Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377353361
Façonnage normé : POCHE

Les fortunes du coeur

Liliane GOURGEON (Traducteur)
Date de parution : 21/08/2019
Un roman d'amour et de vengeance de Mary Nichols, auteure d'une trentaine de romans féminins, dont plusieurs primés.
La vengeance n'a qu'un prix : l'amour  L’année de ses seize ans, Sarah Jane est embauchée comme femme de chambre chez les Chevington. Jusqu’alors, elle n’avait connu que la ferme puis l’orphelinat.  Au château, Sarah Jane découvre le luxe : un monde qu’elle n’imaginait même pas. Elle se met a... La vengeance n'a qu'un prix : l'amour  L’année de ses seize ans, Sarah Jane est embauchée comme femme de chambre chez les Chevington. Jusqu’alors, elle n’avait connu que la ferme puis l’orphelinat.  Au château, Sarah Jane découvre le luxe : un monde qu’elle n’imaginait même pas. Elle se met a lire et rêver d’une autre vie. Pourtant, lorsqu’elle tombe amoureuse d’un mystérieux gentleman, qu’elle baptise du nom de Pa ris, cette liaison qui pourrait être le début d’une merveilleuse aventure ne fait que souligner l‘abîme social qui la sépare de son amant.  Enceinte, Sarah Jane est chassée du manoir. Sa seule richesse : le bijou ancien que lui a donné Pa ris. Sa seule arme : la volonté farouche de prendre sa revanche.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377353361
Façonnage normé : POCHE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • babounette Posté le 26 Octobre 2019
    Les fortunes du coeur - Mary Nichols - Éditions Archipoche - Lu en octobre 2019. Merci beaucoup à Mylène des éditions Archipoche pour l'envoi de ce livre. Sarah Jane, 13 ans, fille aînée d'une famille de trois enfants dont le dernier est mort, dont la mère vient de mourir et dont le père mourra peu de temps après, s'occupe de la famille courageusement. Elle a un caractère bien trempé, mais par dessus tout, elle aime son petit frère Billy qui a à peine sept ans. A la mort du père, elle se voit contrainte de quitter avec son frère l'humble masure qui leur servait de foyer et où elle dit avoir vécu heureuse. Quelques semaines d'errance sont alors leur lot, ils chassent pour se nourrir et vivent dans un vieux cabanon, mais l'hiver arrivant, ils ne peuvent plus rester là. Ils sont conduits à l'hospice par le fermier pour qui son père travaillait. Nous sommes en 1845. Dans ce lieu d'épouvante, Sarah Jane et Billy seront séparés et elle ne le verra plus que trois ou quatre fois dans sa vie. Elle croise des hommes qui l'utilisent, mais d'autres aussi qui l'aiment. Elle deviendra une redoutable femme d'affaires riche mais honnête après... Les fortunes du coeur - Mary Nichols - Éditions Archipoche - Lu en octobre 2019. Merci beaucoup à Mylène des éditions Archipoche pour l'envoi de ce livre. Sarah Jane, 13 ans, fille aînée d'une famille de trois enfants dont le dernier est mort, dont la mère vient de mourir et dont le père mourra peu de temps après, s'occupe de la famille courageusement. Elle a un caractère bien trempé, mais par dessus tout, elle aime son petit frère Billy qui a à peine sept ans. A la mort du père, elle se voit contrainte de quitter avec son frère l'humble masure qui leur servait de foyer et où elle dit avoir vécu heureuse. Quelques semaines d'errance sont alors leur lot, ils chassent pour se nourrir et vivent dans un vieux cabanon, mais l'hiver arrivant, ils ne peuvent plus rester là. Ils sont conduits à l'hospice par le fermier pour qui son père travaillait. Nous sommes en 1845. Dans ce lieu d'épouvante, Sarah Jane et Billy seront séparés et elle ne le verra plus que trois ou quatre fois dans sa vie. Elle croise des hommes qui l'utilisent, mais d'autres aussi qui l'aiment. Elle deviendra une redoutable femme d'affaires riche mais honnête après beaucoup de péripéties et drames. Un fils Jason, naîtra d'une rencontre avec un homme, mais