Lisez! icon: Search engine
Les enquêtes de Roderick Alleyn 2: L'assassin entre en scène
Collection : Suspense
Date de parution : 21/10/2021
Éditeurs :
Archipoche

Les enquêtes de Roderick Alleyn 2: L'assassin entre en scène

Collection : Suspense
Date de parution : 21/10/2021
La Reine du Cosy Mystery.
Avec Le jeu de l'assassin… , les éditions Archipoche rééditent deux des 32 romans de Ngaio Marsh mettant en scène son personnage fétiche, l’inspecteur Roderick Alleyn de Scotland Yard. Un classique de la littérature policière par celle qui fut la grande rivale d’Agatha Christie. 
 « Si vous aimez Agatha Christie, vous allez adorer ! », The Guardian
 
Lorsque Arthur Surbonadier s’écroule sur la scène du théâtre londonien de la Licorne, les spectateurs retiennent leur souffle....
 « Si vous aimez Agatha Christie, vous allez adorer ! », The Guardian
 
Lorsque Arthur Surbonadier s’écroule sur la scène du théâtre londonien de la Licorne, les spectateurs retiennent leur souffle. Quel talent !
Mais, cette fois, les balles chargées dans le revolver n’étaient pas à blanc…
Le mobile du crime ? Diffcile...
 « Si vous aimez Agatha Christie, vous allez adorer ! », The Guardian
 
