Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221242612
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 130 x 200 mm

Son Espionne royale et la partie de chasse - Tome 3

Blandine LONGRE (Traducteur)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 16/01/2020
Sa troisième mission : protéger la famille royale.

Londres, 1932.
Les affaires de Georgie sont loin d’être au beau fixe. Afin de se faire un peu d’argent, elle a alors l’idée du siècle (selon elle) : tenir compagnie à des gentlemen de passage dans la capitale. Une pièce de théâtre, un bon dîner, un brin de conversation et le...

Londres, 1932.
Les affaires de Georgie sont loin d’être au beau fixe. Afin de se faire un peu d’argent, elle a alors l’idée du siècle (selon elle) : tenir compagnie à des gentlemen de passage dans la capitale. Une pièce de théâtre, un bon dîner, un brin de conversation et le tour est joué ! Sauf que son premier client attend visiblement une conclusion bien différente à cette soirée…
Pour éviter un scandale, Georgie est renvoyée fissa en Écosse. Mais il ne s’agit pas seulement d’une punition. En effet, Scotland Yard lui confie une tâche de la plus haute importance : surveiller la partie de chasse royale qui se tient au château de Balmoral. Quelqu’un vise les héritiers du trône britannique, et qui d’autre que Georgie, avec son flair légendaire, pourrait démasquer le coupable ?
Entre Downton Abbey et Miss Marple, une série d’enquêtes royales so British !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221242612
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 130 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • iliona83 Posté le 2 Octobre 2021
    Addictif... Une intrigue bien ficelée, qui nous donne envie de lire 1 dernier chapitre, avant de se coucher, puis un autre, puis un dernier... et au final on se couche à 2h du matin !! 🕯📖😴 Les personnages s'étoffent. On apprend à mieux les connaître, grâce à ce 3ème tome, le meilleur des 3 premiers de la série. 2 pages un peu "loufoques" #9992; à la fin du livre, mais qui n'enlèvent rien à la qualité de l'histoire. PS : Et en +, l'histoire d'amour décolle 😉
  • katell Posté le 22 Septembre 2021
    « Son espionne royale et la partie de chasse » de Rhys Bowen est le troisième opus des aventures de Lady Georgiana de Rannoch et je l'ai autant apprécié que les deux précédents. Eté 1932, Londres, le Londres de la haute société, est déserté par la noblesse et la haute bourgeoise anglaise, en quête de fraîcheur dans une des campagnes du royaume. Notre Georgie a toujours autant de difficultés à tenir son budget, les rentrées d'argent se faisant rares, et est esseulée dans un Londres désert, elle ne peut même pas sortir avec sa meilleure amie Belinda partie en Italie faire la fête. Alors qu'elle se rend chez Belinda au cas où elle serait rentrée, Georgie manque de se faire renverser par une moto lancée à vive allure. Surprise, Belinda est passagère du bolide conduit par un mordu de la vitesse, le Comte Paolo di Marola e Martini, amant du moment. Notre Lady de Rannoch se retrouve le lendemain à remplacer Belinda à un dîner en tête à tête avec un américain du Kansas, censée lui tenir compagnie. A l'issue de la soirée, agréable et conviviale, Georgie a l'idée de laisser tomber son agence de nettoyage des résidences de standing pour lancer... « Son espionne royale et la partie de chasse » de Rhys Bowen est le troisième opus des aventures de Lady Georgiana de Rannoch et je l'ai autant apprécié que les deux précédents. Eté 1932, Londres, le Londres de la haute société, est déserté par la noblesse et la haute bourgeoise anglaise, en quête de fraîcheur dans une des campagnes du royaume. Notre Georgie a toujours autant de difficultés à tenir son budget, les rentrées d'argent se faisant rares, et est esseulée dans un Londres désert, elle ne peut même pas sortir avec sa meilleure amie Belinda partie en Italie faire la fête. Alors qu'elle se rend chez Belinda au cas où elle serait rentrée, Georgie manque de se faire renverser par une moto lancée à vive allure. Surprise, Belinda est passagère du bolide conduit par un mordu de la vitesse, le