Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221251669
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 378
Format : 130 x 200 mm

Son Espionne royale et l'héritier australien - Tome 7

Blandine Longre (traduit par)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 06/05/2021

Entre Downton Abbey et Miss Marple, une série d’enquêtes royales so British !

Comté du Kent, Angleterre, 1934.
Passer un smoking pour le dîner, utiliser une fourchette pour la viande, une autre pour le poisson… Franchement, quel intérêt à toutes ces simagrées ? C’est pourtant bien ce à quoi va devoir se plier Jack Altringham, héritier du duc d’Eynsford fraîchement débarqué d’Australie.
Pour l’aider, une...

Comté du Kent, Angleterre, 1934.
Passer un smoking pour le dîner, utiliser une fourchette pour la viande, une autre pour le poisson… Franchement, quel intérêt à toutes ces simagrées ? C’est pourtant bien ce à quoi va devoir se plier Jack Altringham, héritier du duc d’Eynsford fraîchement débarqué d’Australie.
Pour l’aider, une seule candidate, la charmante Georgie. Mais, dès son arrivée à Kingsdowne Place, dans le Kent, elle découvre que certains membres de la famille d’Eynsford se donnent beaucoup de mal pour mener la vie dure à son élève. Et quelques jours plus tard, le duc meurt poignardé.
Aux yeux de tous, Jack est le suspect parfait. Sauf pour Georgie qui va tout faire pour démêler le faux du vrai entre petits secrets, rancune de classe et vengeance à froid…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221251669
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 378
Format : 130 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Selket Posté le 8 Décembre 2021
    Toujours en quête d'un toit, Giorgina est mandaté par la reine pour chaperonner le futur héritier de la famille Altringham. Ce cow boy australien mal dégrossi se trouve face à mur d'hostilités de cette famille d'aristocracres. Quand le Duc est retrouvé mort, il est tout de suite suspecté. Giorgina et Darcy se trouve de nouveau mêlé aux terribles histoires familiales de la Haute. Une histoire de famille où la réputation, l'honneur, le devoir et l'argent sont au coeur des relations et quelle surprise en découvrant le whodunit.
  • iliona83 Posté le 22 Novembre 2021
    Nous partons cette fois dans le Kent, réputé être le jardin de l'Angleterre, dans le cadre de ce septième tome. Georgie se voit confier une nouvelle mission : aider le nouvel héritier du Duc d'Eynsford à prendre ses marques dans un nouveau pays, avec ses coutumes et ses codes. Et toute l'ambiance attendue est présente : Une belle demeure, l'aristocratie anglaise, du thé, des valets de pieds, des portraits d'ancêtres accrochés aux murs, les scones, les pudding,... L'histoire s'installe doucement et le meutre n'arrive qu'en deuxième partie. Ca nous laisse le temps de s'imprégner de la situation et des personnages 😍 Georgie va devoir aider les enquêteurs, pour qui ce bel australien est le coupable tout désigné... J'ai trouvé une légère redondance dans le rappel de la liste des suspects potentiels (leur mobile, leur allibi,...) mais l'enquête est bien menée et le dénouement plutôt bien amené mais un peu court. Encore un beau moment passé en compagnie de nos enquêteurs amateurs, car oui oui, nous retrouvons également une partie de l'entourage de Georgie : Belinda, son amie, et surtout Darcy, son cher et tendre fiancé 🥰 PS : il va falloir attendre pour le 8ème tome 😢 PS 2 :... Nous partons cette fois dans le Kent, réputé être le jardin de l'Angleterre, dans le cadre de ce septième tome. Georgie se voit confier une nouvelle mission : aider le nouvel héritier du Duc d'Eynsford à prendre ses marques dans un nouveau pays, avec ses coutumes et ses codes. Et toute l'ambiance attendue est présente : Une belle demeure, l'aristocratie anglaise, du thé, des valets de pieds, des portraits d'ancêtres accrochés aux murs, les scones, les pudding,... L'histoire s'installe doucement et le meutre n'arrive qu'en deuxième partie. Ca nous laisse le temps de s'imprégner de la situation et des personnages 😍 Georgie va devoir aider les enquêteurs, pour qui ce bel australien est le coupable tout désigné... J'ai trouvé une légère redondance dans le rappel de la liste des suspects potentiels (leur mobile, leur allibi,...) mais l'enquête est bien menée et le dénouement plutôt bien amené mais un peu court. Encore un beau moment passé en compagnie de nos enquêteurs amateurs, car oui oui, nous retrouvons également une partie de l'entourage de Georgie : Belinda, son amie, et surtout Darcy, son cher et tendre fiancé 🥰 PS : il va falloir attendre pour le 8ème tome 😢 PS 2 : le style de l'illustration a changé pour cet opus. Un look totalement différent des premiers tomes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • iris29 Posté le 30 Octobre 2021