Lorsque Arthur Surbonadier s’écroule sur la scène du théâtre londonien de la Licorne, les spectateurs retiennent leur souffle. Quel talent !
Mais, cette fois, les balles chargées dans le revolver n’étaient pas à blanc…
Le mobile du crime ? Diffcile d’en trouver un de prime abord tant cette crapule de Surbonadier était détestée de tous au sein de la troupe. Alors, vengeance, règlement de comptes, jalousie ?
À l’inspecteur principal Roderick Alleyn, de Scotland Yard, assisté du journaliste Nigel Bathgate, de monter sur scène pour résoudre l’affaire.
Grâce à l’érudition, la distinction naturelle et l’humour so british de ce parfait représentant de l’aristocratie britannique, la deuxième enquête de Roderick Alleyn, parue en 1935, fait mouche.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791039200349
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 12,5 x 20 mm
EAN : 9791039200349
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 12,5 x 20 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JessSwann 25/12/2022
    Une nouvelle enquête qui nous plonge dans une histoire de rancoeur et de secrets bien cachés... Le tout est bien mené d'autant plus qu'Alleyn est aux premières loges pour assister au meurtre. Rapidement, aucun doute n'est possible, ce qui est arrivé à Arthur n'a rien d'un accident, cependant qui est le coupable ? Arthur est unanimement détesté par tous ceux qui le connaissent mais est-ce vraiment le cas ? Quelles relation entretient-il réellement avec ceux qui l'entourent. Une fois de plus Roderick va dénouer l'écheveau aidé par Nigel, son ami journaliste. Ce que j'aime : des révélations, des chausse trappes et des secrets ! Le duo Nigel/Alleyn Ce que j'aime moins : Avoir pour une fois trouvé l'assassin Pour résumer Une seconde enquête qui installe le personnage de Roderick et nous permet d'en apprendre plus sur ses méthodes Ma note 8/10
  • Fuyating 20/06/2022
    J'ai pris plaisir à lire le deuxième tome des enquêtes de Roderick Alleyn, toujours accompagné de notre infatiguable Nigel. Nous sommes ici à Londres dans le monde du théâtre, qui change de l'ambiance champêtre du premier opus. Notre duo va se lancer à la recherche du meurtrier d'un acteur assassiné sur scène. L'ensemble est bien ficelé, même si je me suis quelque peu doutée de l'assassin sans être certaine du ou des mobiles. J'ai donc passé un moment agréable même si ma préférence va à Agatha Christie. Il est un point à noter : il ne faut surtout pas prendre ce roman pour un cosy mystery. Je trouve qu'il n'en coche aucune case, et les lecteurs s'attendant à lire ce genre seront très déçus.
  • mutinelle 17/05/2022
    Le résumé du livre m’a plu et même si je n’avais pas lu le premier livre de la série, cela ne m’a pas empêché de me laisser tenter. Un meurtre sur scène en pleine représentation, ce n’est pas commun, même si cela s’est déjà lu, mais cela a de quoi titiller Roderick Alleyn, surtout qu’il était aux premières loges lors du crime. J’aime les romans policiers un peu (beaucoup) gores, mais revenir aux classiques du genre me fait plaisir aussi. Avec ce roman, j’ai été servie ! L’enquête est palpitante même si elle reste soft. On s’aperçoit alors qu’il n’y a pas besoin de scènes de crimes sanglantes et de tortures en tout genre pour tenir son lecteur en haleine. Il faut dire qu’ici l’inspecteur principal a l’embarras du choix en ce qui concerne les suspects. Une pleine scène d’acteurs ! C’est justement ce qui fait le croustillant de l’intrigue, basculer d’un suspect à l’autre au fil des pages, ne pas savoir qui a fait le coup et avoir des soupçons sur tout le monde. Les dialogues sont un peu « empruntés » mais c’est ce qui fait tout le charme du livre. Cette politesse à l’excès pour les lecteurs modernes que nous sommes.... Le résumé du livre m’a plu et même si je n’avais pas lu le premier livre de la série, cela ne m’a pas empêché de me laisser tenter. Un meurtre sur scène en pleine représentation, ce n’est pas commun, même si cela s’est déjà lu, mais cela a de quoi titiller Roderick Alleyn, surtout qu’il était aux premières loges lors du crime. J’aime les romans policiers un peu (beaucoup) gores, mais revenir aux classiques du genre me fait plaisir aussi. Avec ce roman, j’ai été servie ! L’enquête est palpitante même si elle reste soft. On s’aperçoit alors qu’il n’y a pas besoin de scènes de crimes sanglantes et de tortures en tout genre pour tenir son lecteur en haleine. Il faut dire qu’ici l’inspecteur principal a l’embarras du choix en ce qui concerne les suspects. Une pleine scène d’acteurs ! C’est justement ce qui fait le croustillant de l’intrigue, basculer d’un suspect à l’autre au fil des pages, ne pas savoir qui a fait le coup et avoir des soupçons sur tout le monde. Les dialogues sont un peu « empruntés » mais c’est ce qui fait tout le charme du livre. Cette politesse à l’excès pour les lecteurs modernes que nous sommes. ce décalage repose l’esprit et les bons mots m’ont fait sourire. La suite risque grandement de me plaire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • a_fox_in_wonderland 23/03/2022
    "Grâce à vous, j'ai pu assister au meurtre confortablement assis dans un fauteuil" Je continue ma découverte de Ngaio Marsh avec cette 2e enquête du duo Alleyn/Bathgate. Ici, pas de frissons, pas de scène sanglante, pas de rebondissement haletant. Très peu pour moi qui ne suis pas friande de thriller. On se retrouve dans un roman policier à l'atmosphère très British, avec sa flopée de suspects qui s'y entendent à cacher leur jeu... Et c'est bien normal s'agissant d'acteurs de théâtre. L'inspecteur n'a plus qu'à prendre la place d'un metteur en scène pour dénouer les fils de l'intrigue ! Un whodunit un brin désuet mais divertissant.
  • Michigan32 08/03/2022
    Malheureusement je dois dire que j'ai été un peu déçue par cette enquête. Oui on retrouve les codes classiques du whodunit, un meurtre à huis-clos, un enquêteur zélé, un partenaire récurrent (je viens juste de comprendre que Nigel Bathgate était le Watson de Roderick Alleyn 😅), et une trame tournée autour de la résolution du meurtre. Mais le meurtre se déroule dans un théâtre comme dans "Mort au champagne", autre enquête d'Alleyn (qui sort bientôt chez Archipoche) et le tout manque d'un petit brin de folie. On ne sait rien de l'inspecteur Alleyn (son âge par par exemple ?) et au bout de trois romans j'aimerais en savoir plus. Pour vous parler un peu de l'histoire, l'inspecteur Alleyn est invité par Nigel au théâtre pour voir une pièce dans laquelle joue un de ses amis. Il y a une scène où l'un des comédiens, Arthur Surbonadier, se fait tirer dessus. Evidemment le pistolet était vraiment chargé et le comédien s'écroule en bluffant le public par ses talents d'acteur. Alleyn n'est pas dupe et se met rapidement au travail. Nigel et lui avaient fait un tour dans les coulisses avant la représentation et Alleyn a déjà une idée assez précise des forces... Malheureusement je dois dire que j'ai été un peu déçue par cette enquête. Oui on retrouve les codes classiques du whodunit, un meurtre à huis-clos, un enquêteur zélé, un partenaire récurrent (je viens juste de comprendre que Nigel Bathgate était le Watson de Roderick Alleyn 😅), et une trame tournée autour de la résolution du meurtre. Mais le meurtre se déroule dans un théâtre comme dans "Mort au champagne", autre enquête d'Alleyn (qui sort bientôt chez Archipoche) et le tout manque d'un petit brin de folie. On ne sait rien de l'inspecteur Alleyn (son âge par par exemple ?) et au bout de trois romans j'aimerais en savoir plus. Pour vous parler un peu de l'histoire, l'inspecteur Alleyn est invité par Nigel au théâtre pour voir une pièce dans laquelle joue un de ses amis. Il y a une scène où l'un des comédiens, Arthur Surbonadier, se fait tirer dessus. Evidemment le pistolet était vraiment chargé et le comédien s'écroule en bluffant le public par ses talents d'acteur. Alleyn n'est pas dupe et se met rapidement au travail. Nigel et lui avaient fait un tour dans les coulisses avant la représentation et Alleyn a déjà une idée assez précise des forces en présence 😲.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Un petit livre pour un maxi plaisir 

    Vous retrouverez dans cette sélection notre choix de cadeaux mini formats à petits prix !

    Lire l'article
  • Focus
    Archipoche

    Ngaio Marsh,la Reine du Cosy Mystery

    Réédition des quatre premiers des 32 romans de Ngaio Marsh mettant en scène son personnage fétiche, l’inspecteur Roderick Alleyn de Scotland Yard. Lauréate du Grand Master Award décerné par la Mystery Writers of America pour l’ensemble de son œuvre, elle fut à son époque la grande rivale d’Agatha Christie. Un classique de la littérature policière qui n’a pas pris une ride.

    Lire l'article