Comte Paolo di Marola e Martini, amant du moment. Notre Lady de Rannoch se retrouve le lendemain à remplacer Belinda à un dîner en tête à tête avec un américain du Kansas, censée lui tenir compagnie. A l'issue de la soirée, agréable et conviviale, Georgie a l'idée de laisser tomber son agence de nettoyage des résidences de standing pour lancer une agence d'hôtesses destinées à accompagner les messieurs esseulés au théâtre, au restaurant ou à des soirées. et diffuse une annonce dans le London Times Bien entendu, notre Lady, un rien naïve, se met dans une situation impossible en rejoignant son premier client dans une boîte de nuit, un peu glauque. Ce dernier avait en tête une tout autre notion du terme « hôtesse ». Surgi de nulle part, Darcy, évaporé depuis des mois, arrive à point nommé pour sauver l'inconséquente Gerogiana. Le lendemain matin, Scotland Yard, en la personne de Sir Jeremy, sonne à la résidence londonienne de la famille Rannoch, pour faire comprendre à Lady Georgiana que son entreprise tombe à l'eau. Il en profite pour l'envoyer en Ecosse sur le champ en mission pour découvrir qui tente d'attenter à la vie de David Windsor, héritier du trône d'Angleterre. Pour Son Espionne royale commence une enquête folle au cours de laquelle elle aura fort à faire pour trouver qui en veut autant à la famille royale d'autant plus que son frère Binky, le Duc de Rannoch, a eu sa jambe abîmée par un piège posé sur le domaine à un endroit improbable. Une autre surprise de taille l'attend à Rannoch : Wallis Simpson, la célèbre maîtresse de l'héritier du trône, est accueillie au château sis non loin de Balmoral, résidence estivale de la famille royale. Elle est accompagnée d'un groupe d'amis américains, bruyants et exigeants acculant Fig, Duchesse de Rannoch, à la possible dépression nerveuse. Les scènes sont savoureuses et irrésistibles d'humour comme la description des commodités ornées de papier peint aux motifs inspirés des tartans écossais ou comme celle de la tuyauterie du château. Les invités américains auront droit au réveil au son de la cornemuse, à l'apparition d'une Dame blanche, aux cousins de la famille, au monstre du loch et au haggis. De quoi faire décamper le plus brave des touristes. Je n'ai pu m'empêcher de faire le rapprochement avec la série « The Crown », notamment lors de la scène du pique-nique au bord du lac sous un vent à décorner les bœufs, Georgiana savoure ses sandwiches avec un flegme tout écossais. Ou encore lorsque l'enquête de Georgie, épaulée par son grand-père maternel, la mène dans un asile haut de gamme où sont relégués les moutons noirs des grandes familles nobles. L'histoire est pleine de rebondissements au cours desquels Georgie croise la route d'une aviatrice célèbre, Veronica Padgett dite Ronny, éprise de liberté et se moquant des conventions, retrouve le prince Siegfried, toujours aussi décalé, est confrontée à l'enlèvement de son neveu Podge, à plusieurs tentatives d'assassinat dont une en compagnie d'Elizabeth de Windsor, future Elizabeth II. Les indices se croisent, s'emmêlent pour un dénouement incroyable que je ne divulgâcherai pas. Cependant, une question demeure : qui en a après David, le futur Edouard VIII ? Tente-t-on de lui faire peur afin qu'il prenne, enfin !, son rôle d'héritier du trône au sérieux ? Tente-t-on de lui faire passer le goût des aventures amoureuses avec des femmes mariées ? En ces années trente, la santé du Roi George V est déclinante ce qui rend les frasques mondaines de David dangereuse pour l'équilibre politique, subtil, entre la Royauté et le Parlement. Les mouvements séparatistes ébranlent la Couronne et tentent d'en affaiblir le rayonnement. « Son espionne royale et la chasse royale » est une fois de plus un régal à lire et son héroïne toujours aussi délicieusement naïve et imprégnée par les principes inculqués par son éducation. Cependant, au fil de ses aventures, la jeune Lady tente de prendre son destin en main et de frayer son chemin dans le monde. En quelque sorte, elle acquiert, peu à peu, un esprit indépendant et parvient à s'émanciper dans le cadre de la bienséance malgré ses bourdes et nombreuses maladresses. C'est ce qui la rend si attachante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Felina Posté le 21 Septembre 2021
