En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Au nom du père

        Pocket
        EAN : 9782266269421
        Code sériel : 16705
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 108 x 177 mm
        Au nom du père

        Date de parution : 07/09/2017
        Gabriel Larcher a connu la gloire avant de retomber dans l’ombre. Alors que deux de ses enfants, Dan et Valentine, ont marché dans ses pas en embrassant la course automobile, Nicolas a choisi d'être médecin de campagne. Aucun des trois ne trouve grâce aux yeux du père. À Nicolas, il reproche... Gabriel Larcher a connu la gloire avant de retomber dans l’ombre. Alors que deux de ses enfants, Dan et Valentine, ont marché dans ses pas en embrassant la course automobile, Nicolas a choisi d'être médecin de campagne. Aucun des trois ne trouve grâce aux yeux du père. À Nicolas, il reproche d’avoir tracé sa propre trajectoire, à Dan, il dénigre sa capacité à gagner des courses, et il décide de ne plus financer Valentine dont la carrière de pilote de rallye a pourtant bien commencé.
        Las de cacher leurs blessures et de rater leurs amours à cause d’un héros qui voudrait briller seul, les trois enfants vont chercher, chacun à sa manière, comment s’émanciper. Quitte à faire voler en éclats l’apparente harmonie de la famille.

        « On aime sa façon de raconter, de dialoguer, cette légèreté. Ses personnages sont vrais. » Pierre Vavasseur – Le Parisien
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266269421
        Code sériel : 16705
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • MaminouG Posté le 28 Décembre 2017
          La période de Noël, c’est bien connu, est un moment de bonheur, d’échanges, de douceurs. C’est la raison pour laquelle, dans le train qui me ramenait à Montpellier le 24 décembre dernier, je me suis plongée dans un roman de Françoise Bourdin, "Au nom du père". J’aime, de temps en temps, lire ses romans. Ils agissent sur moi comme un sas de décompression, un moment hors du temps, une parenthèse enchantée. Là, ça faisait très longtemps que ça ne m’était pas arrivé et ça m’a fait un bien fou. Alors, forcément on peut dire qu’ils se ressemblent tous, la composition, l’écriture, l’histoire. Mais l’objectif de l’auteure me semble être le plaisir du lecteur et on peut dire que ça fonctionne. Dans cet ouvrage on rencontre une famille, en Sologne. Gabriel Larcher, le père, fut champion automobile. La mère, Albane, femme au foyer apeurée par les courses de son mari ne s’est peut-être pas contentée, comme on pourrait le penser de prime abord, de s’occuper de sa maison. Dan, l’un des fils a suivi les traces de son père mais n’a pas aussi bien réussi et a dû raccrocher sa combinaison suite à un accident. Il dirige désormais un circuit. Valentine, la... La période de Noël, c’est bien connu, est un moment de bonheur, d’échanges, de douceurs. C’est la raison pour laquelle, dans le train qui me ramenait à Montpellier le 24 décembre dernier, je me suis plongée dans un roman de Françoise Bourdin, "Au nom du père". J’aime, de temps en temps, lire ses romans. Ils agissent sur moi comme un sas de décompression, un moment hors du temps, une parenthèse enchantée. Là, ça faisait très longtemps que ça ne m’était pas arrivé et ça m’a fait un bien fou. Alors, forcément on peut dire qu’ils se ressemblent tous, la composition, l’écriture, l’histoire. Mais l’objectif de l’auteure me semble être le plaisir du lecteur et on peut dire que ça fonctionne. Dans cet ouvrage on rencontre une famille, en Sologne. Gabriel Larcher, le père, fut champion automobile. La mère, Albane, femme au foyer apeurée par les courses de son mari ne s’est peut-être pas contentée, comme on pourrait le penser de prime abord, de s’occuper de sa maison. Dan, l’un des fils a suivi les traces de son père mais n’a pas aussi bien réussi et a dû raccrocher sa combinaison suite à un accident. Il dirige désormais un circuit. Valentine, la fille, d’abord passionnée de kart s’est accomplie dans les rallyes où elle "cartonne". Reste Nicolas, médecin et amoureux de la nature. Je m’en tiendrai là pour ce qui est du pitch. Les esprits chagrins pourront y dénoncer une écriture simplissime, un parfum d’eau de rose, une "happy end" trop conventionnelle, des personnages trop communs, une fragrance surannée. Pour ce qui me concerne, j’y vois une famille semblable à la plupart avec ses tensions, ses rivalités, ses coups bas. J’y vois des personnages dotés d’une part d’égoïsme, de faiblesses, de côtés sombres, mais capables aussi de bons sentiments e de remises en cause. J’y vois un lieu que j’aime, la Sologne. Françoise Bourdin se plaît à la décrire dans ses moindres recoins. On se balade alors dans des forêts enneigées, des sous-bois à l’odeur de feuilles mortes, des printemps plus souriants malgré des ciels changeants. Rien d’ostentatoire, rien de hautement intellectuel, juste un petit quelque chose de limpide, une musique douce, presque un conte au parfum boisé qui procure un vrai moment de plaisir. Après tout n’est-ce pas ce qu’on demande aussi à un roman ?
          Lire la suite
          En lire moins
        • sld09 Posté le 28 Juin 2017
          Au nom du père m'a permis de passer un très bon moment, comme c'est souvent le cas avec les romans de Françoise Bourdin.On y retrouve d'ailleurs les ingrédients habituels : une région qui sert de décor à l'intrigue (ici, la Sologne et ses forêts giboyeuses), un milieu professionnel peu ordinaire (les courses automobiles au sens large : formules 1, rallyes, gestion de circuit de vitesse...) et une maison qui apparaît presque comme un personnage supplémentaire, théâtre des intrigues qui agitent la famille Larcher.Alors l'originalité n'est sans doute pas ce qui caractérise ce roman, mais j'ai aimé l'écriture agréable de Françoise Bourdin et les personnages auxquels il est facile de s'identifier car leurs tracas (professionnels, sentimentaux, etc) ressemblent aux nôtres...Le roman idéal pour un dimanche après-midi cosy...
        • ninou50 Posté le 7 Mai 2017
          L'histoire se déroule en Sologne : une famille avec un père ancien coureur automobile , une mère au foyer et des enfants adultes , médecin pour l'un, gérant du circuit automobile pour l'autre et coureur rallye en ce qui concerne la fille. Un roman facile à lire dans une ambiance où les sentiments éprouvés par les personnages sont bien décrits. Agréable lecture ne demandant pas beaucoup de concentration et de réflexion. Un petit bémol cependant : quelques répétitions au fil des pages!
        • benjamin-lefranc Posté le 4 Décembre 2016
          J'ai été ravi de le découvrir comme cadeau de Noël il y a deux ans. Magnifique surprise comme 1ère lecture de Françoise Jourdin.
        • brinvilliers Posté le 28 Août 2016
          Gabriel Larcher règne en maître sur sa famille, il a réussit sa vie professionnelle et est un ancien coureur automobile de F1. Sa réussite a permis à sa famille de s'épanouir, du moins c'est ce qu'il croit. Il trouve normal que son fils Dan ait abandonné la course suite à son accident, pour lui il ne pouvait pas réussir. Sa fille Valentine qui fait du rallye réussit à un niveau qui n'égalera jamais le sien. Seul son autre fils Nicolas n'a pas pris la voie de l'automobile, il est médecin et s'oppose trop à Gabriel. Sa femme Albane, a toujours été là pour lui, mais jamais il n'est rendu compte qu'elle avait une double vie, trop occupé par sa gloire. Françoise Bourdin nous parle d'une famille où tout tourne autour du père et elle aborde le sujet délicat d'un être qui absorbe les ambitions des membres de sa famille. Une écriture limpide qui fait de ce roman un bon moment à passer.

        Ils en parlent

        « On aime sa façon de raconter, de dialoguer, cette légèreté. Ses personnages sont vrais. » Pierre Vavasseur - Le Parisien
        Toute l'actualité de Françoise Bourdin
        Entrez dans les coulisses de ses romans et découvrez, en avant-première, ses prochaines parutions.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com