Lisez! icon: Search engine
Petit traité sur l'immensité du monde
Collection : Aventure Humaine
Date de parution : 17/01/2008
Éditeurs :
Pocket

Petit traité sur l'immensité du monde

Collection : Aventure Humaine
Date de parution : 17/01/2008

Sylvain Tesson parcourt le monde. Dans les steppes d’Asie centrale, au Tibet, dans les forêts françaises ou à Paris, il marche, chevauche, escalade, bivouaque dans un arbre ou sous un...

Sylvain Tesson parcourt le monde. Dans les steppes d’Asie centrale, au Tibet, dans les forêts françaises ou à Paris, il marche, chevauche, escalade, bivouaque dans un arbre ou sous un pont, construit des cabanes.
Cet amoureux des reliefs poursuit le merveilleux et l’enchantement. Dans nos sociétés de communication, il en appelle...

Sylvain Tesson parcourt le monde. Dans les steppes d’Asie centrale, au Tibet, dans les forêts françaises ou à Paris, il marche, chevauche, escalade, bivouaque dans un arbre ou sous un pont, construit des cabanes.
Cet amoureux des reliefs poursuit le merveilleux et l’enchantement. Dans nos sociétés de communication, il en appelle à un nouveau nomadisme, à un vagabondage joyeux.
Ce Petit traité sur l’immensité du monde est un précis de désobéissance naturaliste, une philosophie de poche buissonnière, un récit romantique contre l’ordre établi.

« Texte aussi court que remarquable. » Émilie Grangeray – M, Le magazine du Monde

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266167598
Code sériel : 13179
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266167598
Code sériel : 13179
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Texte aussi court que remarquable, et qui, prenons les paris, figurera bientôt dans toutes les bibliothèques des amoureux du voyage aventureux. »

Émilie Grangeray ? Le Monde 2

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Emmanuel_55 30/08/2022
    Ce petit traité m'a enchanté à chaque phrase et à chaque pas. Vocabulaire précis, images et métaphores évocatrices justes et poétiques. Le fond ? Peu importe. Il faut juste se laisser entraîner par les mots de S. Tesson et se sentir le temps d'une lecture l'âme d'un wanderer.
  • Wyoming 29/08/2022
    Toujours excellent Tesson, ses notes de voyages sont une mine tant pour le sédentaire que pour le voyageur. Son écriture est riche, transporte le lecteur dans ses vagabondages métaphysiques ou tout simplement dans des lieux dont l'esthétisme décrit par Tesson sublime tout. Et dans ce petit traité, il emmène ses lecteurs vers les immensités qu’il a parcourues, celles où il a séjourné, désert, rivières, lacs, même les escaliers des tours de Notre-Dame de Paris, et, pour chaque moment vécu dans tous ces contextes différents, c’est l‘admiration du monde en premier, la tristesse lorsqu’il a été abîmé par l’homme, comme la mer d’Aral, et aussi la méditation de Sylvain qui enrichit ses lecteurs de ses connaisances et les mène sur les chemins de la réflexion. J’aime beaucoup les contrastes de l’homme et de ses pensées, il se dit athée ou agnostique, mais il adresse des prières au ciel, il éprouve énormément de compassion pour ses semblables avec lesquels il réalise très aisément des contacts fructueux, enrichissants et il en fait profiter ses lecteurs. Son petit traité est donc un magnifique livre dans lequel on peut se replonger de temps à autre et y trouver toujours une mine de perceptions et de sentiments.
  • philmeyer1979 31/05/2022
    Cet ouvrage "Petit traité sur l'immensité du monde" porte très bien son nom. Dans un style clair et agréable à lire, Sylvain Tesson nous propose une réflexion sur la figure du voyageur, randonneur, "wanderer" comme disent les Allemands. A travers des chapitres relativement brefs, nous sommes emportés en voyage avec l'auteur dans sa réflexion à la fois sur la modernité et sur le détachement du monde.
  • beckerkarin 27/04/2022
    Dans ce petit ouvrage, Sylvain Tesson fait l’éloge du nomadisme qu’il pratique lui-même depuis tant d’années. Par le biais d’une écriture belle et poétique, nous découvrons ce qui fait le bonheur du voyageur tout en comprenant les efforts et parfois les sacrifices qu’il nous faudrait faire pour l’atteindre. Ici, pas de déplacements confortables ni de résidences luxueuses, mais la marche pour seul moteur (à quelques exceptions près) et, le sol, les arbres ou les cabanes, comme aires de repos. Si nous ne sommes pas tous capables de suivre les traces de l’auteur, du moins son récit nous ouvre les yeux sur ce que nous ne voyons plus: le temps suspendu lorsque l’on marche, la beauté du monde que l’on retrouve à chaque instant et dans chaque recoin de la nature lorsque l’on sait observer et écouter. Bien que connaissant l’auteur, ce livre est le premier que j’ai parcouru et cela avec beaucoup de bonheur, tant son atmosphère est apaisante et tant, paradoxalement, il nous secoue en nous donnant l’envie de reconsidérer notre vision du bonheur et de l’existence. Ces quelques pages m’accompagneront longtemps encore. A lire et à relire sans modération.
  • bolulou3 22/03/2022
    L'écriture est maîtriser on a envie d'aller au bout malgré quelques contradiction, j'ai apprécié la lecture. Qui m'as permis de m'évader dans ses voyages qui on pour originalités d'être unique. son goût du risque a travers les escalades diverses a été pour moi une offrande de l'auteur a ceux qui comme moi n'auront jamais se plaisir de grimper selon leur envie.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.