Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Prenez-moi pour une conne...
Date de parution : 02/05/2024
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Prenez-moi pour une conne...

Date de parution : 02/05/2024
Une comédie sociale surprenante, à la fois drôle et grinçante.
« Je m'appelle Orane de Lavallière, j'ai 58 ans. J'ai sacrifié tous mes diplômes pour me dévouer à ma famille et à la réussite de mon mari, Xavier. Ma mission... « Je m'appelle Orane de Lavallière, j'ai 58 ans. J'ai sacrifié tous mes diplômes pour me dévouer à ma famille et à la réussite de mon mari, Xavier. Ma mission de mère au foyer accomplie, ce salopard m'a quittée pour une jeunette. Une histoire banale. Il m'a prise pour une... « Je m'appelle Orane de Lavallière, j'ai 58 ans. J'ai sacrifié tous mes diplômes pour me dévouer à ma famille et à la réussite de mon mari, Xavier. Ma mission de mère au foyer accomplie, ce salopard m'a quittée pour une jeunette. Une histoire banale. Il m'a prise pour une conne, et il n'avait pas tort. Endormie par mon confort de vie et aveuglée par mes certitudes de petite bourgeoise naïve et coincée, je n'ai rien vu venir. Xavier m'a détruite. Je me suis relevée. Pourtant son souvenir m'obsède, son existence me ronge. Je me sens impuissante. À moins que... »
Grand Prix du Polar 2023 de Forges-Les-Eaux, Prenez-moi pour une conne... est un roman qui brise les codes du genre. Avec un humour corrosif et une plume acérée, Guillaume Clicquot se glisse dans la peau d'une femme meurtrie qui découvre peu à peu que l'image qu'elle renvoie d'elle-même est un atout fabuleux pour éliminer son mari.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266340809
Code sériel : 19301
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266340809
Code sériel : 19301
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"Coup de coeur du printemps."
Gilles Medioni / Marie France

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • huguettefolies 16/04/2024
    J'ai choisi ce livre à cause du titre, et je ne regrette pas mon choix . (ouf). Un début classique avec une quinqua que son mari abandonne comme une vieille chaussette pour une femme plus jeune, qui pourrait baisser la tête et subir sans rien faire ni ne rien dire mais cela ne sera pas le cas. Ce roman plaira aux féministes et à toutes celles qui pensent que la vengeance est un plat qui se mange froid. J'aurais juste aimé un peu moins de références aux faits divers et au cinéma et une fin plus réaliste judiciairement mais nous sommes dans une fable féministe.
  • PLK 28/03/2024
    JU-BI-LA-TOI-RE ! Coup de cœur pour ce roman construit à la manière d’un épisode de Colombo et qui sort vraiment de l’ordinaire, intelligemment orchestré, d’un machiavélisme incroyable, au titre ô combien, ironique !Orane de Lavallière, 58 ans, BCBG, un mari Xavier, trois enfants adultes, épouse parfaite de puis 33 ans, mère attentive. Elle, un peu coincée il faut le dire, a tout sacrifié pour cette vie cosy, mondaine et convenue. La vie s‘écoule entre leur appartement versaillais, une maison en Normandie et les vacances d’été au club med.. Ce soir, ils marient Pauline leur dernière fille… Je n’en raconte pas plus que ce résumé : Dans la tête d’une femme trahie… Un roman drôle, caustique, sarcastique, piquant, à la limite d’une satire sociale d’un certain milieu, un polar psychologique. Les personnages sont extrêmement bien campés, les situations tellement vraies, tout sonne juste. Des moments assez émouvants, aussi. J’ai adoré Orane et Françoise la psy. J’ai détesté Xavier et ses amis. L’écriture acérée de l’auteur, parfaite pour ce genre, m’a beaucoup plu. J’ai aimé les références à des livres, chanteurs, auteurs. Je me suis laissé embarquer dans cette aventure, en étant une complice immorale. J’ai dévoré ce livre, en apnée… Orane devait réussir. Petit conseil : ne lisez pas la quatrième de couvertureJU-BI-LA-TOI-RE ! Coup de cœur pour ce roman construit à la manière d’un épisode de Colombo et qui sort vraiment de l’ordinaire, intelligemment orchestré, d’un machiavélisme incroyable, au titre ô combien, ironique !Orane de Lavallière, 58 ans, BCBG, un mari Xavier, trois enfants adultes, épouse parfaite de puis 33 ans, mère attentive. Elle, un peu coincée il faut le dire, a tout sacrifié pour cette vie cosy, mondaine et convenue. La vie s‘écoule entre leur appartement versaillais, une maison en Normandie et les vacances d’été au club med.. Ce soir, ils marient Pauline leur dernière fille… Je n’en raconte pas plus que ce résumé : Dans la tête d’une femme trahie… Un roman drôle, caustique, sarcastique, piquant, à la limite d’une satire sociale d’un certain milieu, un polar psychologique. Les personnages sont extrêmement bien campés, les situations tellement vraies, tout sonne juste. Des moments assez émouvants, aussi. J’ai adoré Orane et Françoise la psy. J’ai détesté Xavier et ses amis. L’écriture acérée de l’auteur, parfaite pour ce genre, m’a beaucoup plu. J’ai aimé les références à des livres, chanteurs, auteurs. Je me suis laissé embarquer dans cette aventure, en étant une complice immorale. J’ai dévoré ce livre, en apnée… Orane devait réussir. Petit...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Danael 15/03/2024
    Méfiez-vous des femmes trahies, surtout quand elles portent des jupes plissées, un serre-tête, qu'elles animent bénévolement la bibliothèque du village et vont à la messe tous les dimanches. Oriane de Lavallière, entre deux Pater et trois Ave, réinterprète, petit doigt en l'air mais de manière radicale, la loi du Talion. L'époux volage n'y laissera pas qu'un œil. Le lecteur averti se laisse embarquer dans ce roman drôle, grinçant et immoral avec un plaisir coupable.
