Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266269421
Code sériel : 16705
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Au nom du père

Date de parution : 07/09/2017
Gabriel Larcher a connu la gloire avant de retomber dans l’ombre. Alors que deux de ses enfants, Dan et Valentine, ont marché dans ses pas en embrassant la course automobile, Nicolas a choisi d'être médecin de campagne. Aucun des trois ne trouve grâce aux yeux du père. À Nicolas, il reproche... Gabriel Larcher a connu la gloire avant de retomber dans l’ombre. Alors que deux de ses enfants, Dan et Valentine, ont marché dans ses pas en embrassant la course automobile, Nicolas a choisi d'être médecin de campagne. Aucun des trois ne trouve grâce aux yeux du père. À Nicolas, il reproche d’avoir tracé sa propre trajectoire, à Dan, il dénigre sa capacité à gagner des courses, et il décide de ne plus financer Valentine dont la carrière de pilote de rallye a pourtant bien commencé.
Las de cacher leurs blessures et de rater leurs amours à cause d’un héros qui voudrait briller seul, les trois enfants vont chercher, chacun à sa manière, comment s’émanciper. Quitte à faire voler en éclats l’apparente harmonie de la famille.

« On aime sa façon de raconter, de dialoguer, cette légèreté. Ses personnages sont vrais. » Pierre Vavasseur – Le Parisien
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266269421
Code sériel : 16705
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« On aime sa façon de raconter, de dialoguer, cette légèreté. Ses personnages sont vrais. » Pierre Vavasseur - Le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Etpourquoipasquatre Posté le 31 Octobre 2021
    J'ai désormais quelques Bourdin à mon actif (c'est à dire environ 3% de tout ce qu'elle a écrit #x1f923;) mais vraiment, ce n'est pas le meilleur. Ou du moins il ne fera jamais parti de mes préférés. Je conseille bien plus aisément L'inconnue de Peyrolles par exemple. C'est simplement que j'ai eu le sentiment qu'on passait à côté de l'histoire, qu'elle aurait pu prendre 10 autres tournures plus intéressantes, plus palpitantes. Je n'aime pas les clichés ou les histoires où on voit tout arriver depuis le début mais là pour le coup, j'aurais apprécié un peu plus de prévu justement. Ça manquait de quelque chose, d'aventure, de peps. C'était trop plat, trop facile et tout ce peuple dans la retenue qui accepte son sort limite sans sourciller, ça m'a un peu ennuyée. Il a néanmoins l'immense privilège de pouvoir valider la catégorie Quidditch pour les 4 maisons du #potterbookstachallenge et ça, vu comme j'ai à peu près aucun autre roman de près ou de loin dans le milieu du sport, c'est assez énorme pour qu'il remonte dans mon estime. C'est même mon premier livre à chaussettes. Ce fut donc une lecture qui ne m'apporta rien culturellement parlant, mais un combo 2... J'ai désormais quelques Bourdin à mon actif (c'est à dire environ 3% de tout ce qu'elle a écrit #x1f923;) mais vraiment, ce n'est pas le meilleur. Ou du moins il ne fera jamais parti de mes préférés. Je conseille bien plus aisément L'inconnue de Peyrolles par exemple. C'est simplement que j'ai eu le sentiment qu'on passait à côté de l'histoire, qu'elle aurait pu prendre 10 autres tournures plus intéressantes, plus palpitantes. Je n'aime pas les clichés ou les histoires où on voit tout arriver depuis le début mais là pour le coup, j'aurais apprécié un peu plus de prévu justement. Ça manquait de quelque chose, d'aventure, de peps. C'était trop plat, trop facile et tout ce peuple dans la retenue qui accepte son sort limite sans sourciller, ça m'a un peu ennuyée. Il a néanmoins l'immense privilège de pouvoir valider la catégorie Quidditch pour les 4 maisons du #potterbookstachallenge et ça, vu comme j'ai à peu près aucun autre roman de près ou de loin dans le milieu du sport, c'est assez énorme pour qu'il remonte dans mon estime. C'est même mon premier livre à chaussettes. Ce fut donc une lecture qui ne m'apporta rien culturellement parlant, mais un combo 2 points pour défendre l'honneur des Gryffondor et contribuer à garder la tête du classement, ça ne se renie pas madame.