    Voilà une série qui se bonifie avec le temps. L'héroïne, Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugénie de Rannoch devient plus captivante et moins naïve, même si elle reste très crédule par certains côtés. Après "Son espionne royale mène l'enquête" et "Son espionne royale et le mystère bavarois", cette fois-ci l'intrigue se situe en Écosse, au cœur d'une nature sauvage entre loch et munros. Suite à des péripéties malencontreuses, Georgiana de Rannoch se retrouve dans un train pour l'Écosse. La jeune femme redoute ce retour dans sa famille mais les choses sont bien différentes depuis son départ. De plus son frère, victime d'un grave accident est alité. L'arrivée de Georgiana pour la maîtresse de maison dont la demeure a été envahi, à l'approche de la chasse annuelle donnée par la reine, à Balmoral. Mais d'autres incidents aux conséquences plus ou moins graves vont pousser Georgie à se pencher sur ces soi-disant accidents... Le lecteur découvre avec plaisir l'Écosse et son paysage pittoresque, avec ses us et coutumes moyenâgeux. De nouveaux personnages font leur apparition, comme les deux gros costauds, cousins écossais de Georgie, qui vont contribuer à la bonne humeur du récit. Georgie est toujours d'une naïveté à faire peur - qui... Voilà une série qui se bonifie avec le temps. L'héroïne, Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugénie de Rannoch devient plus captivante et moins naïve, même si elle reste très crédule par certains côtés. Après "Son espionne royale mène l'enquête" et "Son espionne royale et le mystère bavarois", cette fois-ci l'intrigue se situe en Écosse, au cœur d'une nature sauvage entre loch et munros. Suite à des péripéties malencontreuses, Georgiana de Rannoch se retrouve dans un train pour l'Écosse. La jeune femme redoute ce retour dans sa famille mais les choses sont bien différentes depuis son départ. De plus son frère, victime d'un grave accident est alité. L'arrivée de Georgiana pour la maîtresse de maison dont la demeure a été envahi, à l'approche de la chasse annuelle donnée par la reine, à Balmoral. Mais d'autres incidents aux conséquences plus ou moins graves vont pousser Georgie à se pencher sur ces soi-disant accidents... Le lecteur découvre avec plaisir l'Écosse et son paysage pittoresque, avec ses us et coutumes moyenâgeux. De nouveaux personnages font leur apparition, comme les deux gros costauds, cousins écossais de Georgie, qui vont contribuer à la bonne humeur du récit. Georgie est toujours d'une naïveté à faire peur - qui pourrait même frôler la bêtise quand on pense à un certain épisode du début du roman - ce qui la met régulièrement dans des situations très inconfortables. Pour les fleurs bleues et les romantiques, il est à noter que Darcy fait plusieurs apparitions remarquées, et intéressantes... ^^ Dans cet épisode, la succession des événements s'enchaînent de façon fluide, même si l'intrigue reste un peu en arrière plan pendant un moment. Le lecteur se laisse tranquillement porté par l'histoire. Concernant le dénouement, le lecteur ne l'aura pas forcément vu venir, même si il y a une trop grosse surenchère pour la scène finale, avant l'épilogue.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LectureEnFamille Posté le 13 Septembre 2021
    J'étais très contente de retrouver Georgie, ce personnage est très attachant et drôle. Elle pensait avoir eu une bonne idée en proposant sa compagnie aux hommes seuls lors de dîners, spectacles...et ne voyait absolument pas l'ambiguïté de son annonce... Afin d'éviter un scandale la revoilà dans sa ville natale logée au château de Rannoch. Évidemment son séjour ne se passe pas comme prévu, des accidents ont lieu, un meurtre... Et Georgie mène l'enquête. J'ai beaucoup aimé ce roman qui se lit vite sans se prendre la tête. J'avoue que j'ai trouvé en revanche que la situation entre Darcy et Georgie stagne un peu. J'aimerai bien qu'elle le trouve son prince (enfin façon de parler parce que Darcy n'est pas un prince...). #8618;️ En bref : Un troisième tome bien sympathique qui me donne envie d'attaquer la suite que j'ai déjà 😜
