Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266282734
Code sériel : J3084
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Douze ans, sept mois et onze jours

Date de parution : 05/04/2018
Walden, 12 ans, est abandonné en pleine forêt par son père qui veut en faire un homme... Entre roman d'apprentissage et nature writing, passage en poche du roman de Lorris Murail, avec pastille bestseller.
Une cabane perdue dans les forêts du Maine. C’est là que Walden est abandonné par son père. À partir de maintenant, le garçon va devoir se débrouiller pour survivre dans les bois. Avec pour seule richesse quelques boîtes de conserve, un livre de Thoreau et une carabine. À la fin... Une cabane perdue dans les forêts du Maine. C’est là que Walden est abandonné par son père. À partir de maintenant, le garçon va devoir se débrouiller pour survivre dans les bois. Avec pour seule richesse quelques boîtes de conserve, un livre de Thoreau et une carabine. À la fin de chaque journée, Walden note son âge sur une écorce de rondin. Douze ans, sept mois et quatre jours, au moment où commence son apprentissage pour le moins étrange…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266282734
Code sériel : J3084
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm
Pocket jeunesse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ellanamaya Posté le 26 Février 2020
    Il y a certains passages très étranges, et même à la fin on ne sait pas qui est Amy, personnage assez étrange et même un peu bizarre. Walden reste un enfant malgré les quelques jours passés dans le forêt.
  • Adelivres Posté le 5 Février 2020
    Déroutant est peut-être l’adjectif qui décrirait le mieux ce roman… dans lequel on entre comme dans un roman d’initiation, et auquel on s’accroche comme à un thriller… Walden a exactement douze ans, sept mois et onze jours lorsque son père le mène dans une cabane perdue en plein cœur des forêts du Maine aux Etats-Unis. C’est là qu’il le laisse, avec, pour kit de survie, quelques boites de conserve, une carabine et un roman de Thoreau (connu pour être le père de l’écologie). Alors que Walden va devoir se dépasser pour survivre, son père Jack fait face à son passé, et le lecteur est happé par cette intrigue haletante, digne de celles construites par les grands romanciers américains.
  • zazimuth Posté le 10 Décembre 2019
    C'est un roman qui fait froid dans le dos... Walden ne comprend pas le comportement de son père et ses réactions. Certes, il est loin d'être le fiston viril dont ce dernier rêve mais c'est un bon fils. Alors pourquoi l'avoir abandonné dans une cabane au fond des bois avec le minimum pour survivre ? Le lecteur cogite avec Walden jour après jour, une petite victoire de survie après l'autre, à guetter le bruit du moteur de la Chevrolet chérie de son géniteur paranoïaque. Un thriller brillamment construit !!!! Je ne peux pas en dire plus.
  • vassia7178 Posté le 28 Juillet 2019
    Ce livre commence comme un roman initiatique et fini comme un thriller vengeur façon "Christine" de Stephen King.
  • lilicrapota Posté le 16 Juillet 2019
    Vraiment intéressant comme ouvrage, parce que la situation ne parait, par je ne sais quel miracle, jamais improbable : Walden a 12 ans et son père décide de l'abandonner en plein milieu d'une forêt pour lui forger le caractère. On y croit, alors que c'est juste pas possible. Ensuite, le garçon se débrouille tant bien que mal, et là on y croit aussi... et peu à peu, les pièces du puzzle se mettent en place, et on comprend tout ;-) C'est vraiment bien écrit et bien mené, de main de maître, avec des références à Thoreau bien sûr qui ponctuent le récit, et le gamin de 12 ans, il fait pas des trucs incroyables qu'un adulte ferait. Oui, c'est une jolie lecture de vacances, que je conseillerai plutôt pour milieu/fin de collège.
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.