Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264068828
Code sériel : 5201
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 264
Format : 108 x 177 mm

Christmas pudding

Anne DAMOUR (Traducteur)
Date de parution : 09/11/2017
Un Noël à la campagne dans le Gloucestershire. La perspective est séduisante pour un groupe de jeunes mondains, un peu las de la routine londonienne, qui décident de séjourner à proximité du domaine de Lady Bobbin et de ses enfants.
 Multipliant péripéties invraisemblables et dialogues mordants, Nancy Mitford dresse un portrait...
Un Noël à la campagne dans le Gloucestershire. La perspective est séduisante pour un groupe de jeunes mondains, un peu las de la routine londonienne, qui décident de séjourner à proximité du domaine de Lady Bobbin et de ses enfants.
 Multipliant péripéties invraisemblables et dialogues mordants, Nancy Mitford dresse un portrait décalé de la société anglaise dans les années 1930.

« C’est le meilleur du vaudeville, avec le savoir-faire britannique en plus : une légèreté cynique, le raffinement jusque dans la loufoquerie et un pragmatisme abrupt. » Virginie Bloch-Lainé, Libération

 Traduit de l'anglais par Anne Damour
 Avant-propos de Joseph Connolly
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264068828
Code sériel : 5201
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 264
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CoquelicoteAzimutee Posté le 11 Mars 2020
    J'avais adoré ce roman cynique et décalé aux personnages insupportables. Pas vraiment dans l'ambiance de Noël au final, mais si drôle ! (quand on aime ce genre d'humour ;)
  • adtraviata Posté le 20 Janvier 2020
    Une lecture au titre "No#275;l" mais l'ambiance est plutôt aux dialogues piquants et aux situations rocambolesques. Nancy Mitford a le chic pour parler des aristocrates anglais (surtout les pittoresques campagnards comme Lady Bobbin), leurs enfants qui ne rêvent que de s'émanciper, et les pauvres oisifs qui veulent une place au soleil sans rien faire. Ça ne me laissera pas un souvenir indélébile mais c'est toujours plaisant à lire.
  • sido73 Posté le 12 Janvier 2020
    Quel plaisir de découvrir cette satire de la grande bourgeoisie anglaise des années 30 ! Nancy Mitford les connaît bien ces personnages oisifs, souvent incultes et essentiellement égocentriques, elle les côtoie, elle appartient à leur monde . Et même s'il ne se passe pas grand chose, à l'image de leur vie finalement , les dialogues et les situations prêtant à sourire, voir rire même, grâce l'humour acide de la romancière, font de ce livre un excellent moment de lecture !
  • QUILTADDICT Posté le 5 Janvier 2020
    Quel délice que de lire ce merveilleux ouvrage pendant la période de Noël. Pour moi, c'est un classique débordant d'humour que je ne me lasse pas de relire.
  • DViolante Posté le 5 Décembre 2019
    Je découvre Nancy Mitford avec ce roman, qui est caustique à souhait. Il n'y a pas à proprement parler d'intrigue. Amabelle Fortescue, ancienne demi-mondaine, a loué pour la période des fêtes de fin d'année un cottage à la campagne. elle y invite un groupe de jeunes oisifs qui vont s'y ennuyer mortellement. Dans une propriété voisine, Paul Fotheringay, écrivain incompris, s'est fait embaucher pour motiver le fils de Lady Bobbin, étudiant à Eton. En fait, il est là pour lire le journal d'une aïeule, afin d'écrire sa biographie. Nancy Mitford dresse une galerie de personnages, tous plus superficiels les uns que les autres, dont les seuls intérêts sont de savoir avec qui se marier ou comment passer une soirée avec des cocktails, de la musique et des jolies filles. J'aime beaucoup Paul qui après avoir écrit un roman tragique se voit consacré l'écrivain le plus drôle de sa génération, le couple Monteath, qui calculent combien ils vont pouvoir gagner en revendant les cadeaux reçus au baptême de leur fille, mais le personnage qui relie les autres est naturellement Amabelle, qui joue les entremetteuses dans toutes les mini intrigues qui se nouent. Certaines scènes m'ont fait penser au théâtre d'Oscar Wilde ( L'éventail... Je découvre Nancy Mitford avec ce roman, qui est caustique à souhait. Il n'y a pas à proprement parler d'intrigue. Amabelle Fortescue, ancienne demi-mondaine, a loué pour la période des fêtes de fin d'année un cottage à la campagne. elle y invite un groupe de jeunes oisifs qui vont s'y ennuyer mortellement. Dans une propriété voisine, Paul Fotheringay, écrivain incompris, s'est fait embaucher pour motiver le fils de Lady Bobbin, étudiant à Eton. En fait, il est là pour lire le journal d'une aïeule, afin d'écrire sa biographie. Nancy Mitford dresse une galerie de personnages, tous plus superficiels les uns que les autres, dont les seuls intérêts sont de savoir avec qui se marier ou comment passer une soirée avec des cocktails, de la musique et des jolies filles. J'aime beaucoup Paul qui après avoir écrit un roman tragique se voit consacré l'écrivain le plus drôle de sa génération, le couple Monteath, qui calculent combien ils vont pouvoir gagner en revendant les cadeaux reçus au baptême de leur fille, mais le personnage qui relie les autres est naturellement Amabelle, qui joue les entremetteuses dans toutes les mini intrigues qui se nouent. Certaines scènes m'ont fait penser au théâtre d'Oscar Wilde ( L'éventail de Lady Windermere par exemple ). Je regrette juste la minceur des intrigues qui auraient pu enrichir le roman si elles avaient été plus développées.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…