Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260018438
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Son frère

Date de parution : 03/03/2011

Une histoire simple et déchirante par l’auteur de «En l’absence des hommes».

Thomas meurt. Thomas accepte de mourir. C’est ici, dans la maison de Saint-Clément, la maison de l’enfance, qu’il choisit d’attendre de mourir. Je suis auprès de lui. C’est encore l’été. J’ignorais qu’on pouvait mourir en été.Je croyais que la mort survenait toujours en hiver, qu’il lui fallait le froid, la...

Thomas meurt. Thomas accepte de mourir. C’est ici, dans la maison de Saint-Clément, la maison de l’enfance, qu’il choisit d’attendre de mourir. Je suis auprès de lui. C’est encore l’été. J’ignorais qu’on pouvait mourir en été.Je croyais que la mort survenait toujours en hiver, qu’il lui fallait le froid, la grisaille, une sorte de désolation, que c’est seulement ainsi qu’elle pouvait se sentir sur son terrain. Je découvre qu’elle peut tout aussi bien exercer sa besogne en plein soleil, en pleine lumière. Je songe que Thomas l’accueillera en pleine lumière.»Un jour, Thomas apprend qu’il est gravement malade et qu’il va probablement mourir. La nouvelle touche en plein cœur ce jeune homme si vivant, si amoureux. Comment supporter une telle épreuve? Lucas, son frère va l’accompagner pendant ces quelques mois. Ils iront se réfugier dans la maison d’enfance, la maison blanche de l’île de Ré. Non pas pour attendre la mort mais pour vivre intensément chacune des heures qui leur est donnée.On retrouve dans ce nouveau roman les qualités de «En l’absence des hommes», premier roman très remarqué de Philippe Besson paru en janvier 2001."Son frère" a été adapté par Patrice Chéreau, avec Eric Caravaca et Bruno Todescini. Le film sera diffusé sur Arte au printemps 2003, puis sortira en salle. Il a reçu l'Ours d'argent du Festival du film de Berlin (la Berlinale).

www.philippebesson.com

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260018438
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Julliard

Ils en parlent

LA PRESSE «En l’absence des hommes»«Il y a parfois, rarement, des premiers romans qui paraissent, signés d’illustres inconnus, et qui annoncent, sans hésitation, sans contestation, l’apparition d’un véritable écrivain. Ce dut être la certitude des premiers lecteurs de «L’Étranger», ou de «La Nausée». C’est celle que nous avons à la lecture de «En l’absence des hommes», de Philippe Besson. Un romancier, et de talent, est apparu.Tout y est. L’aventure, le style, l’humeur, la respiration, les atmosphères, les personnages, la vérité et l’illusion romanesques, la construction. Un monde. […] Ce qui frappe dans «En l’absence des hommes», c’est la maîtrise. Maîtrise des personnages, de la progression des sentiments. Le roman, pour certains, n’est pas quelque chose qui s’apprend, où l’on progresse, de livre en livre. Le premier est un coup de maître, d’emblée.»Jean-Jacques Brochier, «Magazine littéraire»«“En l’absence des hommes” est un superbe roman éclatant, inventif et audacieux. La culture, l’amour de la littérature, l’originalité du propos, l’intrigue insolite, la drôlerie du pastiche, l’ambiguïté des situations et la gravité de l’Histoire qui en est le décor s’y conjuguent avec subtilité pour la plus grande jouissance du lecteur.»Hugo Marsan, «Le Monde des livres»«Étonnant, envoûtant premier roman que celui de Philippe Besson! Tout y est dit, raconté avec pudeur et sensualité. L’écriture d’une réelle maîtrise court, fluide, légère. […] Le charme opère sans cesse. »Michèle Gazier, «Télérama»«Ce roman élégant est une curieuse gageure que Philippe Besson a gagnée. Chapeau claque et chapeau bas!»André Rollin, «Le Canard enchaîn黫Tout cela est raconté par Philippe Besson avec une finesse et une sensibilité fort prometteuses. C’était un défi, cette double histoire d’amour: Philippe Besson a su le relever sans effet, sans pathos. Voilà une fort belle surprise de janvier.»Michel Crépu, «L’Express»«Impressionnant de maîtrise, le premier roman de Philippe Besson joue avec différents registres narratifs, évitant ce qui pourrait le faire pencher du côté du roman historique.»Sébastien Lapaque, «Le Figaro littéraire»«Il fallait à Philippe Besson de l’audace, de la sensibilité, de la pudeur pour imaginer cette histoire et nous la rendre crédible, attachante, prenante. Toutes ces qualités, il les possède manifestement. Et d’autres encore.»Nathalie Crom, «La Croix»«Philippe Besson est un inconnu. Son premier roman, «En l’absence des hommes», est une divine surprise.»Edmonde Charles-Roux, de l’académie Goncourt, «La Provence»«Il est peu de premiers romans impeccables. «En l’absence des hommes» est du nombre.»Pascale Haubruge, «Le Soir, Bruxelles»

