Lisez! icon: Search engine
Dictionnaire amoureux de l'Ukraine
Date de parution : 12/05/2022
Éditeurs :
Plon

Dictionnaire amoureux de l'Ukraine

,

Date de parution : 12/05/2022
Un Dictionnaire amoureux qui nous immerge dans l’âme de l’Ukraine (histoire, littérature, poésie, musique, peinture, géographie, gastronomie…) par Tetiana Andrushchuk, violoniste ukrainienne qui fut professeur au Conservatoire national supérieur de Kiev et Danièle Georget, auteure et rédactrice en chef adjointe à Paris Match.
« Nous sommes un peuple de 42 millions d’habitants sur un territoire plus vaste que la France ou qui l’était, jusqu’à ce que la presqu’île de Crimée lui soit arrachée. Notre... « Nous sommes un peuple de 42 millions d’habitants sur un territoire plus vaste que la France ou qui l’était, jusqu’à ce que la presqu’île de Crimée lui soit arrachée. Notre civilisation est plus ancienne que celle de la Russie, nos liens avec la France remontent au Moyen Age. L’Ukraine était... « Nous sommes un peuple de 42 millions d’habitants sur un territoire plus vaste que la France ou qui l’était, jusqu’à ce que la presqu’île de Crimée lui soit arrachée. Notre civilisation est plus ancienne que celle de la Russie, nos liens avec la France remontent au Moyen Age. L’Ukraine était un royaume avec Kiev pour capitale quand Moscou n’était qu’un bourg au milieu de nulle part.
Pendant plus de trois siècles, nous sommes passés pour la province d’un empire qui nous avait pris jusqu’à notre nom. Mais lorsque les murailles de l’Union soviétique sont tombées, notre « terre qui n’est pas la nôtre » comme l’écrivait le poète, s’est réveillée. Enfin, elle allait pouvoir choisir son destin et cesser de suivre celui imposé par les autocrates de l’Est. Vingt-deux ans plus tard, Vladimir Poutine a cru pouvoir mettre un terme à cette « récréation ». Au nom d’un génocide, sorti de son imagination, contre les russophones, il a cru que ses soldats seraient accueillis avec le pain et le sel. Pour annexer l’Ukraine, il suffisait de cent cinquante mille hommes et d’un déluge de bombes. Écrase-t-on une idée avec un marteau ?
Je suis née à Kiev. Mon père est mort pendant la Seconde Guerre mondiale. Il portait l’uniforme soviétique, comme près de sept millions de soldats ukrainiens. Près de la moitié ont été tués.
Violoniste, professeur au Conservatoire national supérieur de Kiev, j’ai reçu, à Moscou, les conseils du meilleur des hommes, un des rares violonistes dont les Français connaissaient le nom : David Oïstrak, né en Ukraine où il a étudié et commencé sa carrière. Et j’ai aimé de toute mon âme d’artiste la culture ukrainienne, de Chevtchenko, notre Hugo, à Silvestrov, comme j’ai aimé la culture russe, de Tchaïkovski à Tolstoï et Dostoïevski.
Dans l’après-guerre, ma mère qui avait été chanteuse à l’opéra de Kiev, voulut me faire apprendre le français… « A quoi cela lui servira-t-il ? » lui demandait-on. Personne ne pouvait alors quitter l’Union soviétique.
J’aimerais aujourd’hui raconter aux Français pourquoi notre identité n’est pas une invention de Maïdan, et pourquoi les Ukrainiens, tenaces, têtus, courageux, à l’image du boxeur Klitchko, montagne des rings qu’aucun coup ne parvenait à ébranler, font envers et contre tout, et depuis si longtemps, le choix de l’Europe et de la démocratie.
Une nation est, comme un diamant, composée de milles facettes, si scintillantes que parfois elles nous aveuglent. Nous sommes le passé, le présent, les vivants et les morts, l’histoire et la géographie, la poésie, les œufs peints de Pâques, les chemises brodées, le bortsch. Et la passion.
