Lisez! icon: Search engine
Noblesse Oblige - Roman ado - Monarchie - Téléréalité
Collection : Imaginaire
Date de parution : 08/02/2024
Éditeurs :
Slalom

Noblesse Oblige - Roman ado - Monarchie - Téléréalité

Collection : Imaginaire
Date de parution : 08/02/2024
« Très chers téléspectateurs, bienvenue dans cette nouvelle saison de Noblesse Oblige ! »
La révolution de 1789 n’ayant pas abouti, la France est dirigée par le Roi Louis XXI. La monarchie autoritaire s’assure néanmoins le soutien du peuple en mettant en scène son... La révolution de 1789 n’ayant pas abouti, la France est dirigée par le Roi Louis XXI. La monarchie autoritaire s’assure néanmoins le soutien du peuple en mettant en scène son faste et sa cour dans des émissions de téléréalité. « Noblesse oblige » est la plus regardée d’entre elles. On... La révolution de 1789 n’ayant pas abouti, la France est dirigée par le Roi Louis XXI. La monarchie autoritaire s’assure néanmoins le soutien du peuple en mettant en scène son faste et sa cour dans des émissions de téléréalité. « Noblesse oblige » est la plus regardée d’entre elles. On y suit chaque année une poignée de jeunes roturières élues, à qui l’on offre la chance de rencontrer de grands héritiers et de faire un mariage avantageux.
Gabrielle, secrètement antiroyaliste, apprend qu’elle fait partie des candidates. Une occasion rêvée d’infiltrer la monarchie et de dénoncer ce qui se cache sous le vernis de la cour. Or ce qu’elle va découvrir va bien au-delà de ce qu’elle pouvait imaginer…