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Tapagenocturne Posté le 8 Mars 2020
    Je découvre cet auteur depuis quelques semaines et je ne taris pas d’éloges sur lui. Il a cette façon de nous transporter hors du temps, de nous faire rentrer dans son univers, d’adhérer à son écriture, à la tournure de ses phrases, à la beauté de ses mots. Il raconte l’absence, il dit la souffrance, la perte, l’amour fraternel. Ses pensées deviennent les nôtres et on plonge avec lui dans ce récit émouvant entre deux frères qui se rapproche, quand la maladie de l’un des deux se déclare. Les souvenirs d’enfance, de vacances, reviennent en mémoire, et les soudent à jamais, avec toute la pudeur et la délicatesse dont fait preuve la sensible plume de l’auteur.
  • SophieWag Posté le 5 Novembre 2019
    La relation de deux frères dont l'un se sait condamné. Très triste, très bien écrit.
  • belette42 Posté le 4 Juin 2019
    Lucas et Thomas sont frères. Ce dernier est malade et il va mourir. Son frère l'accompagne.. #9642;️ Plus je lis Philippe besson, et plus j'aime le lire... Cet auteur a la faculté de m'emporter dans ses récits tout en m'interrogeant.. Un très beau roman sur la fraternité mais pas que. Il est aussi question des aidants, ceux qui accompagnent les personnes malades et/ou en fin de vie. Il nous parle aussi des corps dans des chapitres aux alternances passé-présent. Et même si l'on se doute de l'issue de ce roman, on se prend à espérer autre chose pour ces 2 frères.. 2 frères pour lesquels j'ai ressenti beaucoup d'empathie. De très belles descriptions, des souvenirs, des réminiscences peuplent ce livre, à la fois poétique et dramatique, avec des mots simples et efficaces. #9642;️ Bref, j'ai beaucoup aimé !
  • RanaZou Posté le 24 Décembre 2018
    Deux frères et l'un des deux va mourir. Magnifique et sensible hommage à celui qui va partir. L'écriture de Philippe Besson nous bouleverse. Une fois l'ouvrage refermé nous en frissonnons encore et la larme au coin de l'oeil tombe sur la première page de couverture .....
  • Jerome_C Posté le 8 Septembre 2018
    Thomas, âgé à peine de 25 ans, est en pleine forme jusqu'à ce qu'il réalise un bilan sanguin de routine où on lui annonce que son corps détruit les plaquettes. S'en suivent les examens complémentaires, les longues journées à l'hôpital, l'incertitude et la suffisance hautaine des médecins qui ne pourront s'opposer à une mort qui semble de plus en plus inéluctable. Aux côtés de Thomas se trouve son frère à peine plus jeune que lui, Lucas. Alors que certains les croient jumeaux et trouvent de nombreuses ressemblances, Lucas a la certitude que son frère a toujours été préféré à lui. Pour autant, il aime son frère et va toujours répondre présent et l'accompagner du mieux qu'il peut au fil des épreuves, quitte à délaisser et laisser s'en aller son ami. Mon avis (livre lu en novembre 2010) : un roman de 152 pages, publié en 2001 et adapté au cinéma en 2004, qui retrace chronologiquement la vie - passée et présente - de deux frères confrontés à la mort, l'un de part sa maladie et l'autre en qualité d'accompagnant. C'est un livre poignant, vécu de l'intérieur, qui parle d'Amour et de tendresse au sein d'une fratrie...
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.