En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Siegfried LENZ

        Biographie de Siegfried LENZ

        Siegfried LENZ
        Siegfried Lenz naît le 17 mars 1926, en Prusse Orientale, dans l’actuelle Pologne. À l’âge de treize ans, il est inscrit aux Jeunesses hitlériennes et, en 1943, il est contraint d’interrompre ses études pour s’engager dans la marine nationale. Sommé de participer à l’exécution d’un de ses camarades, il déserte et se réfugie au Danemark. À la fin de la guerre, il est fait prisonnier par les troupes d’Occupation. Très vite libéré, il devient journaliste à Die Welt, alors contrôlé par les forces britanniques. Puis il se tourne vers l’écriture avec le succès que l’on sait. Convaincu que l’écrivain a un rôle moral à jouer, il s’engage au côté de Günter Grass pour défendre la politique de Willy Brandt. Il décède en octobre 2014 dans sa chère ville de Hambourg, qui a souvent tenu une place importante dans ses écrits. Aux éditions Robert Laffont, il a publié La Leçon d'allemand (collection « Pavillons », 1996 et 2001 ; « Pavillons poche », 2009), Le dernier bateau (collection « Pavillons », 2001 ; « Pavillons poche », 2011), Une minute de silence (collection « Pavillons », 2009), et Le Bureau des objets trouvés (collection « Pavillons », 2010 ; « Pavillons poche », 2017).

        Le Bureau des objets trouvés

        Siegfried LENZ

        Henry Neff, vingt-quatre ans, veut vivre à la marge, ne pas s’impliquer. Refusant la belle carrière qui l’attend, il demande sa mutation au bureau des objets trouvés de la compagnie des chemins de fer. Le dépôt de la gare, encombré d’articles venus de tous les horizons ferroviaires, est pour lui un merveilleux théâtre de l’imaginaire. S’improvisant metteur en scène, il...

        Découvrir le livre
        Découvrir le livre