  • Maplumedepaon 29/02/2024
    Quand ma mère m'a offert ce livre à Noël, je dois bien avouer que je me suis d'abord demandé si le titre était un message caché à mon intention... Puis j'ai lu le résumé et j'ai été rassurée par le choix de ma mère. Prenez moi pour une conne ! C'est une histoire de vengeance hors norme ! L'histoire d'Orane trahie par le père de ses 3 enfants devenus des adultes, délaissée pour une plus jeune et qui a du mal à avaler la pilule. Toute sa vie elle l'a consacrée à son mari, sa carrière à lui et à l'éducation de ses enfants, une bonne petite bourgeoise se consacrant sans rechigner et sans faillir au bien-être des autres. Une "bonne conne" comme on pourrait le croire, comme son entourage surtout se plaît à le penser ! Et si cette image allait finalement devenir son plus grand atout, son allié infaillible, son meilleur alibi pour une vengeance implacable ! Guillaume Clicquot parvient avec ce roman à tisser une toile psychédélique qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière page alors qu'on sait quasiment tout de l'intrigue dès le début. Et je dois bien admettre que, si au début, j'avais un peu de mal avec le personnage d'Orane, j'ai fini par la prendre en très grande sympathie et je souhaitais en mon for intérieur que l'auteur prenne certaines directions, je n'arrivais plus à reposer le livre avant de savoir le sort qui attendait Orane. S'il est beaucoup question des apparences et du rôle que nous choisissons de jouer devant les autres, la vengeance tient une part essentielle, en effet après une séparation, surtout une trahison, tout nous pousse vers celle-ci, comme si elle pouvait panser nos plaies, mais est-elle une solution ? Je ne suis pas convaincue par les vertus apaisantes de la vengeance, et je préfère croire en une forme de karma/un mektoub, qui fait que le mal qu'on fait autour de soi, finit toujours par revenir comme un boomerang au cours de sa vie à plus ou moins brève échéance (comme le bien d'ailleurs). Mais j'ai néanmoins adoré cette lecture et le sang froid d'Orane.Quand ma mère m'a offert ce livre à Noël, je dois bien avouer que je me suis d'abord demandé si le titre était un message caché à mon intention... Puis j'ai lu le résumé et j'ai été rassurée par le choix de ma mère. Prenez moi pour une conne ! C'est une histoire de vengeance hors norme ! L'histoire d'Orane trahie par le père de ses 3 enfants devenus des adultes, délaissée pour une plus jeune et qui a du mal à avaler la pilule. Toute sa vie elle l'a consacrée à son mari, sa carrière à lui et à l'éducation de ses enfants, une bonne petite bourgeoise se consacrant sans rechigner et sans faillir au bien-être des autres. Une "bonne conne" comme on pourrait le croire, comme son entourage surtout se plaît à le penser ! Et si cette image allait finalement devenir son plus grand atout, son allié infaillible, son meilleur alibi pour une vengeance implacable ! Guillaume Clicquot parvient avec ce roman à tisser une toile psychédélique qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière page alors qu'on sait quasiment tout de l'intrigue dès le début. Et je dois bien admettre que, si au début, j'avais un peu de mal avec le personnage...
    Lire la suite
    En lire moins
  • ycy45rtrgq_1708382397665 21/02/2024
    J'ai adoré participer à mon défi lecture en choisissant ce livre avec un personnage de dos sur la couverture. Le titre m'a immédiatement intrigué et je n'ai pas été déçue! J'ai été totalement captivé par cette histoire et je me suis rapidement attaché à cette femme, que j'ai imaginé comme Marielle Le Quesnoy dans le film "La Vie n'est pas un long fleuve tranquille". Les rebondissements m'ont tenus en haleine et j'ai été constamment en suspense, me demandant si cette femme allait réussir à tout gérer. Elle sait définitivement jouer son rôle à la perfection. Une lecture que je recommande vivement à tous les amateurs de suspense et de mystère!
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.