La Russie, si prompte à renouer avec ses vieux démons, nous accuse du crime de fascisme : mais qui se trompe d’époque ?
Aux femmes qui ont accouché sous les bombardements, à ceux qui se sont terrés dans leurs caves, à ceux qui ont passé leur rage en fabriquant des « cocktails ukrainiens », à ceux qui tiraient les missiles stinger, à ceux qui distribuaient la nourriture dans les supermarchés, à ceux qui posaient les garrots, à ceux qui les fabriquaient, au sniper qui abattit le général Tchétchène, à tous ceux qui se sont battus, à ceux qui ont attendu. Et même à ceux qui doutent encore que l’Ukraine existe, je dédie ce livre. »
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259312868
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 132 x 201 mm
EAN : 9782259312868
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 132 x 201 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nuageuse 10/06/2022
    Avant de lire ce dictionnaire, je ne savais rien de l'Ukraine (à part que la Russie lui fait la guerre et que cette nation faisait partie du bloc soviétique). A tort, je croyais que Gogol était russe, entre autres. Il était nécessaire d'écrire ce dictionnaire amoureux pour réhabiliter l'Ukraine, pays que nous connaissons qu'à travers le prisme russe. J'ai appris que la France était liée avec la nation au drapeau jaune et bleu par Anne de Kiev appelée à tort Anne de Russie, femme de notre roi Henri Ier. J'ai également appris l'existence du massacre de Babi Yar pendant la seconde guerre mondiale, avant la pensée et la mise en place de la "solution finale". Heureusement que des personnes en ont parlé pour ne pas l'oublier mais qui se sont vues censurées par le régime communiste... Merci à Tetiana Andrushchuk et Danièle Georget d'avoir écrit cet ouvrage.
  • Thoxana 30/05/2022
    D’Anne de Kiev à Volodymyr Zelensky, d’Anna Akhmatova aux Violons d’Odessa, du bortsch au varenyky, du baptême de Volodymyr à la demande en mariage avec l’Union Européenne… ce sont au total 89 entrées qui sont proposées dans ce « Dictionnaire amoureux de l’Ukraine ». Les auteurs reconnaissent que la parution de ce travail, forcément inachevé (quant on aime, on peut écrire à propos de l’objet de cet amour jusqu’à la fin des temps sans avoir éclusé le sujet !), a quelque peu été précipité par l’actualité… Qu’importe ! Le résultat est là, plaisant et fort instructif. Un dictionnaire amoureux, oui. Et qui change grandement avec la vision que nous pouvions nous faire jusqu’à récemment à propos de l’Ukraine ! Je ne cesse d’ailleurs de lire dans des revues d’histoire ou des essais géopolitiques que notre perception a jusque-là été grandement influencée par celle transmise au cours des siècles par la Russie… Il est donc temps de rééquilibrer la chose avec un discours totalement différent ! Un ouvrage à découvrir absolument ! D’autant qu’en l’acquérant, vous participerez à une oeuvre caritative : pour chaque exemplaire acheté, 2 Euros sont reversés à Aide Médicale et Caritative France-Ukraine. Cette association franco-ukrainienne créée en 2014 organise,... D’Anne de Kiev à Volodymyr Zelensky, d’Anna Akhmatova aux Violons d’Odessa, du bortsch au varenyky, du baptême de Volodymyr à la demande en mariage avec l’Union Européenne… ce sont au total 89 entrées qui sont proposées dans ce « Dictionnaire amoureux de l’Ukraine ». Les auteurs reconnaissent que la parution de ce travail, forcément inachevé (quant on aime, on peut écrire à propos de l’objet de cet amour jusqu’à la fin des temps sans avoir éclusé le sujet !), a quelque peu été précipité par l’actualité… Qu’importe ! Le résultat est là, plaisant et fort instructif. Un dictionnaire amoureux, oui. Et qui change grandement avec la vision que nous pouvions nous faire jusqu’à récemment à propos de l’Ukraine ! Je ne cesse d’ailleurs