    Lire la suite
    En lire moins
  • NoelleL Posté le 16 Mai 2021
    Dans la famille Larcher, les enfants sont adultes mais tous gardent le même plaisir à se retrouver autour d'une grande tablée. Dan et Valentine ont hérité du virus de la course de leur père, Gabriel, ancien champion automobile, au grand dam d'Albane, leur mère. Nicolas en revanche a depuis longtemps tourné le dos à ce lourd héritage. Pour chacun d'entre eux, la vie s'offre sous un nouveau jour : auront-ils le courage de se lancer dans ces défis professionnels et amoureux ? Gabriel laissera-t-il ses enfants prendre leur envol ? Un bon Bourdin qui se lit facilement.
  • riboul Posté le 27 Mai 2020
    Je recommande ce livre et également cette auteure. Françoise Bourdin est une valeur sûre ! On s'attache systématiquement aux personnages et pour ma part cela a été le cas dans ce livre. Bonne lecture à tous
  • melajeh Posté le 18 Février 2020
    Un roman de Françoise Bourdin dans la même veine que tous les autres. Ici c'est l'univers des courses automobiles qui est mis en avant mais on retrouve les même relations conflictuels entre un père dominateur et charismatique et ses enfants. Comme d'habitude une région est mise à l'honneur, pour ce livre ci c'est la Sologne. Pas de surprise non, mais une recette qui fonctionne bien...
  • sylviedoc Posté le 3 Décembre 2019
    Une chronique familiale qui se lit très facilement, par exemple pour se reposer après une lecture plus exigeante. La famille Larcher, c'est d'abord le père, Gabriel, ex-champion de formule 1 qui a du mal à supporter l'après-succès, et surtout la réussite de ses enfants qui lui fait de l'ombre. Les enfants : Nicolas est médecin, c'est le seul à n'avoir jamais été passionné par la course automobile, au grand dam du patriarche. Dan, au contraire, marchait, ou plutôt roulait dans les traces de Gabriel, jusqu'à un accident qui lui a fait abandonner la compétition. Il s'est lancé ensuite dans l'exploitation d'un circuit privé, mais se retrouve employé de son père dont le nom, pense celui-ci, garantit à lui seul le succès de l'affaire. Quant à la benjamine, Valentine, elle excelle en rallye, mais n'est guère soutenue par Gabriel qui trouve cette discipline mineure et sans avenir. On l'a compris, tous les 3 ont bien du mal à s'imposer face à cet homme égocentrique et imbu de lui-même. La mère, Albane, qui ne partage pas la passion de son mari a trouvé de son côté d'autres dérivatifs pour s'émanciper ... Hormis le fait que je ne suis pas vraiment une grande lectrice de... Une chronique familiale qui se lit très facilement, par exemple pour se reposer après une lecture plus exigeante. La famille Larcher, c'est d'abord le père, Gabriel, ex-champion de formule 1 qui a du mal à supporter l'après-succès, et surtout la réussite de ses enfants qui lui fait de l'ombre. Les enfants : Nicolas est médecin, c'est le seul à n'avoir jamais été passionné par la course automobile, au grand dam du patriarche. Dan, au contraire, marchait, ou plutôt roulait dans les traces de Gabriel, jusqu'à un accident qui lui a fait abandonner la compétition. Il s'est lancé ensuite dans l'exploitation d'un circuit privé, mais se retrouve employé de son père dont le nom, pense celui-ci, garantit à lui seul le succès de l'affaire. Quant à la benjamine, Valentine, elle excelle en rallye, mais n'est guère soutenue par Gabriel qui trouve cette discipline mineure et sans avenir. On l'a compris, tous les 3 ont bien du mal à s'imposer face à cet homme égocentrique et imbu de lui-même. La mère, Albane, qui ne partage pas la passion de son mari a trouvé de son côté d'autres dérivatifs pour s'émanciper ... Hormis le fait que je ne suis pas vraiment une grande lectrice de romans sentimentaux, je n'ai trouvé qu'un intérêt limité à celui-ci. Toutes les situations sont très convenues, on sait très vite comment cela va finir même si les personnages nous font le coup de la valse-hésitation. Le seul qui soit un peu atypique est Antoine, qui pensant faire le bonheur de son frère va aller jusqu'à s'en prendre à la famille Larcher assez violemment. J'avais entendu parler de l'auteure, mais je pense que je m'arrêterai à cette unique expérience.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité de Françoise Bourdin
Entrez dans les coulisses de ses romans et découvrez, en avant-première, ses prochaines parutions.