c'est un autre qui l'élèvera peu de temps car il mourra aussi dans un accident de travail. Sarah Jane l'élèvera seule alors. Elle n'aura de cesse de gravir les échelons pour devenir "une Dame" et travaillera très dur pour y arriver. Et pour finir, elle épousera un lord de 49 ans ,grand-père de son fils Jason. Billy, lui, partira en Amérique pour fuir l'armée qu'il a déserté pour une erreur et la peur de la sentence. L'histoire de Sarah Jane se déroule dans l'Angleterre profonde, on suit la construction du chemin de fer, le triste sort des ouvriers, la dureté de la vie, peu de choses sur Billy que Sarah Jane demande à un ami de retrouver. Sarah Jane a un grand coeur et crée des écoles pour les enfants d'ouvriers, elle est persuadée que l'enseignement est la seule chose qui pourra sortir les enfants de la misère et elle a raison évidemment. J'ai bien aimé lire la vie de Sarah Jane, un roman qui démontre qu'à force de courage et volonté, on peut arriver à changer bien des choses. Ma note : 3 étoiles.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mariloup Posté le 11 Octobre 2019
    Un grand merci à Babelio et aux éditions L'Archipel pour la découverte de ce titre qui a été une bonne lecture dans l'ensemble même si je m'attendais à vraiment adorer car je suis pourtant friande de ce genre de romans. Nous suivons Sarah Jane pendant plusieurs années, sa vie d'orpheline à l'hospice, sa vie en tant que domestique d'une très grande famille noble, sa vie en tant que femme d'ouvrier de chemins de fer, sa vie lorsqu'elle devient patronne de boutiques-restaurants pour les moins aisés et fondatrice d'écoles pour les enfants démunis. Et sa vie est une longue succession de déboires, de malheurs et cela m'a même rappelé la pauvre Tess d'Urbervilles de Thomas Hardy. Et pourtant, Sarah Jane se relèvera toujours, cherchera toujours une solution à ses problèmes, œuvrera pour les autres et réalisera son rêve de devenir une vraie dame de la société! J'ai aimé le personnage de Sarah Jane, du moins son évolution tout au long du roman. Car au début, quand elle était bien jeune, elle m'a insupporté de par sa naïveté même si d'un côté, je ne peux pas lui en vouloir car elle a manqué d'une présence féminine dans sa vie pour la prévenir... Un grand merci à Babelio et aux éditions L'Archipel pour la découverte de ce titre qui a été une bonne lecture dans l'ensemble même si je m'attendais à vraiment adorer car je suis pourtant friande de ce genre de romans. Nous suivons Sarah Jane pendant plusieurs années, sa vie d'orpheline à l'hospice, sa vie en tant que domestique d'une très grande famille noble, sa vie en tant que femme d'ouvrier de chemins de fer, sa vie lorsqu'elle devient patronne de boutiques-restaurants pour les moins aisés et fondatrice d'écoles pour les enfants démunis. Et sa vie est une longue succession de déboires, de malheurs et cela m'a même rappelé la pauvre Tess d'Urbervilles de Thomas Hardy. Et pourtant, Sarah Jane se relèvera toujours, cherchera toujours une solution à ses problèmes, œuvrera pour les autres et réalisera son rêve de devenir une vraie dame de la société! J'ai aimé le personnage de Sarah Jane, du moins son évolution tout au long du roman. Car au début, quand elle était bien jeune, elle m'a insupporté de par sa naïveté même si d'un côté, je ne peux pas lui en vouloir car elle a manqué d'une présence féminine dans sa vie pour la prévenir sur bien des plans (les hommes, la sexualité...) et aussi de par sa condition. Ce que j'ai apprécié chez elle, c'est sa volonté, son caractère, son souhait de réussir dans la vie; le fait qu'elle aime lire et écrire et qu'elle fait tout pour en faire partager les autres (en tant qu'amoureuse de la lecture, j'étais forcément touchée par cela). Ce qui m'a fortement fait grincé des dents, qui m'a agacé profondément, c'est le sexisme dans ce roman! Je ne supportais