Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782748529920
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 141 x 211 mm
Le chemin à l'envers
Collection : Hors collection
Date de parution : 08/04/2021
Éditeurs :
Syros

Le chemin à l'envers

Collection : Hors collection
Date de parution : 08/04/2021
Une enquête très personnelle et bouleversante, par l’autrice de Je te plumerai la tête
 
Anne s’est toujours sentie comme une étrangère dans sa propre famille. Il y avait à la maison des photos de ses frères et sœur bébés, mais d’elle, non. À l’âge... Anne s’est toujours sentie comme une étrangère dans sa propre famille. Il y avait à la maison des photos de ses frères et sœur bébés, mais d’elle, non. À l’âge adulte, elle découvre qu’une femme s’est occupée d’elle durant sa petite enfance, loin de ses parents. Une femme dont on... Anne s’est toujours sentie comme une étrangère dans sa propre famille. Il y avait à la maison des photos de ses frères et sœur bébés, mais d’elle, non. À l’âge adulte, elle découvre qu’une femme s’est occupée d’elle durant sa petite enfance, loin de ses parents. Une femme dont on lui a caché l’existence. Sans presque aucun indice, Anne se lance alors dans une enquête vitale. Pour retrouver sa trace, et pour comprendre.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748529920
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 141 x 211 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • leschroniquesdame Posté le 30 Janvier 2022
    Dans ce dernier roman, nous remontons le fil d'une vie pour que notre personnage principal puisse enfin trouver les réponses dont elle a besoin depuis toujours. C'est un réel cheminement de reconstruction que fait là le personnage d'Anne. Elle n'est pas née dans une famille aimante, au contraire. Peu de souvenirs, certains marquants pourtant, des indices d'un mystère familial, et un envol pour essayer de vivre enfin SA vie. On remonte le chemin de sa vie pour comprendre pourquoi il n'y a pas de photo d'elle enfant, pourquoi elle ne se sent pas réellement à sa place dans sa famille, et pourquoi cette place lui a été enlevée. C'est encore une histoire de famille très touchante que nous expose Claire Mazard avec Le chemin à l'envers, et un personnage avec beaucoup de courage qui nous prouve encore une fois que notre famille peut-être la plus grande source de bonheurs comme de souffrances de notre vie. C'est une histoire terre à terre, où on peut entendre les cigales et sentir le soleil du sud nous caresser les épaules mais qui en un instant peut vous faire ressentir toute la peine et la colère de son personnage. La plume de Claire Mazard, les... Dans ce dernier roman, nous remontons le fil d'une vie pour que notre personnage principal puisse enfin trouver les réponses dont elle a besoin depuis toujours. C'est un réel cheminement de reconstruction que fait là le personnage d'Anne. Elle n'est pas née dans une famille aimante, au contraire. Peu de souvenirs, certains marquants pourtant, des indices d'un mystère familial, et un envol pour essayer de vivre enfin SA vie. On remonte le chemin de sa vie pour comprendre pourquoi il n'y a pas de photo d'elle enfant, pourquoi elle ne se sent pas réellement à sa place dans sa famille, et pourquoi cette place lui a été enlevée. C'est encore une histoire de famille très touchante que nous expose Claire Mazard avec Le chemin à l'envers, et un personnage avec beaucoup de courage qui nous prouve encore une fois que notre famille peut-être la plus grande source de bonheurs comme de souffrances de notre vie. C'est une histoire terre à terre, où on peut entendre les cigales et sentir le soleil du sud nous caresser les épaules mais qui en un instant peut vous faire ressentir toute la peine et la colère de son personnage. La plume de Claire Mazard, les sentiments intenses qu'elle met dans ses personnages et sa justesse quant à la réalité de la vie ont toujours un très grand effet sur moi. J'ai trouvé peut être certains passages un peu longs, ce qui m'a fait perdre le rythme de temps en temps, mais j'avais envie tout de même de remonter ce chemin jusqu'au bout, avec elle, pour elle. Cette histoire a eu un écho particulier en moi, je ne sais pas réellement comment l'expliquer mais une multitude d'éléments : des noms, des dates, des lieux, ont un rapport avec ma vie, et cela m'a énormément troublé. Si vous n'avez pas encore découvert la plume de Claire Mazard je vous invite à le faire dès maintenant, vous ne serez pas déçue de découvrir celle qui est devenu pour moi une incontournable de la littérature ado.