  • Moinotte Posté le 29 Août 2021
    J'aime bien l'héroïne, Georgie. Elle est gentille, sympathique, courageuse et il lui arrive d'avoir de bonnes intuitions. Mais je regrette que l'auteur la rende parfois aussi nunuche ! À certains moments, on ne comprend pas son manque de réactivité. Par exemple, alors qu'elle est en pleine enquête, un personnage fait une moitié de remarque très intrigante et notre héroïne ne cherche pas à en savoir plus alors qu'il a l'air tout disposé à parler (pour ceux qui l'ont lu : [masquer] le rédacteur de cancans qui s'étonne qu'une personne de sa connaissance possède deux armes). Aussi, elle sait qu'un agent secret doit entrer en contact avec elle, Hugo tente de communiquer en tête-à-tête à plusieurs reprises, cela ne lui met pas la puce à l'oreille. Enfin, quand il est tué dans sa mission, le fait qu'il cherchait à passer du temps avec Veronica ne la lance pas sur la piste de l'aviatrice, alors qu'il était devenu évident qu'il ne l'approchait pas pour ses beaux yeux puisqu'il était en pleine mission et que son côté coureur était un rôle, comme on l'explique à Georgie) [/masquer]. Autre petit point que je trouve dommage, il y a un certain schéma qui se répète... J'aime bien l'héroïne, Georgie. Elle est gentille, sympathique, courageuse et il lui arrive d'avoir de bonnes intuitions. Mais je regrette que l'auteur la rende parfois aussi nunuche ! À certains moments, on ne comprend pas son manque de réactivité. Par exemple, alors qu'elle est en pleine enquête, un personnage fait une moitié de remarque très intrigante et notre héroïne ne cherche pas à en savoir plus alors qu'il a l'air tout disposé à parler (pour ceux qui l'ont lu : [masquer] le rédacteur de cancans qui s'étonne qu'une personne de sa connaissance possède deux armes). Aussi, elle sait qu'un agent secret doit entrer en contact avec elle, Hugo tente de communiquer en tête-à-tête à plusieurs reprises, cela ne lui met pas la puce à l'oreille. Enfin, quand il est tué dans sa mission, le fait qu'il cherchait à passer du temps avec Veronica ne la lance pas sur la piste de l'aviatrice, alors qu'il était devenu évident qu'il ne l'approchait pas pour ses beaux yeux puisqu'il était en pleine mission et que son côté coureur était un rôle, comme on l'explique à Georgie) [/masquer]. Autre petit point que je trouve dommage, il y a un certain schéma qui se répète un peu trop souvent depuis le tome précédent [masquer] : le charmant Darcy arrive toujours à point nommé pour la sauver. La scène avec les deux avions était pleine d'action, mais au fond, j'aurais préféré que Georgie réussisse par miracle à s'en sortir toute seule, ça aurait changé (bon, d'accord, ç'aurait été un énorme miracle, déjà que le sauvetage par Darcy était pas mal miraculeux aussi...) Ensuite, c'était tout de même étrange qu'elle se dise ivre de bonheur dans les bras de Darcy alors qu'elle ne savait pas encore si son neveu était finalement sain et sauf. [/masquer] Je suis peut-être injuste envers Georgie, mes excuses à ceux qui l'aiment beaucoup (et comme je le disais en introduction, je l'aime bien aussi, j'ai d'ailleurs lu 3 tomes de ses aventures jusqu'ici). Le contexte est immersif et intéressant, il y a une dose d'humour qui fait du bien et le style fait que la lecture glisse toute seule. Je dois surtout m'excuser auprès de ceux qui n'ont pas encore lu ce roman et qui n'ont pas pu lire la moitié de cet avis plein de spoilers ! Si vous avez aimé les deux premiers tomes, il y a une grande chance que celui-ci vous plaise aussi.
    Lire la suite
    En lire moins
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    10 romans tout doux pour réchauffer les froides soirées d'hiver

    Halte à la déprime, et si on profitait plutôt de l'hiver pour se plonger dans des lectures savoureuses et réconfortantes ? Du dernier livre de Danielle Steel aux Sales Gosses de Charlye Ménétrier McGrath, découvrez notre sélection de 10 romans à dévorer naturellement pelotonné au fond de son lit ou de son canapé.

    Lire l'article