de lire dans des revues d’histoire ou des essais géopolitiques que notre perception a jusque-là été grandement influencée par celle transmise au cours des siècles par la Russie… Il est donc temps de rééquilibrer la chose avec un discours totalement différent ! Un ouvrage à découvrir absolument ! D’autant qu’en l’acquérant, vous participerez à une oeuvre caritative : pour chaque exemplaire acheté, 2 Euros sont reversés à Aide Médicale et Caritative France-Ukraine. Cette association franco-ukrainienne créée en 2014 organise, notamment, des convois réguliers de matériel médical et de médicaments jusqu’en Ukraine.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Matatoune 16/05/2022
    Danièle Georget, rédactrice adjointe de Paris-Match, a aidé la violoniste ukrainienne Tetiana Andrushchuk a écrire ce Dictionnaire amoureux de l’Ukraine, qu’il était urgent, au vu des événements, de publier pour permettre au public francophone, d’analyser les bases de cette énergie ukrainienne constatée actuellement. Il faut reconnaître que nous, français, nous ne connaissons pas grand chose de ce pays de l’Est confondu souvent avec une cousine de la Russie. Eux, les Ukrainiens, connaissent cet esprit des lumières épris de liberté et d’égalité qui reste le symbole de la France. Ni la révolution de Maïdan, ni l’annexion de la Crimée auront changé notre attitude. C’est avec la guerre actuelle issue d’une invasion montrant des rues si proches des nôtres, des hommes et des femmes qui nous ressemblent que nos yeux se sont ouverts. L’élection d’un comédien à la tête de cet état avait fait penser à un « Hanouna » qui pourrait lui aussi avoir des envies électorales et m’avait fait frémir d’inquiétude. Maintenant cet homme au tee-shirt kaki provoque l’admiration du monde entier. Volodymyr Zelensky incarne le courage et la résistance de la nation ukrainienne. Et ce Dictionnaire amoureux de l’Ukraine nous permet à partir d’une mine d’informations, écrites simplement à lire agréablement selon... Danièle Georget, rédactrice adjointe de Paris-Match, a aidé la violoniste ukrainienne Tetiana Andrushchuk a écrire ce Dictionnaire amoureux de l’Ukraine, qu’il était urgent, au vu des événements, de publier pour permettre au public francophone, d’analyser les bases de cette énergie ukrainienne constatée actuellement. Il faut reconnaître que nous, français, nous ne connaissons pas grand chose de ce pays de l’Est confondu souvent avec une cousine de la Russie. Eux, les Ukrainiens, connaissent cet esprit des lumières épris de liberté et d’égalité qui reste le symbole de la France. Ni la révolution de Maïdan, ni l’annexion de la Crimée auront changé notre attitude. C’est avec la guerre actuelle issue d’une invasion montrant des rues si proches des nôtres, des hommes et des femmes qui nous ressemblent que nos yeux se sont ouverts. L’élection d’un comédien à la tête de cet état avait fait penser à un « Hanouna » qui pourrait lui aussi avoir des envies électorales et m’avait fait frémir d’inquiétude. Maintenant cet homme au tee-shirt kaki provoque l’admiration du monde entier. Volodymyr Zelensky incarne le courage et la résistance de la nation ukrainienne. Et ce Dictionnaire amoureux de l’Ukraine nous permet à partir d’une mine d’informations, écrites simplement à lire agréablement selon son envie, d’en appréhender l’essence, c’est à dire la culture, l’histoire. Ce dictionnaire explique le fondement de cette indépendance et tous ses petits détails qui permettent au lecteur de comprendre le conflit actuel. Nous avons suffisamment fermé les yeux à ce désir si fort d’Europe, pour continuer. Le Dictionnaire amoureux de l’Ukraine peut nous y aider grandement !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Plon
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

Lisez maintenant, tout de suite !