Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266196505
Code sériel : 14164
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Dans le silence de l'aube

Date de parution : 20/03/2014
Dans le milieu des courses hippiques, la bataille ne s’arrête pas à la ligne d’arrivée. À 18 ans à peine, Axelle Montgomery a été propulsée à la direction de l’écurie familiale après le terrible accident qui a contraint son grand-père, entraîneur de légende, à une retraite anticipée.
Dix ans plus tard,...
Dans le milieu des courses hippiques, la bataille ne s’arrête pas à la ligne d’arrivée. À 18 ans à peine, Axelle Montgomery a été propulsée à la direction de l’écurie familiale après le terrible accident qui a contraint son grand-père, entraîneur de légende, à une retraite anticipée.
Dix ans plus tard, les propriétaires de chevaux doutent toujours de ses capacités. Deux hommes se disputent ses faveurs et elle ne sait lequel choisir. Quant à son frère, jaloux de sa réussite, il tente de prendre sa place. Mais Axelle compte bien forger son destin comme elle l’entend…

« Son secret ? Des intrigues bien ficelées, des personnages ancrés dans la réalité, des familles dont les membres s'affrontent et se réconcilient. » Claire Julliard – Le Nouvel Observateur
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266196505
Code sériel : 14164
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Une lecture qui enthousiasmera tous les amoureux des chevaux. » La Manche libre

« Un formidable plongeon dans l'univers des courses hippiques... » France Dimanche

« Une saga familiale dans l'univers des courses hippiques qui vous entraînera au fil des pages à un rythme d'enfer. » Ici Paris

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • melajeh Posté le 23 Décembre 2019
    C est dans le monde des courses hippiques que nous entraîne Françoise Bourdin. On retrouve , comme dans tous ces romans le poids du jugement patriarcal, les secrets de famille , la mise en avant d un univers particulier (ici les courses). Une recette qui fonctionne bien et qui pour ce thème m s particulièrement plu puisque je suis cavalière.
  • meknes56 Posté le 18 Mai 2019
    Pas le meilleur de Françoise Bourdin mais on passe un bon, très bon moment.
  • Becar Posté le 4 Avril 2019
    Un roman qui se laisse lire facilement. A quand l'adaptation télévisuelle ? On sent le parfum des écuries, on entend le martellement des sabots sur la piste, on voit le sable voler lors du passage des futurs champions. On se prend pas la tête et on passe un bon moment.
  • LunaZione Posté le 8 Octobre 2017
    Comme précédemment, c'est encore grâce à maman que je me suis lancée dans cette lecture dans le cadre de la session Jaune du Challenge Bookineurs en Couleurs. J'ai toujours eu un faible pour les épopées familiales, pour les lectures détentes de celles que je qualifie parfois de "lectures faciles". Vous savez, ces livres sympathiques dont, au final, on n'attend pas de miracle, juste un bon moment de lecture. Sans aucun doute, Dans le silence de l'aube en fait partie. À la base, je n'ai pas vraiment d'atomes crochus avec cette histoire : le monde équestre ne m'intéresse pas du tout et j'ai vraiment du mal à comprendre ses codes et, plus généralement, l'amour des Hommes pour les chevaux. Je trouve leur puissance assez inquiétante et ce livre n'aura rien fait pour me faire démentir ! Par contre, j'ai vraiment aimé le côté familial de cette histoire. Entre les jalousies, les secrets de famille et les tuiles qui tombent sur l'écurie... on ne s'ennuie pas ! D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé le fait que, même si Axelle est l'héroïne principale, l'auteure prennent le temps de nous faire connaître chacun des membres de la famille, voire leurs pensées. Un autre point fort de ce livre... Comme précédemment, c'est encore grâce à maman que je me suis lancée dans cette lecture dans le cadre de la session Jaune du Challenge Bookineurs en Couleurs. J'ai toujours eu un faible pour les épopées familiales, pour les lectures détentes de celles que je qualifie parfois de "lectures faciles". Vous savez, ces livres sympathiques dont, au final, on n'attend pas de miracle, juste un bon moment de lecture. Sans aucun doute, Dans le silence de l'aube en fait partie. À la base, je n'ai pas vraiment d'atomes crochus avec cette histoire : le monde équestre ne m'intéresse pas du tout et j'ai vraiment du mal à comprendre ses codes et, plus généralement, l'amour des Hommes pour les chevaux. Je trouve leur puissance assez inquiétante et ce livre n'aura rien fait pour me faire démentir ! Par contre, j'ai vraiment aimé le côté familial de cette histoire. Entre les jalousies, les secrets de famille et les tuiles qui tombent sur l'écurie... on ne s'ennuie pas ! D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé le fait que, même si Axelle est l'héroïne principale, l'auteure prennent le temps de nous faire connaître chacun des membres de la famille, voire leurs pensées. Un autre point fort de ce livre est de nous faire oublier les drames familiaux pour nous faire passer de bons moments : tous les événements du livre sont loin d'être joyeux mais ça n'efface pas pour autant les joies ni même la bonne humeur de la cousine, Kathleen. La fin est agréable puisqu'elle est pleine de promesses et d'espoir. J'aime beaucoup le message qu'elle laisse passer comme quoi le bonheur se cache partout et qu'il faut savoir oublier le passé pour pardonner et avancer. Axelle m'a beaucoup plu : la jeune femme est une fonceuse qui n'oublie pas ses objectifs et les sacrifices qu'elle a fait dans le passé pour avancer d'autant plus vite et gagner constamment en puissance. C'est un personnage intéressant puisque, à mon sens, c'est un bon exemple à suivre. Par contre, en dehors de Ben et des cheveux, j'ai trouvé qu'elle manquait un peu d'émotion envers les choses qui l'entourent : être forte est sans aucun doute une belle qualité, mais ça ne veut pas dire qu'il faut se refermer... J'ai également beaucoup apprécié Constant - l'oncle un peu naïf -, Xavier - le prétendant outsider - et Kathleen - la cousine fêtarde. Tous trois sont intéressants et nous permettent de nous ouvrir aux différences qui nous entourent : ils ne jugent pas, et pour cause ! Ils sont loin d'être ce que leurs proches s'attendaient à ce qu'ils soient ! J'ai beaucoup aimé lire ce roman : Françoise Bourdin a une écriture tranquille, fluide. Ce n'est peut-être pas de la grande littérature mais c'est universel de par la simplicité de ses mots. Malgré les événements parfois terribles qui se déroulent dans son histoire, elle garde un ton calme et ouvert ce qui permet de relativiser les rebondissements mais également nos petits malheurs quotidiens personnels. Une lecture simple et agréable.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sld09 Posté le 27 Juin 2017
    J'ai passé un bon moment avec ce roman où l'auteur décrit bien la vie des entraîneurs de chevaux de courses, même si le reste de l'intrigue reste superficiel et sans surprise.
Toute l'actualité de Françoise Bourdin
Entrez dans les coulisses de ses romans et découvrez, en avant-première, ses prochaines parutions.