À partir de 16 ans.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782375543696
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 145 x 225 mm
EAN : 9782375543696
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 145 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • 3447 08/05/2024
    Un roman poignant du début à la fin, au rythme effréné et parfait, une magnifique maîtrise des ellipses et des scènes, une tension grandissante, un intérêt fulgurant, un univers passionnant. J’avais une très légère appréhension en commençant le livre : ayant lu la saga « La Sélection » il y a longtemps j’avais souvenir d’une romance plus qu’autre chose, et je craignais que ce roman ne soit dans la même veine. Que nenni ! Une chance pour moi, on reste principalement dans la politique et les intrigues, dans l’envie de liberté et de démocratie, de justice. J’ai adoré. La narration à la première personne nous permet instantanément de nous attacher à Gabrielle. Elle n’est pas l’héroïne pudique et innocente et elle n’est pas non plus l’héroïne badasse qui n’a peur de rien et se bat pour ses amis. Gabrielle est l’héroïne du peuple, celle qui a des rêves de vengeance mais ne réagit pas à l’instinct, celle qui est intelligente et se sert de sa tête, celle qui veut vivre et être libre, celle qui tient à ses proches mais croit en ses propres convictions, celle qui se trompe mais rebondit. Le trait qui m’a le plus plu : elle réfléchit. J’insiste sur ce point car souvent on a un personnage qui se bat pour sa survie mais laisse ses sentiments altérer son jugement, un personnage impulsif, et c’est loin d’être le cas de Gabrielle, ce qui est rafraîchissant et très plaisant. D’ailleurs, j’ai adoré voir la force de certains personnages féminins qui ont décidé de se sauver et non pas d’attendre qu’on les sauve. Toutefois, les personnages masculins ne sont pas en reste. En fait, aucun personnage ne l’est. J’ai trouvé que chacun – même les plus détestables – était vraiment très bien construit, avec une personnalité profonde et sensée, une personnalité reflétant des dualités, une personnalité humaine. J’aurais aimé en connaître certains davantage, et j’espère en revoir certains dans une suite. L’intrigue, de son côté, est palpitante. On se retrouve dans une France monarchique de notre époque, une France d’exécutions, de répression, de robes et de froufrous, mais une France de voitures et de caméras également. Cet univers m’a totalement emballée, j’ai adoré le concept, et avec peu de descriptions et d’explications on comprend totalement dans quoi on plonge. En cela je trouve l’écriture de Maiwenn Alix remarquable : elle nous fait entrer dans son monde, comprendre les tenants et aboutissants, sans s’appesantir, tout en légèreté et sans temps mort de l’écriture. Le rythme, d’ailleurs, est parfait, je ne me suis jamais ennuyée et en même temps tout m’a semblé suffisamment décrit, suffisamment expliqué, la fin s’est déroulée comme elle aurait dû, ni trop rapidement ni trop lentement. Il n’y a qu’une chose qui me reste en travers de la gorge : « Versailles sera truffé de caméras et de domestiques » avertit-on Gabrielle. Pour cette raison d’ailleurs qu’elle ne parle jamais librement et qu’elle doit utiliser un code de résonnance… Alors pourquoi, pourquoi – pourquoi ! – au moment crucial oublie-t-elle ce simple et parfaitement clair avertissement ? Pour le bien du livre et pour l’évolution du personnage, d’accord, mais ça me fait tout de même grincer des dents. D’ailleurs, je suis ravie – façon de parler – de ce qui en résulte : j’ai trouvé que c’était parfaitement logique. On sent que ce livre n’est pas pour un public trop jeune, il est plein d’intrigues politiques, pas de romance ni de noblesse romanesque, c’est un roman qui dépeint ce qui se serait passé si nous étions encore en monarchie et c’est admirablement bien fait et réaliste, en un sens. C’est donc avec grand plaisir que je referme ce roman, j’espère vraiment qu’il aura une suite, car même si ce livre peut se suffire à lui-même il reste encore tant à écrire ! Pour ma part, je veux savoir ce qui se passe ensuite, ce n’était que le commencement, il reste de nombreux combats à mener. Je croise les doigts. Un roman poignant du début à la fin, au rythme effréné et parfait, une magnifique maîtrise des ellipses et des scènes, une tension grandissante, un intérêt fulgurant, un univers passionnant. J’avais une très légère appréhension en commençant le livre : ayant lu la saga « La Sélection » il y a longtemps j’avais souvenir d’une romance plus qu’autre chose, et je craignais que ce roman ne soit dans la même veine. Que nenni ! Une chance pour moi, on reste principalement dans la politique et les intrigues, dans l’envie de liberté et de démocratie, de justice. J’ai adoré. La narration à la première personne nous permet instantanément de nous attacher à Gabrielle. Elle n’est pas l’héroïne pudique et innocente et elle n’est pas non plus l’héroïne badasse qui n’a peur de rien et se bat pour ses amis. Gabrielle est l’héroïne du peuple, celle qui a des rêves de vengeance mais ne réagit pas à l’instinct, celle qui est intelligente et se sert de sa tête, celle qui veut vivre et être libre, celle qui tient à ses proches mais croit en ses propres convictions, celle qui se trompe mais rebondit. Le trait qui m’a le plus plu : elle...
    Lire la suite
    En lire moins
  • exceptiona_diaries 08/05/2024
    En rencontrant Gabrielle, on découvre une jeune fille pleine de rancoeur contre la couronne. Malgré son âge, c’est une fille lucide et futée prête à mentir et tromper pour prendre sa revanche sur l’aristocratie qui l’a condamné à la servitude. Concernant l’univers, j’ai aimé observer nos traditions royales historiques mélangées à la modernité de notre époque actuelle, c’était vraiment bien maîtrisé. On plonge dans ce décor de télé réalité qui n’est autre qu’un nouveau moyen de propagande qui, vu de l’intérieur, ressemble plus à une cage aux lions. Derrière le vernis se cachent complots, barbarie et drames sordides, et on en redemande. Noblesse oblige est un coup de cœur. En l’entamant je ne pensais pas être confronté à des thématiques aussi impactantes et adultes, ce fut une agréable surprise. Un roman qui m’a embarqué du début à la fin par son originalité et la force de son héroïne.
  • Kahlan87 08/05/2024