    Et l'on retrouve dans ce septième tome, Georgie , authentique membre de la famille royale anglaise, arrière petite-fille de la reine Victoria qui doit sans cesse garder la tête hors de l'eau de la pauvreté puisque sa famille ne lui donne pas d'argent , et qu'elle n'a pas le droit de travailler , vu sa position dans l'ordre de succession. Aussi, est-elle obligée de "gratter"sans cesse des invitations chez des gens plus riches, qui ont souvent besoin de ses conseils, ou de sa bonne éducation. C'est que Georgie connaît l'étiquette sur le bout des doigts. Et c'est cette spécificité qui fait qu'elle est invitée à Kingsdowne Place dans le Kent (une demeure qui n'a rien à envier à Downton Abbey...) . Sa mission (si elle l'accepte), c'est d'éduquer , d'apprendre toutes les régles de la haute société à un jeune (futur) héritier australien, autant dire : un rustre... Comment se servir des couverts, comment s'habiller correctement en fonction des circonstances etc ? Hélas pour la famille, Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique ,(dites Georgie), a le chic pour tomber sur des cadavres, de préférence, ceux des membres de... Et l'on retrouve dans ce septième tome, Georgie , authentique membre de la famille royale anglaise, arrière petite-fille de la reine Victoria qui doit sans cesse garder la tête hors de l'eau de la pauvreté puisque sa famille ne lui donne pas d'argent , et qu'elle n'a pas le droit de travailler , vu sa position dans l'ordre de succession. Aussi, est-elle obligée de "gratter"sans cesse des invitations chez des gens plus riches, qui ont souvent besoin de ses conseils, ou de sa bonne éducation. C'est que Georgie connaît l'étiquette sur le bout des doigts. Et c'est cette spécificité qui fait qu'elle est invitée à Kingsdowne Place dans le Kent (une demeure qui n'a rien à envier à Downton Abbey...) . Sa mission (si elle l'accepte), c'est d'éduquer , d'apprendre toutes les régles de la haute société à un jeune (futur) héritier australien, autant dire : un rustre... Comment se servir des couverts, comment s'habiller correctement en fonction des circonstances etc ? Hélas pour la famille, Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique ,(dites Georgie), a le chic pour tomber sur des cadavres, de préférence, ceux des membres de la "maisonnée" où elle est invitée. Mais heureusement pour ses hôtes, elle sait mieux que personne résoudre les crimes . Cette fois-ci, bien que présent, Darcy est quasiment absent, policièrement parlant..., et Georgie ne pourra compter que sur elle. Et bien que conservant le même ton que dans les tomes précédents, le rythme s'essouffle. La tension entre Darcie et Georgie n'existe plus, il est acquis qu'ils se marieront un jour, quand il aura les moyens de la faire vivre. Le suspens dû à l'enquête est tout petit. Les répliques de l'héritier australien ne sont pas très aiguisées, Rhys Bowen fait durer la série, mais on dirait qu'il n'y a plus grand chose à tirer des personnages, de leurs particularités, que tous ont brillé dans d'autres tomes. Alors, en tant que lectrice, il faut se raccrocher à cette demeure où séjourne Georgie, très Downton Abbey avec son majordome select , ses couloirs interminables et ses habitants. Un tome moins savoureux que les premiers, mais agréable à lire tout de même. Léger, distrayant, et immensément aristocratique..
    Lire la suite
    En lire moins
  • VivianeB Posté le 6 Octobre 2021
    Lady de Rannoch est une jeune femme, noble et désargentée qui lutte pour trouver du travail, chose malaisée dans cette Angleterre des années 30 où la bienséance veut que les femmes d'extraction royale, se dévouent au mariage. Son cher et tendre, désargenté lui-même, ne peut l'épouser. La jeune femme accepte une nouvelle fois la mission confiée par la reine Mary : se rendre chez une amie de la reine pour accompagner un jeune australien héritier. Notre lady ne sait pas que le pire va arriver et que grâce à sa perspicacité, une enquête policière devra être menée. J'apprécie ce personnage de femme volontaire et en butte à la tradition et à son désir d'émancipation. Ce volume 7 est de facture identique aux autres et la lecture est plutôt agréable, sans chichis et ne demande pas trop à réfléchir.
  • Cassy Posté le 7 Septembre 2021
    Lady Georgiana revient pour une septième aventure ! La Reine lui a attribué une mission et cette fois, elle est plutôt agréable. Georgiana va se faire inviter par la duchesse douairière à Kingsdowne Place, un luxueux château. Celle-ci n’a qu’un seul héritier, un petit-fils australien dont elle a découvert l’existence il y a peu. Afin que le titre survive, elle décide de le convier au château. Le rôle de Georgie sera de lui apprendre les bonnes manières. Vous vous en doutez, rien ne va se passer comme prévu et la famille royale se retrouvera rapidement avec un cadavre sur les bras. Légèrement déçue par le tome précédent, celui-ci m’a réconciliée avec la série. J’ai retrouvé la Georgie que j’adorais ainsi que le beau Darcy, toujours aussi énigmatique. L’intrigue est très plaisante et m’a permis de passer un très bon moment. Enfin, les éditions Robert Laffont ont changé l’identité visuelle des couvertures de la série. J’aime beaucoup ce nouveau design qui colle bien avec l’ambiance du roman !
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Menez l'enquête avec ces 8 "cosy mystery"

    Une ambiance chaleureuse, un petit village tranquille et une touche d’humour ! Suivez ces enquêteurs professionnels et ces apprentis détectives dans leur quête aux indices. Exit la violence et les bains de sang, délassez-vous avec ces 8 "cosy mystery" tout en légèreté.

    Lire l'article