    Lire la suite
    En lire moins
  • djihane Posté le 10 Octobre 2021
    J’ai beaucoup aimé ce roman plein d’émotions. L’histoire est touchante parce qu’elle met en scène une femme qui s’est toujours sentie mal-aimée par ses parents. Elle ne comprenait pas pourquoi ils la traitaient différemment des autres membres de la fratrie. Même si sa mère, dans le présent, est plus douce avec elle, son père est un personnage détestable, arrogant et surtout avare. Au fur et à mesure que le voile se lève sur le passé d’Anne, mon cœur se serrait face aux mensonges, non-dit et le fait qu’on l’ait arrachée aux personnes qui l’aimaient vraiment. L’auteure s’interroge ainsi sur ce qu’est « une famille », est-ce celle qui est liée par les liens du sang ou celle qui est capable de nous aimer sans conditions ? Du côté des personnages, Anne est bien évidemment touchante. Je comprends le fait qu’elle veuille retrouver cette femme qui lui semble avoir eu une importance primordiale dans sa vie. Tout au long du récit, son identité est tel un puzzle à reconstruire. De plus, la jolie plume de Claire Mazard contribue à l’émotion du texte. Une bien sympathique découverte qui nous plonge dans la quête identitaire d’une héroïne qui essaye de comprendre sa famille, son passé... J’ai beaucoup aimé ce roman plein d’émotions. L’histoire est touchante parce qu’elle met en scène une femme qui s’est toujours sentie mal-aimée par ses parents. Elle ne comprenait pas pourquoi ils la traitaient différemment des autres membres de la fratrie. Même si sa mère, dans le présent, est plus douce avec elle, son père est un personnage détestable, arrogant et surtout avare. Au fur et à mesure que le voile se lève sur le passé d’Anne, mon cœur se serrait face aux mensonges, non-dit et le fait qu’on l’ait arrachée aux personnes qui l’aimaient vraiment. L’auteure s’interroge ainsi sur ce qu’est « une famille », est-ce celle qui est liée par les liens du sang ou celle qui est capable de nous aimer sans conditions ? Du côté des personnages, Anne est bien évidemment touchante. Je comprends le fait qu’elle veuille retrouver cette femme qui lui semble avoir eu une importance primordiale dans sa vie. Tout au long du récit, son identité est tel un puzzle à reconstruire. De plus, la jolie plume de Claire Mazard contribue à l’émotion du texte. Une bien sympathique découverte qui nous plonge dans la quête identitaire d’une héroïne qui essaye de comprendre sa famille, son passé et elle-même.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ReveursEtMangeursDePapier Posté le 13 Juillet 2021
    Dans ce récit, Anne nous parle de son enfance et de tous ses instants qui se sont gravées en elle. C'est donc une succession de souvenirs d'enfance qu'on découvre de manière très douce. On réalise alors qu'Anne ne s'est jamais trouvée à sa place, on tente de découvrir pourquoi, et plus précisément de découvrir quelle(s) personne(s) se cache(nt) derrière ce mal être. C'est une Anne adulte qui se remémore tout ça et on sent une certaine émotion, une certaine urgence aussi. On part alors sur les traces d'une femme inconnue qui a pris soin d'elle bébé, mais dont elle n'a aucun souvenir. Anne nous faire part de ses recherches, des manques, mais aussi et surtout de cette relation compliquée avec ses parents. Elle ne sait que peu de choses sur sa propre famille et peu à peu les raisons de son mal être et de son mal d'amour se révèlent. Il y a beaucoup de passages très poétiques dans ce roman et la lecture est bien agréable. Les chapitres son courts, les pages se tournent facilement, on accompagne Anne dans sa quête. Jusqu'au bout. On comprend ce besoin de réponses. C'est un récit précieux, rempli de souvenirs. Une... Dans ce récit, Anne nous parle de son enfance et de tous ses instants qui se sont gravées en elle. C'est donc une succession de souvenirs d'enfance qu'on découvre de manière très douce. On réalise alors qu'Anne ne s'est jamais trouvée à sa place, on tente de découvrir pourquoi, et plus précisément de découvrir quelle(s) personne(s) se cache(nt) derrière ce mal être. C'est une Anne adulte qui se remémore tout ça et on sent une certaine émotion, une certaine urgence aussi. On part alors sur les traces d'une femme inconnue qui a pris soin d'elle bébé, mais dont elle n'a aucun souvenir. Anne nous faire part de ses recherches, des manques, mais aussi et surtout de cette relation compliquée avec ses parents. Elle ne sait que peu de choses sur sa propre famille et peu à peu les raisons de son mal être et de son mal d'amour se révèlent. Il y a beaucoup de passages très poétiques dans ce roman et la lecture est bien agréable. Les chapitres son courts, les pages se tournent facilement, on accompagne Anne dans sa quête. Jusqu'au bout. On comprend ce besoin de réponses. C'est un récit précieux, rempli de souvenirs. Une histoire touchante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ramettes Posté le 27 Juin 2021