    Commençons tout d'abord par dire que ce livre est magnifique. La couverture m'a fait craqué en premier lieu, puis le jaspage et enfin le résumé. Ma lecture ne m'a absolument pas déçue, j'ai vraiment été captivée par cette histoire. L'auteure a fait un énorme travail. Pour moi, il ressemble à une Dystopie mêlée à une légère romance. Dystopie, pourquoi, et bien imaginer ce à quoi notre monde ressemblerait si la révolution de 1789 avait échoué, nous serions toujours sous le joug de la monarchie. Cette étape est vraiment bien réalisée, car elle a mélangé une monarchie avec un style 18ème avec notre technologie actuelle. Le concept de la télé réalité est top, j'ai bien aimé cette partie, où tout est calculé afin de rendre l'image parfaite, un monde parfait, mais bien loin de la réalité des choses et de l'improvisation. Parlons des personnages, nous suivons Gabrielle, une jeune roturière. C'est une jeune femme fascinante, toutes sa vie est entourée par la musique, j'ai adoré les moments où le stress et la peur la gagnaient, et par le biais de morceaux de musique elle parvenait à se calmer, c'était vraiment beau. Au delà de ça, c'est une femme belle, forte et courageuse. Nous avons d'autres persos, mais eux je vous laisse les découvrir, tantôt charmant, tantôt détestable. Avec cette histoire, j'ai échafaudé mille théories. En bref, ce livre est une histoire à lire et découvrir, attention quelques scènes de violence, mais nous sommes dans une monarchie, les monarques ne sont pas réputés pour leur bienveillance #x1f609. Si cela vous tente alors foncez le lire. Commençons tout d'abord par dire que ce livre est magnifique. La couverture m'a fait craqué en premier lieu, puis le jaspage et enfin le résumé. Ma lecture ne m'a absolument pas déçue, j'ai vraiment été captivée par cette histoire. L'auteure a fait un énorme travail. Pour moi, il ressemble à une Dystopie mêlée à une légère romance. Dystopie, pourquoi, et bien imaginer ce à quoi notre monde ressemblerait si la révolution de 1789 avait échoué, nous serions toujours sous le joug de la monarchie. Cette étape est vraiment bien réalisée, car elle a mélangé une monarchie avec un style 18ème avec notre technologie actuelle. Le concept de la télé réalité est top, j'ai bien aimé cette partie, où tout est calculé afin de rendre l'image parfaite, un monde parfait, mais bien loin de la réalité des choses et de l'improvisation. Parlons des personnages, nous suivons Gabrielle, une jeune roturière. C'est une jeune femme fascinante, toutes sa vie est entourée par la musique, j'ai adoré les moments où le stress et la peur la gagnaient, et par le biais de morceaux de musique elle parvenait à se calmer, c'était vraiment beau. Au delà de ça, c'est une femme belle, forte et courageuse. Nous avons d'autres...
    Lire la suite
    En lire moins
  • hashtagceline 07/05/2024
    Maïwenn Alix nous plonge dans un récit vraiment atypique qui, de plus évolue, de façon tout à fait inattendue. Elle ne s'interdit rien. Et c'est à la fois génial et super angoissant. Cela m'a plu car à la lecture du résumé, je pensais tomber sur une histoire un peu plus classique avec des intrigues de cour et de coeur. Alors il y en a certes, mais cela reste en surface. En dessous, il y a plus complexe et tordu. Bref. Je n'en dis pas plus (en ai-je déjà trop dit ?) Toujours est-il qu'après l’installation du contexte (il m'a fallu un petit temps), j'ai ensuite eu du mal à m'arrêter. L'ambiance, le suspense, la tension… tout s’est imbriqué pour me donner l'envie de découvrir le fin mot de cette histoire même si tout n'allait pas me réjouir. Plus on avance, plus on sombre. Il faut dire aussi que le récit est porté par un personnage hors du commun. Gabrielle est une héroïne forte dont j'ai admiré le courage et l'abnégation tout du long. Elle sait prendre sur elle pour défendre la cause qui lui tient à cœur : renverser le pouvoir en place. Et pour cela, elle va se mettre en danger. De plus en plus au fur et à mesure que le jeu (qui en est de moins en moins un) avance… J’ai également adoré l’univers mis en place tout en le trouvant très dérangeant. L’autrice a su recréer un monde entre deux époques qui nous happe très vite. J’imagine très bien une adaptation de ce livre en film ! Ou en série ;-) Je me suis doutée de certaines révélations mais cela n'a en rien gâché ma lecture. Maïwenn Alix, en jouant sur les codes d'aujourd'hui (les réseaux sociaux, la téléréalité, le contrôle de l'image, la manipulation par celle-ci entre autres) mêlés à ceux d'hier (cour et noblesse toute puissante), offre un récit qui se démarque de beaucoup d'autres. Son originalité m’a séduite. Et de plus, j'ai beaucoup aimé que cette histoire ne repose pas sur une intrigue amoureuse. Ça fait du bien parfois aussi. L’héroïne ne se laisse (presque) pas détourner de son objectif. Et avec elle, on découvre les coulisses de Noblesse oblige, ce jeu télévisé (qui n’est pas sans nous rappeler certaines émissions d’aujourd’hui) mais aussi celui du pouvoir en place, le tout mêlé à des manigances bien plus noires. C’est vraiment captivant. Et très bien trouvé ! Bref, c'est une belle découverte que je recommande à tous et toutes sauf peut-être aux âmes trop sensibles. Maïwenn Alix nous plonge dans un récit vraiment atypique qui, de plus évolue, de façon tout à fait inattendue. Elle ne s'interdit rien. Et c'est à la fois génial et super angoissant. Cela m'a plu car à la lecture du résumé, je pensais tomber sur une histoire un peu plus classique avec des intrigues de cour et de coeur. Alors il y en a certes, mais cela reste en surface. En dessous, il y a plus complexe et tordu. Bref. Je n'en dis pas plus (en ai-je déjà trop dit ?) Toujours est-il qu'après l’installation du contexte (il m'a fallu un petit temps), j'ai ensuite eu du mal à m'arrêter. L'ambiance, le suspense, la tension… tout s’est imbriqué pour me donner l'envie de découvrir le fin mot de cette histoire même si tout n'allait pas me réjouir. Plus on avance, plus on sombre. Il faut dire aussi que le récit est porté par un personnage hors du commun. Gabrielle est une héroïne forte dont j'ai admiré le courage et l'abnégation tout du long. Elle sait prendre sur elle pour défendre la cause qui lui tient à cœur : renverser le pouvoir en place. Et pour cela, elle va se mettre en danger....
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sophielit 06/05/2024
    Disons-le d’entrée de jeu : le concept est puissant. Avec une couverture qui rappelle La Sélection, cette noblesse qui plaira aux fans de Bridgerton et cette idée de téléréalité accrocheuse, difficile de ne pas se laisser tenter par ce roman. Que j’ai d’ailleurs dévoré, je l’avoue, l’autrice arrivant efficacement à établir rapidement un cadre auquel on croit et à donner vie à une héroïne frondeuse qui promet.

les contenus multimédias

Chargement en cours...
Suivez l'actualité littéraire des éditions Slalom !
Pour être informé·e·s en avant-première de nos nouveautés et découvrir les coulisses de la maison d'édition !