de « thriller » similaire à l’époque… Je suis un peu mitigée par cette lecture. Au début, l’histoire était bien, plausible. Mais au bout d’un moment, ça part un peu trop en sucette… J’ai compris qu’il ne fallait pas tout prendre au premier degré, mais ça m’a quand même un peu déstabilisée. J’ai beaucoup aimé les sujets abordés, comme le fait que certains camarades de classe de Félix ne voyaient pas à quel point ce dernier était harcelé. Je pense que ça peut aussi être le cas dans la vraie vie. La dernière révélation était pas mal non plus, concernant la dernière victime. Gilles Abier décrit vraiment bien les différents types d’élèves qu’il peut y avoir dans une classe, je me serais crue moi-même en voyage scolaire en lisant ce livre. Je pense que « Comment tu m’as fait mourir ? » peut sensibiliser sur le sujet du harcèlement scolaire, mais vu la manière dont le roman est tourné, je ne sais pas si cela peut être abordé en classe. Le livre n’est pas assez « sérieux » pour cela. Les réactions de certains élèves sont totalement « loufoques », si je puis dire. On ne réagirait pas vraiment comme ça dans la vie réelle. D’où le fait qu’il ne faut pas tout prendre au premier degré. Je vous recommande ce livre si vous souhaitez vous sensibiliser un peu au sujet du harcèlement scolaire, et si vous souhaitez vous détendre devant une lecture assez loufoque et prenante ! Parce que, mine de rien, on reste happé par le suspense…
    Lire la suite
    En lire moins
  • coquinnette1974 Posté le 8 Juin 2021
    Autre roman emprunté à la bibliothèque : Comment tu m'as fait mourir ? de Gilles Abier. Et si vous pouviez vous débarrasser de vos ennemis... en imaginant leur mort sur le papier ? La veille d'un séjour scolaire à Londres, Félix décide d'écrire un texte dans lequel il sacrifie les élèves qui lui font vivre un enfer au lycée. Chacun a droit à un traitement spécial, en rapport avec le harcèlement subi... Un bon exutoire ! Sauf que la journée du lendemain commence exactement comme dans son histoire. Et si le hasard décidait de tuer ses camarades les uns après les autres comme Félix l'avait écrit ? Comment tu m'as fait mourir ? est un thriller fantastique qui traite du harcèlement scolaire de manière différente. Et par moment c'est un peu troublant. Félix a des T.O.C (troubles obsessionnels compulsifs) et depuis des années c'est un enfer avec ses camarades de classe. Plus il grandit et moins les choses s'arrangent. Alors, un jour, il décide d'écrire dans un carnet un texte où ses bourreaux meurent les uns après les autres, lors d'un voyage à Londres. Il ne doit pas assister à ce voyage mais les événements font qu'il va en faire partie.... Autre roman emprunté à la bibliothèque : Comment tu m'as fait mourir ? de Gilles Abier. Et si vous pouviez vous débarrasser de vos ennemis... en imaginant leur mort sur le papier ? La veille d'un séjour scolaire à Londres, Félix décide d'écrire un texte dans lequel il sacrifie les élèves qui lui font vivre un enfer au lycée. Chacun a droit à un traitement spécial, en rapport avec le harcèlement subi... Un bon exutoire ! Sauf que la journée du lendemain commence exactement comme dans son histoire. Et si le hasard décidait de tuer ses camarades les uns après les autres comme Félix l'avait écrit ? Comment tu m'as fait mourir ? est un thriller fantastique qui traite du harcèlement scolaire de manière différente. Et par moment c'est un peu troublant. Félix a des T.O.C (troubles obsessionnels compulsifs) et depuis des années c'est un enfer avec ses camarades de classe. Plus il grandit et moins les choses s'arrangent. Alors, un jour, il décide d'écrire dans un carnet un texte où ses bourreaux meurent les uns après les autres, lors d'un voyage à Londres. Il ne doit pas assister à ce voyage mais les événements font qu'il va en faire partie. Félix est stupéfait quand il comprend que tout ce qu'il a écrit se réalise, il trouve ça totalement surréaliste. Félix peut paraître cruel dans sa façon de tuer ses camarades mais il ne faut pas oublier qu'il est harcelé depuis des années. Écrire dans ce carnet est juste un exutoire, rien n'était censé se passer pour de vrai. J'ai été touché par le jeune Félix, un tel harcèlement à cause des T.O.C dont il n'est pas responsable est vraiment inadmissible. Les professeurs ne font pas vraiment attention alors qu'ils savent que le jeune garçon est fragile, c'est énervant. Les camarades de classe du jeune garçon ne sont pas tous des harceleurs, mais il est évident qu'il est parfois préférable de ne pas voir les choses. La façon dont le harcèlement est traité est très intéressante. Il y a des scènes fortes qui font réfléchir. Quand aux meurtres, ils sont bien trouvés. On peut dire que Félix a une sacré imagination :) Petit plus : il y a aussi beaucoup d'humour, parfois noir, dans ce roman. Cela fait penser à un roman de la collection Chair de Poule mais en un peu plus aboutit et cela plaira aux amateurs de romans d'horreur pour ados. Pas de coup de cœur mais un joli quatre étoiles :)
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !