Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266282734
Code sériel : J3084
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Douze ans, sept mois et onze jours

Date de parution : 05/04/2018
Walden, 12 ans, est abandonné en pleine forêt par son père qui veut en faire un homme... Entre roman d'apprentissage et nature writing, passage en poche du roman de Lorris Murail, avec pastille bestseller.
Une cabane perdue dans les forêts du Maine. C’est là que Walden est abandonné par son père. À partir de maintenant, le garçon va devoir se débrouiller pour survivre dans les bois. Avec pour seule richesse quelques boîtes de conserve, un livre de Thoreau et une carabine. À la fin... Une cabane perdue dans les forêts du Maine. C’est là que Walden est abandonné par son père. À partir de maintenant, le garçon va devoir se débrouiller pour survivre dans les bois. Avec pour seule richesse quelques boîtes de conserve, un livre de Thoreau et une carabine. À la fin de chaque journée, Walden note son âge sur une écorce de rondin. Douze ans, sept mois et quatre jours, au moment où commence son apprentissage pour le moins étrange…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266282734
Code sériel : J3084
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MelleLivres Posté le 21 Mai 2021
    Jack a abandonné son fils dans une forêt du Maine. Dans une cabane au milieu d'une clairière, Walden se retrouve en compagnie de quelques conserves, une carabine, une boîte d'allumettes et deux livres de Thoreau. Il doit survivre pour prouver qu'il est en train de devenir un homme. Il a fallu passer les premiers chapitres pour que l'histoire démarre vraiment. Il était temps, j'ai failli lacher plusieurs fois ma lecture. Mais une fois le prologue sur la survie en pleine nature achevée, tout s'emballe ... On comprend les raisons pour lesquelles a pris cette décision. Le livre devient haletant et il est difficile de le lâcher tant on a envie de connaitre le dénouement.
  • Isarose765 Posté le 23 Mars 2021
    Histoire habilement amenée, le personnage de Jack (père) est intriguant, dérangeant et interpellant et induit un certain malaise. Il abandonne son fils de 12 ans dans une forêt, pour en faire un homme à ses dires. Le pauvre Walden attire immédiatement la compassion. Comment ce garçon un peu craintif, pas sportif et pas encore tout à fait sorti de l'enfance va-t-il survivre dans ces forêts du Maine? L'histoire nous amène tout doucement et de façon très rythmée aux réponses à nos questionnements.
  • MathildeLitteraire Posté le 10 Octobre 2020
    Douze ans, Sept mois et Onze jour est un one-shot dont j’avais entendu parlé sur la chaîne d’Audrey, du Souffle des Mots et je l’ai acheté lors du Paris Polar, en novembre dernier. Et je l’ai lu dans le cadre de mon challenge New Years Book Challenge (organisé par Ninon des Carnets d’Opalyne) En regardant un peu la liste, je viens de m’apercevoir que le thème de juin était « Essaie de maratoner une sérier complète cette année ! » et que je n’avais pas de livres pour ce thème et que ce livre était prévu pour le thème du mois d’août qui est « Lis un livre conseillé par quelqu’un ». Bref, il est lu, ce n’est pas grave ^^ Pour le mois d’août et dans le cadre du challenge, je vais finir mon livre du mois d’avril que je n’avais pas terminé : La Ballade de Pern, Intégrale III. Pour ce qui est de mon avis de ce livre, Walden a 12 ans et quatre mois. Son père l’abandonne dans une cabane perdue au fin fond d’une forêt du Maine. Walden a 8 jours pour « devenir un homme ». Au fur et à mesure, le lecteur va comprendre la... Douze ans, Sept mois et Onze jour est un one-shot dont j’avais entendu parlé sur la chaîne d’Audrey, du Souffle des Mots et je l’ai acheté lors du Paris Polar, en novembre dernier. Et je l’ai lu dans le cadre de mon challenge New Years Book Challenge (organisé par Ninon des Carnets d’Opalyne) En regardant un peu la liste, je viens de m’apercevoir que le thème de juin était « Essaie de maratoner une sérier complète cette année ! » et que je n’avais pas de livres pour ce thème et que ce livre était prévu pour le thème du mois d’août qui est « Lis un livre conseillé par quelqu’un ». Bref, il est lu, ce n’est pas grave ^^ Pour le mois d’août et dans le cadre du challenge, je vais finir mon livre du mois d’avril que je n’avais pas terminé : La Ballade de Pern, Intégrale III. Pour ce qui est de mon avis de ce livre, Walden a 12 ans et quatre mois. Son père l’abandonne dans une cabane perdue au fin fond d’une forêt du Maine. Walden a 8 jours pour « devenir un homme ». Au fur et à mesure, le lecteur va comprendre la raison pour laquelle il est abandonné et pourquoi cette notion de l’âge au jour prêt est importante. C’est mon deuxième livre de Lorris Murail que je lis et j’ai retrouvé cette plume très simple et entraînante qui m’a emporté dans l’histoire particulière de Walden. Ce thriller jeunesse change de ce qu’on peut trouver en rayon pour la jeunesse. Et cela fait du bien ! On découvre une histoire de famille dysfonctionnelle et on va découvrir pourquoi Walden a été abandonné en pleine forêt à 8 jours de ses 12 ans, 4 mois et 11 jours ! Une belle histoire à découvrir et un roman d’initiation, et pas d’histoire d’amour niaise à l’horizon ! C’est le genre de livre où on veut savoir ce qui se passe et où on découvre une vérité assez horrible. Où l’on ne peut pas lâcher son livre jusqu’à la dernière page, pages qui se tournent toutes seules ! Deuxième livre de Lorris Murail, deuxième que j’aime !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Wyndon Posté le 24 Mai 2020
    Un peu long au début... mais une fin vraiment surprenante et inattendue !
  • Ellanamaya Posté le 26 Février 2020
    Il y a certains passages très étranges, et même à la fin on ne sait pas qui est Amy, personnage assez étrange et même un peu bizarre. Walden reste un enfant malgré les quelques jours passés dans le forêt.
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.