pas leurs arrières pensées des hommes vis-à-vis de Sarah Jane, même ceux qui étaient proches de d'elle, "bons" vis-à-vis d'elle comme Thomas et Gregory, parce que même eux ont bien profité d'elle. Quant à sa relation avec Timothée, le père de son fils Jason, c'était vraiment une relation amour/haine, une relation destructrice et je suis presque déçue de comment cela s'est terminé, j'aurais aimé une seconde chance pour eux. Je reste sur ma faim avec l'histoire du frère de Sarah Jane, Billy, j'aurais aimé voir leurs retrouvailles. Mention à Duncan qui est le seul personnage masculin qui m'a plu, qui était l'homme parfait en tout point! L'écriture est plutôt agréable, simple, sans chichi, c'est fluide et ça se lit tout seul. Je n'ai rien à dire de plus! En bref, ce fut une lecture sympathique dans l'ensemble bien qu'il y ait eu plusieurs couacs. Il m'a vraiment manqué d'un petit quelque chose pour adorer ma lecture alors que c'est tout à faire le genre de romans que j'adore.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sami33 Posté le 3 Octobre 2019
    Attention, ce roman m'a énormément touché, beaucoup émue tant j'ai été touché par Sarah, notre héroïne. Nous sommes au milieu du XIXème siècle, en Angleterre où nous allons faire la connaissance de Sarah qui a perdu ses parents alors qu'elle n'a que treize ans. Elle et son frère sont placés à l'orphelinat sauf qu'ils seront séparés l'un de l'autre car à l'époque, on ne mélangeait pas les filles et les garçons ensemble. Sarah est âgée de seize ans, elle est embauchée comme femme de chambre chez les Chevington. A part la ferme dans laquelle elle vivait depuis la mort de ses parents et l'orphelinat, elle ne connaît pas grand chose. Au château, elle va découvrir un monde totalement différent de ce qu'elle a connu jusqu'alors. Elle va avoir l'opportunité d'apprendre à lire, à écrire, à parler, ce qui va lui donner des rêves de grandeur. Elle va faire la rencontre de Pâris, un gentleman dont elle tombe amoureuse. De leur liaison, un enfant point le bout de son nez, la voilà enceinte. Elle se fait chasser du château et perd l'homme qu'elle aime pas la même occasion. La seule chose qui lui reste de lui est le bijou ancien qui lui a donné.... Attention, ce roman m'a énormément touché, beaucoup émue tant j'ai été touché par Sarah, notre héroïne. Nous sommes au milieu du XIXème siècle, en Angleterre où nous allons faire la connaissance de Sarah qui a perdu ses parents alors qu'elle n'a que treize ans. Elle et son frère sont placés à l'orphelinat sauf qu'ils seront séparés l'un de l'autre car à l'époque, on ne mélangeait pas les filles et les garçons ensemble. Sarah est âgée de seize ans, elle est embauchée comme femme de chambre chez les Chevington. A part la ferme dans laquelle elle vivait depuis la mort de ses parents et l'orphelinat, elle ne connaît pas grand chose. Au château, elle va découvrir un monde totalement différent de ce qu'elle a connu jusqu'alors. Elle va avoir l'opportunité d'apprendre à lire, à écrire, à parler, ce qui va lui donner des rêves de grandeur. Elle va faire la rencontre de Pâris, un gentleman dont elle tombe amoureuse. De leur liaison, un enfant point le bout de son nez, la voilà enceinte. Elle se fait chasser du château et perd l'homme qu'elle aime pas la même occasion. La seule chose qui lui reste de lui est le bijou ancien qui lui a donné. Son rêve s'écroule comme un château de sable. Le fils qu'elle met au monde est sa seule et unique motivation. Sa volonté est inébranlable. La vengeance est devenue son moteur principale et elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour pouvoir regarder droit dans les yeux l'homme qui a été son premier amour... On va suivre l'évolution de Sarah sur plusieurs années. Nous allons la voir mener un combat de tous les diables pour s'en sortir et mener son entreprise avec passion. Nous