    C’est un livre bouleversant car il touche au plus profond de l’être, son essence, ses racines et l’amour nécessaire à un enfant pour bien se développer. Cette quête va mettre en évidence toutes ces vies brisées. On va suivre la quête d’Anne. On comprend qu’il s’agit d’une adulte et on découvre qu’elle est née en 1957. Cela a son importance sur ce qu’elle a vécu. À l’âge adulte elle les avait rayés de la carte de sa vie. Elle va retrouver ses parents âgés. Avec des questionnements sur sa toute petite enfance. Ce roman se déroule en grande partie du côté d’ Arles mais aussi du côté de Paris. Deux lieux où elle a vécu. L’autrice va beaucoup jouer avec des liens binaires et il faut attendre le troisième élément pour trouver un équilibre. Anne va se remémorer sa vie et le retour sur la propriété familiale va révéler certains comportements. La vision d’une adulte sur son enfance permet le recul pour comprendre certains souvenirs et découvrir certaines facettes des adultes, ainsi que les enchainements des événements. C’est un roman qui questionne sur son passé, ses racines, sur les secrets de famille qui peuvent faire souffrir des enfants même devenus adultes.... C’est un livre bouleversant car il touche au plus profond de l’être, son essence, ses racines et l’amour nécessaire à un enfant pour bien se développer. Cette quête va mettre en évidence toutes ces vies brisées. On va suivre la quête d’Anne. On comprend qu’il s’agit d’une adulte et on découvre qu’elle est née en 1957. Cela a son importance sur ce qu’elle a vécu. À l’âge adulte elle les avait rayés de la carte de sa vie. Elle va retrouver ses parents âgés. Avec des questionnements sur sa toute petite enfance. Ce roman se déroule en grande partie du côté d’ Arles mais aussi du côté de Paris. Deux lieux où elle a vécu. L’autrice va beaucoup jouer avec des liens binaires et il faut attendre le troisième élément pour trouver un équilibre. Anne va se remémorer sa vie et le retour sur la propriété familiale va révéler certains comportements. La vision d’une adulte sur son enfance permet le recul pour comprendre certains souvenirs et découvrir certaines facettes des adultes, ainsi que les enchainements des événements. C’est un roman qui questionne sur son passé, ses racines, sur les secrets de famille qui peuvent faire souffrir des enfants même devenus adultes. Sur tout se qu’ont lui a refusé et caché. C’est un roman qui traite de la mémoire, celle que garde notre corps et notre esprit. Il y a aussi les décès qui sont des pertes de témoignages de première main de la mémoire familiale. Il y a la maladie et la vieillesse qui font son œuvre. Il reste des objets et des photos qui sont des éléments tangibles sur lesquels s’appuyer. Ils ne mentent pas mais difficile de remonter le fil du temps. Cette quête va devenir une vraie enquête puisqu’elle va partir à la recherche de personnes disparues de sa vie....
    Lire la suite
    En lire moins
  • Descollinesdepapier Posté le 6 Juin 2021
    Derrière l’histoire de la narratrice, se cache la véritable histoire de Claire Mazard. J’ai trouvé cette histoire de famille très troublante et touchante. Son enquête interroge finalement ce que l’on attache au terme « famille » : les liens du sang n’impliquent pas toujours d’apporter de l’amour à un enfant. Parfois, d’autres personnes s’en chargent bien mieux. Le rythme est assez lent, mais le roman est très prenant. Les mois et les années passent, et l’on VEUT savoir. Connaître ce secret de famille. Comprendre le manque qui accompagne la narratrice depuis l’enfance. Comme dans Je te plumerai la tête, Claire Mazard aborde une autre forme de parentalité toxique, cette fois profondément ancrée dans son vécu. Passionnant !
Inscrivez-vous à Syros, la newsletter alternative !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !