Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266277600
Code sériel : 17016
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Comme une respiration...

Date de parution : 05/10/2017
« De l’air ! » Dans les trains, les métros, de Souillac à Dijon, de Paris à Besançon, c’est le même cri d’une même aspiration. Dans la vie qui va vite, Jean Teulé écoute le souffle de ses contemporains, le chant des oiseaux entre des murs bretons, le vent du large... « De l’air ! » Dans les trains, les métros, de Souillac à Dijon, de Paris à Besançon, c’est le même cri d’une même aspiration. Dans la vie qui va vite, Jean Teulé écoute le souffle de ses contemporains, le chant des oiseaux entre des murs bretons, le vent du large et les soupirs, les derniers râles et les premières exhalaisons. Celui qui sait trouver les cerises dans le plus sévère conifère sait qu’il suffit de l’attraper au vol, comme elle va et vient : l’inspiration…

« Un patchwork poétique, émouvant et savoureux, mais toujours décalé, à l’image de l’auteur. Une vraie bouffée d’air frais, à picorer et savourer. » Prima

« Quarante nouvelles légères et réjouissantes. » L’Obs

« Un florilège de mininouvelles poétiques et optimistes sur des gens ordinaires. » Version Femina
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266277600
Code sériel : 17016
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Quarante nouvelles légères et réjouissantes. » Claire Julliard – L’Obs
« Quarante nouvelles pleines d’énergie et de courage, de joie et d’inventivité, d’émotion et de poésie aussi. » L’Amour des Livres
« Il renoue avec la tendresse en quarante histoires courtes qui racontent l’extraordinaire de destins ordinaires. » Céline Vuillet – La Tribune
« Un patchwork poétique, émouvant et savoureux, mais toujours décalé, à l’image de l’auteur. Une vraie bouffée d’air frais, à picorer et savourer. » Prima
« Un florilège de mini nouvelles poétiques et optimistes sur des gens ordinaires. » Version Femina
« Fini, les suicides, les massacres et les émasculations. Avec son recueil Comme une respiration, le romancier adopte la positive attitude ! »  Philibert Humm – Paris Match

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fcathp Posté le 15 Juin 2021
    Plutôt agréablement surprise par ce livre, et ce pour deux raisons : la première c'est que je ne lis quasiment jamais de nouvelles et la deuxième c'est que je n'avais pas vraiment apprécié le dernier livre de Jean Teulé que j'avais lu ( entrez dans la danse). Ces petites nouvelles se lisent bien et certaines sont franchement bien.
  • Ziliz Posté le 20 Mai 2021
    Inspirés de personnages ou de pages de l'Histoire pour la plupart, les romans de Jean Teulé sont documentés, certes, mais outrés et très crus. Son 'écriture radicale', comme dit Guillaume Meurice, n'épargne rien au lecteur - sexe, sadisme, violence, noirceur humaine... J'ai découvert une autre facette de l'auteur avec ce recueil calme, plein de douceur et de bienveillance. Les sujets n'en sont pas moins graves, mais le ton est mesuré, et j'ai aimé. Ici, des faits divers, des anecdotes, des gens ordinaires, vous, moi, Yann, Arthur #9829;, Roger, et lui, l'auteur, puisque certains passages semblent autobiographiques. Des histoires très courtes, parfois illustrées, souvent émouvantes, autour de la vie, de la maladie, de la mort, du deuil, de l'amitié. Touchée par ce Teulé à contre-emploi.
  • Apikrus Posté le 18 Mai 2021
    Quarante courtes nouvelles sont réunies dans ce recueil de 150 pages. Il y est souvent question de maladie, de pensées suicidaires : pas de doute, c’est du Jean Teulé, comme le confirme d'ailleurs la qualité de l’écriture. On trouve aussi de la tendresse dans certaines de ces pages. J’ai particulièrement apprécié "La mitaine de Yann" et la bienveillante attention de sa grand-mère. D’autres nouvelles sont moins convaincantes; l'ensemble est assez inégal. Il faut dire que le format de quelques pages laisse peu de place pour de grandes aventures, même si quelques croquis complètent parfois utilement le texte (par exemple la représentation de la fameuse mitaine). Peu d'auteurs savent nous émouvoir avec si peu de caractères.
  • RaoulDandrsy Posté le 7 Novembre 2020
    J'adore Jean Teule. Je découvre avec cet ouvrage le noveliste, et je ne suis absolument pas déçu. Les nouvelles sont très courtes, très concises, et tout est compréhensible. Bien-sûr, comme n'importe quel recueil de nouvelles, celles-ci sont de qualités (ou d'intérêt) inégales. La première nouvelle "cui cui" m'a bouleversé, sa suite "au feu" également. Elles sont littéralement sublimes.
  • monprecieuxlivre Posté le 6 Mai 2020
    Aujourd'hui, j'ai terminé de lire ce recueil de nouvelles de Jean Teulé qui comme son nom l'indique fut une véritable respiration dans mon quotidien. Cette ballade cousue comme un patchwork poétique vous fait passer des rires aux larmes et vous esquisse un sourire au sein des transports en commun. C'est avec plaisir que je me suis laissée entraîner par l'auteur que je connaissais déjà pour son ouvrage à succès, "Le magasin des suicides ". Dans les quarante nouvelles de ce petit format poche, monsieur Teulé nous raconte la vie des gens ordinaires avec une écriture sensible, esquissant la palette infinie des sentiments humains, le tout illustré de belles images. Idéal pour une lecture fractionnée dans les transport en commun (dont il est d'ailleurs questions dans certaines nouvelles du livre) ou à déguster d'une traite comme une friandise. J'ai adoré le contraste entre les nouvelles, ce voyage d'un univers à l'autre où il est impossible de s’ennuyer une seule seconde. Sans en dire plus, une nouvelle touchante concerne le passé de l'auteur ou comment il a conservé pendant toute sa vie une enveloppe si précieuse à son cœur. L'auteur nous surprend même au détour de quelques pages en nous transformant en écrivain... Aujourd'hui, j'ai terminé de lire ce recueil de nouvelles de Jean Teulé qui comme son nom l'indique fut une véritable respiration dans mon quotidien. Cette ballade cousue comme un patchwork poétique vous fait passer des rires aux larmes et vous esquisse un sourire au sein des transports en commun. C'est avec plaisir que je me suis laissée entraîner par l'auteur que je connaissais déjà pour son ouvrage à succès, "Le magasin des suicides ". Dans les quarante nouvelles de ce petit format poche, monsieur Teulé nous raconte la vie des gens ordinaires avec une écriture sensible, esquissant la palette infinie des sentiments humains, le tout illustré de belles images. Idéal pour une lecture fractionnée dans les transport en commun (dont il est d'ailleurs questions dans certaines nouvelles du livre) ou à déguster d'une traite comme une friandise. J'ai adoré le contraste entre les nouvelles, ce voyage d'un univers à l'autre où il est impossible de s’ennuyer une seule seconde. Sans en dire plus, une nouvelle touchante concerne le passé de l'auteur ou comment il a conservé pendant toute sa vie une enveloppe si précieuse à son cœur. L'auteur nous surprend même au détour de quelques pages en nous transformant en écrivain le temps d'inventer le dialogue entre deux personnages dans une bande dessinée. De la mariée s'échappant de son propre mariage au taxidermiste vendeur d’appâts, des tatouages du fils de Philippe Bertrand au grand voyage de Vanessa dans le métro parisien, je vous promet une véritable bouffée d'air frais à chaque page. Et si vous êtes aussi sensible que moi, peut-être que quelques larmes couleront de vos joues à la fin de votre lecture, vous faisant vous sentir vivant et conscient de toute la beauté simple présente en ce monde. @monprecieuxlivre
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.