allons la suivre avec en train et volupté, telle une pom-pom girl, j'étais à ses côtés pour l'encourager. Non pas que la vengeance est une sentiment qui me motive mais dans son cas précis, j'ai été très touché. L'auteur a su trouver les mots justes pour toucher mon petit cœur guimauve et me faire fondre. Sarah veut réussir et elle met toutes les chances de son côtés pour y arriver mais si elle a soif de vengeance, elle n'oublie pas pour autant son petit frère et la promesse qu'elle lui a fait. Le roman m'a plu dans les grandes largeurs. Le seul bémol que je pourrais émettre est sur la personne qui s'est occupée de Sarah à l'orphelinat, cela ne m'a pas spécialement emballé mais cela aura le mérite d'expliquer comment elle va faire pour gravir l'échelle sociale. La plume de l'auteur est belle, fluide, agréable à lire. Le roman est mené brillamment, du début à la fin, sans fausse note pour ma part. L'auteur a su mener tout son petit monde à la baguette pour nous offrir un roman fort et intense à la fois. Le personnage de Sarah est touchant et attachant à la fois. Je me suis beaucoup attachée à cet enfant qui est devenue femme sous mes yeux. Si son besoin de vengeance est son moteur, il n'empêche que les autres combats qu'elle mène d'une main de maître vous touchera, notamment sur celui de l'instruction des enfants défavorisés. C'est un personnage plein de courage qui va en voir des vertes et des pas mûres mais qui ne se laissera jamais abattre sous le poids du destin qui saura se montrer cruel envers elle. Tout ça pour vous dire que j'ai énormément aimé ce livre. En commençant ma lecture, je savais que j'allais adhérer à cette histoire mais pas à ce point. Je ne peux que vous inviter à vous laisser transporter par la puissance de l'amour qui est la plus belle richesse du monde...
    Lire la suite
    En lire moins
  • MAMIEJAUNE Posté le 30 Septembre 2019
    Mon avis Je remercie ARCHIPOCHE et en particulier Mylène (Editions l'Archipel) de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Les Fortunes du cœur », roman de Mary NICHOLS. Dès les premières pages, l'auteure nous plonge dans le vif du sujet en nous faisant découvrir notre héroïne Sarah Jane alors âgée de 13 ans et son petit frère Billy, tous deux orphelins de mère puis de père.. Les deux jeunes enfants luttent pour survivre seuls mais, chassés de la ferme familiale, ils sont contraints de rejoindre l'hospice (orphelinat) où la vie est bien triste et difficile. Nous suivons donc l'incroyable destin de Sarah Jane qui est une jeune fille courageuse, ambitieuse, volontaire, passionnée, éprise de liberté et de pouvoir. Son but premier est d'apprendre, par tous les moyens, à lire et écrire afin d'acquérir une meilleure position sociale. Bien qu'étant un personnage attachant, Sarah Jane a eu des réactions et pris des décisions qui m'ont parfois un peu révoltée.. L'auteure dépeint avec brio la misère des uns face à la richesse des autres, nous transportant du milieu des ouvriers de chantiers, au faste du manoir des Chevington.. J'ai beaucoup aimé ce roman féminin bouleversant, triste mais empli d'espoir, qui aborde les débuts du rail... Mon avis Je remercie ARCHIPOCHE et en particulier Mylène (Editions l'Archipel) de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Les Fortunes du cœur », roman de Mary NICHOLS. Dès les premières pages, l'auteure nous plonge dans le vif du sujet en nous faisant découvrir notre héroïne Sarah Jane alors âgée de 13 ans et son petit frère Billy, tous deux orphelins de mère puis de père.. Les deux jeunes enfants luttent pour survivre seuls mais, chassés de la ferme familiale, ils sont contraints de rejoindre l'hospice (orphelinat) où la vie est bien triste et difficile. Nous suivons donc l'incroyable destin de Sarah Jane qui est une jeune fille courageuse, ambitieuse, volontaire, passionnée, éprise de liberté et de pouvoir. Son but premier est d'apprendre, par tous les moyens, à lire et écrire afin d'acquérir une meilleure position sociale. Bien qu'étant un personnage attachant, Sarah Jane a eu des réactions et pris des décisions qui m'ont parfois un peu révoltée.. L'auteure dépeint avec brio la misère des uns face à la richesse des autres, nous transportant du milieu des ouvriers de chantiers, au faste du manoir des Chevington.. J'ai beaucoup aimé ce roman féminin bouleversant, triste mais empli d'espoir, qui aborde les débuts du rail en Angleterre, la misère, les différences de classes sociales et d'instruction des enfants, tout en faisant un joli clin d’œil à la mythologie. Je l'ai lu en deux soirées tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement. Un bon moment de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • JessSwann Posté le 20 Septembre 2019
    Un roman dont la couverture m'a envoutée et je n'ai pas été déçue de ma lecture. A travers le personnage de Sarah Jane, nous découvrons le début du rail en Angleterre (mais aussi la riche idée du métro) ainsi que les différences de classes. Sarah Jane "a de la chance", elle est belle, elle est bonne et aussi très ingénue. Malheureusement, elle est née du mauvais côté de la barrière et elle doit apprendre très vite à combattre la pauvreté tout en veillant sur ses proches et en cherchant à s'instruire.Nous suivons donc la vie de Sarah Jane depuis la ferme qu'on la force à quitter pour l'orphelinat où elle rencontre son mentor (dans tous les sens du terme...) avant de rentrer au service des Chevington... où elle va connaitre la passion puis... (non je vous laisse lire le roman). Le personnage de Sarah Jane est réellement attachant, tout en nuance et je ne peux qu'admirer sa pugnacité. Elle veut réussir, et elle y parvient à force de tenter sa chance. J'aime aussi le fait qu'elle n'oublie jamais son petit frère et la promesse qu'elle lui a fait. Le personnage de Pâris m'a également beaucoup plu (même si à certains... Un roman dont la couverture m'a envoutée et je n'ai pas été déçue de ma lecture. A travers le personnage de Sarah Jane, nous découvrons le début du rail en Angleterre (mais aussi la riche idée du métro) ainsi que les différences de classes. Sarah Jane "a de la chance", elle est belle, elle est bonne et aussi très ingénue. Malheureusement, elle est née du mauvais côté de la barrière et elle doit apprendre très vite à combattre la pauvreté tout en veillant sur ses proches et en cherchant à s'instruire.Nous suivons donc la vie de Sarah Jane depuis la ferme qu'on la force à quitter pour l'orphelinat où elle rencontre son mentor (dans tous les sens du terme...) avant de rentrer au service des Chevington... où elle va connaitre la passion puis... (non je vous laisse lire le roman). Le personnage de Sarah Jane est réellement attachant, tout en nuance et je ne peux qu'admirer sa pugnacité. Elle veut réussir, et elle y parvient à force de tenter sa chance. J'aime aussi le fait qu'elle n'oublie jamais son petit frère et la promesse qu'elle lui a fait. Le personnage de Pâris m'a également beaucoup plu (même si à certains moments on le déteste !) ainsi que toute les références à la mythologie. La fin est bien amenée, logique, réfléchie et au final, une relation que l'on voit se construire pendant tout le roman ( une certaine idée de la destinée). J'aime aussi le combat pour l'instruction des enfants défavorisés ainsi que le côté maternel de Sarah Jane. Ce que j'aime : Sarah Jane, le back ground historique et sociétal du roman, les références à la mythologie grecque, la manière dont le destin intervient Ce que j'aime moins : la manière dont les choses tournent pour Billy et Timothy En bref : Une belle fresque romantique portée par une héroïne aussi belle qu'attachante et tenace. Ma note 7,5/10
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.